Kikoureurs classiques...

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Messagepar Nikodak » sa fiche K
» 11 Août 2018, 14:54

Bonjour,

Question à 100 francs : Où sont les coureurs de fond et demi-fond ? Les semi-marathoniens ? Les Marathoniens ? Les spécialistes du 5000 ? du 10000 ?

Signalez vous ! L'endurance c'est aussi ces courses là, Il n'y en a que pour l'Ultra ici-bàs :( :wink:

Je plaisante et taquine un peu, mais dans la communauté Kikourou il y a t-il encore beaucoup de coureurs classiques ?

Messagepar AldeBleau » sa fiche K
» 12 Août 2018, 22:43

Arf !

Il est vrai que l'on échange beaucoup plus désormais sur les ultras, et autres trails alpins ou exotiques...

Peut-être parce que semi et marathons font désormais partie pour la majorité de "sorties longues",
sans forcément objectif de performance.

Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement
physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral qu'exige l'ultra ou la course
alpine, où adaptation du matériel, optimisation de l'hydratation, gestion de la fatigue, des conditions climatiques, des aléas musculaires ou digestifs, et surtout de la capacité de "distanciation" face à l'effort, de relance, bref, de force mentale, sont les attrait fondamentaux du "long et de l'ultra-long"...

Bon.
Soyons honnêtes...
Faut reconnaître aussi que les paysages y sont pour beaucoup ! :D
Entre les crêtes alpines ou le bitume d'une boucle de semi... "Yapafoto"... :mrgreen:

(Cà n'empêche pas que la plupart d'entre nous alternent sur l'annjée courses sur route pour l'entraînement et trails pour le plaisir...)

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » sa fiche K
» 12 Août 2018, 23:01

Ah ouais, les coureurs de cross ou de marathon manquent de supplément d'âme et d'engagement...
En gros, on est des boeufs alors que les trailers sont des seigneurs qui courent grâce à leur esprit supérieur.
Faut faire gaffe car les chevilles qui gonflent ça peut gêner pour courir.

Bon, je vais reprendre une saison de cross, moi. Ça me remettra les idées en place.

Messagepar Galopaïre » sa fiche K
» 12 Août 2018, 23:11

AldeBleau a écrit:Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement
physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral

:shock: :?

Messagepar Axell » sa fiche K
» 12 Août 2018, 23:15

AldeBleau a écrit:Arf !

Il est vrai que l'on échange beaucoup plus désormais sur les ultras, et autres trails alpins ou exotiques...

Peut-être parce que semi et marathons font désormais partie pour la majorité de "sorties longues",
sans forcément objectif de performance.

Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement
physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral qu'exige l'ultra ou la course
alpine, où adaptation du matériel, optimisation de l'hydratation, gestion de la fatigue, des conditions climatiques, des aléas musculaires ou digestifs, et surtout de la capacité de "distanciation" face à l'effort, de relance, bref, de force mentale, sont les attrait fondamentaux du "long et de l'ultra-long"...[/i]


Un point de vue que les coureurs sur piste /route/ triathletes vont apprécier
Dernière édition par Axell le 13 Août 2018, 08:11, édité 2 fois au total.

Messagepar Nikodak » sa fiche K
» 12 Août 2018, 23:29

Le but de la discussion n'est pas de comparer l'ultra au fond et demi-fond mais plutôt de savoir s'il existe des membres actifs dans ce type de courses.

J'aimerais bien échanger avec des marathoniens ou des coureurs de 10K. Connaître leur préparation, leur plan d'entrainement, etc...

C'est vrai que c'est plus KITRAILOÙ que KIKOUROÙ souvent, même si pour trailer il faut tout de même courir... :)

Messagepar Benman » sa fiche K
» 12 Août 2018, 23:40

Je crois juste qu'il faut avouer que par mimétisme, ce site s'est beaucoup spécialisé dans le trail long ces dernières années, ce qui n'était pas le cas au début.
Les causes à mon sens sont multiples.
D'abord l'attrait incroyable qu'apporte le trail qui est en passe de devenir un sport grand public (cf les pubs pour les gros trails sur RMC, au même niveau que le marathon de Paris), là où il était une affaire d'experts il y a quelques années.
Ensuite la tentation naturelle du "toujours plus" dans laquelle nous tombons tous plus ou moins à la lecture des récits et expériences de nos congénères. Dans ce domaine, certains sont plus ego que d'autres...
Enfin, il est vrai, l'alternance de beaucoup de kikoureurs entre temps "classiques" sur route et temps réservé au trail fait couler plus d'encre de clavier sur le trail que sur la route.
Vu l'abondante lecture existante sur comment réussir un 10 km, un semi, un marathon etc... (y compris sur ce site), je pense que les gens ont moins besoin de conseils ou ont moins de questions, ou tout du moins ne les posent guère ici
La grande diversité des ultras, leur nouveauté et la.multiplicite des sujets liés (matos, alimentation, itinéraires,...) créé la multiplicité des sujets ouverts.

Après, régulièrement certains s'émeuvent de ce tropisme vers l' ultra trail. Heureusement des défenseurs de chaque pratique continuent d'alimenter le site, depuis la longue distance sur route (crocsman, tidgi...), le cross (Le lutin d'ecouves), l'athle et ses coulisses (Mustang) le trail court ( le bouk et ses amis), la marche nordique (Bert, trailauloncours, Bubulle...) , voire même le vélo ( philkikou...). Qu'ils en soient remerciés, c'est toujours un grand enrichissement.
Chaque année le fil sur le marathon de.Paris ou d'autres grands marathons sont très suivis, et beaucoup de coureurs d'ultra alternent avec des prépa sur route ou viennent précédemment de la route.
Donc je pense que toutes les pratiques sont les bienvenues, c'est ça aussi le "label diversité " :wink: de kikourou, et merci à chacun de continuer à les faire coexister sur le site avec l'ultra trail ou le "skyrunning", plus fun probablement pour certains.
Affaire de mode? :roll:

Après, pour échanger sur des 10 Kil ou semis, il suffit de (re)lancer les sujets.

Messagepar OderF_06 » sa fiche K
» 13 Août 2018, 07:32

Et oui la piste la route, on y vient, on progresse puis la vma stagne on l entretetient après un certain temps l envi de gérer d autres paramètres, l ultra devient comme une quête , un chemin sur soi et des paysages autres que la route

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 13 Août 2018, 08:12

Nikodak a écrit:Le but de la discussion n'est pas de comparer l'ultra au fond et demi-fond mais plutôt de savoir s'il existe des membres actifs dans ce type de courses.

J'aimerais bien échanger avec des marathoniens ou des coureurs de 10K. Connaître leur préparation, leur plan d'entrainement, etc...

C'est vrai que c'est plus KITRAILOÙ que KIKOUROÙ souvent, même si pour trailer il faut tout de même courir... :)


Des pisteurs, semi-marathons, marathoniens, il y en a ici.. :)
Sauf que c'est du passé pour un certains nombres, comme beaucoup, j'ai commencé à faire des tours de pistes, se retrouver sur les "inter-club" pour ensuite passer sur la route, agrafer un dossard, rajouter km après km, arriver au marathon et une fois la ligne passée chercher un autre horizon, aujourd'hui c'est le trail...

Mais c'est avec plaisir que je "radoterai" sur mon passé de "classique" :mrgreen:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 13 Août 2018, 08:37

Nikodak a écrit:Bonjour,

Question à 100 francs : Où sont les coureurs de fond et demi-fond ? Les semi-marathoniens ? Les Marathoniens ? Les spécialistes du 5000 ? du 10000 ?

Signalez vous ! L'endurance c'est aussi ces courses là, Il n'y en a que pour l'Ultra ici-bàs :( :wink:

Je plaisante et taquine un peu, mais dans la communauté Kikourou il y a t-il encore beaucoup de coureurs classiques ?


Pas mal a déjà été dit, mais je me permettrai de signaler trois fils de discussion qui, comme tous les fils de discussion, ont leurs hauts et leurs bas il suffit qu'un fil ne voie plus de contribution pendant quelques semaines pour qu'il "disparaisse des radars" :

Nos 10km à venir : www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?f=21&t=32163
Nos semis à venir : viewtopic.php?f=21&t=38707
Nos marathons à venir : viewtopic.php?f=21&t=34824

Pour ma part, c'est certain que, comme beaucoup ici, j'ai progressivement switché de la course sur route vers le trail : pour des tas de raisons, bien sûr, mais notamment la variété plus importante des épreuves, mon goût personnel pour les terrains accidentés.....et en corollaire le fait que je deviens nul quand c'est plat :D .

Pour ce qui est de Kikouroù; au delà de l'effet de la pratique qui évolue, il est aussi possible que le fait que les fils les plus "vivants" soient ceux des trails, particulièrement des ultras, tient peut-être aux "aventures" variées qui s'y déroulent et aux façons multiples de les vivre (Lutin, range ta kalach', mais c'est megachiant, un 10 bornes, à raconter.....sauf, évidemment, quand on a la plume d'un Lutin) . Le fait est que les fils de discussion sur les courses "classiques" ont progressivement tendance à peu vivre : regardez par exemple l'évolution du fil de discussion du MDP d'année en année.

Messagepar Rem » sa fiche K
» 13 Août 2018, 08:46

Il y a eu des fils très actifs sur le sujet il n’y a pas si longtemps ou les (ki)coureurs échangeaient sur leurs 10km , semi ou marathons à venir .
nos 10km à venir
Nos semis à venir
2507 ans après Phidippides nos marathons à venir
Édit : oops / doublons avec Bubulle.

Ils le sont d’avantage pour les courses du printemps.

Je trouve les 2 activités complémentaires, fait régulièrement un marathon et sa prépa en début de saison.
Et je viens de faire des séries de 800 sur piste (toute belle récemment rénovée, Michel Jazy en est ravi :D ) ... alors que je prépare l’UTMB.
Bon mais la je pars en reco , le Grand Col Ferret c’est qd même plus cool que la « rue du pont »/côte de chennevières

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 13 Août 2018, 09:27

Et le 800 mètres, probablement la distance la plus exigeante de l'athlétisme.

Et le 1500 mètres.

Et le 3000 mètres steeple, avec ses 35 barrières de 91 cm (une tous les 80 mètres), ses 7 passages de rivière (fosse de 3,66 mètres de long et de 70 cm de profondeur à l'aplomb de la barrière).

Et les cross, élément terre et heurts de pointes, où l'air froid pique les poumons autant que les branches des arbres lorsqu'on les frôle.

Meeting Paris 2018.jpg
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar IziiJon » sa fiche K
» 13 Août 2018, 12:09

Après une bonne année de trail, retour à mes 1ers amours..parce que oui j'aime la route haha^^

Donc retour au marathon prévu pour 2019 :D

S'il est certain que la route m'apporte un énorme avantage en trail dès qu'il faut relancer sur les portions roulantes, à l'inverse le travail de volume trail sera t'il bénéfique sur marathon ?

Hâte de le savoir et de re-courir "vite" !

Contrairement au trail, c'est dur de trouver des compagnons pour des sorties routes :( c'est bien dommage...

En tout cas c'est bien qu'un nouveau fil vienne redynamiser un peu ces disciplines :)

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 13 Août 2018, 12:23

AldeBleau a écrit:Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral qu'exige l'ultra ou la course alpine, où adaptation du matériel, optimisation de l'hydratation, gestion de la fatigue, des conditions climatiques, des aléas musculaires ou digestifs, et surtout de la capacité de "distanciation" face à l'effort, de relance, bref, de force mentale, sont les attrait fondamentaux du "long et de l'ultra-long"...


Connais-tu l’athlétisme ? As-tu vu une compétition au bord d'une piste ? As-tu assisté à des séances d'entraînement de haut niveau ? As-tu couru toi même ?

L'une des séances d'entraînement 800 m de Pierre Ambroise Bosse : 300 m / 250 m / 200 m / 150 m. Les 300 m à allure moyenne 800 m record soit 12"75 au 100 m, donc 38"25 sur 300 m. Puis 250 m en 12"50 au 100 m soit 31"25. Puis 200 m en 12" au 100 m, soit 24". Et enfin 150 m en 11"75, soit 17"62. Il termine cette séance totalement détruit, il faut un énorme mental pour ne pas se laisser un peu aller sur les deux dernières séquences qui sont épouvantables. Les temps doivent être précis au 1/10 de seconde, c'est comme une partition, sinon le jour du concert (la compétition), ce sera la cacophonie. Pour rester dans la comparaison musicale, il y a beaucoup de gammes, mais aussi de la PPS et de la PPG bien sûr. Le jour de la course il faut une concentration de tous les instants pour bien se positionner, résister aux coups de coude et autres bousculades et ne pas se laisser enfermer. Voir la course des championnats du monde de 2017 par exemple. Et, selon le profil du coureur, entre 520 et 580 m, il faut mobiliser toutes ses ressources mentales pour ne pas laisser filer des dixièmes de secondes qui feront la différence à l'arrivée et résister à cet envahissement de lactates dans tout le corps, avec la sensation que le cœur va exploser et cette envie de vomir qui monte, qui monte, qui monte...

Un petit tour avec Mahiedine Mekhissi sur 3 000 m steeple ?
140 km hebdomadaires en moyenne, un peu plus à certaines périodes (160 km probablement), vers 120 km à d'autres moments.
Une séance qui fait mal mais qui fait du bien pour le résultat en course : 2000 m / 1600 m / 1200 m / 800 m / 400 m en 5’45" / 4’30" / 3’15" / 2’10" et 58" avec récupération sur un tour de piste en environ 1'45".
De la PPS spécifique pour les passage d'obstacles, à base de répétition de sauts pieds joints sur des modules de gymnastique culminant à 120 cm du sol et des passages de barrière en séances spécifiques de course à pied. Il en faut de la force mentale, de l'engagement et de l'abnégation lorsque les poumons sont en feu, le cœur en fusion et les jambes brûlantes, pour relancer sur les 5 passages de la rivière, seule barrière où il pose le pied.

Lorsque Kenenisa Bekele s'est lancé sur marathon (Paris en avril 2014), je lui avais demandé ce qu'il trouvait de différent de ses entraînements orientés 5 000 et 10 000 m. En résumé sa réponse était qu'il trouvait cela plus facile, certes il effectuait un kilométrage hebdomadaire supérieur, mais des allures moins intenses et c'était plus diversifié. Et sur un effort d'un peu plus de 2 heures, la nécessité d'être mentalement " en prise " durant la totalité de la course est moindre, il y a inévitablement des moments " d'évasion " (il ne faut pas que cela dure trop longtemps ou ne survienne trop tard dans la course), alors que même sur 10 000 mètres (moins de 30 minutes) il faut vraiment rester concentré et être au maximum de toutes ses ressources. Pour Bekele, le premier tiers d'un marathon (14 km) est assez facile par exemple (80 % de vma), alors que sur 5 000 ou 10 000 mètres c'est difficile dès le début et il n'y a aucun moment de répit, et cet aspect augmente à mesure que la distance diminue.
Clémence Calvin, médaille d'argent sur marathon au championnat d'Europe pour sa découverte de la distance (2h26'28") disait à peu près la même chose il y a quelques semaines, elle trouve que les allures d’entraînement marathon sont naturelles.
L'immense majorité des entraîneurs s'accorde pour considérer la distance de 800 mètres comme la plus difficile des épreuves de course d'athlétisme.

Bref, sur les épreuves d'athlétisme allant du demi-fond au fond (800 m au marathon), la mobilisation des capacités physiques, physiologiques et psychologiques est énorme et indispensable. Une faiblesse sur l'un de ces trois aspects et c'est la catastrophe, ou tout au moins une contre performance.

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » sa fiche K
» 13 Août 2018, 15:56

En ce qui concerne les coureuses d'ultra qui s'entraînent avec moi actuellement (No Finish Line, Ecouves 61, un Off de 72 km, Passerelles, Ultramarin, TDS, Diagonale des Fous dans l'année 2018) , je leur ai appris à la base des méthodes d'entraînement de course «classique» comportant 2 séances de piste sur cinq séances/semaine (+ une sixième de natation ou vélo).
Tout cela demande beaucoup de rigueur et d'engagement mais cela paie (164 km à la NFL et les 177km de l'Ultramarin en 30 heures.
Maintenant, elles me dépassent de la tête et des épaules mais elles n'oublient pas qu'elles ont progressé grâce à des méthodes de coureur de cross de 10km et de semi (déjà sur marathon j'ai du mal).

Je ne suis pas capable de les suivre sur les plus longues de leurs compétitions (au delà de 70 km, je deviens liquide), c'est certainement parce que je n'ai pas ce fameux «supplément d'âme» mais j'espère leur avoir transmis une part de la «force mentale» propre aux boeufs comme moi qui courent des cross ou des 10km.

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 13 Août 2018, 16:56

Marathonnerre a écrit:
AldeBleau a écrit:Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral qu'exige l'ultra ou la course alpine, où adaptation du matériel, optimisation de l'hydratation, gestion de la fatigue, des conditions climatiques, des aléas musculaires ou digestifs, et surtout de la capacité de "distanciation" face à l'effort, de relance, bref, de force mentale, sont les attrait fondamentaux du "long et de l'ultra-long"...


Connais-tu l’athlétisme ? As-tu vu une compétition au bord d'une piste ? As-tu assisté à des séances d'entraînement de haut niveau ? As-tu couru toi même ?


Je crois que Aldebleau (que je n'ai pas croisé depuis une éternité, certes) a quand même une "petite" expérience de la course à pied, oui.

Il cherche une explication au fait qu'il y a moins de sujets relatif à la course sur route....il ne cherche pas à dire que l'athlé "classique" (hors stade et sur stade), c'est pas bien ou que c'est chiant. ;-)

Enfin, si, c'est chiant, mais ça c'est moi qui le pense....et mon avis n'engage que moi (mais je sais que je suis d'accord avec moi). Un entraînement comme tu le décris (ceux de PAB ou de MMB), ça me ferait mourir d'ennui en plus de vomir mes tripes, mes poumons et tout ce qui va avec...:-). Qu'ensuite je fusse capable de courir un 800 en moins de 2 minutes (même 3, je suis sûr que je pourrai pas....:-) ) ne me changerait franchement pas la vie. De toute façon, ces trucs, c'est trop plat, d'abord.....

Et, à part ça, j'adore assister à un meeting d'athlé, oui. Tant que ce sont les autres qui font les trucs chiants à ma place...:-)

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 13 Août 2018, 17:27

bubulle a écrit:
Marathonnerre a écrit:
AldeBleau a écrit:Peu-être aussi parce que les "classiques", malgré leur indéniable exigence sur le plan purement physique, manquent de ce "supplément d'âme" et d'engagement intégral qu'exige l'ultra ou la course alpine, où adaptation du matériel, optimisation de l'hydratation, gestion de la fatigue, des conditions climatiques, des aléas musculaires ou digestifs, et surtout de la capacité de "distanciation" face à l'effort, de relance, bref, de force mentale, sont les attrait fondamentaux du "long et de l'ultra-long"...


Connais-tu l’athlétisme ? As-tu vu une compétition au bord d'une piste ? As-tu assisté à des séances d'entraînement de haut niveau ? As-tu couru toi même ?


Je crois que Aldebleau (que je n'ai pas croisé depuis une éternité, certes) a quand même une "petite" expérience de la course à pied, oui.

Il cherche une explication au fait qu'il y a moins de sujets relatif à la course sur route....il ne cherche pas à dire que l'athlé "classique" (hors stade et sur stade), c'est pas bien ou que c'est chiant. ;-)


Ni Aldebleau ni moi n'avons écrit quoi que ce soit concernant le fait que l'on aime ou pas telle ou telle pratique. Il est question d'engagement mental (implication, détermination, etc) et ma réponse porte sur cet aspect.

Messagepar Nikodak » sa fiche K
» 13 Août 2018, 17:44

Ne nous fâchons pas :)

Pour expliquer également le faible taux de discussion sur les courses classiques je pense que cela vient aussi du fait que lorsque l'on débarque pour la première fois sur Kikourou et que l'on parcours quelques minutes le site on se dit : "Waouh ! superbe site pour l'Ultra, mais moi je cherche des infos sur le marathon je vais essayer ailleurs..."

(Alors qu'il est vrai que l'on obtient des réponses lorsqu'on ouvre une discussion spécifique aux courses classiques.)

C'est un peu un cercle vicieux remarque...

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 13 Août 2018, 17:45

Je pense que le trail en général et l'ultra en particulier créée davantage de discussions parce que pleins d'aspects logistiques (ravitos, sac, roadbooks, matos,...) ont beaucoup d'importance et appellent à davantage de débats que de la route classique (semi ou marathon) ou les plans d'entraînement sont mieux connus et applicables.
Un 12*400 ou des pyramides 1500-3000 que je faisais en club (et qu'en vérité j'aimais bien, surtout une fois terminées...), je n'ai jamais ressenti le besoin d'en discuter des semaines sur l'Internet...

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » sa fiche K
» 13 Août 2018, 19:26

jpoggio a écrit:Je pense que le trail en général et l'ultra en particulier créée davantage de discussions parce que pleins d'aspects logistiques (ravitos, sac, roadbooks, matos,...) ont beaucoup d'importance et appellent à davantage de débats que de la route classique (semi ou marathon) ou les plans d'entraînement sont mieux connus et applicables.
Un 12*400 ou des pyramides 1500-3000 que je faisais en club (et qu'en vérité j'aimais bien, surtout une fois terminées...), je n'ai jamais ressenti le besoin d'en discuter des semaines sur l'Internet...

Ben oui, c'est vrai qu'en trail on discute plus mais c'est parce qu'on n'est pas essoufflé. :wink:

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 13 Août 2018, 21:18

Ben moi je viens de l'utra et je vais faire mon 1er marathon : j'espère que je n'aurai pas trop "d'âme" pour en venir à bout :mrgreen:

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » sa fiche K
» 13 Août 2018, 21:49

TomTrailRunner a écrit:Ben moi je viens de l'utra et je vais faire mon 1er marathon : j'espère que je n'aurai pas trop "d'âme" pour en venir à bout :mrgreen:

Félicitations ! Tu vas être enfin un grand ! :mrgreen: :wink:

Messagepar AldeBleau » sa fiche K
» 14 Août 2018, 02:11

P'tin !!
Je pensais franchement pas déclencher une salve ! :D

Eh les "pistards", retour sur terre !
Comme tout un chacun ici ou presque, j'ai aussi aligné les tours de piste, sous l'oeil bienveillant (ou pas!), de l'entraîneur de service, et enchaîne toujours pas mal de semis et marathons..

Ce que j'écris est mon ressenti, fruit de mon expérience, et n'a aucunement prétention à un quelconque "jugement", ou autre attribution de bons points !
(Pour ma part, j'ai quitté la communale depuis un sacré bail, et n'ai nulle vocation d'un Torquemada..)

Je sais pour l'avoir jadis pratiquée, la dureté de l'entraînement pour atteindre un bon niveau sur piste..

Reste que j'ai trouvé davantage d'épanouissement dans les courses hors-stade, et notamment dans le trail. C'est un cheminement personnel, pas un reniement ni un dénigrement.
Si donner son avis expose désormais immanquablement à une levée de drapeaux, c'est triste...

Dans l'absolu, "N'afout !": je sais que en queue de peloton sur le prochain ultra, je pourrai refaire
le monde avec quelques vieux poireaux qui comme moi, n'ont rien à prouver ni à soi ni à personne,
et sont juste là pour le plaisir de l'effort, du paysage, et de ces moments "hors du temps"...

:wink:

Messagepar DavidSMFC » sa fiche K
» 14 Août 2018, 09:22

Personnellement, j'aime varier. J'ai clairement une préférence pour le Trail mais je compte participer à mon premier Marathon au mois de mai prochain, je suis inscrit à un 10km mi-septembre au retour des Alpes (dommage que le fil des 10km ne soit plus actif, c'était un super post à une récente période !) et j'aurais adoré faire de la piste... Mais d'autres sports ont pris le dessus quand j'étais plus jeune :)

Ce sont des efforts très différents, il n'y a pas grand chose de comparable mais c'est idéal que chacun puisse trouver ce qu'il souhaite dans l'un ou l'autre. Pour des raisons de sécurité et d'évolution des "tendances", pas mal de courses sur route ont disparu de la circulation ces dernières années, parfois remplacées par des trails.. Mais il est important que "l'offre" reste la plus large possible pour tous :)

Allez, je retourne sur les terrains de Badminton... :P

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 14 Août 2018, 14:02

Nikodak a écrit:Ne nous fâchons pas :)

Pour expliquer également le faible taux de discussion sur les courses classiques je pense que cela vient aussi du fait que lorsque l'on débarque pour la première fois sur Kikourou et que l'on parcours quelques minutes le site on se dit : "Waouh ! superbe site pour l'Ultra, mais moi je cherche des infos sur le marathon je vais essayer ailleurs..."

(Alors qu'il est vrai que l'on obtient des réponses lorsqu'on ouvre une discussion spécifique aux courses classiques.)

C'est un peu un cercle vicieux remarque...


Il est aussi permis d'utiliser la fonction "rechercher" quand on débarque sur un forum.

Messagepar boby69 » sa fiche K
» 14 Août 2018, 14:12

Yvan11 a écrit:
Nikodak a écrit:Ne nous fâchons pas :)

Pour expliquer également le faible taux de discussion sur les courses classiques je pense que cela vient aussi du fait que lorsque l'on débarque pour la première fois sur Kikourou et que l'on parcours quelques minutes le site on se dit : "Waouh ! superbe site pour l'Ultra, mais moi je cherche des infos sur le marathon je vais essayer ailleurs..."

(Alors qu'il est vrai que l'on obtient des réponses lorsqu'on ouvre une discussion spécifique aux courses classiques.)

C'est un peu un cercle vicieux remarque...


Il est aussi permis d'utiliser la fonction "rechercher" quand on débarque sur un forum.

pour un nouveau membre ( voire même ancien ) la fonction "recherche" n'est pas la plus visible. :roll:

Messagepar Nikodak » sa fiche K
» 14 Août 2018, 16:09

Yvan11 a écrit:Il est aussi permis d'utiliser la fonction "rechercher" quand on débarque sur un forum.


Réflexion hors sujet.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'infos sur ce type de courses, je dis simplement que la communauté n'est pas vraiment active à ce sujet. On le constate facilement en parcourant la page d'accueil, 95% des sujets du jour, de la semaine, du mois concernent le Trail.

A partir de là un visiteur peut assez logiquement se dire "je ne suis pas au bon endroit pour parler Marathon". Même si c'est un tort puisque j'ai ouvert une discussion à ce propos et les réponses y sont nombreuses et constructives.

Sinon les anciens et moins anciens qui balancent à tour de bras "Utilise la fonction recherche gna gna gna..." je trouve ça assez barbant.
On a pas forcément attendu Kikourou pour découvrir le fonctionnement d'un forum.

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 14 Août 2018, 16:18

Nikodak a écrit:Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'infos sur ce type de courses, je dis simplement que la communauté n'est pas vraiment active à ce sujet. On le constate facilement en parcourant la page d'accueil, 95% des sujets du jour, de la semaine, du mois concernent le Trail.

Il faut aussi avoir en tête qu'il y a un fort effet saisonnalité : la période estivale regorge de trails et de prépas idoines alors que c'est la saison morte pour les courses sur route :wink:

Repasse à partir d'octobre, on sortira les pointes du placard et on pourra causer cross et prépa 10 ou semi :D

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 14 Août 2018, 16:28

Bikoon a écrit:
Nikodak a écrit:Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'infos sur ce type de courses, je dis simplement que la communauté n'est pas vraiment active à ce sujet. On le constate facilement en parcourant la page d'accueil, 95% des sujets du jour, de la semaine, du mois concernent le Trail.

Il faut aussi avoir en tête qu'il y a un fort effet saisonnalité : la période estivale regorge de trails et de prépas idoines alors que c'est la saison morte pour les courses sur route :wink:

Repasse à partir d'octobre, on sortira les pointes du placard et on pourra causer cross et prépa 10 ou semi :D

... et on recommencera aussi à se demander pour la 1000e fois si la SaintéLyon est ou n'est pas un trail :mrgreen:

Messagepar Caracole » sa fiche K
» 14 Août 2018, 19:44

Petite reflexion de néophyte....
Je cours à 90% sur route. J'ai déjà fait un marathon "à l'arrache", j'oserais dire à la JALBAQ.... Bubulle s'en souvient. :mrgreen:
J'ai beaucoup appris grâce à Kikourou, et j'y ai trouvé conseils et soutien en pagaille. C'est vrai que la saison est plus au trail.
N'empêche que je ne perds pas grand chose de ce qui se passe du côté du trail, même si pour bien des raisons je n'y prticipe pas. Les récits sont souvent fascinants, et puis il y a le suivi "live" de nos kikoureurs, qui anime bien le forum pendant l'été.
Et les récits donnent aussi accès à des blogs sympas.

Bref, c'est vrai que les courses "classiques" occupent moins de place, mais elles existent tout de même et il suffit de poser des questions pour avoir des réponses de spécialistes. C'est un forum assez complet sur la course à pieds.

PS : actuellement en vacances dans le Beaufortain avec ma petite famille, je crapahute sac à dos en mode randonnée avec délectation. Pour avoir emprunté quelques sections d'ultra avec mes mômes, je mesure ce que représente 100 bornes, deux jours de course sur un terrain pareil.....( comment faites-vous pour supporter de passer certains coins la nuit, c'est si beau!)
Merci de partager vos récits, vos photos, et chapeau bas!

Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran