Récit de la course : Marathon d'Ajaccio 2011, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Marathon d'Ajaccio

Date : 27/3/2011

Lieu : Ajaccio (Corse-du-Sud)

Affichage : 2376 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Et de 3, Marathon d'Ajaccio

Bonjour les Amis,

Me revoici pour vous relater la suite de ma série marathon. Après Séville et Barcelone , voici Ajaccio 2011.

Dans la série des choses à ne pas faire avant un marathon, la leçon du jour est :« tu ne te remettras pas au hand après 4 ans d’absence dans la semaine du marathon ».

Effectivement, figurez vous que les derniers exploits européens de nos Experts du Hand ont réveillé mon ancienne passion pour ce sport que je dus arrêter à cause d’une épaule hs et le risque d’augmenter les probabilités de blessures et de compromettre mon nouveau hobby à l’époque de course à pied. 

 C’est donc en discutant avec mon pote Armand que je lui ai fait part de cette envie de retoucher un ballon et qu’il m’a invité à un match d’anciens combattants.Le match avait lieu le mercredi  mais je ne pouvais décemment pas m’y présenter sans faire au préalable un état des lieux de la machine.C’est donc ainsi que dès le lundi j’ai profité d’un entrainement loisir pour rechausser mes hand shoes et dépoussiérer mon ballon. Ce fut OVER TOP, évidemment que j’ai la condition, j’ai tout de même pris la précaution de courir 7 kms pour bien chauffer les jambes sachant qu’une bonne séance de fractionnés m’attendait, mais pour le reste du corps…. Mon épaule s’est souvenue pourquoi j’avais arrêté et mes lombaires n’ont pas trop aimé les sauts sur le parquet.

Ca chambre à tout va, comme au bon vieux temps.« Bon allez salut les tapettes, à mercredi »Au final, je me suis éclaté, que du bonheur sur le moment, de jouer et surtout de retrouver mes vieux potes de club, mais le lendemain mal partout, cassé en 2. Plus facile de courir une centaine de kilomètres. Si si je vous assure.

Mais bon,  là ce n’était que la répétition, le vrai D-day étant le mercredi , sauf qu’au mercredi matin je me demande encore comment je vais pour faire ce match lol .Mais la magie a opéré, après 2 ou 3 km d’échauffement, je me sens finalement plutôt bien et mes douleurs ont disparu. Le match se passera plutôt bien, bon il faut dire que l’opposition était plutôt faible, donc pas trop d’effort non plus mais de bonnes sensations retrouvées.

Et le lendemain matin même pas mal, ou presque pas, il suffisait donc de s’y remettre.

Repos jeudi , vendredi et samedi pour régénérer tout ça et je retrouve sur place à Ajaccio mon pote Niko qui vient me chercher à l’aéroport.

 

 l an dernier  il m’avait suivi et encouragé à vélo, cette année il sera sur le semi.

Il me laisse chez moi puis repart bosser, je vais faire une balade le long de la plage, 8 km de marche..

 

 entre mer et montagne 

 

 main tendue

 

un dragon

 

un serpent de mer

 

Isollela

Après midi bronzette sur la plage puis je vais retirer nos dossards, avec le plaisir de retrouver mon ami Felix, président du club organisateur qui m’a accueilli a bras ouverts.

 

Et le soir ligue pro de volley, Ajaccio / Montpellier. Ajaccio s’inclinera 1 set à 3.

  

En rentrant un petit ravito

 

puis une bonne nuit de sommeil….ou presque puisque nous avons perdu une heure de sommeil.

Le lendemain matin, en route pour l’aventure avec mon pote vers ce super site des Sanguinaires.

Bonne ambiance, nous saluons quelques connaissances puis petit échauffement tranquillou, et c est déjà l’heure.

 

 

Mission du jour donc : Meneur d’allure pour Niko afin de boucler son semi en 1h42, donc en roulant à un peu moins de 5’ au kilo, puis je repartirai pour boucler mon marat.

 J’annonce tout de même à Niko que je ne suis pas en jambes aujourd’hui. Je le sens moyen pour 42 km.

Et c’est parti sous les ordres du président Félix, Niko se cale derrière moi et moi je cale mon régulateur sur 12,3 km/h, on ne forcera pas en montée et laisserons  rouler en descente pour compenser afin de garder la moyenne.

1 km12.24 km/h04'54''04'54''
2 km12.16 km/h04'56''09'50''
3 km12.37 km/h04'51''14'41''
4 km12.16 km/h04'56''19'37''
5 km12.45 km/h04'49''24'26''

Pas facile de ne pas se laisser entrainer sur un départ commun 10, semi, marat, ça double dans tous les sens et on a l’air cons à rouler tranquillou à 12 mais bon, c’est l’expérience qui joue et mon pote me suit comme mon ombre, on fait notre course.Un aller retour des Sanguinaires à la propriété Tino Rossi  pour le 10, pour lui se sera 2 A/R et donc 4 pour les marathoniens.Sur la fin du 10, certains s’accrochent au wagon

6 km

12.72 km/h04'43''29'09''
7 km12.28 km/h04'53''34'02''
8 km12.32 km/h04'52''38'54''
9 km12.12 km/h04'57''43'51''
10 km12.63 km/h04'45''48'36''

pour rentrer, ayant noté notre régularité, puis nous repartons, Niko roule bien, se prend pas la tête et n’a qu’à me suivre, je lui fourni un gel au 10 puis au 15 pour bien finir, il peinera un peu à partir du 15 mais s’accrochera, c’est un guerrier et je le motive dans le dur.

11 km

12.24 km/h04'54''53'30''
12 km12.12 km/h04'57''58'27''
13 km12.2 km/h04'55''01h03'22''
14 km12.08 km/h04'58''01h08'20''
15 km12.16 km/h04'56''01h13'16''
16 km11.92 km/h05'02''01h18'18''
17 km12.04 km/h04'59''01h23'17''
18 km12.32 km/h04'52''01h28'09''
19 km12.45 km/h04'49''01h32'58''
20 km12.24 km/h04'54''01h37'52''
21 km12.9 km/h04'39''01h42'31''

 Je le laisserai s’envoler sur les 500 derniers mètres en lui hurlant de se faire plaisir.Il finira bien en 1h42, content de s’être accroché, et moi aussi content que lui d’avoir rempli ma mission.Mais après ça, c’est moins rigolo de courir seul et pour soi même, dans ma tête le principal était fait, le reste secondaire.

22 km12 km/h05'00''01h47'31''
23 km12.5 km/h04'48''01h52'19''
24 km11.76 km/h05'06''01h57'25''
25 km11.96 km/h05'01''02h02'26''
26 km10.81 km/h05'33''02h07'59''
27 km11.8 km/h05'05''02h13'04''
28 km11.72 km/h05'07''02h18'11''

De plus mon mal au bide que je traine depuis maintenant 3 jours me reprend et vers le 25ème  ça le fait moins, sauf que ce coup ci contrairement à Séville et Barcelone je n’ai pas d’épargne temps puisque le premier semi s’est fait à 12 donc autant dire que des que je sais que le 3h30 est cuit, je ferai juste en sorte de boucler sans dégat ce 19ème marat, le chrono étant secondaire. D’autant que les côtes se font de plus en plus difficiles.

Vers le 30ème j’estimerai mon chrono à 3h45 et je m’y tiendrai en 3h44’36, content d’en terminer.

a noter un joli brozage MARCEL lol avec le magnifique soleil qu'il a fait !!!

29 km10.4 km/h05'46''02h23'57''
30 km10.61 km/h05'39''02h29'36''
31 km10.87 km/h05'31''02h35'07''
32 km10.52 km/h05'42''02h40'49''
33 km9.47 km/h06'20''02h47'09''
34 km10.31 km/h05'49''02h52'58''
35 km9.6 km/h06'15''02h59'13''
36 km8.39 km/h07'09''03h06'22''
37 km7.91 km/h07'35''03h13'57''
38 km9.06 km/h06'37''03h20'34''
39 km10.65 km/h05'38''03h26'12''
40 km9.75 km/h06'09''03h32'21''
41 km9.91 km/h06'03''03h38'24''
42 km10.52 km/h05'42''03h44'06''

 

Puis attente des podiums

 

 

 après avoir mangé mon plateau repas offert , puis retour vers Ajaccio chez de la famille en attendant l’heure de l’avion. Et un retour sous la pluie alors qu’il a fait si beau tout le WE sur l’ile de beauté.

Voilà les amis , encore un super WE bien rempli. Et de 3 marathons en 6 semaines.

mes 3 trophées de finisher d'Ajaccio au fond, le dernier est celui du milieu

A suivre dans deux semaines le Marathon De Paris, et la semaine suivante Marseille en coach meneur d’allure finisher.Merci de m’avoir lu et à bientôt donc.

18 commentaires

Commentaire de totoro posté le 28-03-2011 à 18:01:00

Encore un, trop facile !

Commentaire de Aleitheia posté le 28-03-2011 à 18:08:00

Joli! J'aime bien ton imagination avec les branches sur la plage^^. 3 marathons en 6 semaines ce n'est pas rien, quand je pense qu'il en reste encore 2... Félicitations et à bientôt!

Commentaire de lapinouack posté le 28-03-2011 à 18:17:00

superbes les photos et bravo , bonne récup pour les prochains :)

Commentaire de nikko2a posté le 28-03-2011 à 18:23:00

J avais hâte de te lire , toujours aussi top, les photos magnifiques, superbe week end , c est vrai qu entre ton Hand, le volley , l heure changeante , le mal de ventre tout n était pas réunie pour les 3 h 30.. En plus il faisait super chaud, mais ton mental a toute épreuve m a encore étonné c est toi le vrai guerrier , tu as été génial a m accompagner sur ce semi moi qui avait l habitude il n y a pas si longtemps et était plus proche des 1 h 25 que des 1 h 40 la sans toi j aurais sûrement lâcher du temps .tu as été un meneur d' allure extrêmement précis et motivant. Encore merci. Et bon courage pour les prochains. Il va vraiment falloir qu on fasse un vrai défi a deux quand je serai revenu au niveau.. A bientôt warrior .nikko corsica

Commentaire de RogerRunner13 posté le 28-03-2011 à 19:13:00

Sacré Jean Louis, difficile d'oublier ses anciennes passions, mais à 3 jours d'un marathon c'est pas l'idéal. En plus il a fait une superbe journée en Corse, pas comme chez nous, merci pour ce récit et toutes ces belles images.

Commentaire de NICO73 posté le 28-03-2011 à 19:36:00

Comment tu fais ? J'ai également rejouer au Hand ces derniers temps et je n'avais plus de jambes.Alors un marathon derrière en plus. Bravo !

Commentaire de Rudyan posté le 28-03-2011 à 20:19:00

Bravo JL!!! Même si le chrono zqt un peu en dessous de ce que tu fais d'habitude, ça reste super! Maintenant place à un peu de repos avant le doublé Paris/Marseille!
En espérant qu'on se croise vite sur une course de village!
A bientôt l'ami!

Commentaire de brague spirit posté le 28-03-2011 à 21:10:00

Jean Louis,l'insaciable.Bravo tout de meme,et merçi pour ces belles photos de l'ile de Beauté.

Commentaire de mara posté le 28-03-2011 à 21:13:00

Bravo Jean-Louis !! J'ai bien aimé le dragon et le serpent de mer :-)
A bientôt, Biz

Commentaire de Fredy posté le 28-03-2011 à 22:30:00

merci pour les photos de l'Ile de beauté.

Commentaire de kkris posté le 29-03-2011 à 10:02:00

Merci pour le récit et les photos.
C'est sûr ,à nos âges,il ne reste que la course à pieds,plus tard ce sera le golf...
Moi,si je me remets au rugby,je sais que je ne pourrai pas faire un marathon 3 jours après!
bravo
.

Commentaire de Aiaccinu posté le 29-03-2011 à 11:04:00

L'année prochaine je serai avec toi !
J'ai ma mutation au 1er juillet

Commentaire de 6freddy posté le 30-03-2011 à 11:45:00

Félicitations pour tes prestations successives sur marathon. Merci pour ce reportage complet de l'édition 2011 et peut être à bientôt...

Commentaire de domi81 posté le 31-03-2011 à 16:11:00

félicitations et hop, 1 de plus !
merci pour les photos.

Commentaire de McFly posté le 04-04-2011 à 08:48:00

Un récit qui sent bon les vacances...enfin c'était quand même un marathon mais pour toi qui les enchaînent à un rythme effréné, même pas mal non ?

Commentaire de petzel posté le 04-04-2011 à 15:20:00

Merci pour ton récit, les superbes photos et un grand bravo pour la nouvelle perf.

Rdv à Paris dimanche prochain !!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-04-2011 à 22:09:00

Emmener quelqu'un sur le semi et finir le marathon, t'as pas peur !
Ça, je n'aurais pas osé le faire !

Bravo !

Commentaire de JOE14 posté le 11-04-2011 à 11:24:00

Bravo encore une fois et toujours, a tout ceux qui se demande pourquoi courrir, ben essayez une fois vous verrez,vous finirez comme le solitaire enfin presque, avec 1 marathon par mois quasiment en moins!
Tu as un coeur de boeuf Jean Louis!
Bravo encore, que le sport soit avec toi!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran