Récit de la course : Saintélyon 2009, par Tyliana

L'auteur : Tyliana

La course : Saintélyon

Date : 6/12/2009

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1666 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

1ere Sainte Lyon

Nous avions prévu de faire cette course ensemble avec Tercan et Cedric74…enfin a la base on s’était dit et si on faisait la SaintLyon et ensuite Cyril (Tercan) a trouve cette idée de « Sainte de Bronze »…je dois être un peu dingue car en général ce genre de paris, bin je les tiens même si au fond de moi j’ai de la peine a y croire.

Bref départ a 16 :00 d’Evian en train, Cédric nous rejoint a mi route et on arrive a 19 :45 a Saint-Etienne. 1ere tache : récupération des dossards, ca va bien, très peu d’attente.Ensuite on part direction l’AAB Kikourou, une grande première pour moi qui suis Kikoureuse depuis peu et pas forcement super active sur le forum. Nous avons bien mange dans une ambiance bien sympa, un grand bravo et merci aux organisateurs du repas.Ensuite vient l’heure de la préparation (comme d’habitude je prendrais trop de bouffe et autres dans mon sac, pourquoi partir léger quand on peut se charger ?) et de l’attente en vue du départ. On a pour « but » de s’économiser jusque Soucieu et la de commencer a envoyer la sauce…pour le reste on verra ! 

00 :00, ca y est c’est parti avec 2 grandes questions pour moi : vais-je tenir la nuit entière sans trop de coups de pompe et vais-je réussir a tenir le rythme avec mes 2 compères.Ca y est c’est parti…on tient un bon rythme dans ce départ…jusqu'à Sainte Catherine ca se passe plutôt bien : on est bien dans les clous sur notre planning…en forme…A partir de Sainte Catherine je commence a alterner des petits coups de moins bien avec les moments ou ca va bien…On nous avait annonce un terrain très boueux, OK c’est un peu gras par endroits mais vraiment rien de bien grave…

A partir de Sainte Catherine et jusque Soucieux arrivent les terrains que j’aime le moins : les descentes…Pour le moment les genoux tiennent mais  en revanche je me tord la cheville plusieurs fois…signe qu’il faut que je fasse très attention a mes appuis. Je perd un peu de vue Cedric et Cyril pendant les descentes mais les retrouve au ravitos et on repart ensemble…Sauf qu’a Soucieu ca commence a devenir plus dur, et cela pour tous les trois (ah nos grandes théories du départ  « a soucieu c la que tout commence, il faudra être frais L ) en plus de ca on a pris du retard sur notre programme prévisionnel. Je leur dit que je ne sais pas si je vais réussir a les suivre et de ne pas se soucier de moi…Bref on repart ensemble et petit a petit l’écart se creuse…c’est la que je vais avoir un gros passage a vide : 12km avant le prochain ravito qui ne passent pas, un sérieux mal de jambes qui s’installe, je me retord la cheville bien sérieusement cette fois ,l’impression de faire du sur-place tant je me fais doubler par les relais, estomac en vrac…dur, j’appelle mon copain pour parler …ca me fait du bien…je me dis que je dois au moins continuer a trottiner autant que possible, quitte a finir en marchant quand je ne pourrai plus courir, , je suis pas arrivée la pour m’arrêter, ca non…Et la l’idée de finir en moins de 8 :30 m’a complètement abandonnée.

J’arrive (ENFIN) au ravito de Beaunant et la, quelle n’est pas ma surprise de voir Cyril & Cédric qui me disent n’être la que depuis quelques minutes…et la, comme par magie le moral revient, finalement je n’étais pas si larguée que ca JJe fais un ravito express pour ne pas les retarder et on décide de repartir (et implicitement de finir) ensemble. Mon moral va mieux et je sais que la c’est gagne pour une fin honorable, en revanche, pour les 8 :30…toujours rien de sur !

On repart donc tous les 3, bien casses, mal aux jambes…mal partout, on trottine autant que possible…quand l’un prend de l’avance a un moment il marche jusqu'à ce que l’autre/ les autres le rattrapent (c’est bien souvent Cyril qui est devant d’ailleurs) et plus on avance et plsu on se dit que les 8 :30, c’est encore possible…plus le mental prend le relais afin de continuer sur la lancee car le physique est sacrement bien entame.Pour ma part les descentes deviennent dures car les douleurs aux genoux reviennent mais je tiens bon…dernier ravito, on ne s’arrete pas, plus « que » 5km…on trottine tout le temps et juste sur la fin, sur les quais du Rhone…comme on a maintenant bien récupéré pour finir dans nos temps Cyril met en place un rythme : on cours 1km et on marche 200m. 

On arrive donc en 8 :22 a Gerland, super contents d’avoir tenu nos objectifs, d’avoir fini ensemble.C’était vraiment bien de le faire ensemble ca nous a particulièrement aide sur la fin il me semble pour ne pas craquer…Une chose étonnante en tout cas : aucun de nous n’a eu de grosse envie de dormir ou coup de pompe de tout le parcours ! 

Un grand merci a Cyril et Cédric pour cette course en trinôme et aux organisateurs pour leur organisation sans faille (mis a part a un ravito ou je me suis faite engueuler par une bénévole parce que je prenait de l’eau pour ravitailler…mon camelback…mais, je me trompe…ct pas une course en autonomie non ?? J) 

Petite séance étirement et « self-congratulation », petite douche (froide), petit dej au McDo Part dieu et on est prêts a repartir clopin-clopant en train direction Hte Savoie…mais…on reviendra !!! Bilan : 1246/1247/1248 au général sur 5000 partant…et sainte de Bronze, objectif atteint (dans la douleur quand même) Le blog ou Cyril va mettre son récit aussi :http://tercantrail.martinsfamilly.fr/

11 commentaires

Commentaire de Tercan posté le 07-12-2009 à 15:16:00

Et oui, c'était pas gagné... mais c'est passé :)
Je vois que tu parles déjà de l'an prochain :) cool le bourrage de crâne n'en sera que plus simple :)
En tout cas, félicitations, tu nous a bien bluffé à ne jamais rien lâché !!!

Commentaire de Fimbur posté le 07-12-2009 à 17:25:00

Le mental, tout est dans le mental (et les jambes aussi un peu),
Belle réussite, y a plus qu'à se reposer,
Fimbur

Commentaire de maï74 posté le 07-12-2009 à 18:18:00

Bravo, quelle belle réussite après la déception de la TDS ! Bonne récup et prends bien soin de tes chevilles...

Commentaire de Belet posté le 08-12-2009 à 03:49:00

Bravo pour cette course.

Tu as bien géré le coup de pompe classique à soucieux et ramarré le bon wagon des potes.

De quoi faire un carton l'an prochain.

Arnaud.

Commentaire de vial posté le 08-12-2009 à 23:54:00

ta ténacité a payé, et m'a impressionné tout comme tes co-équipiers
une battante de bronze donc,
bravo
michel

Commentaire de nic2wall posté le 09-12-2009 à 09:48:00

c'est marrant on a fait la même course, j'ai simplement pris plus de temps avec une bonne heure et demi en plus !

Commentaire de yves_cool_runner posté le 09-12-2009 à 21:04:00

Bravo Tyliana pour ce bronze qui vaut de l'or, parce que le meilleur dans cette course, c'est le sentiment de l'avoir fait quand on passe la ligne ! Euh, moi aussi, j'en ai bavé entre Soucieu et Beaunant...

Commentaire de DJ Gombert posté le 09-12-2009 à 21:41:00

Ravi d'avoir fait ta connaissance avec tes deux compéres lors de l'AAB. Belle course. C'est vrai que la fin sur le bitume était dure.

Commentaire de DJ Gombert posté le 09-12-2009 à 21:42:00

Ravi d'avoir fait ta connaissance avec tes deux compéres lors de l'AAB. Belle course. C'est vrai que la fin sur le bitume était dure.

Commentaire de LudoH posté le 10-12-2009 à 19:41:00

Bravo
et merci pour le CR
j'ai rate le bronze dde tres peu pour ma part, donc je n'etais pas loin derriere!

Commentaire de Cédric74 posté le 05-01-2010 à 23:18:00

Comme pour Tercan, je prends enfin le temps de mettre une com sur ton CR, même si je l'avais déjà lu il y a bien longtemps !!

Très content d'avoir fait cette course avec toi, T une sacrée battante, tu nous/m'a impressionné par ton retour en forme sur la fin !! Et pour avoir toujours recollé les wagons dans les parties les plus difficiles pour toi !

Bravo et le RDV 2010 pour le challenge 8h00 est déjà noté dans mes tablettes !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran