Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 15 km 2014, par Arclusaz

L'auteur : Arclusaz

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 15 km

Date : 12/1/2014

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 1024 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

24 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Boulet-drome

J’voulais pas en faire de CR !!!!!!!!  oui, c’est vrai, à force de dire que c’était bien, que j’ai vu plein de monde, que le parcours était magnifique, que j’en ai pris plein les yeux (et les jambes aussi !), faudrait pas que le truc se banalise !!!!

Bon, je sais, ça c’est l’intro de mon CR de l’hivernale 2012 : mais premièrement, vous n’êtes pas censés le savoir, deuxièmement j’ai bien le droit d’être une grosse feignasse !

CR 2012

Donc, pas de CR cette année, c’est sur !

Tout ce que vous lirez ci-dessous n’existe donc pas…..

 

Ou plutôt n’aurait pas existé si un événement imprévu ne m’avait pas fait changer de décision. Quel événement ? bande de curieux, zavez qu’à lire pour savoir….

 

Donc, nous nous retrouvâmes comme d’habitude un bon paquet de kikoureurs et euses dans le gymnase de St Martin d’en Haut (gymnase qui bien sûr se situe…. en bas).

Plein de nouvelles et nouveaux, désolé je ne cite personne, trop peur de gaffer en oubliant quelqu’un. Mais, sachez toutes et tous que ce fut un vrai plaisir de vous voir, de vous bisouiller ou de vous serrer virilement la pogne. On regrette que les avant-courses ne durent pas plus longtemps, tant on a de choses à se dire. On était combien ? une trentaine ?

Je ne vais citer que quelques absents qui auraient bien voulu être là : Trixou (ce sera pour bientôt ton premier dossard !), Polosh38 (ton genou, ça va être du bêton en 2014 !), TomTrailRunner (aussi fort en ultra-boulot qu’en ultra-trail), Kirikou69 (trop occupé à faire des tractions sur le petit doigt) et Lalan (ah, si, il était là, mais en civil : je crois vraiment que ce champion a un cœur en or).

 

Photo "je sais pas qui"

 

C’est déjà l’heure du départ qui cette année est donné au cœur du village, c’est à dire… en haut de St Martin d’en haut (à non, en fait, ça doit être au milieu).

 

Bien sur, au cours de la transhumance, on perd quelques brebis mais on reste une bonne dizaine ensemble sur la ligne de départ. En fait, le marquage a commencé, pas le marquage des brebis pour la tonte, non le marquage pour le challenge des boulets. Ce challenge est né dans un cerveau dérangé le dimanche précédent lors d’une reco organisée par Jean-Louis, le Directeur de course (celui qui nous accueille avec le micro et le sourire sur la ligne d’arrivée).

C’est vrai ça, nous les boulets, nous les sans-grades, on a bien le droit d’essayer de gagner quelque chose un jour, une fois dans notre vie. Constatant la forme exceptionnelle de mes amis du fond du peloton lors de cette reco (j'ai eu du mal à les suivre sur les parties roulantes de la fin), je leur ai proposé ce challenge, pour déterminer le boulet d’or, c’est à dire le plus rapide des lents. Je n’ai aucune chance à ce jeu idiot mais ça m’amuse et comme j’ai du mal à me faire mal en course, voilà une motivation rigolote.

Moi le vieux de la bande, je vais essayer de les avoir à l’intox tous ces petits jeunes. Fidèle à une tactique mainte fois éprouvée, je pars très vite (pour moi !), on verra bien ensuite. C’est ainsi que Jean-Phi (qui, le coquin, avait tenté de s’inscrire au challenge !) ne me dépasse qu’au bout de 800m, j’ai couru avec un avion, vous vous rendez compte !

 

Première côte et je vois, à ma grande déception, un avion sans aile (qui n'a pas chanté toute la nuit) : Ogo s’est arrêté prétextant une blessure. En fait, il a eu peur, il savait que le vampire du Bois d’Arfeuille (oui, oui, c’est moi) était sur ses talons, il n’a pas supporté le souffle chaud de mon haleine fétide sur sa nuque dégagée. Bref, il a mis la flèche, il a bâché, … C'est le problème des Formules 1, c'est fragile : les tracteurs comme moi, ça va bien moins vite, mais c'est plus rustique...

 

Un peu plus haut, fugacement, je reconnais PetitFranck venu de son Vercors d’adoption pour filer un coup de main à l’organisation. Je le salue et suis persuadé de le revoir plus tard ce qui malheureusement ne sera pas le cas : ce n’est que partie remise…

 

Encore une autre connaissance un peu plus loin, Jano et son collègue venus en offeur/photographe. Il nous tire le portrait, merci !

 

photo "janolesurfeur"


Revenons sur ma tactique de course. Partir vite pour essayer de passer en tête au ravito, après je laisse filer les « boulets ».

 

Tiens, il est déjà là, le ravito. Je ne vois personne, je me dis que je peux aller un peu plus loin en tête. Comme toutes les légendes sont faites pour être contredites un jour, je décide de faire un arrêt express (je rappelle qu’il s’agit d’un parcours de 15 km, que je pense faire en 1h30 donc pas besoin de trop refaire les niveaux). Je me dis que je vais prendre juste une rondelle de saucisson (t’as vu Bubulle, je l’ai placé  et au pays de Cochonou en plus, ça vaut triple !).

Oui, mais voilà catastrophe, lorsque j’arrive au ravito, une ribambelle de bénevolettes plus charmantes les unes que les autres nous tendent des gobelets de soupe. Moi, avec la bouffe, j’ai autant de volonté que Rocco Sifredi échoué sur une ile déserte depuis 15 ans lorsqu’il est rejoint par 40 suédoises qui viennent de faire naufrage (c’est bon, vous l’avez, l’image, là ?). Donc, je cède aux chants des sirènes des champs et je prends une soupe. Mais, la généreuse cantinière ne m’a pas lancé l’indispensable  « attention, Sacha, c’est chaud ». C’est brûlant, j’ai du mal à l’avaler, donc je m’arrête plus longtemps que ce que j’avais prévu. Mais, tout ça n’est pas bien grave, le principal est que cette soupe m’ait chauffé le corps et que dans mon âme elle brûle encore à la manière d'un grand festin.

En quittant le ravito, je repense, ému, à ma première rencontre ici même avec ArthurBaldur en 2011 (voir CR).

CR 2011

C'était il y a trois ans, il y a un siècle, il y a une éternité : on ira, où tu voudras quand tu voudras.....

Et c’est là que l’évènement se produit !

Comme un crocodile, un coureur m’accoste (ah, tiens, ça marche moins bien dans ce sens !). Il me dit merci, je ne comprends pas de quoi : d’avoir laissé un peu à manger pour les autres au ravito ?

Non, il me dit qu’il m’a reconnu, qu’il lit mes CR sur kikourou. Dingue ! Au même endroit qu’avec Arthur, la même scène se reproduit ! Et cette fois-ci, c’est moi qu’on reconnaît, qu’on remercie même. Franchement, cette rencontre fugace m’a fait énormément plaisir et si j’écris ce CR, c’est pour remercier cet inconnu. Il va même jusqu’à me féliciter pour mon humilité : je le répète, elle n’est pas feinte, je suis un boulet mais ça ne me gêne pas, je suis très heureux comme cela. L’effet kikourou, c’est quand même un sacré truc, j’en profite pour remercier une nouvelle fois Mathias pour les dix premières années de ce site génial.

J'ai mis beaucoup de temps avant d'oser poster un premier CR, je me demande encore parfois pourquoi j'en commets encore 2 ou 3 par an : avec cette rencontre, je vais probablement continuer encore un peu.


J’abandonne mon inconnu dans la côte (faut que l’histoire soit exactement la même !) et malheureusement je ne l’ai pas vu à l’arrivée : j’espère qu’on se recroisera et qu’on aura un peu plus le temps de discuter….

 

Bon, le peloton des boulets ne m’a toujours pas rejoint, je me demande vraiment ce qu’ils font, je suis même inquiet un moment, j’espère que personne ne s’est blessé : faudrait pas qu’avec mes bêtises de challenge à la noix, j’ai provoqué des blessures !

 


photo "organisation" : je crois que c'est ce que l'on appelle une "attaque-talon"

Je me trouve un nouvel objectif : arriver au superbe pont en pierre en tête. Idéalement, si la jonction se faisait là, ce serait top. Un je ne sais-quoi (du genre suggestion en MP !) me fait penser que Jano va nous y attendre et si les boulets pouvaient être regroupés sur le pont, ce serait bien ! Donc, je garde un bon rythme et joue au chat et à la souris avec un couple de triathlètes : je les double en côte, la fille m’atomise sur le plat.

 

Ça y est, le pont ! cet endroit est incroyable, je l’adore. Le boulot que représente l’édification de ce pont  et des tas de pierre disséminés dans les champs avoisinants me laisse à chaque fois pantois.

 

Vous ne devinerez jamais qui attend sagement sur le pont en mitraillant : Jano ! dingue, ce « hasard ». Il prend en photo tout le monde, merci encore.

J’ai pas l’air heureux, là ?

 

photo "janolesurfeur"


Mais, la plus belle des photos de Jano sera sans nul doute, celle-ci : y a un truc, vous croyez ?



 photo "janolesurfeur"

Toujours pas de boulets, il reste 4 km, ça commence à sentir le hold-up tout ça !!!!

Je ne relâche donc pas mon effort, surtout que ce n’est vraiment pas dur, je suis bien, n’en bave pas, avance bien. Et c’est tellement beau tout autour !

 

Ça y est, on est déjà en haut de la dernière descente. A ce moment là, un facétieux et truculent coureur (copyright Benjamin Steen) me rattrape. Il s’agit bien sur du célèbre ArthurBaldur qui, parti lentement, m’avait en point de mire depuis un petit moment : il m’avouera avoir du un peu s’employer pour me rattraper et me soupçonne d’avoir progressé (je ne crois pas, je crois surtout qu’il baisse mais ne lui dites pas il croit qu’il a encore 20 ans).

 

Bien sur, j’aurai pu le suivre et le déposer dans les derniers mètres mais ça lui fait tellement plaisir de me maraver que je le laisse faire. Non, franchement, quand il déploie sa grande foulée, je n’ai aucune chance de le suivre.

 

La fin est raccourcie, on ne descend pas tout en bas. Ça ne m’arrange pas, car ça fausse mes prévisions de temps, vous allez voir que je vais finir en moins de 1h30 ! Ma réputation de pronostiqueur précis de mes performances va en prendre un coup. Déjà le gymnase, des fous en rouge dans le dernier virage qui hurlent à mon passage (mais, comment, en étant si maigres, vous arrivez à avoir autant de coffre ?). Je perds 2 places dans les 30 derniers mètres (c’est bien moi, ça !) et remercie Jean Louis dès la ligne franchie.

1h27’50 (un peu plus de 1h28 au chrono officiel), je crois qu’on peut dire que j’ai fait ma course. J’attends les autres participants du challenge qui arriveront très proches de moi : merci à eux de m’avoir laissé gagner mais promettez moi que c’est la dernière fois !

 

Comme d’habitude, nous allons rester 2 heures dans ce gymnase pour apprécier la sono qui plait tant à Snail69 (il a fait la limace, il n’est pas venu !), à attendre les copains, à discuter, à manger (là, je me rattrape : 3 soupes, pas mal de saucisson et de fromage) à boire du vin chaud (c’est marrant, on dirait qu’il y a de l’alcool dedans, ça fait tourner la tête).

Ces deux heures semblent durer 5 minutes et quand on constate qu’il est déjà 13h, il est temps de rentrer. Malheureusement, je manque l’arrivée de Nini de quelques minutes : elle a fait un beau 30 km et va faire une grande année !

Bravo à tous les participants du 30 qu’on a forcément moins vu mais le feu d’artifice des arrivées en un peu moins de 3 h était superbe. Et la complicité des zavions qui s’étaient tirés la bourre était la même que celle des boulets.

 

Encore merci à l’organisation, j’ai beau cherché, je ne trouve aucun défaut à cette course : c’est parfait. Et quand en partant, j’ai salué le Président, la joie se lisait sur son visage : joie d’avoir réussi à faire plaisir à tout le monde et encore plus important, joie de savoir que les fonds récoltés allaient permettre de faire plaisir à des moins chanceux que nous.

 

 

Non, promis, je ne vais pas vous dire qu’on fait un beau sport, toussa toussa mais bon, voilà, hein, quand même !


PS : je mets en lien la super vidéo faite par Christophe/kekek. Mieux qu'un long discours, elle permet de bien se rendre compte de la beauté des paysages.

video kelek


24 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 14-01-2014 à 17:23:04

Ah le 1er CR de l'année de Maître Arclusaz ! Comme du bon pain, il se déguste chaud en prenant le temps de savourer l'ami(e) délicat(e) des mots, sa croûte qui fait un doux bruit de pain que l'on rompte entre amis après une belle sortie en coupant une large tranche de tomme des bauges, bre un CR que l'on aime déguster avec plain de bonnes références musicales (ceux qui trouvent pas ben z'ont qu'à chercher !). Ce fut un plaisir de te retrouver aussi fringant. Vive les tests VMA sous la Cx Rousse, ils te vont super bien !

Commentaire de Jean-Phi posté le 14-01-2014 à 17:24:10

Euh plein de bonnes références pour une course qui ne fut pas de plain pied. ;)

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 14-01-2014 à 17:48:21

effectivement, toujours aussi amusants tes CR tout en conservant une haute qualité littéraire. Merci de continuer à nous en abreuver, ça nous maintient les neurones en activité.
Et bien sûr, félicitation pour cette belle victoire qui jette à la face du monde l'immensité de tes progrès. Fais gaffe Alan !

Commentaire de bruno230 posté le 14-01-2014 à 18:04:42

Ah ces CR , toujours un plaisir à lire.
Tu nous as maravé avec panache et tu mérites largement cette victoire du challenge des boulets.
Maintenant,je veux ma revanche.Du coté de Pralognan par exemple?

Commentaire de DKféeinée posté le 14-01-2014 à 18:45:23

Écrire c'est aussi livrer un peu de soi... C'est une art que de savoir raconter son vécu sans que n'apparaisse jamais le moindre égocentrisme... Surtout merci pour celui-là, ceux d'avant et ceux à venir.

Commentaire de caral posté le 14-01-2014 à 19:14:33

toujours un plaisir de te lire! ce serait bien le diable qu'on ne se rencontre pas dans les Bauges ou la Vanoise un de ces jours! Un petit TGV, c'est tentant, non?
A +

Commentaire de Reg posté le 14-01-2014 à 21:33:23

Délicieux.
Comme pour chacun de tes nouveaux CR, j'étais comme un gamin devant un paquet cadeau, piaffant d'impatience à le déballer pour en découvrir le contenu.
Et encore une fois, c'est moi qui suis emballé.
Merci Laurent pour ce nouveau CR qui me fait, comme à chaque fois, aimer encore un peu plus notre sport. A très vite (mais pas trop) pour aller gambader, sourire aux lèvres et cheveu(x) au(x) vent, dans les miasmes urbaines de notre belle citée des Gaules.

Commentaire de ogo posté le 14-01-2014 à 21:51:09

J'ai pas très bien compris cette histoire de 40 Suédoises sur une île déserte, mais moi j'ai passé toute la matinée avec un Danois et j'en fais pas toute une affaire :)
Bon désormais plus question d'invoquer le hasard ou les circonstances de course, parce que tu ne trompes plus personne. Tu progresses, c'est incontestable. Les organisateurs ont du mouron à se faire. Les buffets d'après course vont en prendre un coup si tu arrives à chaque fois de plus en plus tôt. Un grand bravo à toi et merci pour ce très agréable CR.

Commentaire de ejouvin posté le 15-01-2014 à 10:59:42

Voilà voilà, tu es célèbre.

Bientôt tes fans vont te demander de croquer dans leur saucisson pour avoir ta trace de dents. Quel succès...

Content de lire que vous avez encore passé une belle journée.

Commentaire de Trixou posté le 15-01-2014 à 11:10:39

Excellent, merci !

Commentaire de totoro posté le 15-01-2014 à 15:56:19

Bravo Laurent, tu vas devenir un avion à force de finir comme un boulet de canon :-) Merci pour tes récits toujours très agréables !

Commentaire de Fimbur posté le 15-01-2014 à 19:57:27

Superbe récit Laurent, merci on s'y croirait !

Commentaire de Sébounet posté le 15-01-2014 à 21:15:39

Un challenge organisé sur les terres de Cochonou, la victoire t'était forcément destinée, mais attention à la revanche des jeunes ;-)
Félicitations pour ce Boulet d'Or qui couronne une très belle course de reprise et inaugure une grande année sur les chemins !
A très bientôt

Commentaire de franck de Brignais posté le 15-01-2014 à 21:44:17

Je ne peux que m'incliner... tu as atomisé toute concurrence en ce beau dimanche d'hiver !! Bravo pour cette belle course, je ne pourrai, décidément jamais passer la ligne d'arrivée d'une course devant toi... et en plus tu prends un cran supplémentaire !! Au plaisir d'une prochaine sortie ensemble (va falloir patienter encore un peu plus en m'attendant....)

Commentaire de snail69 posté le 15-01-2014 à 22:44:33

Tu fais du 12,5 sous un tunnel en semaine, tu finis dans les 36 premiers % du peloton le dimanche ! Je vois qu'en 2014 t'as un mental et des cuisses de warrior ! ça promet...

Commentaire de bubulle posté le 15-01-2014 à 23:58:36

Mais vous allez voir que, bientôt, l'Arclu, il va se mettre à compter ses places de féminines. Il va manger des saucissons en montée et des Pom'Potes en descente. Il va peut-être même commettre d'interminables compte-rendus pleins de référence géographiques ausi précises qu'inutiles. Il va faire le pacman pour avaler tous les p'tits jeunes avions...à hélices.....en leur lançant, pas peu fier, "bon courage....bonne course".

Bref, sous mauvaise influence, il se pourrait bien qu'il soit en train de virer sa cuti. Manquerait plus qu'il aille courir dans le 42, voire (horreur absolue et insondable), dans le 43.

Nous sommes bien peu de choses quand même, quand je pense à ce jeune homme si prometteur qu'il était à son arrivée sur Kikourou. Décidément, ce site a une très mauvaise influence sur les esprits trop modelables.

Commentaire de Mamanpat posté le 16-01-2014 à 18:05:37

Comme tu t'la racles ! Genre j'suis trop modeste (mais en fait tu jubiles de les avoir pourris), ça sert a rien de faire un nouveau CR (mais tu fais tout pour qu'on te lise), j'donne pas les noms de peur d'en oublier (juste pour être sûr de ne parler que de toi), j'aime trop manger ( mais tu ne pensais qu'a les draguer)... Bref, insupportable !

Heureusement que tu fais la bise quand je te croise... Meme si ça pique !

Commentaire de Nini posté le 17-01-2014 à 17:41:26

Tu as fait une belle course. L'année 2014 promet !
Et quand est ce que tu t'inscris sur le 30 !!!

Et je suis " je ne sais plus qui " :-) enfin plutôt mon téléphone puisque c'est Lalan qui a appuyé sur le bouton !

Commentaire de tortue01 posté le 17-01-2014 à 23:19:50

un delice comme un bonbon qui fond sur la langue...je parle de ton CR!!lol.;bravo l'ami...par contre pas vu le pont??!!faudra m'emmener sur un off avec le soleil!!

Commentaire de Gibus posté le 21-01-2014 à 20:33:38

Bravo Laurent, tu commences bien 2014. a+

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-01-2014 à 19:28:59

L'arclu pas perclu, qui l'eût cru ! Dis donc, tu cours léger, il fait chaud chez vous dans l'sud ?

Commentaire de millénium posté le 24-01-2014 à 18:44:49

excellent ! Bravo et merci

Commentaire de les machine-gônes posté le 22-12-2015 à 19:27:30

Ce qui serait dingue, ça serait qu'on te croise sur l'édition 2016 et qu'on te raconte qu'on lit tes CR avec joie. Mais n'anticipons pas trop : il neigera peut-être encore une ou deux fois avant la fin du monde, tout est possible...

Commentaire de TomTrailRunner posté le 27-09-2016 à 09:33:48

Bon moi qui découvre ce récit un peu tard, je n'ai plus qu'à attendre le prochain de la prochaine édition :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran