Récit de la course : Maratrail de Lans en Vercors 2011, par martinev

L'auteur : martinev

La course : Maratrail de Lans en Vercors

Date : 12/6/2011

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 1046 vues

Distance : 42km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

MARATRAIL DE LANS EN VERCORS

 

Ma décision de participer fut prise 8 jours avant. Après discussion avec Chris, j’avais prévu un petit bloc pour le week-end de pentecôte : samedi vélo, dimanche sortie longue avec dénivelée, et lundi sortie un peu plus courte.

Nous décidons donc de rejoindre Béné et toute son équipe à Lans en Vercors où avait lieu le maratrail (46.5 km), auquel j’avais participé l’année dernière et le pic saint michel (22 km). De plus, cela faisait l’occasion de retrouver tous nos amis kikoureurs, venus de toute la France. Christian allait rejoindre de ce fait l’équipe de bénévoles et tenir le micro (beaucoup plus facile pour lui que de courir ).

mg_7679.jpg

Je récupère donc Chris le samedi à 19 h à la sortie du boulot direction Lans. Vu l’heure tardive, nous avions décidé de nous arrêter grignoter en route. Un petit arrêt rapide sur une aire de stationnement pour manger (devinez quoi) une pizza . Nous serons rapidement rejoins par toute la famille Drevon, un peu à la bourre . Nous embarquons Mailys dans notre petite auto et partons rejoindre la tablée de kikoureurs  en train de dévorer des assiettes de pâtes (dans une sympathique auberge), et ainsi faire le plein de sucres lents.

Nous dormirons chez les parents de Mailys qui habitent au centre du village.

Le départ est prévu à 7 h 30 devant l’église. Je retire mon dossard, on vérifie mon matériel obligatoire, puis Samontetro nous pointe avant de rentrer dans le sas. Environ 80 coureurs inscrits sur le grand parcours de 46.5 km et 2200 m + dont de nombreux kikoureurs (du rouge partout) et surtout 3 novices sur cette distance : Céline, Chrystelle et Virginie. Quel beau baptême, la journée s’annonce ensoleillée. Chris annonce au micro que la 1ère féminine au sommet au km 22 gagnera le trophée de Lolo.

Mon but aujourd’hui : me faire plaisir avant tout, profiter du paysage, pensez à m’alimenter, ne pas "taper dedans", c’est une sortie longue et non un objectif.

Béné nous fait placer sous l’arche de départ, personne n’ose se mettre devant, c’est rigolo. Je me retrouve aux côtés de Ludovic Pommeret. Puis c’est le top départ, tout le monde se regarde, on dirait que personne n’ose accélérer. Je n’avais jamais vu un départ aussi lent. Tant mieux, cela me va bien. J’ai le temps de m’échauffer tranquilement avant d’attaquer la montée. Puis nous attaquons la 1ère côte en sous-bois direction la Molière.

Dès que la pente devient trop raide, je marche. Puis c’est le premier point d’eau au col de la croix Peyrin . Manu est là avec son vélo, aujourd’hui il coach Céline.

 260471_218035581550615_100000325235069_716828_617790_n.jpg

 

Puis c’est une longue portion de montées-descentes avec de temps en temps la vue sur le moucherotte, sur la colline d’en face. Mais celle-là, ce sera pour plus tard. Je profite du paysage, des odeurs. Je suis surprise par une biche qui traverse le chemin juste devant moi. Je reste attentive car il y a beaucoup de racines sur le chemin. Le 1er ravito est situé au km 18 environ sur un grand plateau dégagé.  Je rejoins Stéphanos et Manu qui est toujours là. Je recharge mes gourdes, m’alimente et me voila repartie en compagnie de Stéphanos avec qui je ferais toute la montée du moucherotte.  Le plateau de Sornin annonce la descente où un premier pointage nous attend au km 22. Je me dis que ce ne peut pas être là le sommet qui me permettrait de gagner le trophée de Lolo, nous sommes en descente . Je continue mon chemin direction Engins. Après le passage du barrage, nous attaquons la remontée le long de la falaise vers le pas du curé. Il faut parfois mettre les mains, les cables sont les bienvenus pour nous aider à nous hisser.

Nous arrivons ensuite à Saint Nizier, lieu du 2e ravitaillement. Je retrouve la maman et les enfants de Mailys qui m’encouragent. Un panneau nous indique « encore 14 km et la moucherotte ». Et ce n’est pas rien . Je poursuis mon bonhomme de chemin, toujours suivi par Stéphanos. La montée devient de plus en plus raide plus on s’approche du sommet. Nous rattrapons des coureurs. Le sommet se rapproche, mais aussi l’air devient plus vif. Le brouillard fait son apparition au passage du sommet. La vue sur Grenoble sera bouchée, heureusement qu’ils nous restent la vue sur Lans.  Nos valeureux bénévoles qui se gèlent un peu nous attendent avec du saucisson. Merci et bon courage.    Moi je préfère ne pas attarder en haut, et commencer la redescente sur Lans.

 p6070062.jpg

Le début de la descente se fait sur une piste caillouteuse, où je croiserais de nombreux promeneurs qui m’encouragent.  Je suis maintenant toute seule, reste vigilante à ma pose de pieds pour éviter de me tordre la cheville et aussi au balisage, mais là aucun souci. Je pense même à nos trois serres-files, Nico, Benoît et Bertrand qui vont avoir du boulot à ramasser la rubalise. Merci Patrick pour ce super balisage . La fin de la descente se termine par un 3e ravito où surprise on nous propose des bonbons haribo . Moi qui adore cela, vous pensez bien que je me suis servie, un coureur m’a quand même fait la remarque « tu manges cela au ravitaillement ? ».  Je pars du principe que du moment que cela nous fait envie, cela ne peut pas nous faire de mal. Et puis, je suis là pour me faire plaisir, non.

 Je repars, il reste 4 km environ, une montée et une descente. Je double des coureurs du petit parcours. Je suis bien, je grimpe même la dernière montée tout en courant. J’ai l’impression d’avoir des jambes extraordinaires qui me semblent toutes légères et qui grimpent toutes seules. Puis c’est la descente finale droit dans le pré. On entend les micros. L’arrivée cette année se fait dans le centre du village, c’est plus sympa. Je termine en 5 h 47 mn, toute fraiche. J’améliore même mon temps de l’an dernier. J’ai bien gérée cette sortie longue autant dans la gestion de l’effort que pour mes ravitos. C’est de bon augure pour la suite.

 Je retrouve Chris, qui annonce les arrivées. On dirait qu’il a fait cela toute sa vie, tellement il est à l’aise. Le buffet qui nous attend à l’arrivée est conséquent, merci à tous les bénévoles. Puis Mailys et Petitjean, serre-fil du petit parcours, franchissent la ligne d’arrivée à leur tour.

Une petite douche et me voila de retour sur la place du village. Les arrivées se succèdent. La remise des prix a lieu et le trophée de Laurence est remis par son fils à la première féminine du 22 km (il y a eu une confusion lors de l’annonce au départ de la course). Je gagne également un beau trophée, le profil de la course sur une plaque « Pen ar coat » (http://www.ardoise-penarcoat.com/index?pages/Presentation-de-la-Boutique) , et un panier garni.

 mg_7707.jpg

Puis c’est l’arrivée tout d’abord de Céline, que nous irons chercher pour finir avec elle.

mg_7772.jpg

 Beaucoup d’émotions. Puis ce sera au tour de Chrystelle, qui finira avec son mari Loïc. Bravo les filles, qui finissent sur le podium senior .

 mg_7809.jpg

 Puis Virginie (nini) fermera la course, en compagnie de nos trois serre-files qui n’ont pas du oublier beaucoup de rubalises.

 mg_7826.jpg

 

Et voila cette nouvelle édition du trail du pic saint michel se termine. Une bonne journée, avec pleins de rencontres, que de beaux souvenirs. Merci à toute l’équipe de bénévoles, aux serres-file, au speaker ; aux photographes à qui j'emprunte quelques clichés. Bravo à tous les coureurs.

Merci à sport 2000 Epagny, Interflora, Authentic nutrition.

https://picasaweb.google.com/martinevolay/PICSTMICHEL2011

18 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 15-06-2011 à 22:04:00

bravo pour cette sortie "longue""!!! Tu as vraiment les jambes!!!!

Commentaire de béné38 posté le 15-06-2011 à 22:25:00

Merci d'être revenue et à Chris pour le coup de main au micro, et bravo !

Commentaire de JLW posté le 15-06-2011 à 22:25:00

Bravo en effet et merci pour ton récit MArtine. Au fait je vois sur les photos que tu pars avec 2 bidons et un camel, ca me parait bcp, non ?

Commentaire de Land Kikour posté le 15-06-2011 à 22:31:00

Super sympa ton cr Martine, en effet, un départ lent qui m'a permis de côtoyer la tête de course pendant 3/4 km, et même de te voir me doubler dans Mollieres :))
Bonne continuation,
Olivier

Commentaire de samontetro posté le 15-06-2011 à 22:44:00

Juste venu faire une sortie longue... et tu améliores le record (ton record en plus) sur l'épreuve! Et la dernière monté en courant.. c'est au moins du 30%!!!! Je suis vraiment très impréssionné (et envieux) par une telle facilité à aligner les performances.
Merci a SuperBadgone qui a annimé avec brio toute la course derrière son micro! Il a tellement parlé qu'on a eu a peine le temps de boire une bierre ensemble!!! On se rattrapera au TOE!

Commentaire de Alb posté le 15-06-2011 à 23:53:00

Félicitations !

Les haribos du dernier ravito étaient déjà là l'an passé il me semble :)

Commentaire de akunamatata posté le 16-06-2011 à 01:47:00

bravo pour cette course toute en maitrise avec la victoire a la clé!
il avait un appareil photo le stéphanos ? ;))

Commentaire de maï74 posté le 16-06-2011 à 09:37:00

Magiques les Haribo pour avaler la dernière grimpette !
L'entrainement, le vélo et les pizzas, ça paie !
Bravo Martine, je suis impatiente de partager un "bout" du TOE avec toi.
C'est un plaisir de rouler, courir avec une grande championne comme toi, bisous.

Commentaire de Françoise 84 posté le 16-06-2011 à 11:32:00

Sympa, la sortie longue qui se termine sur le podium!!!! Merci pour ce beau récit, bravo pour ton résultat et RV aux 2 Alpes avec la même pêche!!

Commentaire de tounik posté le 16-06-2011 à 12:54:00

Je me disais aussi en arrivant cramé, c'est trop facile le maratrail à Béné ....

Commentaire de gilou01 posté le 16-06-2011 à 20:20:00

bravo pour ta course chapeau bas
et un pti bravo au coatch
il est beau le blob relooker

Commentaire de millénium posté le 16-06-2011 à 20:38:00

Bon , heureusement que tu finis bien ; sinon....tes oreilles auraient été allongées !
Belle prépa , le plein de confiance , beaucoup de plaisir.....Sans oublier ta joie de voir les copains-copines réussirent leur pari. Que demander de plus ? Que ça dure !bisous ma chérie

Commentaire de Yvan11 posté le 16-06-2011 à 20:49:00

Bravo pour ta course et son "envol" final !

Bises à vous deux !

Commentaire de Stéphanos posté le 18-06-2011 à 12:57:00

Trés grand BRAVO, Martine!!
j'ai pu remarquer ta trés grande forme, et constater ma méforme...l'air de la Yaute et ton nouvel environnement, plus ton sérieux bien entendu, y sont certainement pour beaucoup!
Bonne continuation!

Commentaire de Stéphanos posté le 18-06-2011 à 13:03:00

salut Akuna,
non pas d'apareil photo...
oublié ainsi que la montre, bref les mains dans les poches...

Commentaire de kikidrome posté le 19-06-2011 à 07:49:00

merci pour la balade Tine.... Toujours autant de plaisir à te lire. Vous me manquez ;-)

Commentaire de chrystellem posté le 19-06-2011 à 18:07:00

Un récit super sympa pour une course bien gérée.
Bravo Martine pour ce nouveau podium :-))

Commentaire de Jean-Phi posté le 21-06-2011 à 16:35:00

Encore une belle course bien menée et dans le sourire !
PS : Moi aussi j'adore les bonbons. Avec une préférence pour les dragibus aux ravitos ^^

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran