Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 35 km 2007, par titifb

L'auteur : titifb

La course : Sacré Trail des Collines - 35 km

Date : 1/4/2007

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 2862 vues

Distance : 15km

Matos :
Lunettes de soleil Gazelles d'Adidas
1 Gel : Coup de fouet d'Overstim

Objectif : Se défoncer

27 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sacré Trail des Collines

500 participants pour une première édition : un Sacré Trail des Collines, presque un sacre, même pour les profanes...J'y étais !

Les kikoureurs au départ


Tullins, petite ville Iséroise de 7000 âmes, est connue pour sa production de noix (Noix de Grenoble AOC) qui a remplacé le vignoble, qui s’étendait sur ses coteaux. A ses pieds s’étend la plaine alluvionnaire de l’Isère. Mais aujourd'hui, cette cité tranquille a réuni au Clos des Chartreux 500 trailers et marcheurs pour cette toute nouvelle épreuve : Le Sacré Trail des Collines, organisé par Bernard Giroud, Rémi Bauer et tout le club CMI "Coureurs du Monde en Isère". Coup d'essai, coup de maître !

En ce premier dimanche d'avril, la fraîcheur est là et les sommets de Chartreuse, Belledonne et Vercors sont recouverts d'un blanc linceul....Les organisateurs, aidés par une centaine de bénévoles dévoués, ont bravé le froid pour accueillir, diriger, réconforter, soigner, restaurer, récompenser tous les passionnés de l'effort en nature que nous sommes. Ils n'ont pas oublié non plus que ce 1er AVRIL, dernier dimanche avant Pâques, était celui des Rameaux (Le dimanche des Rameaux célèbre l'entrée de Jésus à Jérusalem. Il est sur un âne. La foule l'acclame en brandissant des rameaux et en criant : Hosanna !). Dès la ligne d'arrivée franchie, chaque concurrent s'est vu offrir un rameau d'olivier. Même si je n'ai entendu personne crier "Hosanna" c'était pour les participants un moment de bonheur de recevoir cette offrande après les efforts consentis par chacun...Peut-être certains profanes, ont crû que c'était du laurier (Les lauriers de la gloire) et se sont fait une couronne avec !!! Mais avant de recevoir ce trophée symbolique, il aura fallu courir !

Deux parcours étaient au menu : 15 Km autour de Tullins (650m de dénivelé positif d'après les organisateurs, 750m d'après les GPS, et BEAUCOUP PLUS selon celui de Béné !) ou 35 Km traversant douze communes (1335m de dénivelé positif). Le départ des deux courses était commun et eut lieu dans le magnifique parc municipal. Trailers et marcheurs sont venus d'une trentaine de départements et même de l'étranger ! 301 personnes se sont élancées à l'assaut des 15km et 183 sur les 35km.

Et sur les 301 personnes...il y avait moi !
Comment me suis-je retrouvée embarquée dans cette aventure ? A cause, ou grâce à mes copains Kikoureurs (kikouroù.net). Et notamment Béné38 qui m'a demandé, il y a plusieurs mois de superviser un peu son entraînement en vue de cette épreuve. A l'époque, jamais de ma vie, lorsque je lui ai fait son plan de course, je n'aurais pu imaginer que je me retrouverais à ses côtés pour courir ce fameux Trail ! Il faut dire aussi que j'étais blessée cet hiver et que je me contentais de mettre un pied devant l'autre pour seulement marcher sans boiter après une déchirure du mollet...

Cette dernière semaine avant la course a été ...noire ! Trois de mes coureurs se sont blessés : Lundi Lucho26 a été percuté par un piéton (gros hématome à la cuisse), jeudi c'est au tour de Défi Franck de se retrouver chez le médecin (on ne sait pas trop ce qu'il a, mais il ne pourra pas courir dimanche !) et pour couronner le tout Francis m'annonce samedi qu'il a passé la soirée aux Urgences de l'hôpital : en jouant au foot, un méchant tacle l'a envoyé caresser la pelouse. Bilan, genou HS, et déchirure des adducteurs ! Pour le coach que je suis c'est la catastrophe...pour l'amie, je suis affligée pour eux...Face à ces forfaits, j'hésite à mon tour à aller à Tullins toute seule. Mais, je me suis engagée auprès des organisateurs et surtout l'envie de rencontrer mes copains Kikoureurs aura le dernier mot.

Mon premier trail !



C'est sûr, je n'ai pas l'entraînement pour faire un trail, même de 15 km. Je ne cours jamais plus d'une heure...et sur du plat ! Un peu de dénivelé toutefois dans les pentes du Laoul...mais, pas grand chose quand même pour me rassurer. Tant pis, je verrai bien, je pars à la découverte ! C'est l'aventure ! Le même jour, à 20 km de chez moi, un 10 km FFA m'attend...et m'attendra longtemps ! Je quitte Pierrelatte à 6h30 du matin après un réveil à 4 h (comme d'hab') en compagnie de Chantal Baillon, qui, en l'absence de mes compagnons prévus n'a pas voulu me laisser partir seule...Elle avait peur que la série des blessures se poursuive avec moi ! 1h30 de route et nous voici à Tullins. Le temps d'aller récupérer mon dossard, je croise moult bonnets oranges fédérateurs ! "Moi c'est Thunder! Moi c'est Raider69, moi Samontetro" (sic), Béné, Rapace et ses Reblochons légendaires etc...on ne se connait que par nos pseudos de forum ! Je m'échauffe tranquillement toute seule, la tension monte ? Non, zéro pression aujourd'hui : que du plaisir ! Mon premier trail, je veux en profiter, et pas me "prendre la tête". Je m'interroge pourtant sur la tenue adéquate, les chaussures, je prends un bidon ? Un Camelback ? Finalement ce sera : mes vieilles chaussures Salomon Comp Trail SCS, tee-shirt technique, un gel et c'est tout. Qui courra verra !

LA COURSE !

9 h Briefing sur la ligne de départ. Il fait froid, je sautille sur place, j'ai hâte de courir pour me réchauffer (et en découdre ?). 5 4 3 2 1 PARTEZ ! Je suis placée devant, sur la ligne, donc, je pars à fond ! Un peloton fort de 500 unités s'étire très vite dans la longue montée du départ ! Je suis au contact des premiers...hommes. Une première descente ? Casse-pattes ! Et de nouveau une montée. Sur bitume et TRES LONGUE ET TRES RAIDE. Je me force à courir. D'ailleurs dans le groupe, personne ne marche. Du coup, je ne suis pas influencée...Quelques garçons me doublent, mais...pas de filles. Bizarre. Il doit y en avoir en embuscade...A un carrefour un signaleur m'encourage par mon prénom ! "Allez Sylvie de Pierrelatte". Il se présente : Bernard Giroud, le dynamique organisateur de cette course...avec qui j'ai correspondu cette semaine par email. Bon, je suis en tête : pour l'instant, tout va bien (j'aime bien cette expression !). Je ne suis pas dans le rouge. Je monte à mon rythme. Malgré tout, les tendons de mes mollets crient grâce...Y a le feu ! Heureusement je vois le bout de cette montée infernale. Maintenant, place au sentier. Je croyais que ce serait plus facile: erreur c'est devenu très technique. Soudain un virage très sec mais très boueux à angle droit !!! Le coureur que je suis de (trop) près, manque de tomber en se rattrapant Dieu seul sait comment...Je freine des 4 fers et tente une négociation qui tourne à mon désavantage. Je fais un dérapage non contrôlé, une triple boucle piquée, un double axel. Pour les ignorants, en patinage artistique, un axel est un saut partant sur une carre extérieure avant et se terminant sur une carre extérieure arrière après une rotation d'un tour et demi dans l'espace. J'ai hésité avec le double Salchow plus facile à réaliser.

PLUS DURE SERA LA CHUTE

Finalement ma prestation s'est terminée par terre...affalée sous le regard admiratif du bénévole de service (carrefour). Ainsi couverte de boue mais pas d'opprobre, j'ai tenté de me relever et dignement, et...rapidement ! Ca calme néanmoins. Je deviens très (trop ?) prudente. Un coureur me double en me disant que la deuxième féminine est en contrebas. "Mais elle marche" annonce -t-il. Oui, elle marche, mais peut-être plus vite que je ne cours ! Dès lors, je me retourne plusieurs fois et j'attends avec impatience la descente pour la lâcher. La descente c'est mon point fort. Je regarde ma montre : Presque 8 km, on ne devrait pas être loin du ravitaillement et de la séparation des parcours. Allez, il faut tenir. Mince au carrefour, pas de ravitaillement ? En fait, à cause de la boue, les bénévoles ont dû déplacer les tables et les installer sur le passage du 35 km ! C'est sûr, je fais l'impasse, tant pis pour l'eau (heureusement qu'il ne fait pas chaud...). Je me retourne pour regarder ce que fait ma poursuivante : la même chose que moi ! Aîe...Elle a l'air décidé à venir me contester la victoire. Nous nous retrouvons côte à côte et en profitons pour faire connaissance. Gentiment, elle me propose de partager son gel. Nous sommes maintenant sur les crêtes où souffle une bise glaciale. Avec mon asthme j'ai vraiment du mal à respirer. Le sentier est très étroit et je préfère la laisser passer, elle a le pied plus sûr que le mien. Ravitaillement en plein vent : de courageux bénévoles m'offrent un gobelet d'eau (enfin ! glacée, mais tant pis, ça fait du bien, car avec l'hyperventilation, je n'avais plus de salive, et ma langue était collée au palais !). "Allez, ça descend maintenant" ! Ah, les choses sérieuses, je vais sortir ma botte secrète. Oh oh, la pente est très abrupte et extrêmement glissante. Boue, pierres, branches, troncs d'arbre à sauter, flaques, ruisseaux...un vrai parcours d'obstacles vertical...Je suis toujours au contact de mon adversaire...Jusqu'au moment où en posant mon pied sur un appui fuyant, je fais 10 mètres avec la grâce d'un danseur étoile glissant sur le Lac des cygnes. Oh là ! Tant pis pour la victoire, je lève le pied (si je puis dire !). Je ne sors pas de plusieurs mois de blessure pour m'en faire une autre aujourd'hui. Surtout après la série noire de cette semaine. Je prends donc une deuxième place (inespérée !) en 1h25 à moins d'une minute de Nadine Donnart...16e au scratch sur 200. Nadine est 14e. Bravo à elle.

L'APRES COURSE



Mais le meilleur de la course, hier, fut...l'après-course ! Pendant des heures se sont succédés les coureurs : d'abord du 15 km, puis du 35 km. Tous accueillis et acclamés comme des héros ! Les Kikoureurs et Kikoureuses vont arriver les uns après les autres ! Nous les attendons dans une superbe salle richement dotée de vitraux (Clos des Chartreux oblige...face à la mairie, une des plus belles de l'Isère), en discutant et en mangeant le repas BIO prévu par les organisateurs. Très bon ! J'avais apporté quelques bonnes bouteilles de Côtes du Rhône, Rapace du Reblochon...Nous avons fait honneur à tout cela. Vers 16 h nous avons plié bagage et promis de nous revoir très vite sur une course ou...sur une autre ! Quel plaisir de vous rencontrer. Pour dire vrai, c'est surtout pour vous que je suis venue...Après les forfaits de Défi Franck et de Francis, c'est vrai que certains m'ont dit d'aller courir à deux pas de chez moi...Mais je ne regrette rien. J'ai passé GRACE A VOUS UNE JOURNEE INOUBLIABLE.



Sur 35km, Majewski s'impose, et chez les féminines, c'est un trio international qui monte sur le podium : l'Italienne Alessandra Bianco première, Christine Denis-Billet deuxième et Janin Berteling complète le scratch.

Trouvé sur le site de l'organisateur le texte suivant :


"Sur 15km, le Grenoblois Delorme s'adjugeait la victoire en 1h12', gardant une minute d'avance sur ses suivants Rouquairol (ALE) et Gallego (CMI-Tullins) départagés au sprint. Suspense chez les féminines où la drômoise Sylvie Faure-Brac - pour son premier trail - tenait tête à la Stéphanoise Nadine Donnart (1h24'06") avant de céder de peu sur un final très vallonné rendu délicat suite aux neiges de l'avant-veille.

Un beau podium féminin sur 15km



Après eux déferlèrent pendant des heures des vagues de concurrents plus ou moins fatigués, mais tous souriants à l'arrivée, attendus par des lots et un excellent repas Bio de produits dauphinois. Quand arrivèrent les derniers participants - aussi applaudis que les premiers - il y avait déjà trois heures que le premier avait passé la ligne. Mais la joie était quasiment la même... Et certains ont passé plus de temps à table que sur les chemins (non, non, je ne dirai pas de noms)." Bernard GIROUD

THUNDER BUVEUR D'EAU



Certains sont arrivés bien fatigués, un vrai chemin de croix. Mais même dans les yeux de ceux-là, on y lisait la passion. Et en ce dimanche des rameaux...Ce n'était pas la Passion du Christ, mais c'était une sacrée course !







27 commentaires

Commentaire de Say posté le 02-04-2007 à 22:47:00

Salut Sylvie

Tu es vraiment une chasseuse de podium. Dis, tu as pensé à acheter une nouvelle vitrine parceque la première doit être pleine!

En tout cas, je n'ai rien compris de l'explication de patinage, juste que c'est comme parfois en trail : tu te retrouves sur l'arrière train!

Bravo

Coli

Commentaire de jcdu38 posté le 02-04-2007 à 23:25:00

je ne savais pas que tu avais également des talents d'acrobate !

Apparemment, tu es devenue une vraie traileuse : la boue, les pierres et les sentiers difficiles tu les survoles !

A bientôt.

Jean-Christophe

Commentaire de béné38 posté le 02-04-2007 à 23:58:00

Toujours ce même style reporter... sur le terrain, pour de vrai !
Très joli récit, et très bon vin aussi !
Quand à ta perf, pour un premier trail c'était plus que bien. J'ai bien fait d'insister alors !
Bizaplus
Béné38

Commentaire de rapace74 posté le 03-04-2007 à 06:55:00

bravo pour ton recit , ta course et ton podium(cela devien une habitude...) je suis tres heureux d'avoir enfin fait la connaissance d'une grande championne comme toi j'ais passé un moment agréable avec toi (et ton vin) a tres bientôt j'espere

manu

Commentaire de thunder posté le 03-04-2007 à 07:35:00

Superbe CR titifb.
J'ai comme un doute sur tes chaussures vieilles mais neuves? ça manquait de boue sous la semelle. ;)
Au plaisir de se recroiser sur un trail

Commentaire de raideur69 posté le 03-04-2007 à 07:38:00

Ahhhhh ma titifb,encore bravo!!!!mais je le savais,c'est dans le sang la compet.et encore si tu tombes pas tu es 1è.
J'ai eu vraiment un grand plaisir de faire ta conaissance,bien sur les autres Kikous aussi.
Au plaisir de se revoir et de "papoter"..
bisous à toi et à Chantal,une grande championne qui faut que tu nous présentes en détaille.
Tous mes encouragements et réussites les championnes.

Commentaire de Aiaccinu posté le 03-04-2007 à 08:12:00

Attention au trail, on en fait un et on arrête le bitume !

Commentaire de le_kéké posté le 03-04-2007 à 09:22:00

Bravo championne, impressionnant de courir aussi vite, mais après faut pas s'etonner de se blesser et de pas voir le paysage :-)

J'ai été enchanté de faire ta connaissance, ta bonne humeur et ton accent chantant.

Merci pour le vin réconfort de fin de course et continue comme ça, ne change rien ...

A+ Philippe

Commentaire de Arno_SMAG posté le 03-04-2007 à 09:35:00

Joli CR et bravo pour ta course
A bientot !

Commentaire de Génep posté le 03-04-2007 à 09:58:00

Superbe récit, précis et agréable à lire !
Bravo pour ta perf sur ce premier trail !

Commentaire de Khanardô posté le 03-04-2007 à 10:15:00

Comme on dit, pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître !
Bravo pour ta course, bravo pour ton CR si bien écrit et si agréable à lire, et pour les photos aussi !
Le 10 km à Montélimar c'était 3 boucles pas très jolies en ville... sous la pluie. Tu n'as rien à regretter !
A bientôt !

Commentaire de akunamatata posté le 03-04-2007 à 13:51:00

héhéhéhé
super bonne en course
super bonne en prose et humour
super bonne en patinage (technique)
super bonne en photos , mais que nous reste t-il ?
continue comme ça c'est cool ;)

Commentaire de cedre posté le 03-04-2007 à 14:21:00

Bravo titifb
1er trail et un podium , chapeau bas.
c'estpas un poisson d'avril ?

Commentaire de runner14 posté le 03-04-2007 à 18:53:00

Salut titifb!Une épreuve rondement menée avec une dextérité dès plus probante ,un récit qui nous tiens tout le temps en haleine et une joie non dissimulée sur ta participation à celle-ci qui en finalité avec tes amis kikoureurs(es) c'est fini dignement ,c'est celà le trail partager ses joies et ses souffrances en harmonie avec ses concurrents somme toute tous différents(es) mais point avec le coeur!

Commentaire de LtBlueb posté le 03-04-2007 à 22:46:00

Titifb, joli cr, jolie course, joli sourire, jolie perf, en espérant pourvoir profiter de l'après course avec vous tous une prochaine fois . bravo. L'Blueb

Commentaire de agnès78 posté le 04-04-2007 à 00:01:00

Merci Sylvie pour ce beau récit en images!
Carton plein pour ce premier trail!
On dirait bieng que tu es gagnée par le virus, heing???
Alors, je peux maintenant te dire "à bientôt sur un trail"...
Bises et encore un grand BRAVO
agnès

Commentaire de gdraid posté le 04-04-2007 à 09:41:00

Quel exploit titifb !
Tu allies si bien l'élégance sous toutes ses formes, à une riche culture, et aux qualités sportives en tous genres...
C'est un régal de lire ta prose !
JC

Commentaire de pedro38 posté le 04-04-2007 à 12:44:00

Belle course de ta part et beau CR. Faisant partie des organisateurs, cela fait plaisir que cette première édition du STC (adoptons la mode des sigles!)ait pu plaire.
je viens de découvrir votre communauté de coureurs. C'est super. J'y retrouve la convivialité de mon groupe de course à CMI!
Bonne continuation. pour ma part objectif Marathon de Paris.

Commentaire de chtigrincheux posté le 04-04-2007 à 13:36:00

Tu écris comme tu court ,rien ne peu t’en empêcher à première vue .Il n’y à pas de demi mesure c’est tout à fond ou rien .Un » cabri « qui s’interdit les second rôle. Tel un général elle emmène ses troupes à la bataille en leur montrant le chemin…

Un trail déguisé tu serai en TINTIN reporter ! ! ! ! ! ouhaaaa les belles chaussettes et la houppette au vent
Petit délire du chtigrincheux ,je ne suis sous l’emprise d’aucun médoc ni de boissons aux degrés variable
Respect ,tu es comme le produit vaisselle ultra concentré et super efficace et tout cela dans un mini emballage

Commentaire de eric41 posté le 04-04-2007 à 13:41:00

Bravo Titi.
En grande championne tu t'adaptes à tous les terrains et tu gagnes (un podium pour moi c'est une victoire).
Impressionant pour un 1er trail.
Merci pour les photos.

Commentaire de calimero posté le 04-04-2007 à 19:50:00

Tu es vraiment géniale! et vu le nombre de commentaires que tu as eu après ce super récit, je ne suis pas le seul à le dire.
Bravo et surtout ne changes rien!

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 04-04-2007 à 20:37:00

Et voilà, non contente de raffler tous les podiums
sur route, v'là ti pô que notre TiTiFb va se mettre
à monter sur les podiums des trails maintenant !
Rien ne t'arrête jamais toi ! Impressionnante Sylvie,
vraiment ! En tout cas, bravo pour cette perf de plus...

NoNo_l'escargot_d'une_autre_planète_que_la_tienne !

Commentaire de dbarb posté le 05-04-2007 à 09:40:00

Belle perf

tu trouveras le CR de l'un de nos membre

http://nd2br.free.fr/detail_news.php?id=74

il n'etait pas tres loin de toi puisqu'il fait 8 au scratch

Commentaire de Marie_SMAG posté le 05-04-2007 à 15:09:00

Belle arrivée pour un premier trail, il faut dire que tu es affutées et l'entrainement sur piste n'est pas négligeable. Ton CR est très agréable à lire, les photos montrent qq kioureurs.
Je me suis inscrite avec Arno38 à Dieulefit et reservée le camping, on se verra la bas. Je vais réfléchir pour amener qq chose de la région Grenobloise. Ou si tu as une idée fait la passer...
A+
Marie

Commentaire de Gibus posté le 05-04-2007 à 15:31:00

Attention, le trail c comme les cahuettes : quand on met le nez dedans, on ne peut plus s'arrêter.
Bienvenue sur la planète "Trail" et toutes mes féloches.

Commentaire de titifb posté le 06-04-2007 à 07:59:00

MERCI A TOUS POUR TOUS CES COMMENTAIRES !
JE NE SUIS PAS SURE D'AVOIR MERITE TOUS VOS COMPLIMENTS ELOGIEUX...MAIS CA FAIT TRES PLAISIR QUAND MEME !

Commentaire de vboys74 posté le 07-04-2007 à 13:15:00

Un bien beau compte rendu! C'était donc toi que j'ai aperçu lors de la remise des prix...un autocollant, un sourire... ;-)
Voilà une championne qui reste abordable pour tout à chacun d'entres nous pour qui le partage est essentiel! Merci Sylvie.
En espérant te rencontrer sur une 'tite course.
seb

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran