Récit de la course : Ultra Trail du Vercors - Relais 2018, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Ultra Trail du Vercors - Relais

Date : 8/9/2018

Lieu : Villard De Lans (Isère)

Affichage : 594 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

30 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de passionnés... pour... passionnés...

 

 

 

 

UTV  2018 : Trail de passionnés... pour... passionnés...

 

 

 

 

 

 

Par où commencer ?

 

L’UTV…

L’UTV est-il devenu notre nouveau Gourou, maintenant que nous sommes orphelins du Grand Duc de Chartreuse ?

 

L’an passé je n’avais pu être de la fête, pour cause de manche DTTN au Solida Sherpa Trail de la Thuile…

 

Cette année je me laissais vivre, me préparant à être bénévole d’un bénévole qui lâcherait en dernière minute, mais c’est sans compter un coup de bol monstrueux, le CYSS (oui, le monstre du trail) qui me propose de monter un relais avec Cyssounette !!! Et c’est un OUI massif !

 

Reste à trouver un partenaire, ou mieux, une partenaire histoire d’être classés en relais mixte, ce sera la légendaire Bergère, habituée des derniers relais après son mémorable Grand Duc 2015 !

 



Répartition des relais : je propose de laisser le plus dur (le 3) à Cyss, et surtout je me propose le 1er relais, parce que c’est bien gentil l’UTV mais il a fait disparaître des courses mémorables comme la ronde du Furon ou la Foulée Méaudraise, et justement mon relais 1 me rappellera deux précédents relais de l’UTV (dont un en pacer de la Lotte) et le parcours de la FM.


Pour le nom d'équipe, après une censure kikouresque de l'orga et de Cyssounette, ce sera le revival des "Petites Patates" chères à... la Patate (qui est enceinte, bisous Julie !).

 

MEAUDRE – AUTRANS – ENGINS – SAINT-NIZIER

 

Bien entendu je retiens vaguement seulement le parcours, je me prépare à faire 21 kil et 1300m de D+, j’annonce à Cyssounette 3 heures donc rdv 9h30 à Saint-Nizier pour le relais !!

 

(la veille on fait le plein de vitamine chez la famille CYSS avec une mirabelle… Quelle mirabelle !!!)

 



Samedi matin (trop bien que ce soit le samedi), 6h30, Méaudre, là où tant de saucissons ont eu lieu (Hivernale, UTV, Foulée…), on démarre, je connais que le FOX, il y a 143 relais, il fait… 5°C !


La Foulée Méaudraise 2013 : un athlète

 


Je m’élance, comme souvent, bon dernier, on a un kilomètre de mise en route avant de prendre à gauche sur une semi-crête ! Petite descente et BIM le 1er coup de c**, moitié frontale moitié pas frontale, j’ai déjà pas mal doublé et nous voici dans un bois, c’est bien ambiance sleepy hollow donc frontale et ON LEVE LES PIEDS !

 




Km3 la descente vers la route, et là : BOUCHON ! On se croit au Trail de Buis mdr. Personne pour faire le mariole sur le côté, on descend donc façon marche et en bas je vois deux nanas et en déduis qu’elles doivent être les responsables !

 

J’en profite pour être le seul à allonger un peu et tenter de faire la jonction mais tu parles c’est du faux plat j’ai pas de vitesse et faut en garder un chouille y’a du chemin encore (même si on n’est pas des solos).

 




Km4 je reconnais clairement le parcours de l’hivernale 2018, je sais que ça monte moyennement longtemps avant de rejoindre le terrain de jeu du Bois Claret. Une blonde à couettes que je ne rejoignais pas, un gars en rouge avec écouteurs, grand façon FDH me largue un peu, et moi je me bats avec imper-blanc bâtonné !

 

En tout cas, derrière la messe semble dite ! Et puis… Et puis ici on est sur une course en relais, par les amis, pour les amis, donc on sait qu’on ne défaillira pas ! Etrange, et pourtant !

 

Km5.5 je relance avant mes comparses et voici la descente, longue puisqu’on descend aux Gonnets, et là : JE COMPRENDS, la blonde à couettes est en mini-foulées avec mon rouge et un M1, je les passe TRAN-QUIL-LOU et file whou je me crois un champion !

 

Hélas en bas je sais que mon avance va pas tenir longtemps mais que c’était bon !

 

Je peux vous apprendre ma technique de descente 


Et pourtant ?

Et pourtant on a 2 kilomètres de bitume, je ne me retourne pas, et ça tombe bien car ça ne revient pas. Je parviens même à revenir et coller le mec de devant. Sauf que : à Autrans il y a un ravito !! Avec Blob et Denise, obligé de m’arrêter, sauf que j’ai envie de sucré et les solos ont tout pris, tant pis je prends coca !

 

Le mec s’est pas arrêté (je le reverrai pas de la course), la blonde est passée je file. Et je sais ce qu’on a : la montée au tremplin, avant de descendre la-dite bosse pour affronter LE morceau de ce relais.

 

On approche de ce tremplin que je ne connais pas, et mazette, quel panorama s’offre à nous ! La piste et le tremplin, avec cet escalier sur le côté et tout le monde plié… ET : la CORNEMUSE, déjà entendue sur une course du Vercors (laquelle ? il faut que j’aille aux archives), quel moment, assurément un grand souvenir (un de plus) de course !!

 

En haut je remercie l’interprète, relance un peu plus tard que la blonde mais je ne suis pas inquiet car 150 mètres plus loin je la dépasse et file !

 



Km10 on arrive au Bouchet où je fus bénévole matinal une année. J’ai un peu d’avance sur un binôme composé de la blonde et du rouge, qui inexorablement reprennent le gros Bouk.

 

Pas un regard de l’ardèchoise, dans sa bulle, qui parvient à relancer… tandis que le rouge me sort un surprenant « bonjour », hé, enlève tes écouteurs, on a déjà fait le yo-yo tous les deux !

 

Panneau jaune devant avec une belle rubalise, mais pourtant la blonde file à gauche… « DROITE, DROITE, DROITE, DROITE, DROITE », oui, à notre cinquième interpellation elle comprend et s’engage sur le single.

 

LA LECON DE TRAIL DU BOUK

 

Quelle montée vers ce Pas de Bellecombe !!!

Une montée régulière, en single, en lacets, splendide. A lever la tête pour voir la concurrence, et à baisser pour voir les poursuivants. Ces derniers sont à vue mais plutôt loin, je marche d’un bon pas montagnard, tandis que mes ennemis passent leur temps à alterner petite foulée, relances et marche. L’écart stagne… puis ils s’éloignent un peu quand même.

 



Km13 on coupe un chemin 4x4 avant de reprendre la montée, et là oh un mur ! Apparaissent mes concurrents mais aussi des coureurs de devant qu’on n’avait pas vus depuis très longtemps ! MOTIVATION ULTIME : mon rouge craque complet et monte péniblement, je le reprend très vite… Et seconde surprise la blonde cale à son tour, c’est donc dans le dernier lacet que je la dépasse, oui, mes deux ennemis, aujourd’hui le Bouk était plus fort, vive le pas montagnard hihihi !

 

Km14 Pas de Bellecombe je ne m’attarde pas et file, c’est que j’ai un horaire à tenir ! Hélas, ma sciatique se rappelle à moi et je ne bombarde pas. Voilà un groupe de 3 échallas avec bâtons, serait-ce des solos ? En tout cas ils sont en mode arrêt pipi donc ciao !




 

Km16 la descente se passe mais j’envoie pas du steack, je ne reprends personne, pire, ça revient de l’arrière (une brune que j’avais pas vue depuis le km2 !) et deux des échallas, faciles…

 

Nous voici à des maisons, je me crois sur les hauteurs d’Engins et envoie comme convenu le SMS à capitaine CYSS, quand, horreur, km18 c’est imper-blanc qui est à mes basques !! Merdum !

 

Je prépare ma phrase « t’as bien géré ta course » et m’écarte quand les pas se font plus proches mais non, c’est le jeune qui a été victime du dernier lacet de Bellecombe qui est là, imper-blanc est plus haut !

 

Du coup on arrive à Engins dans cet ordre, je suis P2 et on va affronter le Pas de la Corne, dernière difficulté.

 

2h30 à la montre, un panneau jaune indique 55 minutes pour Saint-Nizier, il faut diviser par deux donc OK j’ai encore 30 minutes de courses. Mieux : le jeune semble dépité et demande à la première bénévole « c’est long » ? OK alors toi je te reprends direct, et je recolle à la brune qui mène le train.

 

Trop chouette ce Pas de la Corne ! J’adore (et c’est pas à cause du nom)

 



Plus haut ce sont les deux échallas qui sont à l’agonie complet ( ???), on les passe donc, gagne encore une place sur un kalenji-boy et nous voici à la lumière c’est le plateau il reste 1 kil je pourrai pas chercher la brune qui a relancé avant moi mais je PEUX garder ma place… Sauf que je suis bien sec de ces 3 heures de courses…

 

Voici Saint-Nizier, et là : vision d’horreur, un berlingot noir, j’avais oublié, il y a l’IGNOBLE « allez bouge ton cul, 11 ans de course à pied pour faire ça », énorme, le public a encore les oreilles qui saignent, merci mon Boris je pense que tu as du bien rire de ma foulée pitoyable ! Juste plus haut Cyss est là je lance un « elle est pas trop stressée » « ah si elle n’a pas dormi de la nuit » mince, Sabine est là « tu as vu bouk j’ai mis une jupette » « allez Cyssette la belette, tu te fais plaisir » et je passe la ligne/le relais en 2h59mn55sec !!!

 

C’en est fini de mon travail !

 

La suite ?

Sous ce beau soleil, filer voir le départ de l’expé trail, croire reconnaitre Nico2938, chercher la Bouk-mobile, se doucher, textoter Cyssounette, filer voir son final à Lans rejoins par la Bergère, pique-niquer à Corrençon village, savourer l’ambiance au Clos de la Balme, voir débouler Cyss avec son sprint saucissonesque, admirer les valeureux solos (…), coacher comme on peut la Bergère qui croyait naïvement que j’allais l’accompagner, Villard de Lans avant le final à Méaudre où on fait le dernier kil ensemble alors que la nuit tombe sur ce samedi juste magique.

 

MERCI MERCI MERCI




Déjà à mon équipe, quand même ! Mais surtout aux bénévoles… Un trail professionnel avec un esprit d’artisan, c’est dingue, une machine de guerre cet orga, ce qu’on a perdu sur une course d’un autre massif on le retrouve ici !


30 commentaires

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 11-09-2018 à 22:01:17

Ah quand même...
Ca va mieux?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-09-2018 à 22:22:44

Tu es trop impatiente Nath :)

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 11-09-2018 à 22:35:01

Je suis tombée sur un drôle de truc tout à l'heure...
Ta sciatique va mieux?
En tout cas tu as raison, il y a toujours de la magie dans l'air sur l'UTV!!
Bravo en tout cas pour ce relai couru à l'improviste ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-09-2018 à 22:42:36

Bof bof ça fait 9 mois que je la traîne, j'ai fait 8 jours d'anti-inflammatoires mais ça ne passe toujours pas !

L'UTV...
Je suis sous le charme...

Bravo à TOI, la finisheuse SOLO, podium V2F, grande championne :) :) :)

PS : on se croise que sur des belles courses, hein !

Commentaire de Benman posté le 12-09-2018 à 00:43:11

Va falloir que j'y aille sur l'UTV. Bravo, tu as fait don de ton corps vert au Vercors. C'est beau.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 12:56:24

Si l'ignoble voit ce comm j'ai peur de sa reaction

Commentaire de Corne de chamois posté le 12-09-2018 à 08:34:21

le vercors c'est loin de la savoie et moins bien que la chartreuse
en fait il faudrait que cap vercors reprennent l'orga du grand duc

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 12:57:04

Je vais en parler au Parc.
Ou créér CAP Chartreuse avec vizcacha et Jean

Commentaire de Phénix posté le 12-09-2018 à 09:11:05

Merci pour ton récit mon cher Bouk ! C'était une bien belle édition cette année ! Tu t'es bien battu malgré ta sciatique ! Bravo ! J'ai été ravi de te voir ce Week-end ! L'aspa meylan te doit une fière chandelle, grâce à toi et à ta lampe frontale, nous avons pu avoir deux finishers ! Merci ! Je vois que tu as eu la chance de voir l'ignoble à Saint Nizier, je l'ai cherché sur place mais ne l’avais pas aperçu !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 12:57:38

Et toi que dire ?
As-tu souffert quand même, au moins un peu ???

Commentaire de samontetro posté le 12-09-2018 à 12:00:17

Annoncer 3h et boucler en 2h59mn55sec! T'es une vraie machine à courir le Bouk! Heureusement que tu n'as pas trainé 1h de plus, j'en connais une qui avait visiblement déjà dépassé son quota de stress :-) avec un relai intercalé entre Bouk toujours et Ultra Cyss!
Et merci d'être revenu sur l'UTV avec ta bonne humeur légendaire!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 12:58:50

He ho elle était a domicile et c'était la plus motivée de nous tous ! Elle est arrivée a bout de son relais c'est une grande championne !

Encore merci a toute l'equipe...

Commentaire de Mazouth posté le 12-09-2018 à 13:52:46

Pas de pitié pour les couettes ! BOOOOUUUUK !!! ^^

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 16:23:34

Voilaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!

Commentaire de Albacor38 posté le 12-09-2018 à 21:49:49

Quel dommage que le calendrier de rentrée soit si dense ! On est obligés de choisir entre UT4M, EB et UTV (sauf à s'appeler Wolfgang je veux dire …), dilemmes d'enfants gâtés pourris…
En tout cas j'aurais adoré être avec vous ! L'ambiance UTV (comme celle de sa voisine de Chartreuse est juste fabuleuse).

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-09-2018 à 22:06:49

On doit aussi hésiter avec chamonix oui oui c'est dur!!!

Commentaire de bipbip73 posté le 13-09-2018 à 08:11:26

encore un bien beau récit, pour une bien belle course…
dommage elle tombe chaque année pendant un WE boulot...RRRRAAAAHHHH

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-09-2018 à 19:42:03

Effectivement, je relisais le récit 2015 où tu étais sensé être de la fête mon bipbip
Sauf que maintenant ça n'arrivera plus, tu dois avoir un melon pas possible !!!!!!!!

Commentaire de l-ignoble posté le 13-09-2018 à 08:18:49

l organisation couplé à l'ambiance général de l'UTV est sans nul doute,l'une des références en matière,en Isère

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-09-2018 à 19:42:35

Venant d'un passionné je pense que c'est le compliment ultime pour l'orga

Commentaire de Philippe8474 posté le 14-09-2018 à 09:19:19

Bouducon, Bravo mon Bouk!!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-09-2018 à 16:47:49

Merci mon aimé :* :* :*

Commentaire de richard192 posté le 14-09-2018 à 14:13:41

Je te trouve sévère avec le GD. Le problème n'est pas l'ambiance mais le tarif.
Content de t'avoir entraperçu à Lans quelques centaines de m après le départ. Tu n'avais pas l'air bien épuisé par ton relais.
Comme dit Boris "tout ça pour ..."
Bravo quand même!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-09-2018 à 16:48:55

Oui Richard j'y suis peut-être allé fort... Sans doute à cause de la déception que rien ne change et du coup pas de rdv annuel GD en 2018 !!! Triste

Bravo pour ton "expé" !!!

Commentaire de Cheville de Miel posté le 14-09-2018 à 16:03:51

T'es un champion et pis c'est tout!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-09-2018 à 16:47:24

OH LA BLAGUE !!!

Commentaire de franck de Brignais posté le 16-09-2018 à 16:41:59

Bon ben en fait c'est toi qui m'a fumeZ : Tu mets 2h59, je mets 3h02 sur cette portion.
Bien joué Bouuuuuk !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-09-2018 à 16:47:11

Oui mais à Saint-Nizier je termine à l'agonie alors que tu n'étais qu'à 25% de ton parcours... Oublions les chronos :) :) :)

Commentaire de Lagertha posté le 19-09-2018 à 08:51:40

Bravo pour ta course maîtrisée au millimètre près, et quel plaisir de t’avoir croisé juste avant le ravito de la Balme !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-09-2018 à 15:17:32

C'est toi Elisa qu'il faut féliciter !!!
Je termine mon relais à l'agonie, et alors que je récupère en mode sieste, toi je te croise à Corrençon pleine bourre dans la descente !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La championne ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran