Récit de la course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km 2013, par PhilippeG-568

L'auteur : PhilippeG-568

La course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km

Date : 16/3/2013

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1910 vues

Distance : 76km

Matos : Nike pégasus trail

Objectif : Se dépenser

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pour une 4e fois

Après trois fois une 22e place au classement, difficile de recommencer et de faire aussi bienClin d'œil

Ce n'est pas grave on fera au mieux. Inscris de bonne heure, tant pis pour la montée des marches au moins on gagnera 5' plus les raccourcis par rapport à la distance d'il y a 2 ans (environ 83km)

Il va faire froid ou pire pleuvoir, ça change des deux dernières années et ce n'est pas mon type de temps préféré.

J'ai rdv avec mon copain Philippe T. et ne pourrai me rendre au point de rdv kikou, désolé, ce n'est pas que je veuille le snober mais je ne vois pas Philippe si souvent (la dernière rencontre était lors du trail des Fiz et ma fracture Déçu)

Je croise Papy qui sort du quai Branly, à tout à l'heure, j'ai oublié de lui montrer mes chaussures (voir le post pour ceux qui suivent Rigolant)

Arrivés au point de départ, nous nous changeons en plein froid,  je croise kikou JMT qui m'avait aidé sur la Maxy Race et juste après TontonTrailer (Jean-Luc) décidemment  "découvert" aussi grâce au déplacement sur Annecy Clin d'œil (bons souvenirs)

Merci pour sa photo (il fait froid)               

On se glisse dans le sas du départ et nous allons dire bonjour au Loup pour discuter un coup.

Je leur souhaite une bonne course et pan ! C'est parti... C'est fou le monde devant à ratrapper malgré un placement correct sur la ligne.

Je suis assez rapidement en rythme malgré la troupe qui gravite autour, cela va assez vite comme chaque année car le début est très roulant, je suis toujours surpris de voir tous ces coureurs qui prennent autant de risques d'entrée Embarrassé

Peu après le départ (motivé)   

Je reconnais le parcours et me concentre sur l'hydratation (merci à Papy: parti avec 1,5l dosé à 80g+30g pour les connaisseurs Sourire)

1er ravito: Buc (j'apprendrai par la suite rejoint en 1h51 car je n'ai pas de montre) et pointé 82e.

Je remplis le bidon avec Effinov sous dosé:  j'en rajoute 2 dosettes.

C'est reparti, je retrouve les mêmes coureurs même si on ne s'arrête pas tous pendant la même durée.

On aborde la partie que je préfère, la moins lassante, la portion traillisante Clin d'œil et c'est dans une belle montée que je reconnais copain Jean-Luc derrière son appareil photo (faut dire qu'il avait mis un panneau au pied de la côte pour nous encourager à sourire) On se tape dans la main: sympa Tonton !

Voici une de ses chouettes photos (merci Tonton Trailler !)

Un peu plus loin: arrêt toilette "arrière", je n'en pouvais plus.

La progression s'est stabilisée je reconnais la plupart des collègues coureurs devant et derrière, mais on court dans l'indifférence, peu d'échange, c'est un peu le cas des courses en région parisienne ou les coureurs courent pour la perf En pleurs 

2e ravito: Meudon. (pointage 44e)

J'ai bien aimé la traversée des jardins précédents, c'est la 1ère fois que je passe par là avec ensuite la montée des marches dans un parc.

Contrôle de sac: il faut montrer la couverture, le brassard et la lampe, bonjour -au revoir après avoir mis de la poudre dans le bidon et hop, on repart.

Alternance de traversée urbaine, d'allées forestières, la montée de l'observatoire ou le point de contrôle de matériel était présent il y a 2 ans.

Je rencontre 2 bénévoles qui encouragent et me compte dans les 40, génial c'est tout bon ça Cool

Des longues allées ou je me retrouve seul -ce que je préfère- et:

3e ravito: Chaville (pointage 36e)

Et là une petite erreur, je prends de l'eau à la place de la boisson Effinov que des jeunes bénévoles m'indiquent Déçu

Je le sens assez rapidement que je tourne à l'eau claire car je baisse en régime et qui me déclenche des débuts de crampe aux mollets, j'essaye de m'accrocher aux quelques coureurs qui me rattrapent mais j'ai perdu de ma superbe, je sens que la déchéance est proche... (pensées négatives qu'il faut chasser Innocent)

Allez, je connais la fin, on va terminer, j'ai connu plus dur même si la pluie nous rattrape à ce moment, on arrive au:

4e ravito: St Cloud (la puce est muette Sourire)

Cette fois-ci je ne loupe pas Effinov mais le moral n'est pas le même que les autres années, je vais avoir du mal à garder une foulée de marathonien.

Ca ne loupe pas, dans la 1ère descente je me fais passer par 2 avions que je ne peux suivre...

La fin n'est pas la même à cause du trajet du tram car nous longeons la route au lieu de courir le long des péniches, l'horreur. Mais au point ou j'en suis ce n'est pas grave, je vais m'accrocher pour ne pas perdre trop de places.

Une seule pensée m'obsède: la ligne d'arrivée et si possible dans les 50.

La boisson aide un peu car je retrouve des jambes. A l'occasion de la traversée d'un pont je vois du coin de l'oeil un coureur juste derrière. Nous arrivons dans l'allée des panneaux de Bert' (merci Bertrand c'est super agréable de se sentir encouragé Bisou) Vive la communauté !

Il commence à faire nuit dans ce parc mais je me souviens du parcours qui me semble moins long. traversée de voie, descente sur les quais assez longs, remontée pour une photo, traversée d'un pont, allée pavée face à la Tour Eiffel, ça sent bon: on va finir (sans me faire doubler ?) Une longue pensée pour ma femme et ma fille (égoïste, va !!)

Nous rattrapons des participants des 50km et les salue à chaque fois pour les encourager.

Que ce moment est bon, plein d'émotion qui remonte lors de ces instants qui précèdent l'arrivée ! Je double un coureur qui marche et l'encourage, il me rattrape sur la ligne et je le laisse passer, je préfère savourer ces derniers hectomètres avant la délivrance, un petit coup d'oeil à la Tour Eiffel qui semble toute dorée...

Ouf: 7h17 et 39e.... 4e eco trail dans la besace, mission remplie.

Je découvre Land (merci aux correcteurs Clin d'œil) après la ligne et ensuite discussion avec Papy sous la tente car il a du s'arrêter vers les 50km. Ensuite ce sera Le Loup qui arrive (bravo à lui) il a conjuré le mauvais sort de l'an dernier et enfin le podium Sourire

Maintenant cap sur "les lavoirs" Cool

16 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 17-03-2013 à 17:08:40

Bravo belle perf

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 17-03-2013 à 18:08:25

Merci jean-phi, désolé de t'avoir loupé (j'étais bien à l'entrée au retrait des dossards jusqu'à 14h30...)
A une prochaine et également bravo pour ta course !

Commentaire de TomTrailRunner posté le 17-03-2013 à 17:14:02

Toujours aussi performant, impressionnant et charmant notre Philippe : un récit aussi vite rédigé que la course digérée.... Bravo

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 17-03-2013 à 18:10:39

Merci Thomas,
Ben oui, j'ai appris à écrire un récit sur kikourou.net il y a peu ;-)
Rdv à Crest j'espère...

Commentaire de Sabzaina posté le 17-03-2013 à 18:13:19

Belle perf! Bravo et merci pour ce CR :)

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 17-03-2013 à 18:44:11

De rien Sab, je viens de te renvoyer la balle ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 17-03-2013 à 19:41:37

Toujours aussi impressionnant ..... et avec maintenant des CR en plus !
jusqu'où ira-t-il ?
on aura peut être le plaisir de faire connaissance à Crest..... ou ailleurs !

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 18-03-2013 à 09:53:47

Merci Laurent, depuis que je cours moins, j'ai plus de temps ;-)
Avec plaisir pour Crest, j'y serai.
Philippe

Commentaire de Benman posté le 17-03-2013 à 23:08:37

On t'avait perdu dans le suivi live... et c'est finalement en avion supersonique qu'on te récupère. Bravo.

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 18-03-2013 à 09:56:41

Merci Benman;
Le coup de la puce: c'est pour faire durer le suspens :-)
(A la fin je ne vais pas si vite que cela...)

Commentaire de Papy posté le 18-03-2013 à 10:08:16

Toujours aussi modeste et faisant preuve de beaucoup d'humilité c'est quand même avec une pointe de fierté qu'il est monté sur la seconde marche du podium pendant que je lui piquais ce qu'il avait dans son assiette (a lui les récompenses, à moi l'alimentation... Et l'hydratation !)
Bravo le "G94", ta simplicité fait le bonheur de ton entourage ! Continue de nous épater comme cela !

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 18-03-2013 à 10:25:07

Merci Papy,
Les longues courses (l'ultra selon la mode) rendent humble car on peut vite sombrer au fond...
Merci également pour tes conseils d'hydratation, grâce à toi j'ai appris et essayé;
Rdv sur une prochaine course (avant la Sparnatrail...) ?

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 11:34:51

Ravi Philippe de te voir revenir... au 1er plan de surcroit !!

La compétition et l'envie de se dépasser n'empêchent pas d'avoir un très bel état d'esprit :-))

Et puis un grand respect et merci pour tes perf' qui nous font rêver !

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 25-03-2013 à 10:27:31

Merci Bertrand mais c'est surtout qu'il faut féliciter maintenant ;-)
(Place aux jeunes...)

Commentaire de Tonton Traileur posté le 25-03-2013 à 19:32:24

oh purée !... j'ai failli rater le récit le + attendu de l'année ! Et pourtant, je guettais, je guettais ...
C'eut été dommage de rater ça !?!? ... et c'est toujours un plaisir pour moi de te croiser ici ou là sur nos beaux chemins ...
Bravo Philippe pour ce beau retour mené de main de maître.
à bientôt ;-)

Commentaire de PhilippeG-568 posté le 26-03-2013 à 10:56:10

Merci Jean-Luc mais c'est toi qui a réussit à me galvaniser avec ton panneau et tes photos, il fallait ensuite faire bonne figure...
@+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran