Récit de la course : La Route du Louvre 2007, par chtigrincheux

L'auteur : chtigrincheux

La course : La Route du Louvre

Date : 13/5/2007

Lieu : Lille (Nord)

Affichage : 3355 vues

Distance : 42.2km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Tu veux changer ta vie court un marathon …..

Depuis des mois c’est mon obsession, en juin 2006 j’ai participé à mon premier dix kilomètres. Il ne fallais surtout pas que j’en reste la, je me suis lancé le défi en août de participer à un marathon  et pas n’importe lequel.

Celui qui a un quelques chose en plus, l’orgueil ch'ti, celui qui relis deux villes, une dans chaque département  .Une chez les boyaux rouge et l’autre chez les boyaux bleu (il faut être natif de la région pour comprendre cette subtilité) petite guéguerre locale.Je n’ai rien laissé au hasard, tout préparé dans les moindres détails. 

Je me suis rendu au départ  un tee shirt des plus discret sur les épaules, histoire de débrider l’ambiance à la sauce chtigrincheux.

  

 

Horn et Embrunman qui d’ailleurs se fait le marathon en guise d’entrainement pour les 100 kilomètres de Steenverk qui a lieu le 17 mai, oui je sais il est zinzin, il a bobo dans sa tête me rejoignent et tranquillement nous rallions le « site des opérations ». L’euphorie du départ, la traversé du centre ville de Lille, les rues et avenues sans voiture.

 

 

Comme d’hab, je ne peu m’empêcher de faire des conneries même « taper » la pause sur le trottoir pour applaudir les marathoniens ou demander l’autorisation à mes collèges pour faire une échappée histoire d’aller lire l’affiche dans le dos d’une femme qui s’avère être une mère de famille qui exprimme clairement aimer ses trois enfants et son compagnons .Je la félicite et la motive chaleureusement.  C’est le pied, encouragé tout le long du parcours, des animations dans chaque commune traversée, un regard, un sourire, une parole une tape dans la main, mille remerciements, mille visages en mémoire, mille émotions. Notre sympathique chti Vincent sous ses affiches KIKOUROU le long du canal, je savais qu’il serait la comme c’est sympa .Je te dois une binouze mon pote.

 

Les ravitaillements sont nickel irréprochable et bien pourvu en tout et même en sourire à consommer sans modération hummm comme ils sont bon.

Des habitants en improvisent même devant chez eux « EUPHORIQUE ET CHALEUREUX »

 

 

 

Aucun gènes jusqu’au 35 kilos l’apparition d’ampoules, que dis je, des phares, des projecteurs me freine de plus en plus  .Le reste de mon état est plus que satisfaisant tant sur le plan alimentaire, hydratation, musculaire et il m’en reste sous le pied Mon mental est indestructible, la douleur je la dompte, l’apprivoise elle devient mon amie c’est moi qui la contrôle et non le contraire.    La moisson des abandons et la roumba des ambulances commencent à interpréter une symphonie des plus « sinistros » .Des pincements aux cœurs, continu fifi tu es la car tu la voulu.  Je me mets en mode économique « petit plateau, grand pignons » pour les derniers kilomètres.Littéralement porté par la foule, boosté les mots me manque pour exprimer ce que je ressens .Ce n’est donc pas une légende l’accueil des ch’ti mi, il y en a même un qui me propose un 51 que je refuse à contre cœur pour éviter la « galette « de derrière les fagots.

 

 

 Ils sont long les deux derniers kilos mais se serais con à présent de faire demi tour heinnnnn  La tu puise en toi au fond de tes tripes, faire la part des choses positive et négative, chercher un sourire mémorisé, encré dans ta mémoire, une odeur (tiens ici ca sent les frites je n’ai pas vu Dany Boon).Mon corps disparait, il s’évapore, plus de sensation que mon mental pour le « finish » trois cent mètres en ligne droite, une foule qui acclame qui scande les prénoms et surnoms .J’envoi toute la patate, j’enrage mélange de haine et de bien, un « fuck » à ceux qui n’ont cru en moi.  Elle est à toi cette dernière ligne droite, tu m’accompagne » AIMER  C’EST AGIR »  Il faut hélas s’arrêter, j’ai franchi la ligne, je comprends rien, une médaille autour du cou, des félicitations, des tapes amicales.Planant, vertigineux, une sensation agréable m’envahie doucement très doucement, je change littéralement de peau ,une nouvelle s'installe, une qui me correspond mieux.  

04h12

 

 

  Tu veux changer ta vie court un marathon ….. J’ai couru un marathon ……… Merci à tout les KIKOUREURS et KIKOUREUSES, mes potes du club de Ronchin, ma kiné. Lapin aux pruneaux ,frites ,salade ,fromage ,vins et mon pote Jack Daniel’s
 

 

16 commentaires

Commentaire de Aiaccinu posté le 15-05-2007 à 07:44:00

Bienvenu dans le monde des marathoniens !

Commentaire de _azerty posté le 15-05-2007 à 09:32:00

Salut Philippe,

je me souviens du début de ton défi et de tes inquiétudes...

Et bien voilà, c'est fait / T'as géré ta préparation comme un chef, et cette course comme un maître

je te souhaite de très longues courses, plein de bonheur et de joie de vivre que tu sais transmettre à merveille.

A bientôt pour une petite mousse (c'est moi qui régale la prochaine fois)
Récupère bien
Domi

Commentaire de Zeb posté le 15-05-2007 à 09:41:00

Félicitations Chtigrincheux !! Sûr ce que cette course en appelera plein d'autres, toutes aussi merveilleuses, sur routes mais pourquoi pas aussi sur les chemins...et au delà des ces fameux 42,195 km...

Bravo! et savour lennnnntement cette joie...

seb

Commentaire de Nico59 posté le 15-05-2007 à 11:07:00

Félicitations chti marathonien !

Je compatis dans ta douleur qui fut la mienne également !

Bonne continuation et au plaisir de te féliciter sur une course dans le Nord peut-être !

A+

Nico

Commentaire de la panthère posté le 15-05-2007 à 19:03:00

bravo de la part d'une chti exilée en normandie, mais la bière coule dans mes veines, comme tout bon chti, au fait, c'est quoi l'histoire des boyaux?
BRAVO pour : la course, le récit, les photos......

Commentaire de Manuwak59 posté le 15-05-2007 à 21:29:00

Bien joué l'ami, ch'uis fier ed ti !!
Ouais le virus est de + en + gros, à c't' heure !
Et comme d' habitude récit humoristique et plein d' émotion. Ce marathon semble être une belle revanche sur toi-même !!
Tu l'avais décidé ainsi, tu l'as fait et bien fait, alors BRAVO mec....
Sur ce, repose toi bien et à mercredi soir à Steenwerck .......
Manu

Commentaire de titifb posté le 15-05-2007 à 21:47:00

Bravo Chtigrincheux pour ce récit haut en couleurs, comme d'habitude !!! Ah, l'humour à la sauce Chtigrincheux, ça vaut son pesant de cacahuètes !
Te voilà MARATHONIEN : félicitations, c'est pas demain que ça m'arrivera !
A propos de tes problèmes d'échauffements et d'ampoules, il semblerait "éclairé" que tu consultes un podologue du sport, histoire, éventuellement qu'il te fasse des semelles appropriées, non ?

Commentaire de zakkarri posté le 15-05-2007 à 21:53:00

SUPER LE CHTI ! tu l'as fais c'est génial, et en plus en faisant un peu l'imbécile mais bon tu avais au fond de toi je pense la lucidité de rester concentré ! meme en buvant un pastagas tu aurais étais au bout tranquille !
ça me donne envie de faire un marathon tout ça...
En tout cas c'est un sacré aboutissement de tes efforts,et d'un changement radical,j'adore ton histoire, encore BRAVO !
Vive le sport !!!
a ++ !

Commentaire de gdraid posté le 15-05-2007 à 22:43:00

Merci chtigrincheux pour ton bon récit de marathon en fête, comme vous savez la faire dans le Nord !
Merci pour les photos des musiciens, des Pom Pom Girls, et autres carnavaleux, qui animaient la course.
Bravo pour ce premier marathon, sur lequel, tu ne parles jamais de tes souffrances.
Qui n'en a pas eu, surtout la première fois, et cette pu@)§ù% d'envie d'abandonner, comme de nombreux coureurs, après le 35 ème km...
Le mental, est ton allié le plus sûr, chtigrincheux !
JC

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 16-05-2007 à 00:09:00

Wouhaaaaaa ! Si ça c'est pô un récit plein d'émotion,
j'veux bien qu'on me pende ! Merci Philippe pour ce magnifique CR.
J'en ai des frissons de lire ces lignes, une émotion partagée...
Bravo pour avoir tenu ton défi et osé courir ce marathon !

NoNo_l'escargot_du_Revermont_admirative

Commentaire de jeamcejul posté le 16-05-2007 à 03:54:00

super ton recit et belle course je t'en souhait plein d'autre a tres bientot chtigrincheux

Commentaire de Say posté le 16-05-2007 à 11:51:00

D'abord bravo, bravo, bravo... pour ton tshirt! ;-))
Il fallait oser.

Mais surtout, tu t'es visiblement fait très plaisir et tu nous l'a bien fait partager.

A peluche

Coli

Commentaire de ch'ti vincent posté le 16-05-2007 à 11:58:00

Quel recit, tout en émotions, j'en frissonne encore, tu en as vecu de belles durant ce marathon, elles sont tres bien transcrites, quel talent !

You are a king of the road now.

Félicitations Philippe

Commentaire de Franciss posté le 16-05-2007 à 19:33:00

Vindiou d'vindiou d'vindiou !!!
T'aurais fait Verdun avec les poilus, j'suis sûr qu't'aurais pris une tranchée à toi tout seul !
C't'un ouragan c't'homme là !

Commentaire de moumie posté le 17-05-2007 à 12:28:00

bravo pour ton premier marathon. J'ai souvent entendu que les gens du Nord étaient chaleureux (ils compensent le soleil qu'ils n'ont pas) et tu le confirme dans ton cr,
Félicitation

Commentaire de may posté le 17-05-2007 à 19:56:00

merci pour ton récit trèèèès émouvant!!!!!! ouf!!!! ça donne envie de courir ce marathon!!!!
May

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran