Récit de la course : Les Aventuriers du Bout de Drôme 2008, par ampoule31

L'auteur : ampoule31

La course : Les Aventuriers du Bout de Drôme

Date : 10/5/2008

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 2334 vues

Distance : 100km

Matos : Poche à eau Wasp de chez Ultimate direction
Bâton Décathlon team 700 réplica
Tee-shirt Salomon kipupa vraiment
Corsaire Kanergie
Chaussette Xchox
Chaussure Brooks Cascadia

Objectif : Terminer

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un chouette 100 de la Drôme

M'y voici une fois être revenu sur terre, et surtout la semaine fini.

Ces 100 km l'année dernière je n'ai pu les faire suite à une tendinite au genou, pas grosse mais immobilisante.

Donc cette année reprépa en vue de Crest, de mi décembre avec le Phoebus trail en point de mire moyennement réussis car pas  hydraté pendant la course, ce qui ma surement bien fatigué car ensuite grosse grippe qui ma tenue 3 semaine et ainsi le trail des Etoiles vu avec des jumelles en bois et les verres du même métal.

 Autant dire que je commence la dernière ligne droite pas par de la récup mais à me refaire la cerise, donc c'est une semaine de reprise douce puis une semaine de prépa normale avant d'enchainer par 2 semaines bloc, une de redescente et la dernière à faire du jus puis route sur Crest.

 No prout pour trouver Crest c'est écrit sur les panneaux, et accueil chaleureux par des kikous dont thunder, béne38 khanardo petitjean, présentation à Jack26. Ensuite plein de kikous arrivent pendant les inscriptions et pasta partie ou je suis assis avec une tablée kikouresque des plus chaleureuse. Une fois le repas pris direction à côté pour se coucher dans une salle de spectacle ou curieusement les ronflements de certains ne sont pas emplifiés, comme de ciconstance je ne citerais pas de nom.

3h30 réveil des campeurs habillage et prise de petit déjeuner, avec café pain blanc confiture, cela sent la perf à plein nez. Breffing de Jack, vérif des sacs, pose pour le photo souvenir des kikous et départ en queu de peloton, les fourbes ils ont attendu que nous soyons tous assis pour filer à l'Anglaise, nous pas bégueule on leur cours après (sans gourdin), on les ratrappe mais bon prince nous restons derrière pour pas froissser les courreurs qui sont devant, nous les Kikous avons de l'élevage (non mais ! ).

La course démarre et nous goutons au premiers metres de dénivelé, grimpette le long du donjon puis passage sur une crète avec des lumière au fond a gauche et à droite aussi, un groupe de jeunnes tout surpris de nous voir à cet endroit nous encourage, curieuse rencontre entre fêtard  et coureurs. Le sentier est bien agréable et technique ce qui fait que devant ça bouchonne déja, je double sans autre forme de procé des que je peux juste après avoir fais connaissance avec Oxalix, le chemin qui suit est roulant et je me trouve à côté de Bibiche, qui me plant'e dans une petite côte, on se souhaite bonne journée et je ne peux m'empècher de penser "j'espère qu'il ne part pas trop vite." la suite me prouvera le contraire et c'est super pour Bibiche. Vaunaveys est passé avec un good luck de la part de Jack est prémonitoire pour une bonne journée.

Les premières grimpettes sont au menu maintenant pas bien méchantes mais elles sont le pretexte pour moi de laisser derrière les courreurs ratrappés, et parti trop vite, pour ma part après avoir lu plusieurs recit de course de 100 km ici et ailleurs je sais que c'est une course à l'économie, donc je ne force pas surtout  que Khanardo ma bien prévenu la véille que la course ne commence qu'a partir de Saillans donc marche rapide en montée et course en descente ainsi que sur le plat.

Le parcours jusqu'à Barcleonne est vallonné et agréable à souhait pour un bon échauffement , je ne crois pas si bien dire car les choses serieurses commence ici, au ravitaillement tenu par Ema et le pointage assuré par Thunder les deux soutenu par des bénévoles qui nous suivrons tous le long du trajet, un grand merci à eux, revenons à la course, remplissage en eau et hop on repart.

Direction le pylone, d'abord on monte à l'assaut d'une tour carrée très bien conservée ou restaurée ou l'on croise Photogone qui lui aussi nous suivra sur le parcours, la tour dans le dos nous continuons par un super sentier de rève qui nous conduit direct au bas de d'une terrible sente qui nous ménera jusqu'au pylone en nous gratifiant de superbes vues une fois arrivé sur la crète du pylone, sur la gauche c'est le Vercor avec ces plateaux et les sommets encore enneigés, et à droite la vallée du Rhonne avec vue sur les Cévennes de l'autre côté du fleuve. Une chance je suis hypermétrope.

Le pylone 2 motards qui assure une partie de l'assistance et nous assure un petit ravito en eau bien à propos nous indique qu'il ne faut pas s'écarter de la crète jusqu'à la prochaine rubalise, le paysage est presque renversant et donne même envie de s'envoler. Tien une descente, chaude par sa longueur un poil technique et usante. Une arrivé dans Cobonne par de jolie ruelles, ou nous sommes accueillie par une presque foule très revigorante je dois l'avouer, pointage, eau, chocolat, babibel, petit blabla avec une personne qui se trouve là et on repart.

Que dire du paysage, qu'il nous transporte tout simplement j'usqu'à la prochaine hauteur, prochain pas, prochain col, époustouflant, à en avoir une conjonctivite, et dire que nous sommes qu'à la moitié du parcour. Mirabel, promontoire  qui forme comme un phare pour nous aligner et tirer droit sur Saillans par l'alignement d'une crète en sous bois et sentier montant, fleurant mille odeurs, de plus il est rafraichissant, et alerte physique, la tendinite qui m'avait empèché de participer l'année dernière réapparait, je me réhydrate de plus belle invoque quelques Dieux payens et me pompocultérape avec une série de jurons Basques qu'il ne faut pas traduire, une partie plate (100 m) je relance en courant et miracle la douleur s'aténue et disparait presque totalement, en fait elle m'accompagnera jusqu'à l'arrivée mais avec une intensitée moindre et très suportable. Le soleil est dans sa partie la plus haute pour le moment et sur la droite en plogeant le regard dans la vallée un village : Saillans, la ou la course commence, je descends avec une aisance surprenante malgrès le kilométrage (65 tout de même).

Saillans Saillans petit moment d'arrèt, je rejoints Samontetro et Steph, à trois nous ne cesserons de nous doubler faire route ensemble laisser partir les deux autres devant avant des les rattraper et ce sur les 35 derniers km.

Direction le pas de la Motte, pour une motte c'est une sacré Motte, d'ailleur à Motte il y a une majuscule, c'est dire l'importance de cette ... Motte. Un truc que je n'ai pas eu jusqu'ici, une hypo, l'ai pas vu venir celle la, me voilà bon dernier de notre trio, dix minutes à m'en remettre et à table le magnifique sentier qui mène au pas de la Motte  ne doit pas attendre, la haut Thunder nous attend pour un pointage et Samontetro lui tien compagnie et même le ravitaille en nougat (il est gâté le gamin), nous repartons direction Ema un peu plus loin et 2 terribles coup de pied au cul pour la rejoindre, parceque le pas de la Motte c'est pas le point le plus haut du parcours, quand on observe le profil de la course il reste 2 km en dent de scie, puis descente vers l'avant dernier ravito.

La plus terrible de toute les descentes j'ai vraiment subit sur la fin dans le pierrier, j'ai pourtant été prévenu par Ema et j'ai suivi son conseil, mais sur la fin j'étais vraiment cuit merci quand même Ema. Donc ravito, saucisson, chocolat, eau, babibel, on repart et Samontetro me lache sur le plat, ben oui quand il fait une enjambé moi j'en fais deux, il n'y a pas de la triche là !!! Mais la monté du Pas du Faucon remettra de l'ordre dans tout ça, je ne suis pas plus reluisant que lui mais je m'accroche, on s'assoit deux minutes pour se ravitailler et se farcir une descente très abrupte.

10 km environ dix kil super il ne peut plus rien nous arriver la tête dans le guidon je fonce Samontetro à du mal à suivre, dernier ravito on rejoint Steph, nous repartons tous les deux après avoir prié Samontetro de venir avec nous mais il accuse un bon coup de fatigue et préfère finir en roue libre, nous voilà parti vers Crest, petit tunel sous la route 200 m et l'arrivé ou les coureurs du lendemain qui participe à la pasta partie nous aclament, géant, deux mots au micro douche, et la chorba de la mère de Jack, que je dégusterais avec les bénévoles à l'écart de la foule de la pasta, très agréable moment, par gourmandise j'en reprendrai deux fois puis j'irais accueillir les coureurs qui arrivent au compte goute, petit regret pour Petitjean j'avais froid les paupieres qui tombent et une fois couchée avant de m'endormir j'entends l'arrivée de Petitjean fêtée comme il se doit par les couches tard je puis m'assoupir maintenant.

 Un GRAND merci à Jack26 et toute son équipe de bénévole pour nous avoir ficelé un truc pareil j'ai mis trois jours à redescendre.

 Pour le bilan physique :

 - un petit problème de ravitaillement perso pour éviter les hypos et coup de mous

 - malgrès la beauté du parcours j'ai subit le terrain par endroit, surtout dans les descentes, pourtant abordées avec prudence.

Le reste que du bonheur comme on dit. Je place cette course pour 2009 en objectif principal.

Avec un jour de plus pour déguster la Clairette et la Marcus ...

14 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 17-05-2008 à 07:52:00

Bravo pour cette "Hénaurme" course ! On s'est croisé au Pas de la Motte mais ce n'était pas le moment de tailler une bavette. Encore bravo pour ta volonté.

Commentaire de millénium posté le 17-05-2008 à 07:53:00

Très heureux de t'avoir rencontré...Et je t'admire , car jsuis pas prêt de t'imiter....
Chapeau et merci pour ta gentillesse , ton sourire et ce récit
a bientôt

Commentaire de taz28 posté le 17-05-2008 à 10:23:00

Bravo Manu, pour ce récit, pour ta course, pour ton sourire durant tout ce week end de folie !!!
Ce fût un plaisir de te rencontrer ...

Au plaisir de te croiser ici ou ailleurs...

Taz

Commentaire de Françoise 84 posté le 17-05-2008 à 10:45:00

J'ai été très contente de passer un peu de ce WE avec toi... au prochain!!!

Commentaire de thunder posté le 17-05-2008 à 11:55:00

Bravo pour ta course et merci pour ce CR à l'humour léger, je suis fan...
A l'année prochaine et prépare toi au péage en haut du pas de la Motte

Commentaire de Khanardô posté le 17-05-2008 à 18:00:00

Bravo Manu, une belle course que tu as bien su gérer !
J'étais bien content de faire ta connaissance, alors à l'an prochain, je serai encore là, mais peut-être en tant que supporter cette fois-ci !
Alain

Commentaire de kikidrome posté le 17-05-2008 à 23:07:00

Bravo, comme pour tous les courageux du 100 km, je suis admirative... je ne tenterai jamais un truc pareil, j'en suis d'autant plus épatée !
Félicitations !

Commentaire de agnès78 posté le 18-05-2008 à 16:58:00

Merci manu pour ce récit emprunt d'humour qu'on lit avec beaucoup de plaisir. Et puis un grand BRAVO pour ta course.
Bises en attendant de te rencontrer
agnès

Commentaire de samontetro posté le 19-05-2008 à 14:11:00

Superbe recit ampoule! Et quel plaisir d'avoir fait une bonne partie du parcours avec toi, même si tu m'as qualifié de "GPS a 2 pattes" dans les bosses du pas de la Motte ;-). Dommage qu'un bref coup de moins bien puis une bande de potes qui m'attendaient au pied de la dernière côte (on a discuté un long moment) ne m'ai pas permis de finir avec vous.
See you en 2009 ;-)

Commentaire de marioune posté le 19-05-2008 à 21:23:00

Superbe emmanuel! Bon tu as un peu oublié de manger, mais en tout cas tu as pu profiter pleinement du paysage.
Bonne récup, pffffff et dire que j'ai failli courir l'euskal trail avec toi, j'aurais au mieux suivi, 5heures derrière!!! A bientot j'espère

Commentaire de vial posté le 20-05-2008 à 15:51:00

Ampoile31 récit "lumineux"
Rien à dire si ce n'est bravo
Et déjà la gnaque pour la prochaine version
ça va fumer
michel

Commentaire de ptijean posté le 21-05-2008 à 19:30:00

Bravo pour ta course et pour ta bonne humeur pendant tout ce week end .

A+ Ptijean

Commentaire de jymm posté le 23-05-2008 à 19:11:00

ahhh... cette fois ci on peut pas dire qu'on s'est pas vu...ce fut bref ... mais ce sera plus long la prochaine fois !!!
jym/oxalix

Commentaire de ki3404 posté le 25-05-2008 à 21:17:00

félicitations pour ta course avec une belle gestion de l'épreuve !
bonne recup!
Sébastien

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran