Récit de la course : Trail des Lavoirs 2009, par TomTrailRunner

L'auteur : TomTrailRunner

La course : Trail des Lavoirs

Date : 14/6/2009

Lieu : Chevreuse (Yvelines)

Affichage : 1801 vues

Distance : 67km

Matos : XT Wings en vrac !!

Objectif : Terminer

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

14 juin 2009 : première édition du trail des Lavoirs : 62 Km, 1200 D+ 

 

Après mon annulation à Ecouves de la semaine précédente, je me suis rabattu sur le Trail des Lavoirs en dernier recours (décision la veille) tout en me disant que c’était sans doute un peu léger comme anticipation (mais bon pas eu le temps de me poser trop de questions avant comme ca :-) ) 

 

Dimanche 5h : Réveil

Départ de Paris en voiture : déjà 17°C à l’aube, très probable qu’il fasse un peu trop chaud, mais bon on verra et j’ai un camel de 1,5l qui devrait permettre de voir 

 

Dimanche 6h15 : arrivée à Chevreuse

Inscription de dernière minute (dossard 182) il y en aura encore 5 derrière moiTout plein de Kikous au départ : Loic prend des photos, certains un café et ca discute. On flane 5mn au briefing pas très bien suivi. 

 

 

Dimanche 7h00 : départ de Chevreuse

Surpris par le départ sympa avec les encouragements des relayeurs des duo et triplette et un peu de public. Fais déjà très beau. Un petit tour dans le parc des sports puis on file, on discute le bout de gras avec Loic qui se lance dans son premier long. Et hop, ca file rapidement vers la forêt où nous attend une première côte qui voit le peloton se tendre un peu. Suis au milieu du paquet et ca déroule 

 

Dimanche 8h : dans la forêt

Rattrapé par l'Ecureuil avec qui on fait qques Km ensemble sur un terrain fait de montagne russe. Pour une fois, je passe plutôt bien les (petites) descentes en arrivant à être bien relâché. Me fait lâcher au bénéfice d’une pause technique mais ca file bien voire même un peu vite car va venir un petit coup de mou au bout de 15 kms de course. Ai fait un peu de sur-régime dans certaines montées et surtout voit poindre une première sensation d’ampoules sous les 2 pieds. Pas une bonne nouvelle ca mais c’est je pense la mort prématuré de mes XT wings (grrrrrr) Un gros coup de doute vers le 24ème mais je m’astreins à des objectifs de court terme et je sais que le ravito est pour bientôt; je prend un rythme 14mn de course /1mn de marche ; je m’alimente et m’hydrate en attendant le mieux qui viendra nécessairement 

 

Dimanche 9h40 : 1er ravito

Une anticipation des ravitos très bien faite : des panneaux, des bénévoles qui connaissent les distances (c’est pas toujours le cas :-) ). Plein de monde à ce ravito qui fait office de premier relais pour les triplette. Je retrouve mon Ecureuil en me disant qu’il doit pas être très bien si je l’ai rattrapé : on discute et ca repart rapidement (suis pas un fan de m’arrêter trop et le prochain est dans 9km). Ca repart rapidement mais pas vite pour autant : j’ai vraiment mal au pied mais dès la première montée (une bonne dose de grosse marche dans la forêt).Commence vraiment à faire chaud et c’est tout sablonneux par là avec des montées-descentes rigolotes (eh oui). Me fais rattraper par bottle que je ne connaissais pas mais que je reverrai…Cette partie est finalement assez variée et j’arrive à bien soulager la plantes des pieds en foulées rasantes attaquées par le talons dès que le terrain le permet. Pas mal de variété dans les coureurs/coureuses avec les relayeurs frais qui me rattrapent avec le plus souvent un message sympa même si à chaque fois il faut se garder de les suivre sur des rythmes trop rapides.Ca va pas vite toute cette partie là pour moi. A peine vu Marioune qui m’a trouvé pâlichon et un peu faible :-) 

 

Dimanche 11h : ravito avec un Lavoir.

Très bonne idée le lavoir : tout le monde se trempent bras, jambes, couvres-chefs pour faire un peu de fraicheur : j’en profite abondamment sous le regard amusé des secouristes du poste (bien simple, il y en avait partout) mais j’évite je pense de prendre un coup de chaud tout en profitant du salé. Je repars tranquille en doublant de nouveau un copain de Loïc (merci à lui de lui passer mon amical souvenir) avec qui on est globalement sur le même ryhtme mais qui court tout le temps (pas comme moi toujours sur mon 14/1) 

 

Dimanche 13h: retour sur chevreuse.

De grande traversée herbeuse où on ne sait comment poser les pieds, un soleil de plomb au-delà de 30°C, un terrain sec comme de la pierre avec des ornières trop étroites et des traces de tracteurs super agréables pour poser les ampoules -> j’en profite pour marcher un peu plus tellement il m’est possible de poser franchement l’avant du pied. Par contre j’allume sur les petites portions bien planesLe téléphone sonne / c’est Astrophytum qui vient finir la route et qui commence à remonter la course à contresens. Je le verrai juste après le dernier ravito où les bénévoles sont short en coca et eau (mais très vite dépanné / nickel l’orga) et il m’aidera à faire une partie de la dernière traversée herbeuse avec 2-3 photos.Reste 7 ou 8 Kms alors que l’on attaque une immense allée forestière très roulante (en faux plat descendant) où ma foulée spéciale ampoule fait merveille associée à un cœur plutôt économisé sur le 2ème tiers de la course fait merveille : je déroule le tout à plus de 11km/h de moyenne et je rattrape du monde en redoublant bottle et le copain de Loïc encore une (et la dernière) fois – je finis  très bien toute cette dernière partie et double la 2ème féminine en sentant l’écurie arrivée et en faisant totalement abstraction de mes pieds 

 

Dimanche 14h23: arrivée

Une dernière descente, une traversée du parc des sports et du village de Chevreuse avec des acclamations, plein de supportes kikous et une dernière montée au château de la Madeleine dur dur (pas nombreux ceux qui ont dû courir là) puis une arrivé dans la cour médiévale où j’accueille certain de mes meilleurs compagnons... Très sympa mais il faut redescendre avec les ampoules qui se rappellent à mon bon souvenir.Un accueil ensoleillé dans le parc des sports, une pression de la vallée de chevreuse offerte par le brasseur himself, Ayrton déjà frais et dispo pour en remettre une couche (normal il est arrivé il y à longtemps lui…) puis arrive Loïc super content avec Marioune et Astro qui ont fini ensemble. Quelques étirements en plein soleil (idéal pour attraper le coup de soleil) , une douche (trop chaude) quelques discussions et il faut déjà repartir sans pouvoir attendre tous et la remise des prix, sans pouvoir encore remercier les organisateurs, les bénévoles et tous ceux qui ont organisé cette première édition au final assez roulante. 

 

Pour ceux qui connaisse pas, allez y faire un tour…. 

Je vous fais grâce de la photo de l'ampoule maousse costo. :-)

traildeslavoirs2009_nord.jpg
traildeslavoirs2009_sud.jpg

13 commentaires

Commentaire de Land Kikour posté le 15-06-2009 à 23:38:00

Trés sympa ton récit...
Malgré les ampoules, ça donne vraiment envie de retenir ce trail pour 2010.
Bonne récup !!

Commentaire de Mustang posté le 15-06-2009 à 23:53:00

récit très lumineux!! tu nous as bien éclairé sur ton parcours!!

Bon, maintenant, faudra penser à faire des économie et utiliser des ampoules basse tension!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 16-06-2009 à 00:18:00


Un petit bout de chemin ensemble dans la plaine puis retrouvaille à l'arrivée .

Bravo pour ta course ,récupère bien

Commentaire de L'écureuil posté le 16-06-2009 à 08:51:00

Salut Tom
Bravo pour ta gestion de course et ton temps
sympa d'avoir fait quelques kilos ensemble
Désolé de pas avoir pu te suivre après le 27°

Et sorry, j'avais pas vu que tu faisais une pause technique dans la descente, je pensais que tu avais ralenti et je me sentais des ailes à ce moment là !
Finalement, peut-être que j'aurais du essayer la technique de l'alternance 14/1 dès la première partie au lieu de courir

Soigne bien tes ampoules et à bientôt ;-)

Commentaire de Bleau78 posté le 16-06-2009 à 09:10:00

Salut
Bravo, toi qui me disait viser 10 h de course juste avant le départ...T'as plutôt bien réussi malgré tes ampoules.

Ciao
Marco

Commentaire de loicm posté le 16-06-2009 à 09:37:00

63km, Tom, 63KM, pas 62 ... et le dernier kilomètre est raide.
Belle course pour quelqu'un qui a improvisé son inscription 24h00 avant et qui a les pieds en feu.
Je passera ton bonjour à mon collègue dès demain à la reprise du boulot.

Bonne recup à toi !!

Commentaire de Jay posté le 16-06-2009 à 11:48:00

j'étais tres tenté de le faire aussi mais m'suis un peu dégonflé mais ton récit me donne queqlues regrets..

bonne récupération ...

Txo,jérôme


PS : pour tes ampoules ... remplissage/vidange d'eosine en seringue ... nickel pour secher tout ça.

Commentaire de XBo posté le 16-06-2009 à 12:17:00

Ton CR fait vraiment envie, mais un mois après le Trail des Cerfs, je ne le sentais pas trop.

Et puis la chaleur a dû être dure à gérer.

Je comprends maintenant pourquoi on ne t'a pas vu au SIGT de l'electron, tu te réservais pour dimanche, et tu as bien fait

A+
XBo

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-06-2009 à 13:44:00

Merci pour ton récit.

Commentaire de marioune posté le 17-06-2009 à 22:19:00

Bravo pour ta course! quant aux cloques elles me font penser "salomon_voûte plantaire_pas pour tous les pieds!!). Oui, quand je t'ai vu au km32 tu étais très très palichon et pas dans une phase de winner...je me souviens t'avoir dit "essaie de manger un truc". La pêche est revenue!! A bientôt

Commentaire de chrystellem posté le 18-06-2009 à 23:09:00

Bravo tom , Je confirme au 32 tu nous as fait peur , mais contente de t\'avoir vu arriver au chateau entier .
Bonne recup :-)

Commentaire de patcap21 posté le 19-06-2009 à 16:42:00

Merci pour ton récit et bravo pour la gestion de ta course.

Bonne récup

Pat

Commentaire de chris78 posté le 21-06-2009 à 13:58:00

Bravo pour ta course Tom, et merci pour ton récit.
Bonne récupération.... bon ca fait une semaine que c\'est passée, tu ne dois plus avoir tes ampoules maintenant....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran