Récit de la course : Ultra Trail du Vercors 2011, par langevine

L'auteur : langevine

La course : Ultra Trail du Vercors

Date : 10/9/2011

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 991 vues

Distance : 88km

Objectif : Pas d'objectif

25 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une première dans le monde de l'Ultra ....

Petite note aux lecteurs : je ne sais pas ce que synthétique veut dire et je n'en ai pas eu envie! A bon entendeur...


11 mois demain. 11 mois que j'ai vu l'aboutissement de mon dernier ultra de 9 mois. 11 mois que Didier a fini son Tor des Geants de manière grandiose. Il était temps que j'agisse et que j'amène ma petite pierre à l'édifice de notre jolie famille. Un papa qui donne tout, c'est bien, quand la maman s'éclate aussi, c'est le top!


Et c'est ainsi que l'envie m'a pris de m'inscrire à l'Ultra Trail du Vercors. Je ne concevais pas de faire mon baptême de l'Ultra ailleurs qu'auprès de mes copains vertaco!! Je discute beaucoup avec Patrick du parcours, avec Didier aussi, c'est sûr je peux le faire; la préparation sera meilleure que pour le TMB, le mois en plus était nécessaire. Mes week-ends « choc » dans le Vercors ou en faisant la Moins'hard auront cassé beaucoup de fibres et j'en aurais bavé, mais j'ai gagné au niveau mental et sérénité et ça fait une grosse différence.


La rentrée scolaire m'a permis d'arrêter de psychoter sur la course, seule ma cop's Maï me rappelle gentimment que le jour J se rapproche à grands pas . Retrait de dossard le vendredi, je suis super contente, pour une fois que le dossard solo est pour ma pomme! Je récupère un bien joli TS rose et un petit gobelet que je garderai précieusement! Béné est à mes petits soins et c'est un vrai plaisir que de partager un petit déj' la tête dans le gaz le lendemain matin! Sur la ligne de départ, j'ai vraiment les chocottes, je n'en mène pas large. Mon rêve est enfin là, à portée de mains ! A moi de le mener au bout .


5h30 : Pan, c'est le départ en toute intimité!


             Lans- Engin

Je sais ce qui m'attend, ça ne m'inquiète pas. J'attaque avec douceur le Moucherotte, à mon rythme. Ma frontale me pose problème dès la montée, me lâchez pas les gars sinon, je suis mal!! Je n'arrive pas à mettre mon nouveau MP3_spécial-12h_non_stop en route, bref tout roule!

Tant pis, on règlera ça plus tard. La mer de nuage sur le plateau est absolument grandiose, j'ai envie de m'arrêter et de contempler mais ça sera pour plus tard, j'ai encore un peu de route. Patrick m'attend au sommet du Moucherotte avec le chocolat promis, Jean-François est là pour sécuriser un passage et nous encourager, merci les gars pour toutes ces gentilles attentions !

La descente sur Saint-Nizier est un peu technique pour moi, je trottine très prudemment au milieu des racines et des lapiaz. Je me prépare psychologiquement à me faire doubler par Dawa, c'est quand même pas tous les jours que je peux me payer ce luxe! Je l'entends à peine arriver et j'admire sa manière de survoler les obstacles; ça me scotche sur place!! Après une petite pause rapide à Saint Nizier, je repars en trottinant sur Engin. Le trajet se passe bien, je trouve un compagnon de route, Gérard. Petite pause rapide à Engin, un bisou rapide à Adé et Fred, c'est bon de voir vos sourires! Pio s'occupe de ma poche à eau, je suis comme une reine! Nous repartons à notre petit rythme avec Gérard, c'est cool!Premier ultra pour tous lesdeux, nous voilà en train de papoter, ça fait passer un peu le temps!


             Engin- Autrans

Je sais dans la tête que le Sornin est la deuxième grosse bosse de la matinée. Eh bien, allons y gaiement! Nous grimpons jusqu'au la Molière à un rythme certain, surtout ne pas se griller dans la première moitié du parcours. Mes quelques soucis respiratoires datant du TMB m'inquiètent un peu, pourvu que ça passe. En passant, je remets deux gars sur le droit chemin, rapides certes mais qui ne regardaient certainement pas les balises!


Une longue partie que je connais pour l'avoir faite récemment s'annonce devant moi; c'est chouette d'être en terrain connu! J'arrive au ravito d'Autrans et là, grand moment : Didier me dit y être, je ne le vois pas. Le père de Nico, bénévole, m'assure que c'est le ravito d'Autrans mais en fait, je réalise que lui et Didier n'ont pas la même conception du « ravito d'Autrans » : il me faudra en réalité encore un long moment avant de rejoindre mon chéri, pompomgirly et Maïlys qui m'attendent patiemment au village. J'ai l'impression d'être dans le fin fond du classement mais Didier me dit que devant, beaucoup sont cramés.


Arrivée en bas, le stress me gagne. Je n'ai pas l'impression de traîner, je cours autant que je peux et je suis super bien mais la barrière horaire de Méaudres devient une obsession . Je suis obnubilée par l'idée d'être rattrapée par le serre-fil et cette idée ne me quittera plus! Il faut que j'accélère un peu et j'ai peur de me griller. Maïlys, Didier, Chrystelle et Olivier sont là pour me booster à fond, il faut gérer mais accélérer un peu quand même. Le tremplin? Même pas peur! J'aurais pu grimper des sommets pour passer avant la barrière!  Je croise Astro, il n'est pas bien. Je ne dois pas être convaincante quand je lui demande de me suivre; il me sait stressée, il me rassure en me disant que la BH a été rallongée à Méaudres: quelle bonne nouvelle !! Je l'abandonne un peu égoïstement, il faut que j'avance. Désolée Domi.


J'arrive enfin à Méaudres, je sais exactement ce dont j'ai besoin. Je m'arrête un minimum de temps pour faire le plein d'eau et pas de coca puisqu'il n'y en a plus, mettre la casquette car ça chauffe, même si je ne m'en rends pas compte. Je suis encore étonnamment bien, pas de douleur particulière. Ici, pour le peu que je regarde autour de moi, c'est l'hécatombe, un peu le Champex de l'UTMB! Mieux vaut ne pas s'attarder. Je ne laisse pas d'autre choix à Loïc que de repartir avec moi, avec ma diplomatie habituelle! Mais j'ai une telle envie d'aller au bout qu'il ne peut pas me lâcher maintenant!   Et nous voilà en route pour Corrençon.


            Méaudre- Corrençon 

Saleté de piste de ski !!

Celle-ci, nous l'avons maudite ! Il faut dire que dans la tête, j'avais prévu le Moucherotte et le Sornin, le reste n'étant qu'une « formalité »! Ca monte raide en plein cagnard, nous n'en voyons pas le bout et ça casse les pattes : que du bonheur!

C'est là que j'ai mon premier de coup de mou, sur une descente tranquille sur laquelle je n'arrive plus à courir . Chéri a comme d'hab' les bons mots et me remotive. J'ai juste envie d'y croire et le bip bip de mon téléphone me fait signe que les z'amis ont rappliqué à l'appel de Didier. Trop bon! Et puis on se met à alterner marche et course avec Loïc : ça permet de relancer la machine petit à petit et ça évite de trop perdre le rythme. Non, décidément, je suis contente de notre tactique jusqu'au bout! Nous croisons Hémérodrome et des bénévoles qui nous fournissent le coca dont nous avons bien besoin au détour d'un chemin puis nous continuons jusqu'à Corrençon où nous calculons notre temps de pause (15min) pour repartir sans crainte des barrières car je ne pense qu'à ça. Ca y est je suis certaine que Maï et Ptijean ne nous rattraperont pas, ils me diront même à l'arrivée qu'ils étaient bien loin de nous. Mais j'avoue avoir perdu la notion du temps, et seul mon bip toutes les 40 minutes me rappelle que je dois faire le plein d'énergie.


Un petit plein d'eau, de nourriture salée (qui m'a manqué en première partie, je saurai m'en souvenir!), de bisous de pompomgirly et de Didier et les conseils des copains et ça repart gonflée à bloc!


                Corrençon-Villars de Lans 

Pas de souvenirs particuliers sinon de me faire un bon tête à tête avec Loïc car soit il y a eu beaucoup d'abandons soit les coureurs sont loin devant ! Grâce à Loïc, un vrai métronome, nous gardons une vitesse constante entre 6 et 7, ce qu'il nous faut et ce dont nous sommes capables à ce moment de la course. Tous nos supporters sont là à Villars, c'est chouette! Ca fait chaud au coeur, surtout pour moi qui ait l'habitude d'être de l'autre côté de la barrière! Un bénévole me demande si je compte aller jusqu'au bout. La réponse me vient naturellement : Bien sûr que je la franchirai, cette ligne d'arrivée!! J'en ai l'intime conviction!


               Villars de Lans- Lans en Vercors

17km : une formalité parait-il! Tu parles d'une formalité toi! Paysage magnifique parait-il sur le balcon... oui oui, je veux bien vous croire!! Bon, en attendant, à part le magnifique coucher de soleil, le reste sera pour moi très difficile mentalement. Patrick m'appelle pour me dire qu'il m'attend avec du chocolat au bout du balcon mais en fait, il est terriblement long ce balcon au bout de 71km !! En plus, la nuit nous empêche de courir : trop de racines, de pierriers et plus assez de lucidité surtout pour moi! Je me contenterai donc de marcher mais c'est long, très long et je craque littéralement. Une bonne crise de larmes et de colèrecontre moi même, Loïc m'aide à me calmer, Patrick persiste dans ses appels pour m'encourager. Je les envoie bouler deux-trois fois, vous êtes de bonne composition messieurs! Manque plus que le serre-file qui s'approche et qui nous annonce 8kms encore. C'est très dur, surtout pour les oreilles de Loïc qui doivent supporter mes chansons pour me maintenir éveillée!! On voit Lans en fond de vallée, mais on la contourne; j'ai beau me dire que chaque pas me rapproche un peu plus de l'arrivée, j'ai dû mal à m'en convaincre! En bas, je sais que Didier et Romane m'attendent, je ne savais pas la surprise qui m'attendait!


Enfin, nous apercevons Patrick, ce n'est plus un mirage! Il commence à tchatcher comme à sa bonne habitude, j'ai beaucoup de mal à répondre. Nous sommes désormais 4 coureurs, les 4 derniers, les serre-files et PaItrick! Entourée de tous ces messieurs, j'effectue les derniers kilomètres doucement même si je me sens pousser des ailes! Je ne veux pas que Loïc me quitte, on la passera ensemble cette ligne d'arrivée! Juste avant l'arrivée dans le village, j'aperçois Chrystelle, Adé et Fred, venus à notre rencontre. J'attrape la main de Chrystelle car cette ligne là, nous nous devions de la passer ensemble (l'année prochaine ma belle!) Je commence à ne plus avoir les idées très claires et surtout les yeux embués. L'entrée dans Lans est un truc de dingue pour moi, c'est mon premier ultra, j'ai l'impression d'être une championne, tellement nous sommes acclamés! Je ne vois plus rien, même pas mon chéri avec qui pourtant j'ai rêvé tout le long du parcours de franchir la ligne d'arrivée. Vous êtes tous restés là, les amis, pour nous accueillir, aucun mot ne décrira ce que j'ai pu ressentir et encore aujourd'hui en écrivant ces lignes! Je m'étais promise de terminer la tête haute, je craque une fois n'est pas coutume, les pleurs l'emportent sur le reste! Je vois juste ma Romaninette dans les bras de la maman de Maïlys et la récupère pour franchir la ligne d'arrivée, car ma victoire, c'est pour elle et mon chéri ! Je vous aime!

Ca y est, c'est fait, je suis une maman ultra-traileuse comblée !! Que c'est bon!!


88km et 4400m de dénivelé: même avec la TVA, j'en redemande! Un superbe parcours dans ce Vercors qui m'en a fait voir des vertes et des pas mûres ces dernières année, des bénévoles au top... fois d'angevine, je reviendrai!!  



J'en aurais des mercis à dire alors on va faire "synthétique"! 

- à tous ceux qui m'ont bombardé d'encouragements à

- Martine pour ses plans « post-accouchement » et « spécial finisheuse »

- à Tounik et notre baby, Chrystelle, Land, Maï, Adé, Fred, Samontetro, Ptijean, Hémé et Astro pour m'avoir chouchouter et m'avoir redonné de la force à chaque ravito 

- à Loïc parce que partager 42kms, c'est pas rien!

- à vous tous qui m'avez accueilli à mon arrivée malgré l'heure tardive parce que c'était tout simplement un accueil de dingues !!!! 

25 commentaires

Commentaire de foxtrot posté le 19-09-2011 à 22:33:29

Bravo a toi
tu as fait partie des coureurs que l'on a laissé repartir a villard car on était sur que tu finirai
Belle leçon de volonté.

Commentaire de Pierrot69 posté le 20-09-2011 à 07:26:11

Pour sûr que ce n'est pas une perf synthétique mais réellement authentique! Pfff, j'suis deg de savoir que les petites loupiotes que je voyais dans la montagne c'était vous et d'avoir loupé ton arrivée qui a dû être terrible niveau émotions. Tu es sincèrement bluffante de ténacité et de volonté! Chapeau bas et à bientôt sur les chemins.

Commentaire de L-ours auvergnat posté le 20-09-2011 à 07:42:49

bravo a toi super maman ulta trailleuse.
tu viens avec moi sur l'ultra des templier????
vivement l'UTMB en 2012?ou2013?

Commentaire de Mamanpat posté le 20-09-2011 à 08:38:50

J'étais sûre qu'il y aurait des larmes, plein de belles larmes emplies d'émotions, de satisfaction et surtout de bonheur !
Bravo à toi Karinette !

Commentaire de blob posté le 20-09-2011 à 09:18:34

ARRRG, je savais que je loupais quelque chose. J'aurasi bien aimé me faire envoyer bouler moi-aussi
En tout cas, que dire à part un grand BRAVO.

Commentaire de taz28 posté le 20-09-2011 à 09:23:21

Un méga Bravo ma belle !! Super maman, super traileuse, les larmes étaient justifiées !!
Tu as fait un exploit formidable, petite Romane et Didier peuvent être très fiers de toi...
Merci pour ce récit trop court (j'aime pas le synthétique :-))
Tu as le droit de rester encore sur ton nuage d'ultra-traileuse...Gros bisous

Commentaire de samontetro posté le 20-09-2011 à 09:40:40

Il est magnifique ton premier Ultra! Tu l'as géré comme une Pro car en plus il n'était pas facile celui là! Tu avais peut être les yeux embués à l'arrivée, mais tu n'étais pas la seule! Coté organisation votre arrivée a aussi été vécue avec beaucoup d'émotion.
Cerise sur le gateau, tu a fais progresser les bénévoles: bin oui, j'ai appris a faire un rappel automatique sur mon téléphone portable! ;-) Bravo UltraLangevine!

Commentaire de millénium posté le 20-09-2011 à 13:02:33

tout simplement superbe. Bravo miss !

Commentaire de LtBlueb posté le 20-09-2011 à 16:19:30

Donc ca c'était la version synthétique tu as dit ? :))
Bravo Karine ! C'est une vraie prouesse que de s'attaquer à des trucs comme ca seulement quelques mois après l'arrivée de Romane !!

Commentaire de Françoise 84 posté le 20-09-2011 à 17:13:48

On était quelques uns à avoir la larme à l'oeil à ton arrivée: bravo et merci...!!!! Belle entrée dans l'ultra!! Repose toi bien maintenant, gros bisous à vous trois!

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 20-09-2011 à 17:19:37

Ah les attaques de moucherons du Vercors, ca pique les yeux ! ;-) Bravo ma Karinette, t'es un sacré numero ! Merci pour le récit qui me rappelle des souvenirs... EnOrme bisou.

Commentaire de marioune posté le 20-09-2011 à 17:23:11

yeaaaaaaaaahhhh; bravo, bravo, quelle épopée. Et te connaissant, on comprend que tu aies choisi cette course, comme premier ultra, chez les copains "vertaco". Mais, sur les photos de Loic, j'ai vu l'émotion à ton arrivée, senti même, mais pas que tu étais en train de chanter pour ne pas dormir, de craquer, de suivre son rythme régulier, bref toute cette panoplie d'émotions que tu décris.... Quel bonheur de pouvoir concilier la choupinette, la course à pied. Top.

Commentaire de béné38 posté le 20-09-2011 à 17:38:47

Attaque de moucherons dans le Vercors !! je te le redis, je n'avais aucun doute je savais que tu finirais, mais finir comme ça ton 1er ultra !! la classe ! tu te rappelles encore ce que je t'ai dit sur la ligne, et que Ptijean m'avait dit une fois : "bienvenue dans le monde de l'ultra"!!! Bises à la famille et à la revoyure bientôt par chez nous !

Commentaire de maï74 posté le 20-09-2011 à 18:48:32

Ca y est, THE récit de ma Karinette ! Je savais que tu réussirais, tu étais déterminée et préparée, et en plus tu avais un sac qui voulait, lui aussi, être finisher ;-)
Bravo ma belle, tu as été très forte, et ce n'est que le début... Des tas de superbes épreuves te tendent les bras ! On s'en trouve une pour 2012 ? Biz

Commentaire de Byzance posté le 20-09-2011 à 20:58:46

Bravo à toi et à Loïc. Vous êtes vaillamment repartis de Villard (photos floues !) et il aurai été dommage de ne pas finir.

Commentaire de ptijean posté le 20-09-2011 à 21:18:12

Encore félicitation pour ta course et toutes les émotions de l'arrivée. Bises et à très vite j'espère.

Commentaire de tidgi posté le 20-09-2011 à 21:55:51

Tu avais été prévenue : un programme pour finisheuse et rien d'autre...
Encore bravo à toi. Et bienvenue dans le monde de l'UT, de belle manière et avec de l'émotion (même la larme en te lisant...)

C'est que çà ne va plus rigoler les sorties dans les MdO maintenant ;-))

Bises.

Commentaire de martinev posté le 20-09-2011 à 22:04:39

Super bravo ma belle. Je savais que tu irais un bout. Tu es un exemple de volonte et de tenacite. C'etait ton premier ultra mais sans doute pas le dernier, alors garde un peu de larmes. Dommage que je n'ai pas pu assister a ton arrivee grandiose. Tu es une grande championne. Romane peut etre fiere de sa maman. Gros bisous

Commentaire de Astro(phytum) posté le 20-09-2011 à 22:48:55

Tu as été Géantissime !!!! non non je ne me trompe pas de récit , ni de course , c'est bien toi , ton récit ,ta course . Tu l'as fait et de bien belle manière .
Milles bises ;-)

Commentaire de tounik posté le 21-09-2011 à 07:25:11

On est toujours surpris par ceux qu'on aime...

En fait, pas vraiment, tu étais bien préparé et je n'avais aucun doute sur ta volonté.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-09-2011 à 07:43:12

Bravo Karine ! Comme on dit chez moi : la maîtresse décolle !

Bise à ta petite famille de la part du Lutin. Et merci pour la taille de police spécial vieux...

Commentaire de faraway posté le 23-09-2011 à 21:45:36

oui bravo Karine! beaucoup d'émotions aussi de notre côté pour cette belle arrivée, dans la nuit et avec Chrystelle et Loic. Des moments forts pour toi mais aussi des moments forts partagés. Et bravo à Béné et à tous ces bénévoles qui nous ont permis de vivre cela. A l'année prochaine!

Commentaire de loicm posté le 24-09-2011 à 22:15:44

Bravo et MERCI Karine :) Mais le contenu de ce merci restera entre toi et moi ;-)
.... enfin sauf pour les chansons, là je ne te remercie pas, mais heureusement tu m'as prevenu quelques secondes avant lololol
Cet ultra n'est qu'un début, tu en auras plein d'autres à ton actif.

Commentaire de chrystellem posté le 24-09-2011 à 22:32:33

Que dire ???
Wwoouuaahhh bravo , c’était juste énorme , ta course , ta volonté , et ton arrivée !!! Respect, t'es une grande maintenant :-)))
Tu as bien fais de mater les fesses de mon homme, ça t'as motivé jusqu'au bout lol.....
Bises :-))

Commentaire de La Tortue posté le 25-09-2011 à 16:14:54

bravo, et bienvenue dans le monde des bargeots de la basket !
repose toi bien maintenant car un ultra ça laisse des traces invisibles qui sont longues à éliminer.
grosses bises

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran