Récit de la course : 12 km d'Eguilles 2008, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : 12 km d'Eguilles

Date : 30/11/2008

Lieu : Eguilles (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1210 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A vouloir tout faire on rate tout

 

Bonjour les amis,

Ce dimanche s'annonçait une fois encore compliqué pour cumuler les activités des uns et des autres.

Mes enfants courraient à Aubagne et moi je souhaitais faire l'Eguillenne (nord de Aix en Provence), 50 km à l'opposé de Marseille pour gagner des points au challenge du Pays d'aix.

Je sollicite pour cela mon père à qui emmènera les petits et je les rejoindrai dès ma course finie. Le timing est hyper serré et à 5mn prêt je rate leurs courses.

Me voici donc donc le superbe village d'Eguilles.

Eguilles est un village niché à 300 mètres d'altitude et à seulement une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Aix en Provence et qui a su préserver à travers les âges son caractère authentique.
Sa position géographique privilégiée offre une vue incomparable sur la campagne environnante.
Cette caractéristique n'a pas échappé à nos ancêtres et si l'on prend le temps de découvrir les différents quartiers qui constituent la richesse de notre commune, la découverte de leur passé peut devenir passionnante !

Des traces datées du néolithique prouvent que le site d'Eguilles a été habité dès le 3e millénaire avant J.C., et qu'il a été le théâtre d'une activité intense deux mille ans plus tard, comptant deux oppidums celto-ligures, à Pierredon et aux Mourgues.
Ces deux sites furent détruits, 124 ans avant J.C., en même temps que le site d'Entremont sur les hauteurs d'Aix-en-Provence.

J'y retrouve RIRI51 et JOY, des  quasi locaux de l'étape, qui veulent aussi profiter de ce beau ciel bleu après la journée pourrie de la veille. Richard est là aussi pour me montrer qui est le meilleur (le saligaud) et compte casser du chrono et du Solitaire.

Tout est parfaitement organisé pour accueillir quelques 600 coureurs sur ce beau parcours qui a la particularité de finir sur 2 kms de cotes et un mur sur les 100 derniers mètres.

Après un échauffement un peu rapide  parce que j'ai la bonté d'expliquer à RIRI comment marche son garmin F305 , nous nous plaçons sur la ligne de départ où Alex1970 vient nous saluer fort amicalement avant de se placer comme à son habitude en queue de peloton.

Nous partons très vite, Richard plus encore que moi et jamais je ne le rattraperai bien que l'ayant en vue jusqu'au 4ème kilo.

Le premier km est montant puis vallonné mais rapide avec des petits casse pattes de temps en temps.

Je ne gère pas mes efforts et roule évidemment trop vite dans les premiers kilo que je passe  à essayer de rattraper Richard. Les 3 premiers sont fait en 12'23 et  les 3 suivants en 13'14 avec une mini pause ravito au 4,5 ème.

Ensuite, je sens mon énergie décliner, ce rythme et l'alternance de cotes et de descentes me grillent les cuisses.

Je n'ai pas couru de la semaine pour souffler un peu et voir ce que ça donnerait sur mes perfs en course, la conclusion sera que je ne suis pas fait pour me reposer: j'ai pris 2 kilos et j'ai eu l'impression d'avoir arrêté 3 semaines.

Ca double de tous les côtés et impossible de réagir, je fais le 6 à 9 en 13'54 (4'37/km) et je ne fais donc que limiter les débuts en voyant mon objectif chrono s'éloigner.

Petite pause au 9ème car mon cardio grimpe, mais jambes fatiguent et que la fin s'annonce avec 2 km de misère bien pentue que je parcourrai en marche rapide avant d'accélérer sur les 30 derniers mètres de plat.

54'51 contre 54'44 l'an dernier et un objectif de 52', c'est la première fois que je plante un chrono.

classement 147/596.

Richard m'attend, c'est le meilleur (je le savais ) avec un chrono de 52'37 (100ème), JOY fera 58' comme annoncé (221 ème) et Alex 59'54 (259ème).

 

 

 

A peine le temps de boire un verre que m'amènera charitablement Richard, on récupère le cadeau, un beau sac, et direction la voiture pour rouler vers Aubagne rejoindre mes petits champions (en respectant les limitations de vitesse).

Autre objectif raté de 5 minutes mais mon crapaud et ma poussine sont contents de leur cross et m'accueillent chaleureusement en me montrant leurs trophées).

 

Mon petit est fier de sa médaille de finisher et me racontera avoir sur son parcours traversé une rivière, monté une montagne et tout ça dans la boue. Que du BONHEUR de voir qu'ils prennent du plaisir dans ce sport si exigeant.

Et voilà les amis, une bonne matinée pleine d'enseignements. A être trop gourmand, on risque de tout perdre mais ma ZEN attitude reprend vite le dessus.

La semaine prochaine: La montée de la Ste Anne à Lambesc, tout un programme avec une terrible côte mais ma course d'aujourd'hui me servira de leçon et j'essaierai de courir intelligemment.

A bientôt.

 

10 commentaires

Commentaire de riri51 posté le 30-11-2008 à 20:34:00

Effectivement, nous avons payé notre départ "en trombe", je pense qu'avec un départ plus "zen" ton objectif de 52' était réalisable (même avec 2 kilos en trop!) Bonne récup et rendez-vous au trail de noël...

Commentaire de hellaumax posté le 30-11-2008 à 20:57:00

Belle course quand même Jean-Louis! Bonne chance pour la semaine prochaine. Et félicite bien tes petits de ma part!
Amicalement

Commentaire de Jerome_I posté le 30-11-2008 à 21:40:00

la constance... partir vite, accélérer et finir à fond pas partir à fond ;-)

Bravo pour ta course et ton récit... Et bravo aux petits.

Jérome

Commentaire de Alex1970 posté le 30-11-2008 à 22:41:00

Merci pour ton recit qui inclut photos et petit chapitre culturel et qui nous replonge, comme a chaque fois, dans l'ambiance de la course.
A+
Alex.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 01-12-2008 à 08:01:00

Salut Jean Louis et merci pour ce CR documenté. Toutes les courses ne peuvent pas être faites à fond et puis il y a des jours ou ça va moins bien, c'est ça prendre de l'expérience, mais belle course quand même....

Commentaire de joy posté le 01-12-2008 à 11:54:00

Ct un grand moment, au plaisir et merci pour ce récit. A bientot...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 02-12-2008 à 19:14:00

Les perfs baissent, c'est l'approche de l'âge ou quoi ? Non, je plaisante... Merci pour ce CR varié (course, culture, enfants...)

Commentaire de agnès78 posté le 02-12-2008 à 21:03:00

téééé on t'arrête plus!
merci pour ce récit très sympa à lire comme toujours
bises de nous deux
agnès

Commentaire de DJ Gombert posté le 02-12-2008 à 21:20:00

En fait, ce que te racontais ton fils, c'est ce que tu vas vivre sur le trail de Noel : 4h00 de pur bonheur dans la boue et surement le mistral.

Profites bien d'ici là.

Commentaire de kkris posté le 04-12-2008 à 05:46:00

salut jean louis,merci pour ce récit.il m'est arrivé la même mésaventure il y 2 ans(départ à fond pour suivre un collègue,et 'explosion' ensuite).bon chrono, quand même!
à bientôt(à fuveau?)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran