Récit de la course : L'Hivernale de Méaudre 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : L'Hivernale de Méaudre

Date : 7/2/2016

Lieu : Meaudre (Isère)

Affichage : 864 vues

Distance : 12.5km

Objectif : Pas d'objectif

25 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Encore du battle-saucisson dans le Vercors

A croire que cette HIVERNALE DE MEAUDRE (4 saucissons sur le label « course à saucisson ») est le rendez-vous des athlètes, des vrais !!!

 



 

Jugez plutôt (ça va faire copinage mais tant pis) : Doug, le Furet, le Chasse-Neige, un sosie de campdedroles, the Girk’s, _icecool_, carpefructus et son pacer, Christophe, le Team qui dérange et qui perturbe (dahu-team, Adri et Jo la fougue), el-colombiano et dans l’orga Béné38, Denise, LudoPelle, et Samontetro !!

 


Joy Esther est ravie de ce beau monde et

regrette presque de ne pas avoir pris ses baskets

 


Et aussi un autre coureur arrivant de nulle part, sans dossard, alors qu’on est tous dans le SAS de départ, à 9h38… Oui… C’est lui… La Légende Michel RIONDET. En plus on va reparler de lui plus tard mais n’anticipons pas

 

 

On regrettera bien du monde… dont notre regretté Albacor38, actuellement sur la touche, dont le plus lyonnais des vertacos j'ai nommé DROP, ou encore les locaux FOX (décidément il fait l'intox !!) ou le CYSS !

 

 

Résultat : notre conserve se blinde de somnifères pour oublier et voilà



Oui car le « défi » du jour, le premier défi de l’année même, c’est : limiter l’écart aujourd’hui avec le Chasse-Neige. Le CN qui nous envoie ses entraînements sur FB entre fractionné et KmV, et qui vise même cette année un podium sur une manche DTTN !

 

 

En rejoignant le Vercors j’ai droit à 45 SMS de CORNE DE CHAMOIS m’expliquant les stratégies à appliquer pour contrer le CN aujourd’hui. Moi je pense plutôt à « comment limiter la casse » et vise un écart inférieur à 6 minutes. Ce que je ne sais pas c’est que ce coyote coache aussi le CN en lui disant que je suis prenable…

 


"Je mangerai bien une oreille de chasse-neige moi" (merci Béatrice)

 


En tout cas j’ai ma petite stratégie, et comme toute bonne stratégie saucissonesque, tout volera en éclat dès le départ !!!

 

 

Le départ justement…

Retardé pour cause de débalisage… Débalisage sauvage ?

ET NON !!!

Selon mes informations EXCLUSIVES, c’est un type qui a cru bien faire en enlevant ce qu’il pensait être du balisage UTV 2015 !!

On pourra s’interroger sur sa présence dans ces sentiers un dimanche matin sous des trombes d’eau !

 

 

PAN

Première descente, icecool file, Doug est en mode hole-shot à retardement ( !!!), puis c’est le furet qui me double, tranquille. Je crois le CN derrière mais non il est devant, en orange, bien visible.

 

 

INTERLUDE – STRATEGIE DU BOUK

Facile : connaissant le parcours couru deux fois, et axant la-dite-stratégie sur mes rares qualités de compétiteurs, je choisis un départ prudent, une montée timide, et lâcher les chevaux à partir du km7 pour espérer avoir du kikoureur en point de mire sur les 5 derniers kms et tous les fumer un par un.

 

 

SAUF QUE

Mon départ se passe plutôt bien.

J’ai de bonnes sensations !

Qui plus est, le CN est une dizaine de concurrents devant, ça promet !

 

 

On voit le virage à 90° et la tête de course qui file au loin !

A notre tour d’y passer, il y a le furet au loin et le hèle mais j’y crois pas, non, n’ayant plus d’adversaires d’ailleurs à l’arrière (…), c’est bien le CN que je dois viser.

 

 

D’ailleurs cette enflure n’est plus en orange ( !!!) mais désormais en noir, le vil !!! Je vais donc me repérer à son buff (oui on dit « buff » !) bleu chatoyant.

 

 

ET COUP DE SEMONCE, la première montée, étrangement, il n’avance pas plus que ça. Avec le recul, était-ce du bluff de sa part…?? En tout cas je fais l’opportuniste, le cotoie et continue ma montée.

 

 

Trop bien apparaissent les joyeux lutins !!! 4 ou 5 mômes déguisés qui nous encouragent… Ils nous tendent des bols en plastique, je suis tellement concentré (ou débile profond ?) que je crois qu’ils veulent des pièces ! Et non en fait il y a des haribo dedans, je me prends une fraise tagada qui reste dans mes dents 1 km avant d’être recrachée !

 

 

La suite à souffler comme un bœuf et à m’interdire de me retourner, pas envie de voir l’écart (ou pas ?) avec le CN. Il faut tenir maintenant… et courir égoïstement sans se caler sur ce maudit CN

 

 

Et naïvement, comme la montée se passe pas trop mal, ça double ça remonte mais globalement je suis dans le trafic, du coup je crois ma victoire déjà acquise. Et me dis qu’après Autrans, il faut croire que le Vercors me réussit.

Quel niais ce Bouk !!!

 

 

Et effectivement vers le kil3 j’entends derrière un mec se vautrer, les coureurs s’enquérissent de la blessure éventuelle je crois entendre le CN parler (il m’obsède !!), ouf, c’est pas lui, ah mais c’est pas lui… Sauf qu’il est juste derrière. ET M…

 

 

Les montagnes russes commencent et je tente de filer dans la descente, même si je sais que le bougre est bien chaussé aujourd’hui et qu’au contraire c’est pas à mon avantage. Le signaleur au virage qui me sort « Bouk tu es attendu !! », je t’ai pas reconnu mais ça fait plaisir de se croire une star !!!

 

 

 

Re-coup de cul avant la bascule, à nouveau le CN remonte en sifflotant (sa marque de fabrique buislesbaronesque), je repars à fond (est-ce intelligent ?), beuglant des BOUUUUK car sachant le samontetro dans les parages, et qui limite m’engueule pour mon piètre rythme (ou parce qu’il est déçu de ne pas me revoir faire une cascade !!) !!

 

 

Bon, cette descente, j’ai repris un peu de gaz, voici le ravito, tant pis je veux mon verre de pepsi max, euh, de coca et un pain au pavot. Pas fûté ça car je devine que le CN lui ne va pas s’arrêter sauf qu’en repartant c’est lui qui arrive, ouf, j’ai ma petite vingtaine de secondes d’avance !!

 

 

Et le moral est bon, on doit être à la moitié, c’est le dernier coup de c**.

Et comme en 2013 et en 2014, non non, c’est jamais le dernier

 

 

Et là ça devient fatal ces montées pour le gros tas que je suis (Va falloir songer à aller à la salle de gym danser la zumba avec Mme Montepatrop).

 

 

Surtout que je me surprend à me fatiguer pour rien : le collant que j’aurai dû enlever dès le départ est désormais trop petit, donc mes 3 épaisseurs slip/collant/short y’a comme un blème, j’essaye de remonter mon slip mais c’est pas ça, enfin je comprends que c’est le collant mais rien n’y fait et c’est pas à Méaudre que je vais courir en slip comme ce fut le cas naguère sur un semi-marathon connu…

 

 

Revoilà le siffleur fou (cousin du parieur fou ?), qui, cette fois, me passe.

La messe est-elle dite ?

Putain va falloir pas lui laisser trop de champ si je veux espérer le reprendre à la fin, je sais (j’espère) que le tronçon kms 7 à 9 va m’être favorable.

 

 

Coup de bol il est affairé à faire je ne sais quoi (remettre sa veste orange ?), et ne creuse pas tant que ça (en a-t-il envie ?), et surtout on arrive à l’endroit de la sorcière ah non c’est plus une sorcière mais une rave party sauvage on se croit à Champagnier city il faut vraiment être des bénévoles décérébrés pour oser nous offrir ce spectacle au milieu de nulle part !!! SUPER DE VOIR CES STRIPTEASEUSES MOI QUI M’ATTENDAIS A VOIR UN TYPE DEGUISE EN OURS

 

 

Cette surprise n'est pas du goût de tout le monde



Enfin, le voici le dernier des derniers des derniers coups de c* (je me voyais à la fin des interminables Coulmes par moment, Albacor comprendra…), on bascule.

 

C’est à ce moment-là je crois que le Chasse-Neige se prend pour Nico Martin s’adressant à Benoit Cori « je sens qu’on va terminer ensemble », ben ça dépend, si t’en as sous la semelle ça m’arrange mais si tel n’est pas le cas j’irai bien grappiller quelques secondes moi !

 

 

Et au finalon c’est le sort qui décide pour nous, que dis-je, les esprits du trail !!!

 

 

Le CN se retourne et me sort « ah ben non, pas d’arrivée main dans main, regarde derrière nous moi je file », surgit de la forêt MICHEL RIONDET !!!

 

« Pas la peine d’accélérer CN, il va nous reprendre, c’est inéluctable »

« Non non, pas en descente », et le CN qui envoie la sauce !! Premières parties un peu techniques il en remonte nombre, je tente de suivre tant bien que mal quand arrive le lacet du Km7.5.

 

 

Et il pleut.

De plus en plus fort.

Moment d’histoire, je lui conte qu’à cet endroit en 2014 je dépassai Didier07, autre temps…

 

 

En tout cas j’envoie ce que je peux, le CN s’accroche, puis tel un Julien Chorier n’entendant plus Jo la Fougue dans l’ascension du Crucifix à la SSEX 2016, je l’entends moins. Est-ce que ma tactique fonctionnerait ??

 

 

Résultat j’envoie j’envoie j’envoie surtout que la pluie devient, comme prévu, « forte », puis c’est limite de la mini-grêle, je dépasse et essaie à chaque fois de m’enfuir, je prends tous les intérieurs, je veux sauter le ravito mais on est obligé d’y passer donc une gorgée d’eau tant qu’à faire, dernière descente technique mais en fait pas si technique que ça donc j’envoie et voici le lacet du km9.5 !

 

 

Un petit coup d’œil au-dessus pour faire un point-presse, euh, un point-CN : il est pas loin derrière, pas loin… mais derrière ! Ça va être à lui de me chercher et ça, j’achète !

 

 

Le retour démarre avec une butte faite pour notre ami le dahu, en dévers, bien boueuse, puis descente avant de rejoindre une piste juste « perfect » !

 



 

S’en suivent deux kilomètres interminables (on le sait !!), où  comme beaucoup de monde :

-       Ceux de devant sont impossibles à recoller

-       Ceux de derrière ne veulent qu’une chose : recoller ceux de devant

 

 

Dur dur, d’autant que derrière il y a 3 coureurs dont un orange et qui se cache, est-ce le CN, puis finalement non (il s’avèrera qu’il s’agissait de Laetitia Huraux !!), la pluie redouble, je cours en repensant à ma convalescence forcée histoire de m’auto-donner du courage et ça passera, je franchis la ligne d’arrivée en 1’17’’47 le sourire aux lèvres !

 

 

Bon, quand je vois les résultats des autres, je me dis qu’intrinsèquement c’est quand même pas terrible.

D’un autre côté, pour une 3ème sortie (dont un 2ème dossard) en 45 jours ben je me suis sorti les doigts du cul !!

 

 

La suite c’est retour, SOUS LA NEIGE, à la voiture, c’est les discussions d’après course avec le beau Serge, avec The Girk’s que j’ai jamais repris, avec Olivier Soriano le champion, ce sont les retrouvailles avec le TEAM EVASION RUNNING MONTAIN (avant un restau d’anthologie), le débrief de Ludo, la limonade artisanale offerte (après la bière déjà offerte « hommage à la mouette avinée »).


 

 5 mongols se cachent sur cette photo


 

Et à court terme, la suite c’est le Belledonne Gelon Trail, il faudra finir… !

 


Christina ayant oublié ses moon-boots elle est restée dans la chambre du Chasse-Neige

 

 

Un dernier petit mot pour la convivialité du trail incarnée j’ai nommé les CAPVercors : ne changez rien, la barre est déjà haute… Mais prévenez pour l'ouverture des inscriptions 2017 !!


Pamela nous confie : "A l'année prochaine les CAPVercors j'amène le Foie Gras"

 

25 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 08-02-2016 à 07:26:10

MDR, le bouk quise fait mega-fumer pour un récit. La loose absolue...:-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 09:26:44

Oui même pour les récits maintenant on vient me chercher querelle, ça commence à bien faire, à quand un respect du bouk !!!!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 08-02-2016 à 08:47:48

ça va arriver... il se fait fumer sur la réactivité mais il reste encore le roi du récit, je suis sûr que le sien sera le plus illustré et le plus drôle

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 09:27:07

Les illustrations permettent de cacher le vide neuronal du-dit récit...!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 08-02-2016 à 09:30:59

Ah oui ça valait le coup d'attendre :-))
J'ai fait comme toi avec les lutins! j'ai mis une grosse seconde à comprendre ce qu'ils faisaient là avant de voir les bonbons. Moi c'est une banane jaune fluo qui m'est restée en bouche un moment et dont j'ai semé des petits morceaux sur un bon km... et oui maintenant je sais ce que c'est un buff! avec deux "f".

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 11:32:07

Entre les frais haribo et les bananes recrachées je crois que CAPVercors inaugure une nouvelle méthode de balisage par les coureurs !!!

Commentaire de samontetro posté le 08-02-2016 à 12:05:38

C'était des haribots "détecteurs de dentiers" !
Vous avez passé le test!

Commentaire de samontetro posté le 08-02-2016 à 09:34:22

Faut arrêter avec ce gener de récit le Bouk, j'en sors complètement essouflé! C'es plus d'mon âge!
Mais promis, en 2017 je te mets un MP 2 jours avant l'ouverture des inscriptions, car une hivernale de Méaudre sans le Bouk, c'est pas une vraie hivernale de Méaudre

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 11:32:30

C'est très gentil :-) :-) :-)

Commentaire de foxtrot posté le 08-02-2016 à 10:06:33

Mais non,pas d'intox, j'etais juste allé prendre le soleil au trail de fontaine de vaucluse et en fait, ça a été 3heures d'aqua trail tellement il pleuvait.
En tout cas , bravo pour le recit dont tu reste le roi voire meme l'empereur

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 11:33:08

T'avais bien raison !!!
Quoiqu'il a plu aussi dans le sud ??
Donc c'était pas si judicieux que ça !

Commentaire de Albacor38 posté le 08-02-2016 à 19:38:52

Fox il est passé dans la catégorie Elite ! Il court avec sa kiné perso maintenant ... :)

Commentaire de Chasse-Neige posté le 08-02-2016 à 12:17:29

Tu as parfaitement geré t& course, bravo ! Je n'ai pas su faire l'écart dans les montées, dommage pour moi, car sur le plat final tu etait non reprenable !
Ca annonce une année équilibrée !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 22:29:09

Du coup je réserve un relais à Inès pour l'UTV 2034 !!

Commentaire de Chasse-Neige posté le 10-02-2016 à 08:06:43

A peine 1 an pour l'UTV, ca se tente !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-02-2016 à 18:15:13

Alors de la neige ou de la pluie ? Pasque l'affiche est prometteuse mais si courir chez toi, c'est sous la pluie, c'est pas la peine que j'vienne dans ton pays, j'ai ça à la maison.
La bise à Béné de ma part la prochaine fois que tu la revois.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 22:29:56

La bise à Béné c'est checked ! En plus elle était serre-file elle a pu, elle, terminer sous la neige gloups !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 08-02-2016 à 19:29:52

Ces écarts de quelques secondes c'est toujours terrible ! Pour celui qui est devant et qui s'est sorti les tripes pour les arracher (Les Coulmes 2015), pour celui qui est derrière et qui échoue a 20cm du buffet (Le CDEM 2014).

Bon sinon tout ça me donne fichtrement (comme dirait Cocci) envie d'aller me mêler à la bagarre !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 22:32:26

Et oui, c'est le sport... Et comme on dit au tennis (pour Benman : au tennis en pension), "avant de savoir gagner il faut savoir perdre".

Remember Buis...
Remember UT4M 40 Chartreuse...
Remember Montagnole...

Commentaire de Namtar posté le 08-02-2016 à 19:50:48

Bravo pour la course et le récit. Mais comme Bubulle, je suis déçu que tu te sois fais griller la politesse. Tout fout le camp ma pauvre lucette

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-02-2016 à 22:32:57

Et sinon on attend le récit du WINTERTRAIL mais vu ton avancement de ce soir je prédis une publication cette nuit !!

Commentaire de stphane posté le 10-02-2016 à 22:22:53

C est difficile et ça pique un peu car ce sont les trails de début d'année Bouk, on a encore le bidon bien gras mais la plage est encore loin.... Tu vas les fumer je le sais... La bise même, entre les bulles....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-02-2016 à 08:43:38

Mmmh je prends ton doux baiser !!!
Et tes encouragements !

Commentaire de campdedrôles posté le 14-02-2016 à 22:02:57

Diantre, tout ceci est magnifique !
Cette performance augure t-elle d'une année boukesque, à moins qu'il ne s'agisse malheureusement que d'un déjeuner de soleil consécutif à une reprise tant espérée ?

Finalement, moins tu t'entraînes, meilleur tu es ou bien ?
En attendant la suite, bravo à toi !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 17-02-2016 à 08:44:34

C'est bien toi Thomas ?
C'est bien toi qui en est déjà à 42000D+ (!!!) qui me félicite ??
Hou que j'aime !
A dimanche !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran