Marathon de Paris 2019

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Marathon de Paris 2019 - Paris 16
avec 19 kivaoù, 6 récits pour 2019 et 207 au total, 6 galeries photos, 9 vidéos, les résultats


Messagepar doudouX » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 08:21

Bon, même si j'accompagnais ma chère et tendre, ça reste quand même mon 1er marathon... donc même avec 5h13, je détiens mon record :mrgreen:
Elle avait suivi le programme d'entrainement et de nutrition à la lettre et elle a assuré comme un chef. Je suis très fier d'elle.
Nous étions superbement coatché par Chantel et Pascal Comte qui cumulent a eux deux 873 marathons (si si). Ils ont été épatant du début à la fin. Et forcement avec autant de course, ils ont croisés des gens qu'ils connaissaient tout le long. Tout en faisant des blagues potaches. C'était drôle.
Ma femme a passé le mur du 30eme en souriant mais 2km plus long... paffff. Et là elle a commencé à faire la connaissance avec la distance. La fin a été dur mais moins que pour beaucoup d'autres qui semblaient souffrir autrement plus..
Par contre, qu'est ce que c'est dur au bout d'un moment de ne pas courir à sa vitesse. J'étais obligé de faire des accélérations sur 200 mètres et ensuite les attendre.
Mais j'ai bien profité de la course par contre. Le temps était top.
Juste qu'au bout de 20 km j'avais envie de saucisson... complétement irraisonné. Bon certes, il restait quelques TUC !!!
A quand le prochain ??? mais à ma vitesse par contre !!!

Messagepar tidgi » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 08:40

1ere fois à Paris, suite à un dossard gagné.
Bon je venais 1 semaine après un 24h dans l'Isère mais çà ne peut pas se refuser.
Donc en mode reportage photo et crocs aux pieds 8)

J'ai ainsi pu découvrir le "barnum" : impressionnant ! Quand il faut gérer 50000 personnes. Bon, pas vu une seul kikou malgré ma casquette dernier modèle :mrgreen:
Et quelle ambiance tout au long du parcours !

Mon seul regret : du (trop!) monde du début à la fin et quand il faut zigzager dans les derniers km du bois de Boulogne, parce que tu veux garder ton allure et jouer avec le chrono...

Une belle expérience en tout cas, en plus sous le soleil. C'était à faire.

Bravo à tous et bonne récup :wink:

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 09:10

Apparemment le suivi live était parfait.
C'est marrant ce marathon, c'est cher... trop cher. Mais bien huilé avec un vrai goût de revienzi.
Surtout avec un temps pareil (bon certes, pour que se soit parfait il fallait raser quelques immeubles qui cachaient le soleil 8) ).
Sauf l'eau de Vittel... c'est pô bon au bout de 30 bornes. :P )

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 11:03

Une nouvelle expérience pour moi. Un marathon sans objectif mais avec Joellette. On m’a proposé la semaine dernière d’accompagner un groupe des pompiers de Paris pour tirer un de leur collègue dans une joellette XXL. Comme j’avais prévu une sortie vélo sur la Jean-Racine la veille, j’ai cumulé les deux ce week-end. Une sortie de 88km/1000d+ le samedi et le marathon de Paris le dimanche.
Il faisait un peu frais avant le départ mais contrairement à ce que je craignais, ce n’était pas si désagréable pour courir, même avec un simple t-shirt. C’eût été parfait s’il avait fait quatre degrés de plus. Un parcours qui est sans doute parmi les plus joli du monde des marathons. Même pour le parisien que je suis, c’est toujours un grand plaisir de pouvoir courir dans ces avenues sans voitures; le grand ciel bleu et l’ambiance ont fait le reste.
La joellette avec ses grosses roues et ses pneus de tracteur pesait une tonne. Ça plus le souvenir dans mes pattes des 88 km de la veille. Même en trottinant tranquillement, j’ai fini par prendre cher. Au 38eme kilomètre j’ai commencé à piocher et je suis resté dans le dur jusqu’à l’arrivée. Pourtant quand tu cours avec le maillot des Sapeurs Pompiers de Paris, tu ne compte plus les encouragements. J’avais beau m’appeler Jérôme pour l’occasion, j’ai été porté par les supporters du début à la fin.
Comme Doudoux, je n’en pouvais plus de la Vittel sur les ravitos et un bon coca m’aurait fait le plus grand bien le long des interminaaaaaables segments du bois de Boulogne. Je n’en rajoute pas sur le ravito de fin de course; je l’ai déjà écrit; c’est scandaleux. Au prix du dossard on pouvait espérer quelque chose d’aussi bien qu’au trail de la belette poudrée à Briochin-sur-Grivon.
Bravo à tous les finishers et à tous les accrocheurs de chrono; vous avez réussi de beaux exploits.
Pas de bol, le t-shirt est moche et il gratte.
Dernière édition par ilgigrad le 16 Avr 2019, 13:46, édité 1 fois au total.

Messagepar fvedebe » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 11:36

En parlant des ravitos, j'avais le souvenir d'un ravitaillement plus consistant (genre powerade, isostar, ...) à la sortie des Tuileries, vers le km 30 ... je ne l'ai pas vu cette année !

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 12:01

fvedebe a écrit:En parlant des ravitos, j'avais le souvenir d'un ravitaillement plus consistant (genre powerade, isostar, ...) à la sortie des Tuileries, vers le km 30 ... je ne l'ai pas vu cette année !

Yep! Je me souviens d’un truc dans le genre. Ça collait sous les pieds tellement il y avait d’eau sucrée par terre. Mais je voyais plutôt ça du côté du pont d’Iena.
Rien cette année...

Messagepar fano » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 13:36

ilgigrad a écrit:Une nouvelle expérience pour moi. Un marathon sans objectif mais avec Joellette. On m’a proposé la semaine dernière d’accompagner un groupe des pompiers de Paris pour tirer un de leur collegue dans une joellette XXL. Comme j’avais prévu une sortie vélo sur la Jean-Racine la veille, j’ai cumulé les deux ce week-end. Une sortie de 88km/1000d+ le samedi et le marathon de Paris le dimanche.
Il faisait un peu frais avant le départ mais contrairement à ce que je craignais, ce n’était pas si désagréable pour courir, même avec un dimple t-shirt. C’eût été parfait s’il avait fait quatre degrés de plus. Un parcours qui est sans doute parmi les plus joli du monde des marathons. Même pour le parisien que je suis, c’edt roujours un grand plaisir de pouvoir courir dans ces avenues sans voitures; le grand ciel bleu et l’ambiance ont fait le reste.
La joellette avec ses grosses roues et ses pneus de tracteur pesait une tonne. Ça plus le souvenir dans mes pattes des 88 km de la veille. Même en trottinant tranquillement, j’ai fini par prendre cher. Au 38eme kilomètre j’ai commencé à piocher et je suis resté dans le dur jusqu’à l’arrivée. Pourtant quand tu cours avec le maillot des Sapeurs Pompiers de Paris, tu ne compte plus les encourragements. J’avais beau m’appeler Jérôme pour l’occasion, j’ai été porté par les supporters du début à la fin.
Comme Doudoux, je n’en pouvais plus de la Vittel sur les ravitos et un bon coca m’aurait fait le plus grand bien le long des interminaaaaaables segments du bois de Boulogne. Je n’en rajoute pas sur le ravito de fin de course; je l’ai déjà écrit; c’est scandaleux. Au prix du dossard on pouvait espérer quelque chose d’aussi bien qu’au trail de la belette poudrée à Briochin-sur-Grivon.
Bravo à tous les finishers et à tous les accrocheurs de chrono; vous avez réussi de beaux exploits.
Pas de bol, le t-shirt est moche et il gratte.


Bravo, ca doit être une bien belle expérience...
Pour ce qui est du maillot, j'espère que tu as pu garder le maillot des pompiers, bien plus beau trophée que celui du marathon de Paris...

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 13:57

ilgigrad a écrit:Une nouvelle expérience pour moi....

Bravo Jérôme pour ce très beau geste ! :D
J'imagine que les cuissots ont dû crier misère... :shock:

[c'était cool de se croiser furtivement samedi à St Cyr-sous-Dourdan :wink: ]

Messagepar ghostrider757 » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 15:02

ilgigrad a écrit:
fvedebe a écrit:En parlant des ravitos, j'avais le souvenir d'un ravitaillement plus consistant (genre powerade, isostar, ...) à la sortie des Tuileries, vers le km 30 ... je ne l'ai pas vu cette année !

Yep! Je me souviens d’un truc dans le genre. Ça collait sous les pieds tellement il y avait d’eau sucrée par terre. Mais je voyais plutôt ça du côté du pont d’Iena.
Rien cette année...
Je confirme:pour avoir fait trois éditions en 2015/16/17(d'ailleurs toujours sous le soleil et avec quasi 25 degrés à mon arrivée vers 14h en 2017.Quand t'habites en Lorraine et que tu passes l'hiver à te préparer à des températures entre -5 et +10 au max,la chaleur le jour de la course te tue...)la présence vers le 35ème je crois d'un stand Isostar carrément approvisionné en direct par une semi citerne du grand transporteur Norbert Dentressangle(aujourd'hui XPO logistics,ceci expliquant peut-être celà...).Je n'aime pas particulièrement les grandes villes,et la capitale en particulier pour y avoir pas mal galéré en camion(ami Parisien que j'ai pû gêner avec mon 44tonnes...Désolé!Lol).Mais il faut tout de même avouer que courir sur un tel parcours,dans un tel décors c'est magique et on a envie d'y revenir à chaque fois.Pour ça d'ailleurs que j'aime faire le semi de Strasbourg peu de temps après en Mai,pour me retrouver un peu dans cette ambiance et ce décors de grande ville.Strasbourg aussi est magique,et en Alsace on sait recevoir.D'ailleurs là encore en Juin le semi et le marathon du vignoble à Molsheim que je ne raterais pour rien au monde.Mais pour en revenir à Paris,c'est vrai que le ravito ou plutôt la collation de fin de course est vraiment "cheap".Idem pour l'absence de douches ou ne serait-ce que de grands lavabos collectifs pour se laver un peu(avant de remonter dans le train ou le bus direct pour beaucoup d'entre nous).Mais je pense que là c'est beaucoup lié au fait que les champs et les rues avoisinantes doivent être très vite rendues à la circulation le soir,et qu'on n'a donc pas intêret à ce que les gens s'attardent.En tout cas si cette année des ennuis de santé m'ont fait suivre la course depuis mon canapé,j'espère bien revenir l'an prochain.Bonne récup à tous.

Messagepar Cabri_89 » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 15:43

Comme tous les "grands Marathons", le prix est prohibitif vis à vis des prestations, mais le parcours est clairement (contrairement au semi) la grande force de l'épreuve.

Pour le vainqueur masculin, le mec arrive sur la ligne pendant que Calvin lève les bras comme si elle avait gagnée. Jusqu'au bout elle aura fait un pied de nez au Marathon...

Messagepar fvedebe » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 16:12

ghostrider757 a écrit:Mais pour en revenir à Paris,c'est vrai que le ravito ou plutôt la collation de fin de course est vraiment "cheap".Idem pour l'absence de douches ou ne serait-ce que de grands lavabos collectifs pour se laver un peu(avant de remonter dans le train ou le bus direct pour beaucoup d'entre nous).Mais je pense que là c'est beaucoup lié au fait que les champs et les rues avoisinantes doivent être très vite rendues à la circulation le soir,et qu'on n'a donc pas intêret à ce que les gens s'attardent.
à la fin de la course, je récupère plusieurs bouteilles d'eau (généralement abandonnées amputées d'une seule gorgée) et me planque pour une 'toilette de chat' ...à l'eau de source ! Molsheim, c'est l'usine Bugatti ? :shock:
Bonne reprise !

Messagepar CROCS-MAN » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 17:56

Si l'on ne m'avait pas offert le dossard je n'y serai pas allé à cause de son prix, mais j'avoue que c'est un beau marathon, les kms sont vite passés, ambiance pas mal.

Messagepar ghostrider757 » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 18:54

fvedebe a écrit:
ghostrider757 a écrit:Mais pour en revenir à Paris,c'est vrai que le ravito ou plutôt la collation de fin de course est vraiment "cheap".Idem pour l'absence de douches ou ne serait-ce que de grands lavabos collectifs pour se laver un peu(avant de remonter dans le train ou le bus direct pour beaucoup d'entre nous).Mais je pense que là c'est beaucoup lié au fait que les champs et les rues avoisinantes doivent être très vite rendues à la circulation le soir,et qu'on n'a donc pas intêret à ce que les gens s'attardent.
à la fin de la course, je récupère plusieurs bouteilles d'eau (généralement abandonnées amputées d'une seule gorgée) et me planque pour une 'toilette de chat' ...à l'eau de source ! Molsheim, c'est l'usine Bugatti ? :shock:
Bonne reprise !
Yes man;l'usine et le pays à Monsieur Ettore Bugatti.Et surtout,surtout une belle région et un magnifique parcours.Pas facile,certes(on est dans le vignoble Alsacien et souvent il fait chaud),mais tellement beau et quelle ambiance.Attention aux ravitos;les sportifs classiques,et les gastro-viniques(riesling,gewurztraminer,pinot...accompagnés de charcuterie,terrine,bretzels...Et ouais;y en a qui mettent 4h pour le semi...lol!).Un bon plan week-end?Tu réserves à l'hôtel Diana(hôtel-spa),tu réserves une table au restaurant "der stall" et tu fais ta course le lendemain.Topissime amigo!

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 13:09

Eddy_87 a écrit:Oui ils avaient fait en sorte que les filles et garçons arrivent en même temps pour éviter que des hommes puissent servir de lièvre aux filles.
J'ai trouvé l'arrivée brouillonne du coup car le ruban a été tendu pour la 1ère féminine mais pas pour le 1er homme qui est arrivé en même temps que la 3e et Clémence Calvin, il a un peu passé la ligne dans l'indifférence.


Ah c'était pour ça ?! Je me suis demandé justement pourquoi ils avaient fait partir les femmes avant. Une vingtaine de minute je crois.
Mais j'avais mis ça sur le compte de la mouvance MeToo... :roll:
Justement j'ai pas trouvé l'info officielle.

Et oui clairement le vainqueur homme est arrivé dans l'indifférence générale et l'anonymat complet. Même les affichages chronos voulaient rien dire du coup, si tu prenais le truc en cours, tu comprenais absolument rien, j'ai trouvé ça assez naze pour lui.

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 13:22

JulioK1 a écrit:
Eddy_87 a écrit:Oui ils avaient fait en sorte que les filles et garçons arrivent en même temps pour éviter que des hommes puissent servir de lièvre aux filles.
J'ai trouvé l'arrivée brouillonne du coup car le ruban a été tendu pour la 1ère féminine mais pas pour le 1er homme qui est arrivé en même temps que la 3e et Clémence Calvin, il a un peu passé la ligne dans l'indifférence.


Ah c'était pour ça ?! Je me suis demandé justement pourquoi ils avaient fait partir les femmes avant. Une vingtaine de minute je crois.
Mais j'avais mis ça sur le compte de la mouvance MeToo... :roll:
Justement j'ai pas trouvé l'info officielle.

Et oui clairement le vainqueur homme est arrivé dans l'indifférence générale et l'anonymat complet. Même les affichages chronos voulaient rien dire du coup, si tu prenais le truc en cours, tu comprenais absolument rien, j'ai trouvé ça assez naze pour lui.


Ils ont essayé, ça n'a pas fonctionné exactement comme prévu certes. Mais l'idée n'était pas forcement mauvaise. En plus, je pense que pour les femmes parties devant, ça devait être assez sympa de se retrouver au centre de l'affiche.
Ca méritera d'être repensé par contre, c'est certain.

Messagepar van » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 15:52

extrait du journal du dimanche et sport24:

Reste que le bât blesse concernant la participation des femmes, aujourd’hui trop faible. L’objectif : passer de 26 à 30% d’ici à 2020. Plusieurs actions ont été menées, dont celle plutôt maligne d’avancer le départ des élites femmes de 16 minutes et 25 secondes par rapport aux hommes. Pourquoi? Afin d’assister en théorie à un finish entre la première femme et le premier homme. Une compète dans la compète, mais pas seulement. "Les remises des médailles ont lieu en simultané et la télé ne peut plus oublier le podium des femmes", se félicite l’organisation.

«C'est l'écart entre les meilleurs chronos messieurs et dames sur la base de l'année 2017, en l'occurrence celui réalisé à Paris par Lonyangata (2h06 min 10 sec) et celui de Chepnegitch (2h 22 min 36 sec, à Istanbul)», explique René Auguin, agent d'athlètes et directeur du plateau.

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 16:35

Oui voilà je voyais plutôt ça comme ça...

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 16:46

Est-ce que les primes sont les mêmes ? :wink: .

Messagepar philibert69 » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 17:14

banditblue29 a écrit:Est-ce que les primes sont les mêmes ? :wink: .

Ouï

Et pour le départ décalé, l'année dernière cela avait super bien marché. Mieux qu'un départ groupé et où des mecs ( d un super niveau mais quand même...),se collent aux filles . Une année y'a même un gars qui a sprinter pour finir juste devant la 1ere féminine et casser le ruban...la classe quoi

Messagepar pinafl » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 17:20

A savoir, sur certains marathons ce depart décalé donne lieu à une prime supplémentaire aux féminines qui terminent devant le premier homme. Pas l'impression que ça ait été le cas sur ce MDP.

Messagepar Bérénice » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 21:51

C'est amusant de voir combien les "grandes" compétitions comme le marathon a ses fans et ses anti... Personne ne détient la vérité et tout dépend de ce que l'on vient y chercher et de sa vision du verre à moitié plein ou vide.

Pour ma part, j'habite quasi à Paris, je suis fan absolu de cette ville si belle et je mesure la chance de parcourir des rues habituellement réservées aux voitures. On peut dire ce qu'on veut mais l'ambiance et la ferveur des supporters à certains endroits contribuent à en faire une fête. Bref je fais parti des fans et j'ai vécu une édition rafraichissante dans tous les sens du terme. Mais je comprends que d'autres n'y trouvent pas leur bonheur comme espéré. L'édition 2019 restera comme un super souvenir. Bonne récup à tous ! Bitume ou sentiers : l'essentiel est de se faire plaisir dans notre sport.

Et ravie des belles perfs de tous les kikous parisiens ou mordoriens que je connais :D

@ Ghostrider757 : merci de ta description alléchante de l'Alsace où je me réjouis de venir faire le semi le 16 juin. La proposition gastronomique des stands me donnera une excellente excuse pour ne pas battre mon RP ! Cela tombe bien : on vient chercher l'amusement et pas la perf avec mes amis :D

Messagepar ghostrider757 » sa fiche K
» 16 Avr 2019, 23:00

Salut Bérénice!Content si tu viens courir dans notre belle Alsace et tout particulièrement à Molsheim.J'espère que tu as déjà pris ton dossard,car sur le semi les places sont chères et l'an dernier quasi à cette époque les inscriptions étaient déjà closes.Pour revenir au MDP,j'ai déjà acheté mon dossard pour 2020 ce matin(inscriptions ouvertes hier).

Messagepar Pygmée65 » sa fiche K
» 17 Avr 2019, 07:18

C’est une course au chronomètre. Donc la prime afférente aux femmes est liée à leur classement.
Ce décalage oblige la tenue de deux chronométrages distincts. Un véritable casse tête à l’arrivée.Et pour le téléspectateur puisque l’argument télévisuel a été avancé par l’organisation (pas étonnant !!!), le spectacle devient confus.
16’25 ‘’ correspond à un peu plus de 5 Kms. Donc pour la visibilité on repassera.
L’arrivée de cette édition 2019 fût un fiasco intégral. A ne rien y comprendre. Un « Paris »manqué.

Messagepar philippe.u » sa fiche K
» 17 Avr 2019, 07:54

pinafl a écrit:A savoir, sur certains marathons ce depart décalé donne lieu à une prime supplémentaire aux féminines qui terminent devant le premier homme. Pas l'impression que ça ait été le cas sur ce MDP.


Si, 5000€ de prime dite "de poursuite" pour le vainqueur homme ou femme arrivé devant l'autre depuis 2018.

Messagepar Eddy_87 » sa fiche K
» 17 Avr 2019, 15:23

JulioK1 a écrit:Oui voilà je voyais plutôt ça comme ça...

C'est Stéphane Diagana aux commentaire sur France TV qui a donné cette raison des potentiels lièvres hommes.
Je trouve le concept pas mal mais il faudrait deux portiques d'arrivée car là la première féminine passe le portique qui affichait 2h06... bref dur à suivre.

Messagepar pulse » sa fiche K
» 17 Avr 2019, 16:01

Perso, je suis pas convaincu par ce décalage de départs, par l'idée qu'il y'a derrière et par les explications avancées :oops:

Messagepar Bérénice » sa fiche K
» 17 Avr 2019, 20:27

ghostrider757 a écrit:Salut Bérénice!Content si tu viens courir dans notre belle Alsace et tout particulièrement à Molsheim.J'espère que tu as déjà pris ton dossard,car sur le semi les places sont chères et l'an dernier quasi à cette époque les inscriptions étaient déjà closes.Pour revenir au MDP,j'ai déjà acheté mon dossard pour 2020 ce matin(inscriptions ouvertes hier).


Dossard pris fin janvier :D / train réservé / logement: on est sur le coup en ce moment ! / Tu y seras ?
J'ai transmis tes infos très positives à mes amis :D . Je me réjouis de revoir l'Alsace que je ne connais pas bien mais que je sais magnifique !

Messagepar ghostrider757 » sa fiche K
» 18 Avr 2019, 13:32

Salut Bérénice!Bien joué pour les inscriptions.Juste pour info,si le parcours vous plaît et l'envie de revenir en Alsace courir en Septembre;il y a les foulées des 4 portes à Rosheim (5-10 et semi)juste à côté de Molsheim pour être dans le même décor.Pour ma part mon dossard pour le MVA est pris depuis longtemps,mais là pour le coup pas sûr d'y être ne courrant quasiment pas depuis 3 mois suite à des soucis de santé(voir mes posts "les blessés comptez-vous et là le dernier sur le syndrôme du pyramidal qui serait peut-être maintenant la source de mes maux d'après mon rhumato.A voir...).D'ici Juin ça va être compliqué d'être prêt pour m'enfiler 20 bornes dans le vignoble même sans objectif chrono.Remarque pour une fois je pourrais peut-être le faire en festif moi aussi et profiter des ravitos gastro-viniques et autres visites de caves.Je te tiendrais au courant.D'ici là bonnes courses :D

Précédent Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Marathon de Paris 2019 - Paris 16
avec 19 kivaoù, 6 récits pour 2019 et 207 au total, 6 galeries photos, 9 vidéos, les résultats

Accueil - Haut de page - Version grand écran