Récit de la course : Belledonne Gelon - Trail des Huiles 2016, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Belledonne Gelon - Trail des Huiles

Date : 21/2/2016

Lieu : Bourget En Huile (Savoie)

Affichage : 1089 vues

Distance : 27.25km

Objectif : Terminer

34 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le bien nommé "Trail des Huiles"


Et voilà ! après des mois passés à faire du suin dans des quantités industrielles et à tenter, assez vainement, de soigner une aponévrose douloureuse, il faut s'y résoudre, c'est reparti ! Premier dossard de l'année qui marque aussi la première étape du DTTN 2016 : Notre challenge bien peu élitiste des pieds nickelés (ou niqués en ce qui me concerne) du Trail.


(Beaucoup de poussins mais ça manque de poules dans le DTTN - A bon entendeur  - )


Jamais je n'aurais été aussi peu affûté sur une course de reprise: 8 sorties en tout et pour tout depuis le début d'année (soit 90 km et 3300D+ au compteur) avec seulement 2 entraînements significatifs : La SSEX tout début Janvier et la reco du futur Cross de Tencin la semaine précédente où pour la première fois depuis des lustres j'ai refait monter le cardio pour me rassurer un peu.

 

Parce que ce Trail des Huiles, à tord ou à raison, il me fait un peu flipper. La lecture des récits des années précédentes donne le ton : Le BGT c'est pas "les foulées de la turlute" . D'ailleurs puisqu'on est dans le sujet, pour tout dire, comme le Bouk, j'ai un peu l'impression d'aller au casse-pipe...


(Le Bouk au milieu du DTTN un 21 Février au Bourget-en-Huile)


Ce qui est génial en tout cas, ce sont les retrouvailles : Le DTTN au grand complet, accompagné de Namtar en guest-star, se rassemble la veille sur place (doublant au passage d'un coup la population du Bourget-en-Huiles).


(La minute culturelle du récit. N'en cherchez pas d'autre. C'est la seule !)


Et comme retrouvaille ça rime avec ripaille, on met un point d'honneur à fêter dignement l'intronisation de Bipbip73 comme nouveau membre du DTTN avant d'aller se faire pêter le bide au bar-restaurant-salle-des-fêtes du village où une croziflette monumentale nous leste d'entrée de 15mn de pénalité sur la course du lendemain... Facile.

 

 

La diététique faut vous dire c'est pas trop notre truc...


La nuit n'est pas de trop pour cuver les excès d'anti-oxydants et c'est finalement la fleur au fusil que nous nous apprêtons à en découdre.



Pas si facile d'établir un pronostic pour la bagarre du jour : Bien sûr devant le Faizan est stratosphérique et avec ses 17.000 D+ au compteur depuis le début de l'année il devrait logiquement tuer toute concurrence. Brick m'avait impressionné à la SSEX. Je le vois bien arriver second. Quant à la troisème place je joue la grosse côte avec un Bip-Bip affûté comme jamais.

 

De mon côté bien peu d'ambition pour cette manche même si, je me connais, je reste un compétiteur dès que je porte un dossard : Finir, et pas trop loin, sera déjà pas mal.



Gelon Trail des Huiles 2016 (Le Bourget en Huile) par lenclume38


Beaucoup de visages familiers au départ de la course que j'ai toujours autant de plaisir à retrouver : Campdedrôles, Michel Riondet (à la rue complet pour prendre son dossard et qui partira du coup sur le petit parcours), Mazbert, l'ami Foxtrot, Le Daim et Cocogirl, Joe-la-fougue...


Tout juste le temps d'une photo de groupe et c'est parti, me dis-je, pour 4 heures d'efforts.


Je me fais un petit plaisir sur le 1er kil en me "payant" Campdedrôles dans le 1er raidillon (Thomas : "marcher, c'est mourir"). La plaisanterie dure 10 mètres : on va pas trop déconner vu le programme qui m'attend.

 


On retrouve la route pour rejoindre le haut du village. Je passe devant le gîte où m'attendent Emeraldas et la Luciole. Les encouragements, même si tôt, ça fait toujours plaisir. Comme finalement de se faire passer par Martine Volay (GRAAANDE Championne). J'aurais été quelques hectomètres devant cette figure du trail.

Y'a pas de petits plaisirs...


(Le Fox ... déjà à l'affût)


KM2 vl'a t'y pas maintenant que c'est un Foxtrot particulièrement fringuant qui me passe. Ces derniers temps j'arrivais mieux à contenir le renard vertaco. Voilà qui n'augure rien de bon...


Encore quelques centaines de mètres puis on plonge dans une loooonguuueee descente en chemin de plus de 4KM ! Quand je pense qu'il va falloir remonter tout ça...

 

(Même déguisé en Tortue Ninja le Bouk est reconnaissable entre mille...)


A tout moment je m'attends à voir déballer le Baron de la Motte, qui excelle dans l'art de la descente. C'est finalement le Chasse-neige qui pointe le bout de sa lame vers le KM5. A ce moment là, je l'ignore mais nous voilà parti pour 15 bornes ensemble !


Par contre, la menace Chasse-neige, je la perçois de suite. Au KM6 on se prend presque 250D+ en 2 kils mais pas moyen de le décoller vraiment. Il est toujours là, derrière, à quelques dizaines de mètres. Merde ! Normalement c'est là que je fais la différence !


En tout cas, il n'y a pas que le cardio qui monte. La température aussi. J'ai déjà tombé le coupe vent mais il fait tellement doux que je me félicite d'être parti en short et T-Shirt. Nous sommes le 21 Février, à près de 1000m d'altitude, il n'est que 10 heures et je tombe les manchons parce que j'étouffe... cherchez l'erreur.



D'ailleurs au ravito du KM10 nous retrouvons Foxtrot qui lui est habillé comme un Saint Georges : Collant et double couche en haut ! Ben mon Claude tu vas pas tarder à être en surchauffe ! D'ailleurs alors qu'il fait le plein de liquide de refroissement, le CN et moi nous arrêtons à peine. C'est qu'entre nous la bagarre a commencée...


('Tain pas moyen de le décoller ... un vrai morpion)


Je mets beaucoup d'espoirs dans la seconde ascension pour faire le trou car je sais que dans la grosse descente du KM19 je n'ai aucune chance de faire la différence : Il est assez bon. Je suis une vraie brêle... Allez Christian c'est maintenant ou jamais !


Lui est déjà dans la négociation : "Allez Alba on s'entraide pour battre le Bouk : tu me traînes dans la montée, je t'attends dans la descente on fait le final ensemble, tu me laisses gagner au sprint et je t'offre un décapsuleur DTTN"... Il doute de rien le Chasse-Neige, ça le rend attachant...


Bon par contre s'il y'a bien un truc sur lequel on s'entend : c'est sur les photos : C'est tellement beau autour de nous qu'on fait un accord tacite : Le temps des photos c'est le pacte de non agression. On scelle même cela d'un selfie ensemble.

 

(Cherchez pas une loupe. En bleu c'est encore lui...)



La seconde montée est vraiment merdeuse. Des coups de cul très raides, très gras, où j'arrive juste pas à courir, puis des portions, très longue et finalement beaucoup trop roulantes pour que je fasse la différence.... Il faut s'y résoudre j'arrive pas à le décrocher cet apôtre ! Il revient même en sifflotant et en chantonnant "Je te fumerais sur les balcons de Belledonne... ". Grrrrr..... Au final je pense qu'on avance quand même car Mazbert, qui n'est quand même pas un mauvais client, est à vue.

  


Au second ravito, KM15 à Champ-Laurent, CN est toujours là, comme un binôme au duo de l'Hermitage. Il repart même quelques secondes avant moi, alors que je fais le plein de fuits secs.


KM16 : Nous voilà parti à l'assaut du Col de Champ-Laurent, ultime grosse difficulté où je peux espérer faire la différence. Je repasse devant mais c'est vraiment pour la forme. Je sens maintenant le manque de foncier et j'ai les jambons comme du bois. Je n'ai jamais eu de crampe en course. Je me demande si la première ne sera pas dans la vallée des Huiles !




Plus on monte et plus c'est beau. La neige est maintenant de la partie. On a des points de vue qui sont juste magiques sur la vallée en bas, le Jura au loin, la Chartreuse et notre sublime massif de Belledonne. J'aime le trail pour mille raisons. Et la découverte de si beaux paysages n'est pas la moindre.


(Le Bouk était pourtant prévenu !)

 


J'ai beau m'extasier sur le paysage il faut se rendre à l'évidence : Cyril est toujours là et en plus il est facile. Je me demande encore comment il a pu laisser passer sa chance face au Bouk la semaine précédente à Méaudre (je n'ai toujours pas la réponse au moment où j'écris ces lignes). De mon côté c'est maintenant une certitude : A la régulière, je serai derrière. Mon objectif désormais est de finir devant mon meilleur enemi : Le Baron de La Motte, l'illustre Bouk.


(Qu'on était bien là-haut...)


Car les 3KMS de descente qui arrivent sont son terrain de jeu : Une putain de patinoire de 450D- où tenir juste debout tient parfois de l'exploit ! Je serais curieux de savoir combien de coureurs se sont vautrés dans la descente même si l'état des collants et des shorts donnaient de sérieux indices à l'arrivée. Je crois que j'ai réalisé à peu près toutes les figures imposées des championnats de France de patinage.


Pour la note artistique, par contre, on repassera. Si un pin ne m'avait pas arrêté dans ma chute je pense que je serais encore en train de glisser : Je ne maîtrisais juste plus rien !


(De l'art - non maîtrisé- de la glisse...)


Le ravito du KM22 me permet de me remettre de mes émotions. Les mamies bénévoles qui discutent entres elles me servent un "On commence à sentir chez vous un peu de lassitude non ?"... Comment te dire... "Ca fait 2h45 que je cours, je viens de découvrir l'origine du nom de cette vallée des Huiles parce que bordel sur le chemin y'en a de partout de l'Huile : de Colza, de Vidange, de Tournesol ou tout ce que tu veux mais c'est juste pas possible que ça glisse autant !!!"


Donc oui un peu de lassitude mais encore 5 kilomètres à boucler !


(Didier26 en termine....)


Et paf on repart par une longue ligne droite ! Ben tiens ! Histoire d'être bien à découvert si l'autre caprin pointe le bout de ses cornes !


Je me retourne : On a bien 400 mètres à vue. Je vois 3 coureurs. Impossible de dire si Julien est dans le lot. Je me garde bien de gueuler un "Bouuuuuukk", je serre les dents et jette les dernières forces dans la bataille.

 

(Carbonized)


Le pire c'est qu'il reste encore des difficultés ! On bascule sur l'autre versant de la Vallée et ça monte encore. Je me fais passer par un gars qui avance à un très bon rythme alors que finalement je ne suis pas (encore) totalement à l'agonie. Mais impossible de prendre sa foulée.


KM27 : Un spectateur qui m'encourage, Ah non c'est un Didier, punaise j'ai juste plus de jus. Heureusement la ligne d'arrivée est là juste au sortir de la forêt !


Je passe la ligne d'arrivée en 3:25:41 à presque 2mn du Chasse-Neige mais plus de 4mn d'avance sur le Bouk.

(Carbonized... bis)

 

Fox, qui a dû pêter le joint de culasse arrive ensuite....


Très loin, BipBip, définitivement imprévisible, termine au sprint comme une balle !

 

 (Juste facile ... Mais qu'a t'il donc fait AVANT ????)

 

Namtar clos le ban de notre joyeuse communauté que j'ai décidément bien hâte de retrouver pour notre prochaine confrontation au trail du dégel dans le Trièves !



(Michel nous fait l'honneur d'une photo)

34 commentaires

Commentaire de loiseau posté le 22-02-2016 à 20:21:55

Ahhh, quel suspense !!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-02-2016 à 20:28:20

TU POMPES LE BOUK LA !!!

Commentaire de the dude posté le 23-02-2016 à 12:21:45

Je ne sais pas comment interpréter cette phrase!?!
Mais je préfère ne pas visualiser.

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 19:38:46

:D

Commentaire de Arclusaz posté le 22-02-2016 à 20:39:23

La France a peur, elle fait de l'huile (promis, ce sera le dernier, c'est trop facile)

Commentaire de petit franck posté le 22-02-2016 à 21:25:32

On attend le récit dans 7 minutes Maus

Commentaire de Arclusaz posté le 22-02-2016 à 21:26:22

quatre minutes.....

Commentaire de Arclusaz posté le 22-02-2016 à 21:30:34

t'es en retard !!!!!!!!!!!

Commentaire de petit franck posté le 22-02-2016 à 21:31:54

Non attend le récit depuis

Commentaire de Chasse-Neige posté le 22-02-2016 à 21:35:20

Copyright BouK pour le teaser la !

Commentaire de Arclusaz posté le 22-02-2016 à 21:35:32

t'es en retard !!!!!!!!!!!

Commentaire de Benman posté le 22-02-2016 à 21:46:32

21h45./ le quart d'heure de politesse est passez.

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 19:39:52

@Tous: c'est comme chez Gaumont. Faut se taper les inévitables 15 minutes de pubs...

Commentaire de Arclusaz posté le 22-02-2016 à 21:48:09

ah, ben quand même : on a failli attendre.....

Commentaire de foxtrot posté le 22-02-2016 à 22:02:29

Bon,principe n°1 : ne jamais donner les adresses des bon(nes) kinés ,a premiere vue, t'es gueri !!!!
Partir avec moins de couches,j'ai connu une grosse surchauffe !!
Faut peut etre que je m'entraine aussi , ça aide !!
Bravo pour ton chrono , du coup ,je vais etre obligé de venir au trail du degel , le fox, il va pas se faire intoxiquer a chaque fois , non mais !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 19:47:09

Pas sûr d'être guéri mais c'était sympa de passer entre les mains d'une Kiné encore plus givrée que moi ! J'ai quand même un regret majeur : Qu'elle ne soit pas venue, comme prévu, pour qu'on se tire la bourre !

Et ce sera un plaisir de te retrouver au Dégel !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 22-02-2016 à 22:11:35

J'adore ce récit, bravo ! Et encore bravo pour cette bataille, tu va retrouver ton niveau t'inquiètes pas !
Quand à moi je ferais tout pour progresser encore, comme je te disais en courant sur les crêtes, c'est trop bon de pouvoir enfin courir avec les copains, et plus derrière !

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 19:44:04

En tout cas tu l'a emporté à la régulière. Rien à dire. T'étais le plus fort et pis c'est tout !

Commentaire de Corne de chamois posté le 22-02-2016 à 22:14:05

Faut arrêter ces apéros d avant course
J était pas le seul a roter le vin dans la 1ère descente ???

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 20:07:16

J'ai tellement bouffé la veille que j'avais l'impression d'avoir un caddy carrefour dans l'estomac au départ de la course !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-02-2016 à 23:55:29

L'esprit du trail transpire dans cette dernière photo !!!
Merci pour ce récit illustré, lui !!! Que de beaux souvenirs

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 20:05:19

Hé ho moi aussi j'ai transpiré !

Commentaire de the dude posté le 23-02-2016 à 12:23:32

On dirait que c'est reparti pour une nouvelle grosse saison DTTN, sauf que même sur un pieds tu met une tôle au Bouk, donc pour le suspens faudra attendre 2017?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-02-2016 à 12:26:09

PAS D ACCORD 4 MINUTES QUAND ON VOIT L ENSEMBLE DES DUELS 2015 ET LA TENUE DE LA RECO DU CROSS DE TENCIN C EST INESPEREZ

Commentaire de the dude posté le 23-02-2016 à 12:27:53

Ce commentaire est évidemment une provocation à l'attention dudit Bouk ;o)

Commentaire de Albacor38 posté le 24-02-2016 à 12:23:37

Le vrai suspense Dude c'est de savoir quand est ce qu'on se refait une sortie ensemble !?!

Commentaire de Noruas posté le 23-02-2016 à 13:28:08

Bon récit et belle course comme d'habitude !
ça manque juste un peu de photos de la sublime Christina...

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 20:12:37

Quoi il est pas sublime Michel Riondet c'est ça ? :)

Commentaire de loiseau posté le 23-02-2016 à 17:12:22

Super-récit, super course mais ça manquait un peu de neige, non ? Vingt centimètres de poudreuse en 2013 et 10cm en 2014, c'était encore plus beau !
Et (essayer de) faire de l'ombre au grand Michel (dernière photo), c'est bien prétentieux !!

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 20:12:03

Honnêtement Loiseau je suis pas mécontent qu'il n'y ait pas eu plus de neige. Certes il y avait la boue mais 28 bornes dans de la fraîche pour une reprise ça aurait été un véritable chemin de croix...

Commentaire de Namtar posté le 23-02-2016 à 19:13:03

Belle bagarre avec le Chasse Neige ! Pour un blessé tu cours encore bien...

Commentaire de Albacor38 posté le 23-02-2016 à 20:14:37

Bonne prépa Ecotrail Namtar. On se retrouve pour la Manche 3 du DTTN.

Commentaire de campdedrôles posté le 25-02-2016 à 00:07:33

Du petit lait des Huiles ce récit !
Merci !

Commentaire de le_kéké posté le 26-02-2016 à 13:19:37

Content de voir que le pied va mieux et que la bagarre reprend de plus belle.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran