Récit de la course : Jogg'iles - 31 km 2007, par NoNo l'esc@rgot

L'auteur : NoNo l'esc@rgot

La course : Jogg'iles - 31 km

Date : 18/11/2007

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 3444 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

48 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ca passe ou ça casse...


Miribel, dans le 01 ( même si le calendrier des courses classe cette ville dans le 69...) j'y ai passé toutes mes études de la 6° à la term, à St Joseph, oui, chez les bonnes soeurs ! Et croyez moi, c'est que des bons souvenirs !... Ce parc, je le connais bien, c'est ici que ma prof de sports (qui n'était pas une bonne soeur, elle !) nous traînait, oui, "traînait" est le mot juste, pour faire du jogging et autre cross. Tout ce que je détestais ! Ca n'était pas encore si bien aménagé, mais il y avait déjà les îles. Aujourd'hui, c'est la 4° fois que je cours ici. En 2006 j'avais couru les "Eaux Bleues" au printemps, puis le 10 km en automne, et le 20 km l'an dernier. Complètement inconsciente cette année, je m'inscris sur le 30... En réalité, je veux tester la distance : comment je suis au bout de 30 km de course ? Tout ça parce que j'ai (encore une autre inconscience) un dossard pour le MDP ! Et le 30 km de Jogg'îles est la bonne opportunité, c'est pas loin de chez moi, je connais bien le parcours, je sais que c'est plat, et pis y'aura plein plein de KikouX ! Afin d'être en forme, je me ménage toute la semaine, toute petite sortie mercredi et des massages de crème à l'arnica tous les soirs sur mes pov' mollets. J'évite aussi les fibres depuis le lundi, histoire de ne pas contrarier mes intestins sournois. J'assure le coup avec un Smecta la veille et 1 Spasfon le matin même... Et ce sera pasta vendredi et pasta samedi en compagnie de Coach-Christelle qui sera aussi de la fête sur le 30 km.. 


 


Quand je me lève dimanche matin, vers 5h30, il fait -7° mais le ciel est bien dégagé, plein d'étoiles. Après avoir avalé un grand verre d'eau et 3 chocos (oui, toujours difficile le petit déj...) et chargé quelques buffs et casquettes dans le sac, je décolle pour 3/4 d'heure de route. J'arrive sur le parking dans le brouillard. On en sortira pas de la matinée. c'est triste, humide et froid. Je suis un peu en avance. Je récupère mon dossard et traîne un tour dans la salle à la recherche d'une tête avec buff, casquette ou bonnet Kikourou. On finit pas se retrouver petit à petit, signe de ralliement à l'appui.  Flapi 38, Tounik, Fimbur, Davidou, Oizo,  Vial, Cyril . Clic-Clac, petite photo souvenir d'avant course, certains manquent à l'appel Béné, Lolo, Gibus, Aiemac ... (aux toilettes ?!)...



Je fais aussi la distribution de buffs et casquettes à qui en veut. Un vrai trafic organisé, les coureurs voisins nous regardent étonnés, "c'est quoi cette secte ?"

(photo Lolo)

8H - Il faut se rendre au départ. Put... que ça caille ! Pas d'échauffement, pas pour 30 km ! je vais m'échauffer tout le long ! La stratégie étant de rouler à 6'45 / km, en suivant les conseils du Blueb, 1 mn de marche à chaque ravito (merci pour le MP !)





On est fin prêts à partir. Et à 8h11, GO ! Ca démarre très doucement, comme chaque fois, le goulot d'étranglement, comme chaque fois, le bouchon... LoLo est déjà loin loin devant, Béné & Coach-Christelle roulent côte à côte à quelques dizaines de mètres devant. Moi, je vais rouler seule, j'ai prévu mon iPod, et je sais que je suis partie pour plus de 3 h de solitude et ... Tiens ! Gibus qui arrive de nulle part tel un cavalier qui surgit hors de la nuit... "Je revenais de la voiture, j'ai râté le départ !" Mouarf ! il va rouler un peu avec moi. On parle du Triathl'Ain, du RTT, de nos clubs respectifs... Ca ressemble à un entraînement ! Je suis bien, pas l'impression de partir pour 30 km, des jambes légères, la tête aussi... On avance à une moyenne de 6'30 / km, je ne vois pas les km passés. Ca caille bien. Je supporte sans problème mon T-shirt ML Kikourou + T-Shirt ML d'hiver + mon coupe-vent. De temps en temps, je quitte les gants pour faire une photos

1° Ravito au 5.500 km

Gibus prend un verre mais l'eau a gelé ! Moi je préfère du thé bien chaud car l'eau de mon camel est très froide et je déteste boire frais. Je prends du sucre, marche pour redémarrer et c'est reparti. On avance gentiment à allure d'escargot. J'arrête pas de dire à Gibus d'y aller que je veux pas le mettre en retard ! Il répond "j'ai le temps..." Alors on continue notre balade. y'a plus grand monde...

 (photo Gibus)

De loin dans les rares lignes droites, j'aperçois Christelle & Béné qui roulent côte à côte. Le chemin est sympa, dommage qu'il fasse ce temps de m... parce que sous le soleil, l'endroit est très joli. Mais ce sera pas pour aujourd'hui... On arrive vers le gué, poste avancé de Photogone/Pascal qui nous tire le portrait. Je m'arrête pour l'embrasser. Le pauvre, assis là pendant 4h, je préfère ma place que la sienne !
On se retrouve à finir la boucle du 10 km en 1h05 et j'ai pas vu passé le temps, c'est fou ! Christelle & Béné finissent de ravitailler. Je refais le plein, thé + sucre + fromage. Et tout passe !  je prends mon temps...

(photo Gibus)

Je repars avec Gibus encore pour quelques minutes. Sur le côté, on croise Rapace/Manu et Rapacette/Céline venus pour faire le 15 km et Thunder/Matthieu en spectateur. Nous, on a une 2° boucle à faire, la boucle des 20 km... Gilbert se décide enfin à courir et remonte jusqu'aux filles, leur fait la causette et quelques photos. On ne le reverra plus ...

(photo Gibus)

Allez, j'ai enclenché le mode croisière, 6'30, chaussé le iPod et j'avance, les jambes toujours intactes, bien de partout, le bonheur pur. Christelle & Béné sont devant, à portée. Je ne force presque pas pour les retrouver. Je leur dis qu'elles sont en retard. Christelle me gronde "je crois plutôt que c'est toi qui est en avance, moi, je suis pile poil..." C'est vrai que j'avais plutôt prévu d'être en 6'45 qu'en 6'30, mais je me sens tellement bien, le cardio est bas, les jambes tournent comme des horloges, et, bonheur suprême, mes intestins sont aux abonnés absents ! J'ai cette impression que je pourrais courir ainsi des heures ! Je pense vraiment être au bon régime... oui, je le pensais...
Ravito du 15° et c'est toujours la pleine forme. On fait une bonne pause, à manger à boire et une petite vidéo



1h38 - C'est vrai que j'avais pas prévu d'être ici dans ce chrono... On repart tranquille à 3. Je trouve qu'il fait plus froid, sûrement à cause de l'arrêt. Je suis toujours bien même si le chemin caillouteux est difficile, des trous, des pierres, je manque même de tomber. C'est agréable de rouler à 3, mais j'ai besoin de me concentrer un peu. Je vais attaquer les km difficiles, après le 17° en général, l'euphorie s'estompe mais je m'y prépare. Je rechausse l'Ipod, SNOW PATROL à fond. Béné fait de même. Je cale ma foulée sur celle de Christelle, vraiment sur ses talons, à 20 cm à peine, comme on le fait souvent quand on part sur nos chemins du Revermont et que j'ai un peu de mal. Je suis prête pour le coup de moins bien...
Il y a déjà un moment qu'on a bifurqué à gauche au pont de Meyzieu. je réalise alors qu'on a passé le 19° et je suis toujours sur les pas de Christelle. Je sors de ma bulle. Béné est un peu en arrière. Il faut que je lâche Christelle, elle est en train de m'entraîner sur un rythme bien trop haut pour moi maintenant, car elle n'a pas faibli. On la laisse partir juste devant, pas si loin. On la retrouve au ravito du 21°



A partir de ce moment là, les petits signaux d'alarme vont s'enclencher les uns après les autres. Le temps du bonheur est fini. Mais je suis prête, enfin je crois. J'avale 2 pastilles de sel, car les mollets sont durs. J'ai bu bien régulièrement l'eau "aptonia citronnée" de mon Camel back, pas de raison que les crampes me prennent... ouais, pas de raison... Un arrêt à chaque ravito, du thé chaud, du sucre, du pain d'épice, repartir doucement, j'ai respecté les conseils. Y faut que ça passe... Christelle repars devant. Je roule désormais avec Béné. On a les cheveux gelés ! Qu'est-ce qu'il fait froid !



LINKIN PARK a remplacé la "PATROUILLE DE LA NEIGE" et j'avance côte à côte avec Béné. je crois que j'ai de plus en plus froid, je dois être trempée sous le coupe vent et en bordure du lac, le froid m'attaque de plus en plus.



Je ne parle plus. Je commence à décliner doucement, c'est parti. J'aurais quand même repousser l'échéance de 4 km , soit presqu'1/2 heure de rab ! Béné prend de l'avance et veut m'attendre. "Non, non, pars ! No soucy ! " A tout' ma Béné...
Je passe le 22° dans un état second. Je marche quasiment tout le km jusqu'à ce que ce coureur longiligne me ramasse. "Allez, t'es au bout, accroche". J'accroche, enfin j'essaie. je me mets à découper l'objectif en tronçons. D'abord le 25° avec un ravito qui pourrait être salvateur, puis le 28° et il restera 2 bornes... Allez, on fait comme ça....
Je ne suis plus que l'ombre de moi même. J'arrive au ravito du 25.500 km complètement ruinée. J'ai mal au mollet mais c'est pas insurmontable. Le problème est ailleurs, je n'ai plus de jus. J'essaie de refaire le plein, thé, pain d'épice, sucre. J'suis en train de m'enraciner devant la table. Faut que je bouge, vite, sinon, je vais pourrir ici. BOUGE ! J'ai des larmes qui montent, ah non ! Pas maintenant ! Je repars en marchant, mais marcher me fait trop mal aux jambes, qu'est-ce qui se passe ? J'suis obligée de courir pour ne pas avoir mal ! C'est un comble ! Je n'ai plus rien, rien. Je ne sais pas où trouver l'énergie pour repartir, où ? Je ne sais plus à quel moment Béné apparaît devant moi, ni pourquoi, comment... Je me souviens qu'elle m'a donné un cachet à croquer et qu'elle voulait que je reparte avec elle et que j'ai dit non. Elle a disparu comme elle est venue, à tel point que je ne suis même plus sûre que c'était pas une hallucination ??? Dis Béné, tu étais bien là ?...
J'avance, enfin du moins, je ne recule pas. Mon objectif suivant, le 28° semble inatteignable. Pourtant j'y arrive. 28 km... J'ai fait 28 km... Je peux pas lâcher l'affaire, si prêt du but, non ! Je reprends la course, enfin, je trottine. J'arrive à trottiner plus que de marcher. Ainsi, j'ai moins l'air d'abandonner le combat. Je repasse vers le gué, Pascal est toujours assis là, fossilisé par le froid et le temps. Il m'encourage mais je fais signe que rien ne va plus... Les larmes remontent au passage du gué, je les laisse couler, ça fera ça de moins à l'arrivée...
Je sais que je suis au bout, au bout du parcours et... au bout de moi.
29° km. ces derniers km me paraissent en faire 5 chacun, c'est de la torture. Je longe enfin les grilles du Parc, je vire enfin à gauche, allez bientôt l'entrée du Parc, bientôt ce sera fini. FI-NI ! Je débouche dans les 500 derniers mètres. Aie mac est là avec son gros sac sous le bras. "Allez NoNo !" Il court déposer son sac sur le bas côté pour terminer avec moi. Merci Marc... La petite descente de la plage me casse les pattes, la petite montée du chenal me casse les pattes. Mais Marc m'encourage encore, encore.. Faites que ça s'arrête... Marc est obligé de me montrer le chemin car je ne vois même pas l'énOOOrme banderole ARRIVÉE devant moi. C'est une vraie guenille qui passe la ligne.

3h33'44"

Je suis les grillages comme un robot pour aller rendre ma puce. Je m'assois. Ma jambe refuse de se lever à hauteur du banc et je suis obligée de la soulever avec mes mains. Une loque...

(photo Gibus)

J'attrape mon ravito, et je tente de rejoindre la salle où tous les kikoux doivent s'impatienter. Il sont presque tous là. Impossible de rester debout, il faut que je m'assois. Y'a pas de banc, tant pis, ce sera par terre.

(photo Tounik)

Impossible de rester debout. Vial veut absolument qu'on aille faire un trot de 1 km, mais je refuse, ça fait 7 km que je trottine ! Je peux pas, je peux pas, j'te dis ! Même avec Brad Pitt, j'y serais pas aller !!! je suis au ralenti, c'est Manu qui me débarasse de mon camel back et Lolo qui me guide jusqu'aux vestiaires. Je renonce à prendre une douche, y'a pas d'eau chaude ! (tiens, y'a un mec qui se douche dans le vestiaire des femmes !???) En quittant mes chaussettes, je découvre une ampoule de toute beauté sur le pied droit, et une soeur jumelle plus petite sur le gauche ! J'aurais jamais eu autant d'ampoules que dans ces New Balance... les prochaines, je retourne chez Nike.



Je me sèche avant de me changer. C'est Lolo qui range tous mes affaires et porte mon sac. Merci encore d'avoir chouchouter ma coquille !
On se retrouve une dernière fois dans la salle avant de finalement se faire inviter chez Tounik, à quelques KM de là. Pascal et papa-Lolo nous tirent le portrait.

(photo papa de Lolo)


Nous avons apporté plein de bonnes choses pour se refaire une santé et Nathalie, Mme Tounik nous a même préparé un poulet au riz ! Le repas permet de faire mieux connaissance.
 
Je discute "chiffon" avec Oizo/Seb qui bosse dans une boutique de sports, et voir si éventuellement on pourrait pas avoir un devis de TS du genre de nos RL... Un café par dessus le délicieux crumbble de Lolo et il faut penser à rentrer. Le soleil s'est enfin levé, trop tard... J'ai les genoux qui tirent un peu, mais, Manu, je confirme : le plus dur, c'est pas de conduire, c'est de descendre de voiture quand t'es arrivé !!!

Et voilà ! Mes 30 bornes, je les ai faites ! Mon chrono me convient !
Ce matin, les jambes sont presque revenues, déjà !
Mais une question subsiste : Comment faire 12 km de plus ??? Il va falloir trouver la solution avant le MDP ! 

Remerciements à :
- GIBUS pour avoir passé plus d'1 heure à me suivre à allure d'escargot !
- AIE MAC pour ces 500 derniers mètres en courant inespérés !
- TOUNIK pour l'AAB de luxe
- Tous les KIKOUX pour le chouchoutage à l'arrivée, mention spéciale à LOLO...
- SAY et FRANCISS pour les gentils SMS pompoculthérapeutes durant le parcours...

Merci de m'avoir lue, et si vous avez tenu jusqu'au bout, le commentaire s'impose !
Bon run à tous.



48 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 19-11-2007 à 14:03:00

Prems : Bravo Nono alors là je suis vraiment très fier de toi.
31km ça commmence à devenir vraiment sérieux et avoir fait les 20 premiers en étant facile, c'est vraiment bon signe pour le marathon.
Peut être au 20ème tu aurais du prendre un gel pour reprendre un peu des forces (si tu ne l'as pas fait) je sais que moi quand ça commence à faiblir dans la tête et les jambes c'est que j'en ai besoin.
Sinon change les NB c'est pas normal d'avoir des ampoules avec ce temps froid.
En tout cas bravo ça commence à être du sérieux ...

Philippe

Commentaire de pedro38 posté le 19-11-2007 à 14:31:00

Très joli CR, et chapeau d'avoir réussi à te dépasser comme ça. En regardant les photos, j'ai eu froid pour vous!
Allez, tu es en bonne marche pour le MDP!
Amicalement
Pedro38

Commentaire de laurent05 posté le 19-11-2007 à 14:50:00

bravo béné pour ta course et d'avoir réussie
à dépasser tes limites
pour le MDP tu vas la trouver la solution pour faire
ces 12 km supplémentaire
bonne récup
à très bientôt
bises
laurent

Commentaire de Souris posté le 19-11-2007 à 15:06:00

Décidement, tout le monde a eu bien froid ce dimanche... Bravo Nono, t'inquiète pas pour le MDP, tu as encore largement le temps et puis, l'ambiance/la motivation seront bien différentes!!

Et une belle course entre Kikous de plus, une!

Bizz

Commentaire de Franciss posté le 19-11-2007 à 15:07:00

Je nourris beaucoup de regrets quant à mon absence sur cette course et encore plus maintenant quand je vois cette détresse qui fut tienne... j't'aurais bien aidé sur ce coup là !
'tein...keski y a comme moucherons dans mon bureau c't'après-midi.... j'ai les yeux tout rouge à t'avoir lu comme ça...
Ma pov' No', tu l'as tout de même fait et bien fait ! Ton temps est loin d'être ridicule... et tu peux t'avouer que les conditions climatiques + les kms en solo ne devraient pas être de mise au MDP... 12 km supplémentaires, c'est, il est vrai, un morceau ; mais repense aux progrès accomplis ces derniers temps, toutes ces distances ou chronos dont tu ne te sentait pas capable...A chaque fois le mental et la prép' ont pleinement joué.

Bonne récup à toi !

Commentaire de béné38 posté le 19-11-2007 à 15:16:00

Décidemment Laurent nous confondra toujours :-)
Oui ma NoNo c'était pas une hallucination, c'était bien moi au 25ème. Et je venais de prendre un gel, fallait que je reparte, le froid me gagnait... désolée de ne pas être restée plus longtemps avec toi, je savais que tu arriverais et que ce n'était plus très loin. Et bravo pour avoir terminé. Moi par contre hier et encore aujourd'hui les jambes ne sont pas encore revenues... Mais tu vois tu te fais une bonne expérience, et les maux de ventre vont partir tout seul.
Bisous
Béné

Commentaire de brague spirit posté le 19-11-2007 à 15:29:00

Pas de problème,encore qqes kilo..metres de preparation,et au printemps emporté par la foule tu rejoindras,sans soucis, l'avenue Foch .C'est vrai que les photos invitent plutot à rester sous la couette.Bravo pour cette sortie hivernale.

Commentaire de tounik posté le 19-11-2007 à 15:37:00

Bravo, tu verras que dans quelques mois les 12 Km supplémentaires seront une simple formalité.

Madame Tounik, je l'appel p'tit colibri. Sinon c'est Nathalie.

Bisous et à bientôt

Commentaire de Moicélolo posté le 19-11-2007 à 15:41:00

Bravo Nono pour at course, ne t'inquiètes pas pour la MdP ça passera avec l'entraînement spécifique. Essaie d'aborder les course moins angoissée et tu auras de moins en moins mal au ventre. Merci pour ce super CR, c'est toujours un plaisir de te lire. Gros bisous et maintenant repos avant la Sainté. Lolo

Commentaire de oizo posté le 19-11-2007 à 15:44:00

Nono Jkiff tes pieds éclairés !!!
Bravo pour avoir serré les dents
Et rappel toi "No pain no gain"

Commentaire de eric41 posté le 19-11-2007 à 15:46:00

Bravo Nono et merci pour ce CR givré.
T'inquiète pas pour le MDP,tu as déjà le mental.Après les fêtes un bon plan marathon à ton niveau et c'est que du bonheur.
Bises.
Eric

Commentaire de BENIBENI posté le 19-11-2007 à 15:59:00

Bon, le cap des 30 bornes est passé, c'est le plus dure, sur le MDP tu auras du monde tout le temps, un terrain moins compliqué et un mentale d'acier ! Alors courage, ça va le faire ! Sinon j'espère que tu as gouté bière made in Tounik ?

Commentaire de chorizo13 posté le 19-11-2007 à 16:23:00

merci NONO pour ton CR, toujours autant d'emotion en te lisant
te fais pas de soucis pour ton marathon, tu l'a dans la tête et tu peux pas le rater

besito

Commentaire de taz28 posté le 19-11-2007 à 16:23:00

Ce qui est sûr ma No, c'est que nous sommes toutes les deux des pleurnicheuses, je crains le pire pour le MDP !!! :-))

Bravo à toi pour cette course, tu étais super bien au départ, y a plus qu'à gérer le reste, encore quelques mois et tu seras parfaite !!!

Je t'adore, et j'aime pô quand tu pleures....

Bisous ma jumelle_qui_rit_qui_pleure ;-)

Taz_tout_pareil

Commentaire de xav04 posté le 19-11-2007 à 18:20:00

Bravo Nono et merci pour ce récit émouvant, c'est toujours un plaisir de te lire!!
En progressant comme tu le fais depuis le début, tu vas passer le MDP comme une lettre à la poste!
Au plaisir de se recroiser bientôt
xavier

Commentaire de Coach Cyril posté le 19-11-2007 à 18:37:00

Vraiment bravo NOno, tu as su resister jusqu'au bout !!!
Félicitation à toi.

au plaisir de courir avec toi.
gros bsx
Cyril

Commentaire de fabzh posté le 19-11-2007 à 18:42:00

Bravo nono,
tu as accompli avec brio ton objectif.
Avec cette météo,les envies d'abandon sont plus frequentes mais tu n'as rien laché, tu as gagné.
A voir les photos(bonnets et branches gelés...),je me dis que nous avions "cagnard" ici en Normandie.
bravo encore, cette sortie te servira pour le MDP.
ps: le récit, comme dab tip-top
fabzh

Commentaire de Kiki14 posté le 19-11-2007 à 18:50:00

juste un petit coucou pour te dire que t'es partie pour etre une championne t'as une volonté en acier...impressionnant
Merci pour ton poignant récit et pour les photos ...brrr au début et puis on te voit rire a la fin...super

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 19-11-2007 à 19:29:00

Toujours aussi chouettes tes récits Nono et avec des films ! Le luxe !
Tu as souffert et j'espère que c'est déjà oublié car nous on en redemande encore : Nono au RTT, Nono au MDP, Nono au CCC, Nono au GRR !
Quant aux 42 km, demande à ma Josette, elle a fait son premier marathon cette année (MDP) alors qu'elle n'avait pas dépassé le semi en compétition. Eh bien, ça l'a fait. Le MDP, c'est l'idéal pour le débutant qui ne cherche pas à faire une grosse perf, l'ambiance est géniale. J'y serai d'ailleurs peut-être (j'attends un dossard fourni par une entreprise).

Commentaire de Mamanpat posté le 19-11-2007 à 20:00:00

Bravo Nono !
Un tel surpassement de soi est la plus belle des victoires ! Tu m'a fait monter les larmes aux yeux et je regrette presque de ne pas avoir été présente pour t'encourager et t'aider à finir !

Bon courage pour le MDP, tu vas y arriver !
Et a bientôt j'espère !

Pat, qui va surement finir la SaintéLyon dans le même état...

Commentaire de Olycos posté le 19-11-2007 à 20:00:00

Ma tite nono... (ou ma grande nono !)
Toujours autant de plaisir a lire tes CRs...

Félicitation pour ce nouvel objectif de réussi...

Le marathon de Paris ne sera qu'une simple formalité .
Bravo à toi et à tres bientot
Oly

Commentaire de moumie posté le 19-11-2007 à 20:10:00

bravo Nono pour cette course.

Ne t'inquiète pas pour le MDP on sera tous ensemble, et l'on pense et sent moins les douleurs (enfin c'est ce que j'ai ressenti au Médoc)

Je me suis bien retrouvée en toi pour la descente de la voiture :-) C'est effectivement plus dur que de conduire après un marathon :-))

Vivement le MDP pour être ensemble
Moumie

Commentaire de Jerome_I posté le 19-11-2007 à 20:58:00

Bravo Nono pour ce CR et cette course.

Tu va voir 12km de plus ca va bien se passer avec le soleil, pas de sac à dos et pleins de kikous in black.

Rien que de regarder les photos ont prend froid...

bonne récup avant la saintélyon.

Jérome

Commentaire de JLW posté le 19-11-2007 à 21:16:00

En fait ce qu'il faut savoir, contre le FROID, rien de tel qu'un GEL ...
Comprenne qui pourra.
En tout cas, à voir ta progression de course en course, personnellement je n'ai plus aucun crainte pour ton MdP.

Commentaire de totote01 posté le 19-11-2007 à 21:19:00

C'est pas toujours facile de courir avec des températures négatives, surtout que la chute du thermomètre a été brutale. Tu as quand même bien mené ta course et je ne me fais aucun soucis pour 12km de plus!!!
merci pour ton sms dans la nuit, il m'a réchauffé un peu.
bises, michèle

Commentaire de patcap21 posté le 19-11-2007 à 22:43:00

Encore un pur moment de bonheur et de profonde émotion que de partager ta course à travers ce récit...je regrette un peu plus de ne pas avoir fait le déplacement mais bon on fait pas toujours ce que l'on veut !!!
Le mdp, c'est sans soucis Nono avec un moral pareil, je me sentais pas capable de le boucler non plus ce mdp 2007 mais tu es porté par la foule autour de toi...c'est géant, tu verras par toi même.
encore bravo pour ta course
bises
pat

Commentaire de Davidou le minou posté le 19-11-2007 à 22:49:00

Bravo Nono pour ton récit : photos, vidéos, compte rendu précis, etc... j'avais l'impression d'y être.
Encore un plus grand bravo pour ta course, tu as fait preuve d'un dépassement de soi qui est remarquable !! Je pense que tu es prête à tout... même au MDP :-)
Enfin à bas ta notoriété sur Kikouroù, ça m'a pris une demi-heure à lire tout les commentaires avant de pouvoir laisser le mien :-D

Commentaire de LtBlueb posté le 19-11-2007 à 23:07:00

Bravo Nono pour ton courage... 30 bornes c'est long , c'est le moment sur marathon ou l'on est le plus mal (l'arrivée est encore loin), dis toi que tous ont eu autant mal aux jambes ce dimanche , qu'il aient couru en 1h52 ou en 3h30 ; bref ne te fais pas un monde de ces 12km supplémentaires... avec un entrainement adapté au long conjugué à 6 mois d'entrainement à l'EAB, avec ta copine Taz, ta garde rapprochée, ca sera géant... Bises !

Commentaire de flapi38 posté le 20-11-2007 à 00:13:00

Bravo Nono, pour ton CR, et pour ton courage....

Avec le mental de killeuse que tu viens de te forger plus un bon entrainement, les 12kms supplémentaires du MDP ne seront qu'une formalité.

Au plaisir de ce croiser de nouveau bientôt.

Commentaire de Say posté le 20-11-2007 à 01:33:00

Il était temps que l'année s'achève : encore un peu et tu nous faisais exploser la barrière mythique des 42Km sous peu! Et oui que de chemin parcourus depuis ces derniers mois. Ton entrainement en club porte ses fruits, ainsi probablement qu'une envie encore plus forte d'aller plus loin.
Dans les points très positifs, on notera que tu as enfin réussi à digérer des aliments en course et que tu étais vraiment à l'aise jusqu'au 20°Km. Ensuite ça s'est corsé, à mon avis par manque de sorties longues (c'est normal : tu n'as pas encore fait de préparation sur du long). Tout ça est de très bon augure pour le MDP. Le Blueb a (encore!!!) raison : ces 12 Kms, tu vas les avaler sans problème.
Vivement l'AAB de la Sainté maintenant!
Bizzz
Say

Commentaire de L'Castor Junior posté le 20-11-2007 à 08:06:00

Ouhlala... J'arrive encore après la bataille (de Russie ?).
Le récit est superbe (comme d'hab' - on va être blasés ;-)) ), et la perf' est au rendez-vous !
Que demander de plus au vu des conditions et du froid qui, sur d'autres courses ce weekend, ont fait tant de ravages ?
Ah, si, une chose : l'ambiance Kikouroù, et on peut dire qu'avec ce petit AAB post-course chez Tounik, vous avez été gâtés !
Bises NoNo, et à bientôt pour une Saintélyon qui va continuer à te mettre en piste pour le Marathon de Paris !

Commentaire de Grain de sel posté le 20-11-2007 à 09:09:00

Un grand BRAVO Nono...
Tout ça doit te mettre en confiance pour le marathon de paris.

Bises
Laurine

Commentaire de _azerty posté le 20-11-2007 à 11:08:00


Bien joué Nono !!

Toi et ta cousine ont peut dire que vous en avez :-)

Ce marathon est à votre portée. Reste 2, 3 détails à régler et en route pour Paris.

Domi

Commentaire de Tortue géniale posté le 20-11-2007 à 11:59:00

Bravissimo Nono ! ne t'inquiète surtout pas, tu as largement le temps d'assimiler les 12 bornes à faire pour passer le marathon durant cet hiver ! n'oublie pas que l'année dernière sur le 20 tu n'espérais jamais aller juqu'aux 30 un jour ...
Bisous !
Biru.

Commentaire de akunamatata posté le 20-11-2007 à 14:35:00

Bravo Nono,
la fin fut dure j'ai l'impression
le froid y est pour quelque chose aussi, m'est avis que tu t'es grillée les ailes en suivant plus forte que toi. Ce n'est pas parce que tu te sens bien que tu ne grilles pas ton stock de super en hypercombustion (glycogène), faut éco nono miser sur la stabilité.

Commentaire de Loopinette posté le 20-11-2007 à 15:16:00

Bravo Noëlle. je ne sais combien de fois j'ai du t'écrire ce mot. Surement au moins sur chacun de tes récits.
Bravo parce que tu sais aller jusqu'au bout, au bout de toi-même et toujours au bout de tes courses.
Chapeau.
Tu verras en février le résultat de tes efforts parce que l'escargot ce sera moi !!
Loop_impressionnée_comme_d'hab

Commentaire de rapace74 posté le 20-11-2007 à 16:05:00

ah!! tu vois que j'avais raison pour la voiture!!!!

céline a dormi tout le long .... bravo pour ta perf et ton premier 30km mais pas de soucis au rythme ou tu progresse le mdp c'est les doigts dans le nez et les yeux fermés que tu va le faire
bonne recup et surtout bonne sainté

manu

Commentaire de Françoise 84 posté le 20-11-2007 à 18:00:00

Bravo pour cette course bel(le) et bien finie , même si c'était douloureux sur la fin ! Après le MDP , ce sera " bienvenue dans l'ultra"...? Gros bisous , bonne récup!

Commentaire de riri51 posté le 20-11-2007 à 21:03:00

Félicitations Noëlle pour ta course et merci pour ce CR. A+ riri impatient de lire tes nouvelles aventures...

Commentaire de aie mac posté le 20-11-2007 à 22:37:00

bravo nono-30-km-c'est-trop! :-/
trop fort nono-30-km-encore! 8-)
tout fou nono-30-km-c'est-tout? ;-)
bravo pour ton courage, merci pour ton récit et l'émotion que tu nous y fais partager.
à... dans 15 jours, pour moins de trente ;-)
(pffff, nono-même-pas-mal-d'y-penser) ;-)
am :-)

Commentaire de martinev posté le 21-11-2007 à 07:57:00

Bravo nono. Beaucoup de plaisir à te lire et beaucoup de regrets de ne pas être venue vous voir à miribel (on habite , badgone et moi à villeurbanne mais , pour une fois , dimanche consacré à la famille ).
Merci pour cette chaleur (!!) , heu enfin pour cet air frais (oui là c'est mieux)...Bref,chapeau.
Martine volay

Commentaire de nicnic38 posté le 21-11-2007 à 13:49:00

bravo Nono!

super CR bien documenté et très agréable... dommage il est un peu court ;-)

Tu es aller au bout de toi meme... Tu merites tout notre respect.

encore quelques mois et ces 12 km qu'il te manque ne seront plus qu'un mauvais souvenir!

Chapo Nono!

Commentaire de Gibus posté le 21-11-2007 à 14:38:00

Il y a une chose qu'est sûre, c'est que je n'aurai jamais le problème des cheveux qui gèlent (hi hi hi) à moins que je ne mette une perruque.
Bravo Nono t'as bien fini. J'serais bien resté avec toi mais il fallait que je me bouge, ça caillait trop. RDV à la STL.

Commentaire de vial posté le 21-11-2007 à 21:00:00

bravo Nono, tu t'es battue jusqu'au bout et c'est celà qui compte: ta capacité à forcer le mental quant le physique ne veut plus suivre. Tu as franchi une belle étape dans la difficulté. maintenant tu peux dire: JE PEUX LE FAIRE
Alors continue à faire tout ce que tu peux et tout ira loin......

Commentaire de Khanardô posté le 21-11-2007 à 21:23:00

Noëlle,
ce qui me semble important, et sans te passer de la pommade outre mesure, c'est que tu réalises maintenant tous tes objectifs (qui plus est dans des conditions pas faciles pour le dernier).

Je me trompe sans doute, mais le MDP me semble devenir ton objectif principal, tout le reste entre du coup dans le cadre de la préparation mentale et physique de cette course en 2008.

Tu es en train de te préparer mentalement à affronter la distance, et tu vas y arriver.
On court toujours avec la distance à faire en tête. A la fin d'un 30 bornes, on se dit, comment je pourrai faire plus, simplement parce qu'on s'est progammé pour 30 bornes. Mais on aurait pu partir sur 42.195 et finir tout pareil, en se disant mince, comment je pourrais faire plus ?

Si tu demandais à la Nono d'il y a 2 ans si elle aurait pu s'aligner sur 31 km, au moment où elle finissait un 10 kil à l'arrache, probable que la réponse aurait été édifiante.

La Nono de 2007 n'est pas celle de 2008. Prépare toi bien au succès, c'est parfois très difficile! Ca s'appelle la peur de gagner (si si).

Biz. Je suis ta progression avec attention.

Commentaire de lulu posté le 27-11-2007 à 14:43:00

Salut nono,
Encore un super récit pleins d'émotions...
Vraiment BRAVO pour ta course. Tu progresse de jours en jours et t'inquiètes..c'est bien parti pour ton MDP.
A +

PS : on va bien finir par se croiser un jour..

Commentaire de p'tetortue posté le 13-12-2007 à 11:59:00

bonjour nono,
nous ne nous connaissons pas, mais pourtant, nous avons parlé de toi avec coli (sur la saintélyon), j'ai failli te voir à soucieu! il m'avait dit que tu avais couru les 30kil du jogg'ile, et du coup, j'ai été voir ton blog;
tout d'abord , félicitations...... ce n'est pas rien, 30KM ça te donne une bonne idée de la longueur de la course :)
tu te fais du mouron pour le mdp, c'est bien normal, le marathon l'inconnu.....
je crois que nous avons le même profil, ... on finit toujours nos courses, à petite vitesse certes, mais on les finit et ceci malgré diverses douleurs et souffrance, nous repartons pour une nouvelle aventure. tu as le mental pour finir glorieusement Ton Marathon. je ne me fais pas de soucis pour toi.
sache que je me suis testée le 30km en 2005 aussi, pour mon marathon de lyon en avril 2006. et bien je l'ai fini (à plus de 5heures quand même) et tu vas me dire, je suis fada, mais j'ai aimé ça, du coup , j'ai rempilé avec 2007 et pourquoi pas en 2008,
par contre, je me repose pour soigner mon entorse du 32èmekm de stélyon! la poisse!!
bises et encore bravo!!!

Commentaire de p'tetortue posté le 13-12-2007 à 12:07:00

ah! au fait, je suis sur l'une de tes photos, au ravito du 10ème....
deux silhouettes , au fond à gauche , qui sortent du brouillard, je suis celle de droite;..
Nous n'étions vraiment pas loin;

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran