Récit de la course : Jogg'iles - 31 km 2007, par flapi38

L'auteur : flapi38

La course : Jogg'iles - 31 km

Date : 18/11/2007

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 2313 vues

Distance : 21km

Objectif : Faire un temps

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

;

Petit tour du coté de Miribel Jonage ce week-end. J'ai completement rate ma synchro avec Seb pour le co-voiturage, du coup je decide la veille d'aller chez papa-maman pour me rapprocher. Dimanche matin, le reveil sonne à 6h00 (trop tot....). Je m'équipe, déjeune un petit coup avant de prendre la voiture.

Premier couac, je m'apercois que j'ai oublié mes épingles à nourrice. Heureusement, maman réveillée par mon départ sur la pointe des pieds me sauve la mise. Allez hop, je bondis telle la gazelle dans la voiture (ouh, qu'ca caille), et c'est parti.

Deuxième couac, 3 kilomètres plus loin, je m'apercois que je n'ai pris mon argent, c'est de mieux en mieux. Décidement, je ne suis pas du matin. Retour à la maison, re-saut de gazelle, et re-depart. Là, je suis à fond, pret à en decoudre.....

Troisième couac, tellement prèt à en découdre que je rate la sortie pour l'A6, et que je ne m'en apercois pas tout de suite. C'est dingue, je prend cette route toutes les fois pour revenir de mes parents. J'ai vraiment la tete dans le c.... ce matin.

Bon, pas grave, je fais demi-tour, et c'est reparti. De nouveau la tete dans les etoiles (ou trop dans la course), je manque la sortie pour le parc deMiribel-Jonage (bof, meme pas stressé,  j'ai l'habitude maintenant). Ca sent la journée loose à fond aujourd'hui. Bref, re-demi-tour, et patati, patata...

Arrivée enfin à Miribel, je tombe direct sur Seb et Cyril....un petit coucou et je file à l'inscription, où je retrouve le reste de la bande, déjà chaud bouillant pour le départ. J'attends le départ du 31 Kms pour encourager les autres kikous, avant de filer à la voiture prendre le reste du matos (la petite poche d'eau avec la potion magique).

Un petit coup d'échauffement, car il fait vraiment très froid aujourd'hui, et je suis fin prêt pour le départ. On cause un peu avec Cyril, qui se pose des questions sur son premier 21 kms tout plat, et c'est parti. L'objectif d'aujourd'hui est de passer sous les 2h00, et si possible de faire un meilleur temps que le premier du 31 kms (et que Seb ), ce qui n'est pas gagné d'avance. En fait, vu le début de la journée, j'ai un peu la trouille de me perdre  dans les bois.

Le départ se fait un peu vite dans la brume. On longe le lac de Miribel, qui doit être fort joli, mais avec le brouillard, pas le temps de l'apprecier. Je distingue bien quelques poules d'eau, encore assoupies, la tête sous leur aile (elles roupillent encore ces feignasses !!.....). Comme d'hab, je me suis mis trop devant, alors ca double, ca double, ca double. Je tiens bien mon petit rythme, et passe le 5kms en 25 mn. Je travaille bien mon déroulé de jambe pour que le coach NicNic, qui me lira surement soit fier de moi. Désolé pour ta tendinite, p'tit frère, tout le monde a bien pensé à toi, et t'attendait en VTT sur le parcours.

Je tiens bien ma vitesse, passe le premier ravito, en buvant 2 GRANDs verres d'eau (précision pour coach NicNic, qui surveille de près mon hydratation). Je m'enfile au passage 2 morceaux de pain d'épices dans les bajoux, et laisse de coté le chocolat . Et je repars avec entrain. Je regarde à gauche, à droite, pour essayer de profiter un peu du paysage, mais décidement on voit quetchi avec la brume.

Au 9,5 kms, je me fais poudrer par Seb, suivi de près par 2 autres coureurs: je lui lance un petit encouragement au passage, trop fort ce Seb ! J'ai un petit peu de mou dans les mollets, voir une barre du coté droit, mais j'arrive à bien controler mon allure. D'ailleurs, ca doit faire bien 5 minutes, que je ne vois plus personne me doubler. Et, en plus, c'est moi qui revient sur ceux de devant, un par un, je dépasse d'autres concurrents. Bon, OK, j'en doublerais une dizaine max, mais ca maintient le moral. Je passe le 10kms en 55'03, je suis toujours dans les temps, mais je commence à bien sentir les mollets.

Le parcours est super plat, à part 2 ou 3 petites montées, et descentes ou j'en profite pour mettre une accéleration. Ca a du bon, la course en montagne, je me joue allègrement du dénivelé aujourd'hui .

Mais, revenons à nos moutons. Au deuxième ravito, je prend un verre d'eau et ingurgite avec célérité un gel en prévision des efforts restant à faire. Par contre, je perd un peu de temps à remettre le sac en place avant de repartir, et me refais griller par une partie des gens que j'avais doublé. Pas grave, par contre, j'ai quand meme un peu de mal à remettre le turbo. Je ralentis de temps en temps pour bien boire, meme si la technique n'est pas encore maitrise, et manque de m'étouffer une fois ou deux. Va falloir que je m'entraine plus sur la poche à eau....et son utilisation en course.

J'ai bien pris la foulée, et même si je commence à souffrir au niveau des jambes, j'arrive à maintenir mon allure. un petit coup d'oeil sur le GPS (au dessus de 10kms/h, c'est cool), un petit coup sur le cardio (un petit 165, ca va). J'allonge même un peu la foulée pour rester accrocher le plus possible aux coureurs de devant. David me poudre à son tour au 16kms. Il a droit à son petit encouragement à son tour. Je me serais bien accroché à lui, mais là il va vraiment trop vite. S'il a encore des doutes sur ces capacités sur le 30kms........ Par contre, la prochaine fois, s'il veut bien me porter un peu.....

Bref, plus que 4kms, toujours dans le brouillard. Tiens des chasseurs.......toujours du brouillard, bien rester sur la route surtout, pause pipi, plus tard. Et ca remonte toujours (moi sur les autres concurrents, pas la route). Je suis content, je sais que si je ne me blesse pas, je ferais moins de 2h00, mais ca ne me suffit plus, il faut que je sois le plus près possible des 1h45, c'est encore jouable. Alors, j'allonge encore un peu la foulée, et fais bien attention à mon rythme. Ca tire de partout, mais ca tient. Ca ira bien jusqu'à 1 km de l'arrivée, où je commence vraiment à ressentir la fatigue. C'est long 1km, quand on n'en peut plus, tellement long...... J'ai un peu du mal à sourir pour le photographe (la photo va être terrible). Encore un petit virage, une descente, suivi d'une montée. Je sens que ca revient fort derrière, alors j'applique la même technique qu'au début, je bourre dans la descente, et j'enquille la montée pareil. Un petit coup de mou sur la dernière ligne droite, où je me fais poudrer par des concurrents du 30kms, et c'est l'arrivée.

Je m'étire vite, vite, car ca caille toujours aussi fort, et file me changer pour ne pas prendre froid. Je retourne ensuite dans le hall de la course pour retrouver les autres kikous en mangeant mes chocos. Le chocolat est tellement froid que ca croque sous la dent.

Seb est déjà arrivé. Il a couru le 30kms aussi vite que moi le 20, chapeau. Cyril fini le 20kms loin devant moi, et premier dans sa catégorie. Bon, il a beau dire qu'il est tout seul, c'est bien quand même super (pour une première tout plat...). Lolo est un peu verte de finir 4ème sur le 30kms, mais bon, elle était sensée faire de la reposette avant la Sainté-Lyon (bien content, qu'il ait neigé mercredi, c'est que je devais aller courir tranquilou avec elle, moi.....). Les autres kikous arrivent les uns après les autres. On attend toujours Nono, qui finit par arriver un peu patraque, mais toujours souriante. Bravo à elle, moi, le 30kms aujourd'hui, je l'aurais pas fait.

Il est 12h30, je suis à la bourre, il faut que j'appelle les parents pour les prévenir de ne pas m'attendre pour le repas. OUUPPS, j'ai laissé le portable à la maison....And the looser IS (roulement de tambour). Bref, je fais coucou à tout le monde, et file à la voiture.

Et ben, vous savez quoi, je suis rentré sans me paumer. Elle est pas belle la vie !!!!

En conclusion, c'était froid, brumeux, plat, mais trop bon quand même. Bon, c'est pas tout, où est-ce que je vais bien pouvoir courir la prochaine fois ?

 

 

11 commentaires

Commentaire de Gibus posté le 18-11-2007 à 18:11:00

C'est vrai que ça caillait grave et le brouiilard qui ne s'est jamais levé nous a caché la vue de ce grand parc.
Bravo pour ta course.

Commentaire de Davidou le minou posté le 18-11-2007 à 19:13:00

T'as été rapide sur ton récit dis moi :-). Comme tu dis, je n'ai plus de doute pour les grandes distances toutes plates... La prochaine fois essaye de t'accrocher quand on est si proche de la fin ;-) t'aurais peut-être fait mieux que Seb :-)
En tout cas merci pour l'encouragement, ça fait toujours du bien, et je t'encourage à mon tour, car t'as bien géré ta course. Et si je comprend bien (références au coach Ninic38)tu débutes y a donc plein d'espoirs.

A une prochaine avec plaisir sur nos belles courses iséroises (si tu te perds pas :-))

David.

Commentaire de Coach Cyril posté le 18-11-2007 à 20:26:00

Super !!!!
tu as été bon tout de même !!
En fait, on été proche au début car je passe en 52' au 10 km....Mais je fais une meilleur 2eme partie de Course ou je termine en 1h35'.

sinon j'été pas tout seul en Junior.
On été 2.d'ailleur le 1er je le double a 8 km d'arrivée et je void q'il est pas bien du tout donc encore plus motivé pour le lacher .Resultat je lui mes 5 min ....

Bon a+
et au plaisir sur les sentiers.

Commentaire de oizo posté le 18-11-2007 à 20:57:00

Eh bien tu progresses de jour en jour !!!!
Encore léger coté organisation d'avant course mais ca va venir !!!!
Bravo pour ta motivation le Jogile de ce matin s'était une course de "garçons coiffeurs"

Commentaire de nicnic38 posté le 18-11-2007 à 21:20:00

WAOUH!!!!

premier au CR... y a plus qu'a être aussi rapide pour les courses... ;-)

sacré logistique!!! Joli course vu les condition météo... carrément bien 11,2km/h...
le coach est fier de toi...

par contre, le coup du portable pour aller se faire bichonner chez papa-maman... c'est du grand art

bravo frangin...

Commentaire de vial posté le 18-11-2007 à 21:30:00

Tu sais je viens de m'équiper d'un GPS GARMIN205.
C'es super un GPS ça évite de se perdre,mais je ne le connais pas assez pour savoir
si ça remplace le réveil
si ça fait porte-monnaie électronique
si ça permet de téléphoner
s'il y a un agenda pour noter ce qu'il ne faut pas oublier le matin d'une course: épingle à nourrices, et que sais-je encore.
Bon c'aurait pu être pire: une fois j'ai oublié ....mes baskets!!!
Finalement après un départ laborieux tout s'est bien fini
bravo bonne récup

Commentaire de agnès78 posté le 18-11-2007 à 21:53:00

BRAVO pour la course, merci pour le récit!
Un bien beau dimanche et une très belle ambiance d'après tous vos récits!
Bonne récup
bises agnès

Commentaire de Moicélolo posté le 18-11-2007 à 22:44:00

Bravo Philippe pour ta course et tu sais en entraînement en général je me la coule douce, donc j'espère bien en faire avec toi.

A bientôt. Lolo

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 19-11-2007 à 08:48:00

C'est vrai que ce foutu brouillard et ce froid, c'était pas cool...
Bravo pour ta course, on s'est pas beaucoup parlé, vu que j'ai trop
trainé ;-). Mais ce sera pour une prochaine fois, avec Nicnic...

Commentaire de oizo posté le 19-11-2007 à 18:29:00

Re bon tu arais rectifié toi même je pense Jogg'îles c'est pas une course de "garçons coiffeurs" !!!!
J'ai ecris ça hier soir chez ton frangin et je ne sais pas ce qu'il m'a fait boire comme truc mais j'avais pas les yeux en face les trous

Commentaire de Loopinette posté le 01-12-2007 à 20:44:00

C'était mon premier semi (et dernier pour l'instant) !
Quel souvenir avec Nono et raideur69 !
Tu t'es fait plaisir malgré le froid et le brouillard ? C'est ce qui compte !
Et ta prochaine course...viens la faire par chez nous ?! :)
Merci pour ton CR !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran