Récit de la course : Semi-Marathon de Provence 2008, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Semi-Marathon de Provence

Date : 18/5/2008

Lieu : Manosque (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 1038 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

week-end sportif de Manosque.

Bonjour les amis,

J’étais inquiet  en ce dimanche matin de voir ce ciel gris et menaçant alors que je me rendais au semi marathon de Provence à Manosque ;  Mais la météo n’annonçait pas de pluie alors………….

Arrivé sur site vers 8h45, il est déjà bien difficile de trouver une place à proximité et je dois me garer quelques 2 km plus loin ; après ¾ d’heure de route, ça ne pouvait pas faire de mal.

Je devais y  rencontrer de nouveaux KIKOUS dont TITIFB, CRAPAHUT 26 et  GDRAID  et retrouver  EPILOBE et KEKE013 et nous nous sommes effectivement retrouvés sans problème au point de rendez-vous.

Récup des dossards, mise en tenue et début d’échauffement. Seuls EPILOBE, KEKE013 et moi faisons le semi et les autres doivent donc se préparer plus intensivement.

Nous ne manquons pas avant tout d’immortaliser cette rencontre par une photo prise par l’appareil deTITIFB  seul comme un grand posé sur un capot de voiture. (c'est TITIFB qui a gardé l'exclu de la photo, il faudra donc attendre son récit)

Le temps passe et il est à présent l’heure des départs et tous les athlètes s’y rejoignent ; Honneur aux dames et aux athlètes non voyant et en fauteuil que nous ne manquerons pas d’encourager et de saluer tout au long du parcours.

C’est  à présent le tour des hommes avec  aussi un départ commun pour le 10 km et le semi, soit plus d e 500 coureurs.

Top départ……… mon objectif annoncé est  de faire mieux que 1h42 et même (au diable l’avarice) 1h38 en comptant sur EPILOBE pour une motivation commune.

Toutefois, dans la cohue, mon ami l’anguille et son frère se faufilèrent bien plus agilement que moi et je les vis s’éloigner rapidement et autant sur un 10 je serai parti à leur poursuite que là, exit les fantaisies, j’avais établi une stratégie de parcours pour arriver à mes fins et je ne voulais pas prendre de risque sur une distance inhabituelle pour moi (seulement le 2ème semi). Je passe les 3 premiers km en 13’56, tout va bien mais je sais que je vais un peu vite ; je fais les 3 suivants en 13’53, je commence à être chaud  et il commence à faire chaud. Le parcours n’est plus plat et laisse apparaître quelques légers reliefs ; ça va toujours très bien mais je n’arrive pas à me freiner, j’ai rattrapé KEKE013 qui avance sereinement et je fais un petit bout de chemin avec lui pour l’encourager et lui signaler que l’on est largement dans les temps. Le cadre champêtre est superbe, il fait beau, la vie est belle, je repense aux non voyants qui font la course et à leur courage, je lapse au 9ème km en 14’42. J’ai en fait décidé de le faire finalement au ressenti et de voir ce que ça donnera ; toujours pas de EPILOBE en vue et les kilomètres défilent.

 Le parcours n’est pas facile avec ses faux plats et ses côtes ; le compte tour commence à grimper et se cale à présent régulièrement  à 170 +pm, je respecte bien tous les ravitos afin de bien m’hydrater tout en prenant de la pate de fruit. Tout va bien et je continue de gagner des places en me calant sur une vitesse de croisière moyenne mais sure pour arriver au bout et je marque le 12ème en 14’51 ; j’essaie d’accélérer un peu à présent mais je comprends que ma cadence un peu rapide du début ne me permettra pas de le faire et calme donc le jeu pour assurer ; nous avons déjà croisé depuis un moment  les premiers qui sont sur la route du retour et je les ai applaudi humblement pour saluer leur performance.

14’40 au 15ème : bientôt la fin, ça descend à présent et mon chrono me dit que ça roule, je me décontracte bien et laisse descendre pour grignoter des secondes.

 14 minutes au 18ème, je suis à présent sur la longue ligne droite avant le par cet dans les temps pour réaliser 1h38 et là……………………………………………………………………………………………………………..DEBUT DE CRAMPE AU MOLLET DROIT, je reconnais bien la sensation pour l’avoir vécu en  janvier au dernier km.

 Impensable de s’arrêter si prêt du but, je traine la patte et évite le millimètre d’inclinaison de trop qui me bloquerait définitivement et je croise alors mes parents et mes enfants qui viennent d’arriver et se dirigeaient vers le parc ; c’est clair, avec ces encouragements, hors de question de planter et j’avance tant bien que mal sous les encouragement s  de TITIFB qui me lance un « plus que 4 km » ou un truc comme çà (sympa la fille, bravo la solidarité des kikous).

Je suis à présent dans le parc  et il reste à faire le tour du lac, m…., il est grand ce lac ; j’ai mal, je regarde mon chrono et vois mon objectif foutre le camp mais peu importe à présent, il faut finir………………et voilà je passe ligne, j’en oublie de stopper mon chrono et je m’étale quelques mètres plus loin dans l’herbe ; EPILOBE m’a rejoint et constate mon lamentable état, une secouriste est aussi là et me demande si je me sens bien……………quelle question ! Je la rassure en lui disant que j’ai l’habitude et que ça irait mieux dans quelques minutes.

Ma famille aussi nous a rejoins et je me relève donc pour les rassurer et pour me ravitailler.

(ce n'est pas une contre façon mais la taille n'existe pas pour mon crapaud)VIVE KIKOUROU

Quelle aventure les amis, j’ai intérêt à apprendre à courir en respectant des cadences d’ici le marathon de Nice si je veux y arriver mais j’ai programmé d’autres  semi d’ici là. (et j’ai acheté aujourd’hui de la sporténine suite à la remarque avisée de TITIFB et de GDRAID qui n’ont pas manqué de me rappeler que j’aurai du retenir ce qui s’était dit sur les posts de KIKOUROU).

Au final : 1h41’20 ‘’ et 100ème/270: je suis très déçu alors que si prêt du but mais disons que j’aurai limité les dégâts. Super EPILOBE 77ème

L’intérêt des récits est de partager notre expérience et voici un tableau intéressant qui pourra aider quelques novices comme moi à  réfléchir à sa propre stratégie.

 36912151821
BERRE14,5614,5914,5312,2612,2613,2314,07
MANOSQUE13,5613,5314,4214,5114,41415,5
  

La suite de la journée fût aussi super avec une très bonne ambiance sportive, des animations les podiums et les courses à venir des enfants.

FELICITATION A CRAPAHUT et TITIFB pour leurs podiums, la classe quoi!!!!!!

Mon petit crapaud ne courra pas finalement, très timide de nature et surtout  impressionné par l’ambiance et la foule au départ.

Ma poussine elle, accoutumée à présent à ces moments si particuliers a fait son 1,5 km, (soit un tour du lac que j’ai refait avec elle pour la coacher et l’encourager) et c’est non sans mal qu’elle a fait son tour, affolée par les garçons qui la doublaient de tous cotés.

Plus habituée à 900 m ou 1 km, elle a perdu pied vers 800 m avec un point de côté et pensait qu’elle était dernière ; alors que je la rassurais et que je la calmais, un bénévole lança alors qu’elle était 3ème fille et cela eut pour effet de la regonfler et de réveiller son esprit de compet ; elle me lança alors un « je vais y aller » et se remit à courir jusqu’à l’arrivée pour finir 3ème ou 4ème fille (pas de classement final). J’étais bien entendu fier d’elle, de son courage alors qu’elle pleurait et c’est ce qui m’aide chaque fois à finir mes courses.

Voilà les amis, il se fait tard alors à bientôt. La semaine prochaine c’est SALON pour un « petit » 10 km.

6 commentaires

Commentaire de titifb posté le 20-05-2008 à 06:59:00

Super ce CR le Solitaire-pas-tellement-solitaire, en beau dimanche, au lac des Vannades, parmi une foule de 1000 coureurs !
C'est vrai, tu es parti un peu vite, mais il faut dire que ça arrive souvent lorsqu'on part sur une épreuve à double distance. On s'emballe, ça part vite, et ceux qui courent le "10", mettent le feu aux poudres. Et au plus tu pars vite, au plus tu tires le frein à main pour les derniers kilos...
Il vaut mieux partir "en dedans"; m'enfin, je sais, c'est pas facile...
La prochaine fois, essaye Sporténine pendant la course, et une dose d'Arnica Montana à l'arrivée.
Ce fut un plaisir de te rencontrer, ainsi que tes p'tits kikounets...à bientôt !

Commentaire de RogerRunner13 posté le 20-05-2008 à 08:00:00

Bravo, et belle leçon de volonté et de courage, tu as gagné en expérience et ainsi ton prochain semi se fera dans de meilleures conditions. Amitiés

Commentaire de gdraid posté le 21-05-2008 à 10:05:00

Merci le solitaire !
Quel beau récit, comme si j'y étais ... sur ton 21km
En fait je me suis contenté du 10km, pour mieux apprécier la présence de tous les Kikous, et en particulier, celle de tes enfants adorables, aux couleurs de Kikourou !
Bravo pour ton bon chrono sur cette course rapide, sur un circuit plat déjà très ensoleillé. (bonjour les crampes...).
JC

Commentaire de calimero posté le 21-05-2008 à 15:52:00

Un très beau CR rempli d'émotion et de courage, bravo pour ta course et ta volonté de finr malgré la douleur.

Commentaire de keke013 posté le 22-05-2008 à 08:26:00

Ne soit pas déçu, les crampes je connais et ce n'est jamais évident de terminer dans de telles conditions, alors bravo!

Commentaire de DJ Gombert posté le 26-05-2008 à 13:57:00

Ah les crampes ! vaste sujet des coureurs qui font les courses de ninjas ;-)

Comme titifb et gdraid, rien de tel que le forum :
crampes sportenine, mais surtout entrainement sur la distance et hydratation.

A bientôt.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran