Récit de la course : Marathon de Barcelone 2013, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : Marathon de Barcelone

Date : 17/3/2013

Lieu : Barcelone (Espagne)

Affichage : 917 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

30 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Retour sur marathon

Hello,

2001, ma dernière vraie préparation marathon avec un résultat inespéré au bout, 3h18 , et un tempo quasi constant de bout en bout. Au lendemain de ce score inespéré, j'étais arrivé à la conclusion que j'avais optimisé mes capacités du moment, et que je ne pouvais pas faire mieux, … hormis peut-être en perdant significativement du poids (chose que je n'ai jamais voulu, ni pu réaliser).

A l'automne 2012, un virage de ma vie personnelle va faire ressurgir le démon du passé : brusque perte de poids, et me voilà à 75kgs (contre 80 en 2001)… les performances en course à pied s'améliorent, chose que je ne recherchais pas vraiment, et ce sans entrainement spécifique. Après un 36'43 sur 10km, je me prends au jeu, et décide d'aller tenter le 3h sur marathon le plus tôt possible dans la saison 2013. Quelques bons cross confirment le miracle automnal, et me voilà donc à la mi-mars dans la capitale catalane pour 3 jours ponctués par le marathon. Une grosse journée de tourisme le vendredi , compensée par une superbe journée de détente le samedi .

Dimanche matin, les conditions sont parfaites pour les coureurs (moins pour le public et les supporters) : léger crachin rafraichissant et 10-12°C
Je suis idéalement placé dans le SAS – 3h.

Coté tactique, je sais que je n'ai aucune marge (beaucoup de mal à courir à 14 km/h à l'entrainement) et qu'un départ trop rapide me serait fortement préjudiciable. Par contre, je sais que si je suis dans le coup à 5 bornes de l'arrivée, j'irai chercher les secondes qui me manquent éventuellement le couteau entre les dents...

Bref je suis très satisfait de mon départ prudent, 1er km en 4'32, puis 4'27, enfin 4'22, je me rapproche tout doucement de l'allure de croisière 3h (4'16 au kil)
Le second km est le plus compliqué de toute le parcours : il m'amène au km 10 en 43'07, soit 30 secondes de retard… rien du tout !!

J'ai décidé de ne plus lâcher les ballons –de 3h, même si j'apprécie moyennement certaines légères accélérations dans les parties descendantes qui suivent les faux plats.

Au km 18, nous attaquons un n-ième faux plat montant (2km) qui va faire mal à tout le monde…

Passage au semi en 1h30'23 , chrono quasi idéal ,et je croise les doigts pour arriver au 35ème km avec un si léger écart...

Je sens alors une gêne au tendon d'achille devenir un picotement, puis une franche douleur. Assez rapidement, je dois compenser (le début de la fin) pour réduire l'extension sur le tendon douloureux.
Au km 30, je suis encore sur le bon tempo (2h08), à 20m des ballons 3h, mais la douleur aigue (tendinite ?) remonte sur toute la jambe gauche, que je me contente de poser à plat sur le sol sans pousser à chaque foulée. Les ballons s'éloignent d'abord très lentement, puis inexorablement ; le moral en prend un coup, puis je me raccroche à l'idée de finir le plus proche des 3h, et tente de limiter la casse. Mon GPS m'indique une vitesse qui avoisine les 11.5 à 12km/h : impossible d'aller plus vite. Coté cardiaque, les pulsations déjà très basses depuis le début (max 136) plongent encore plus bas… A plusieurs reprises, la tête reprend le dessus et ordonne au corps de se faire violence et d'accélérer, mais 2 épées s'enfonce, l'une dans mon inschio, l'autre dans mon tendon d'achille, et je sens que je suis à 1 doigt d'une blessure plus sérieuse...

Je ne dois pas être beau à voir avec ma foulée asymétrique… 12 bornes dans ces conditions, c'est super long… je refuse d'abandonner pour ma chérie qui est là pour m'encourager et fait un marathon à sa façon, les amis catalans qui m'ont accueilli depuis 3 jours et tous ceux qui me suivent de près ou de loin à distance, et m'ont transmis leur énergie via leurs encouragements.

Km 41, à force de boitiller et courir en guingois, les crampes s'y mettent, et je dois marcher quelques secondes… avec de repartir tel robotcop,
robotcop qui franchit donc la ligne en 3h12 à la puce… 

Des raisons d'être déçu ?

J'avais les capacités pour approcher les 3h, voir passer juste en dessous. Je n'ai aucun regret sur ma stratégie de course : en partant un peu plus vite, les soucis auraient commencé encore plus tôt. Dans la fiction que je m'étais faite, je passais au km 39 en 2h48, et il fallait tout donner et terminer en trombe… Je ne vais pas me consoler en disant que dans 6 mois je remets ca : je n'en ai pas envie tout simplement, tant le marathon est une course ingrate nécessitant une préparation sans faille pour un résultat loin d'être garanti : en même temps, c'est bien ca qui fait la beauté du marathon

Des raisons de se réjouir ?

Evidemment il y en a , puisque, dans la continuité de quelques mosi assez euphoriques, je mets une (petite) claque de 6' à un record que j'avais qualifié à l'époque d'imbattable. Ensuite, j'ai éprouvé un grand plaisir de courir à cette allure pendant 2h dans le paquet de coureurs regroupés autour du meneur d'allure. En tout état de cause, je n'ai aucun regret d'avoir essayé !

Qu'aurais je pu/du faire différemment ?

Des semaines de 80/100 km de course à pied ? heuuu non merci, là je crois que je n'aurais même pas eu droit au départ !
J'ai bien senti pendant les 6 semaines ou j'ai travaillé l'allure marathon que je ne digérais pas le 14km/h (alors qu'à 13.5/13/6 j'étais beaucoup plus à l'aise). Pas vraiment un souci cardio, mais plutôt un souci d'adaptation musculaire/tendineuse, que toutes les activités annexes n'ont pas su compenser. En arrivant à Barcelone, j'ai eu l'impression d'être prêt pour un format IM, mais pas pour courir à 3h à une allure poussée… Bref je n'étais peut être pas prêt physiquement à endurer cette allure, et les 2h courues à 14km/h se sont révélées trop exigeantes. Who knows ?

Bon allez, je vais arrêter de faire ma pleureuse, nombreux sont ceux blessés qui aimerait pouvoir galoper, on non blessés et qui se satisferaient largement de cette perf !!! Alors je vais m'en contenter Clin d'œil

Je vais faire un repos quasi-total pendant 1 semaine, en espérant ne pas conserver de séquelles trop longtemps et, il sera l'heure de penser à la saison de triathlon... Merci de m'avoir lu jusque là Sourire

LtBlueb

 

 

30 commentaires

Commentaire de La Tortue posté le 23-03-2013 à 23:47:02

un objectif haut non atteint certes, mais quand même un record sur la distance reine, la plus difficile à gérer et la plus ingrate ! chapeau bas !
à l'âge où la plupart décline, tu retrouves une deuxième jeunesse et le sourire sur la dernière photo fait plaisir à voir !
bravo mon capitaine ! tu vas nous faire une grosse saison de tri, j'en suis sur !

Commentaire de Papy posté le 23-03-2013 à 23:47:55

Raaah zuuut le gros a été plus rapide que moi... Pfff, ces Tortues qui ne respentent même plus les vioc' !

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 07:37:19

Merco mon ami ! en espérant voir un tel sourire sur ton visage très bientot :)

Commentaire de Papy posté le 23-03-2013 à 23:47:06

Prems mon Blueb' pour t'écrire qu'une semaine de repos quasi total n'est pas extra... ;-)
J'espère que tu as été nagé au moins, non ???
Ton sourire épanoui me fait de plus en plus plaisir mon zami, il en raconte des histoires !!!
A bientôt...
Au fait une champenoise, non ? (pas une femme, une course !!!)

L'Papy_taquin...

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 07:39:06

Nager ? plutot barboter !!! j'ai fait 3 fois du HTV à l'hotel en Angleterre, puis hier reprise vélo (pas de douleur).... lundi je vais chez le doc pour les douleurs résiduelles... a bientot !!

Commentaire de golum posté le 24-03-2013 à 01:10:49

Pour quelqu'un qui devait arrêter la course à pied il y a 5 ans, bravo Philippe :0)

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 07:40:01

arfff oui, je l'attendais celle là :) bon on se voit au tri de Bourg alors ? No m'a dit que tu apprenais à nager !!!

Commentaire de Papillon posté le 24-03-2013 à 07:18:58

Chouette récit... tu améliores ton temps, et pas qu'un peu... certes, ce n'est pas le temps espéré, mais une telle douleur aurait pu t'amener à la Bérézina, et te faire dépasser de cent coudées le chrono d'antan... donc, regrets mitigés!!!! Bravo L'Blueb...
Tendon d'Achille= semelle + ostéopathe + eau+ eau+ eau... Allez hop, tape-toi de bonnes petites camomilles... C'est vrai que ton sourire en dit très long sur ce que tu as dans la tête et certainement aussi dans les jambes. Bonne route!

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 07:41:13

Merci Cécile !!! Oui je me suis consolé rapidement , en me disant que ca aurait pu se terminer en marchant sur 10 bornes à 3h30 , voir au delà :)) bref casse limitée !!!

Commentaire de akunamatata posté le 24-03-2013 à 09:19:00

tu es bon pour les hoka si tu veux perfer de nouveau sur le bitume ;)
eh oui je sais c'est dur comme constat.
Bravo pour le mental, moi j'aurais sans doute bache

Commentaire de lalan posté le 24-03-2013 à 09:23:35

2001 , 2013 , si l'envie te revient , n'attends pas 2025, ca serai plus compliqué. Bravo pour ce record et ce marathon, la duretée de l'exercice servira pour la saison tri. Congratulations

Commentaire de Arclusaz posté le 24-03-2013 à 09:25:30

Gros gros moteur. Les organes de transmission sont un tout petit peu en retrait alors ils lâchent en premier.
M'enfin 3h12 en ayant couru de travers pendant 12 bornes et marché un peu, c'est une sacrée performance.
Bravo Président (Président un jour, Président toujours !)

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 17:25:55

gros moteur , je ne sais pas ! en tout cas, l'allegement récent au niveau du chassis, pourrait le faire croire !!! mais j'aime bien ta comparaison, et il faut avouer que les transmissions ne sont desormais plus du tout au niveau du moteur et du chassis !!!

Commentaire de Eric Kb posté le 24-03-2013 à 09:49:47

Une meilleure perf perso sans prépa spécifique c'est déjà énorme alors avec un pied pas beau c'est colossal !!! Bravo , merci pour le Cr et bonne saison !

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 17:27:49

ben si j'ai fait un peu de specifique, mais je n'ai fait que ca !!! pas ou peu de footing , et un km cap très modéré ! il faut peut etre ne pas chercher ailleurs un eventuel manque d'adaptation des muscles et tendons à l'effort marathon :)

Commentaire de cyril posté le 24-03-2013 à 09:56:58

Salut,

Merde pas de chance pour cette douleur à la fin, allez le prochain sera le bon avec ton moins de 37 sur 10 ça va passer.

Bonne récup!

Commentaire de Byzance posté le 24-03-2013 à 13:13:03

Certains l'on abordé : As-tu déjà eu des soucis avec ton tendon ? (ici prépa trop courte et/ou trop intense ? humidité ambiante ?). Dans tous les cas, j'ADMIRE de plus en plus les marathoniens car pour ma part, je ne suis vraiment pas assez rigoureux pour me lancer sur cette distance et cette surface. Bravo pour cette perf, sur une seule jambe !

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 17:28:56

merci jérome !! j'ai eu des soucis avec ce tendon il y a 4/5 ans ...quand je courrais :) par contre aucune alerte récente !

Commentaire de Mathias posté le 24-03-2013 à 16:18:18

Bravo pour le finish, ça a sans doute été le plus difficile à gérer...
Et alors, quand est-ce que tu remets ça ?
Tu sais ce qu'on dit, il faut battre le fer pendant qu'il est chaud... ;-)

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 17:30:36

je ne remets pas ca . cf les commentaires ci dessus. je pense que le retour en grace etait possible sur les distances plus courtes moins traumatisantes ; mais que sur marathon mon corps m'a tout simplement rappelé ses limites !!

Commentaire de Mathias posté le 24-03-2013 à 17:39:36

mouais... ça se défend (saloperie de bitume !), mais si tu as ne serait-ce qu'un soupçon d'envie de retenter, mieux vaut le faire le plus tôt possible pour profiter de ta forme actuelle ! ;-)

Commentaire de the dude posté le 24-03-2013 à 17:08:27

3H12, moi je signe tout de suite :)
Bravo, t'as rien lâché, on retrouve bien là l'école de la course au saucisson dauphinoise, un moral de feu et des jambes solides bien que douloureuses.
Par contre tous les spécialistes te diront qu'en cas de tendinites, il faut à tout prix éviter le tri et se consacrer uniquement au crapahutage sur mono trace (en Chartreuse de préférence) ;-)
Au plaisir.

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2013 à 17:32:52

merci l'ami ! par contre, blessé pour la 1ere fois depuis 4ans et demi (que "je ne courrais plus"...), je crois que ca confirme ce que je pense du tri !!!

Commentaire de dajosport posté le 24-03-2013 à 18:00:25

Beau récit et belle analyse d'une épreuve "ingrate" sur laquelle tu t'es bien battu pour repartir avec un beau succès même si tu ne tombes pas les 3h. Chapeau !

(PS: même en passant en 2h48 au 39, je crois que çà aurait été juste: il t'aurait fallu courir les 3,2 derniers km à 16km/h...)

Commentaire de Berty09 posté le 24-03-2013 à 21:31:33

Déçu, ouais! Je comprends ta déception. Je vais essayer au mois de mai de passer sous les 3h et c'est le genre de scénario que je redoute. Ca pardonne pas le marathon, une petite faiblesse et c'est l'explosion. Allez, je continue ma prépa et j'essayerai de te venger à Prague.

Commentaire de Jean-Phi posté le 25-03-2013 à 09:54:08

Le châssis était peut être de gunguois mais le moteur, comme le dit Arclusaz, est bel et bien là.
Belle perf tout de même qu'un marathon en 3h12 avec un début de blessure. Il en faut de la ténacité pour aller au bout et ne rien lâher quand ça fait mal. Rien que cela, bravo !
Reste très certainement un joli voyage à Barcelone et un WE amical et bien entouré par les proches. What else ?
Bonne récup avant la saison de tri qui promet si tu dépotes encore autant ! Prend garde à toi tout de même ! ;-)

Commentaire de le_kéké posté le 26-03-2013 à 16:58:19

Bon ben c'est pas passé loin, tu l'avais surement dans les pattes mais le marathon c'est pas un truc où on gagne souvent.
A mon avis le marathon c'est le truc le plus dur de la course à pied, c'est une distance compliquée avec une allure qu'il faut tenir rapide mais pas trop et la foulée toujours la même qui finit par user son bonhomme voir le blesser.
Sinon il va bientôt finir par refaire beau faudra qu'on pense à ressortir le vélo ensemble ???

Commentaire de LtBlueb posté le 26-03-2013 à 17:48:51

Bon résumé !! sinon, yep dès que le printemps là, on peut ressortir le vélo :)

Commentaire de Jerome_I posté le 27-03-2013 à 00:35:45

bravo Philippe.

Désolé que tu n'ai pas pu aller au bout. Je pense que ta préparation était OK, pas besoin d'ajouter de quantité, mais surement un peu de qualité pour que la vitesse de 14km/h soit plus facile à approcher, mais pas facile de faire de la qualité en s'assurant de ne pas se blesser. Je pense que le potentiel est là. Gagner 6' sur un marathon j'en rève!
Il faut profiter de ce record sur cette distance et y repenser dans 2 mois. L'envie reviendra peu-ètre. Mais ca ne sera peu-ètre pas en automne mais seulement au printemps suivant: beaucoup de sacrifices et de patiente. Le marathon c'est ca!

Bravo en tous les cas. Bonne saison de triathlon.

Jérome

Commentaire de raspoutine 05 posté le 30-03-2013 à 23:38:09

Hum, ça fait drôle de voir des coureurs en tee-shirt ! Tu as bien fait de t'exiler vers des contrées un peu plus douces ! Et ... Franchement, ton résultat est au top ! Y'a vraiment pas de quoi être déçu !
bravo mon Lieutenant !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran