Récit de la course : Cross des Châtaignes - 15 km 2014, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Cross des Châtaignes - 15 km

Date : 12/10/2014

Lieu : Bresson (Isère)

Affichage : 1310 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

26 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le cross des Frelons (© Kenyan Blanc)


Dimanche 12 Octobre 2014, le jour blafard se lève sur Bresson, un silence épais et inquiétant enveloppe le village, même les oiseaux semblent retenir leur souffle. Les volets s'entrebaillent et se referment aussitôt ne dévoilant que des regards inquiets autant que curieux. Il faut dire que la nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre : IL est de retour, IL accepte enfin le combat et même s'IL a un peu perdu de sa superbe, IL reste une légende, une fine gachette, IL reste le Baron de la Motte, IL reste : LE BOUK HDS...


C'est en ce lieu


Et c'est en ce jour


(Je l'aurai un jour, je l'aurai...)


... Et c'est un bien bel endroit pour un retour que ce Cross de Bresson. Course saucissonnesque s'il en est, et de tradition s'il vous plait, puisque la première édition date de 1977. C'est désormais presque un pélerinage où l'on vient de générations en générations user ses crampons sur les 2 parcours qui empruntent les sentiers de la frange verte: un cross de 15km ainsi qu'un second format, plus court, de 9,5km. Les enfants ne sont pas oubliés avec des courses adaptées à chaque format d'âge.
 


L'autre particularité du cross des Chataignes, en plus d'un prix d'inscription très "éco(nomiquement)-citoyen" de 8€ c'est sa générosité avec un beau cadeau à l'inscription (un chouette sac à Chaussures "Terre de Running" cette année) et un ravito d'arrivée des plus sympatique avec pain, pizza et Flammekueche cuits dans le four à bois de la commune et le tout arrosé d'une bonne bière. Le bonheur pour tout coureur à pied qui se respecte.

 

Et puisqu'on évoque une revanche il y en a même deux au programme en ce qui me concerne.


  • La première, sur ce Cross des Chataignes, c'est bien sur d'en mettre une au Bouk (ou à defaut un marron)
  • La seconde c'est laver l'affront de l'an passé où je termine la course en 1:34:44 après une belle sortie de route dans les derniers kilomètres.

 


Déjà la météo est de mon côté puisque, malgré la présence du Bouk, l'édition 2014 sera moins grasse que la précédente où la pluie avait transformé le cross en parcours commando sur des chemins gorgés de boue.


 

(Concurrent se laissant surprendre sur le parcours un peu gras de 2013)

 

On retrouve bien sûr sur place la grande famille des coureurs avec les kikous 'stars' : Bouk accompagné de ses poignées d'amour et étrangement déguisé pour l'occasion en chasseur en mode "full options" : La casquette "Chasseur Français", la veste sans manches, la cartouchière et le fusil à un coup (quoique pour ce dernier point on demandera confirmation à la Coccinelle...), Le kéké affûté comme jamais, Le Kenyan Blanc qui a une revanche à prendre après son "coïtus interruptus" dans la montée de la bastille, notre Vertaco incassable alias Foxtrot, Le légendaire Bernard "Creq's" et, trop rapidement croisé aujourd'hui, notre bon et très (très) véloce Tamanoir...

 

(Jeu bonus : Un chasseur se cache dans cette image...) 


Petit échauffement. On se place sur la ligne de départ sans se presser vu que l'an passé la course est partie avec 20 minutes de retard et qu'à 8h58 c'est encore un joyeux bordel. On devine vaguement qu'un mec de l'orga essaie de se faire entendre mais c'est juste parfaitement inaudible quand tu as 400 personnes qui papotent derrière la ligne de départ et que t'as pas la logistique qui va avec.

Et, juste comme je disserte avec Foxtrot sur le fait que c'est mieux qu'ils mettent le budget dans le ravito d'arrivée que dans la sono, que...

 

PAN c'est parti !!!!

 


Oh punaise la loooose totale : J'ai même pas démarré la Suunto ! Pire que ça je me retrouve enfermé à piétiner et pas pouvoir doubler ! 33 courses au compteur et je me fais encore avoir comme un bleu. La honte.

 


Allez c'est parti pour 15 bornes...

 


(Le - grand - jardin du kéké...)

 


On commence par un tour de parc et sa petite côte puis on replonge dans le village. Ca n'avance pas, c'est une horreur. Ca bouchonne en tout sens. Normalement je devrais être au moins à 4' du kil sur le premier kilomètre et là je suis à quasiment 5'/kil avec même un arrêt complet au KM1.4 où ça s'engorge au niveau d'un court single encombré d'une pierre en son entâme.


La course sera longue mais là j'ai déjà perdu une bonne minute...


Bref... On attaque alors une longue descente avant d'arriver au KM3 à la première difficulté du parcours à savoir une côte d'un bon kilomètre. Ca passe largement en courant. Arrivé en haut au KM4.3 premier ravito et du coup premier verre d'eau pour se rincer le gosier car je crois que me souvenir que ça monte encore derrière.



  (Profil de course : 414D+ à ma Suunto)

 



En fait pas tout de suite : on a a encore un bon kilomètre de répit. C'est l'occasion pour moi de deux constats: c'est effectivement bien plus sec que l'an passé mais surtout beaucoup plus roulant que dans mes souvenirs.

 


Au KM5 on rattaque la montée. Un bénévole motivé compte les coureurs et m'annonce un ... 172eme. Autant dire les profondeurs du classement ! Pas très motivant tout ça même si de toute façon ça ne change rien pour moi car je suis, comme toujours, bien décidé à donner le maximum. Et puis Bouk est derrière alors je risque pas de lever le pied.



La seconde côte passe toujours très bien et sans marcher. Elle nous mène au KM7 au point le plus haut, à 464m au niveau de la tour Hertzienne.



On enchaine sur de la grosse descente. Pas trop glissante cette année et où vraiment je ne chaume pas. Hélas ... au milieu de celle ci j'entends un "BOOOOUUUKKKK" tonitruand. C'est lui , l'odieux, l'infâme Lord Servolex qui descend encore plus vite que d'habitude maintenant qu'il court après son ventre qui déboule la pente.... Juste sur le panneau du KM8 ça y est il est devant. "Argggggghhhhhhhhh.....Je le déteste... Je le déteste... Il me rend dingue...

 


KM8.5... Fin de la descente et second ravito. Je prends une graaaaannnde rasade pour me remettre de ces émotions et c'est reparti !


Nos chemin sont désormais séparés du parcours du 9,5KM qui, eux, en terminent. On enchaine de notre côté sur du goudron pour une longue montée sur la rue du bois qui mène vers le Golf de Bresson. Mais à mi montée c'est à droite toute pour retrouver les chemins en sous bois qui sont la marque de ce cross. Cette fois ci je l'avoue je n'ai plus la force de courir et je marche beaucoup sur cette seconde partie de grimpette...


KM11 ! Allez cette fois-ci c'est le sommet. Normalement il n'y a plus qu'à gérer la descente sans mauvaises surprises...


C'est sans compter sur les aléas de course ! Au KM12.5 Un mec en vélo déboule à toute vitesse en criant "calez-vous à gauche !!! calez-vous à gauche !!!" et là on comprend vite pourquoi ! Des frelons virevoltent dans tous les sens ! J'en écarte un avec la main, par chance je ne suis pas piqué mais mon poursuivant n'a pas cette chance et je l'entends hurler comme si on lui arrachait une dent sans anésthésie...

 

(Serge au fait ils étaient asiatiques les frelons ?

T'as eu le temps de voir s'ils avaient les yeux bridés ?)

 


Quand on vous dit que la cource à saucisson ça pique les gars... 

 


Allez on attaque maintenant la descente. Ca déroule sans trainer quand, vers le KM14, une jolie spectatrice, sans doute fan d'Albacor décide de m'accompagner sur quelques dizaines de mètres. Punaise ça me donne des ailes de dingue (une pointe à 19,2 km/h !!!!!) sur ... quelques dizaines de mètres .... avant que je m'effondre de plus belle dès qu'elle me tourne le dos (Et pouf ! 11 km/h...)


J'en appelle donc ici à toutes mes fans. Si vous voulez que je progresse significativement n'hésitez pas à venir m'encourager sur mes prochaines courses je pense qu'il n'y a plus que ça qui peut marcher et ça a l'air beaucoup plus efficace que les séances de fractionné !


Le dernier kilomètre est une pure bavante ingrate et qui parait interminable dans le parc de la Mairie...


J'en termine, sous les encouragement d'Emeraldas en 1:24:31 à la 142eme place à 1'30 du Bouk (Grrrr), à presque 4 minutes de Fox et à ... des années lumières du Kéké qui jouait ici dans son jardin mais qui a surtout la grosse caisse (1:12:XX).


J'avoue que même si j'ai la satisfaction de gagner + de 10 minutes par rapport à l'an passé j'ai une pointe de déception sur le chrono et pour tout dire je ne comprends pas pourquoi je ne gère pas mieux un parcours qui est tout de même très roulant et largement moins technique que dans mes souvenirs....


A noter:

  • L'excellente performance du Tamanoir, comme toujours, qui a bien faillit réussir l'exploit de fumer le kéké !!!
  • L'excellent résultat du Kenyan Blanc qui avec 7 piqures de frelons monte sur le podium du SAMU
  • Le bon chrono d'Emeraldas qui boucle le 9,5km en 1:08 : Superbe !
  • Et, je dois le reconnaitre, le bon résultat du Bouk qui malgré ses 10 kilos de lest et sa tenue de chasse prouve une fois de plus qu'il est un redoutable compétiteur...

 

(Jeu bonus : Un vainqueur se cache dans cette image...)  

 


Allez ... A vous tous mes amis je dis à bientôt pour s'en payer une bonne tranche....







26 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 21:42:13

Au-delà du sport, analyse de Cocci qui dit "Albacor il t'assassine en récit" !!!
Récit ultra-poilant, rien que ça, merde, tu me surpasses.

PAR CONTRE

A te lire, jusqu'au km8 tu es en promenade ?????????????????
Moi j'étais dans le rouge le plus complet, et le moral en berne,e me disant sans cesse "sois patient bouk PUTAIN, sois patient mais ne lâche pas"...

OUI je confirme, un gros ventre, ça baisse le centre de gravité en descente.

Et au final, hé, 1"30, bordel c'est rien d'autant plus que moi le final ingrat j'ai envoyé, remontant même Puppet's, comme quoi ça tient à pas grand chose.

Les gars du TE 73 disaient que j'étais le plus naze mais le plus compétiteur, je plussoie, et rdv à Sassenage !!

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 12:15:21

Non non je te rassure je ne suis pas du tout en promenade jusqu'au KM8 :)

C'est vrai que je me laisse surprendre comme un bleu au coup de pistolet et que je suis complètement enfermé (c'était un peu la foire à la saucisse ce départ sans dec' non ?)

Du coup moi qui réalise en général des départs canon je me suis retrouvé à piétiner et/ou slalomer sur plusieurs centaines de mètres.

Pour le reste ça allait pas si mal. Avec la sensation d'avancer et une bonne gestion des montées. Peut être un peu de mal a relancer sur le plat (faut faire du frac !) et bien sur toujours bien mauvais en descente mais là, postulat de base, tu es imbattable.

Tu étais juste le plus fort Bouk ! Bravo !

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:20:20

... Et bisou a Cocci qui j'espère ne me déteste pas trop de te démonter comme ça :)

Commentaire de richard192 posté le 12-10-2014 à 22:16:27

Tout le gratin n'était pas là, j'ai eu la chance de partager ma course ce matin avec le king of the king Michel R.
Belle poilade visiblement ce matin à Bresson. En plus, si on commence à faire du photoshop avec la HDS, c'est de la triche. Superbe récit.

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 13-10-2014 à 18:47:28

Et d'ailleurs belle perf de ta part Richard à Crossey...

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 19:12:18

Merci Richard ;)

Belle partie de chasse en effet à Bresson même si j'ai un peu l'impression d'avoir été la proie du jour. Une chance encore, j'ai pas fini exposé sur capot de la Golf avec une pomme dans la bouche...

Commentaire de El Tamanoir posté le 13-10-2014 à 08:46:50

J'avais en tête un photomontage bis au cas où le résultat du duel d'hier avait été différent, je le garde sous le coude !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 09:03:35

Ouais ben garde-le bien sous le coude, hein !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:23:19

Et ça c'est drôlement motivant Tamanoir... Paufine le, je me charge du reste :)

Commentaire de Arclusaz posté le 13-10-2014 à 09:28:54

Bon, là, c'est sur, c'est pour la prochaine fois.....ou pas !

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:47:49

C'est le seul objectif de CaP 2014 que je n'ai pas rempli... Mais l'année n'est pas finie

Commentaire de the dude posté le 13-10-2014 à 11:19:02

Rhalala, pas si facile que ça de fumer du Bouk malgré ses kilos superflus et ses tenues ridicules, il la joue modeste mais c'est quand même un sacré combattant!
Allez Captain, ravale ta déception, remonte les manches et redouble d'efforts, tu l'auras un jour.
En tout cas en récit, c'est dur de vous départager :o)

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:50:42

Dès qu'il s'agit de se confronter à moi Lord Servolex a des ressources insoupçonnées et euh... insoupçonnables :)

Technique d'indien désormais... Avancer masqué et ne pas m'annoncer par Kivaou... :)

Commentaire de the dude posté le 13-10-2014 à 22:41:33

Sage tactique en effet, et j'ajouterais: toujours s'inscrire APRES lui, car s'il ne se sent pas bien il peut toujours opter pour la course enfants à la dernière seconde afin d'éviter le duel; l'animal est fourbe!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 13-10-2014 à 18:51:25

On l'aura Albacor, on l'aura! Dis-toi que j'étais à un cheveu du Bouk au 3 communes. L'an prochain sûr ce sera l'année de sa déchéance, patience. La vengeance se mange froide...
Par contre toi tu progresse sérieusement je vais me méfier. Il y aura de beaux duels à venir si nous routes se croisent ^^ le défi est lancé!

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:38:12

Ahhh furet ... :)

Tu sais qu'on a souvent parlé de toi avec Bouk et du traumatisme que ça a dû être de te faire doubler sur la ligne à la MP3C par ce funeste personnage.

Enfin ça fait plaisir de constater que ta psychothérapie est un succès et que tu peux de nouveau chausser tes reBBBBOOOUUUKKKKK et te connecter sur ton noteBBBBOOOUUUKKKKK ...

On l'aura un jour, on l'aura...

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 14-10-2014 à 13:30:25

ravi d'avoir été un sujet de conversation! ma thérapie a été simple: du vélo, du vélo et un raid en équipe. Et je continue à éviter prudemment le saucisson. Mais ça ne va pas durer, l'appétit revient je le sens...

Commentaire de foxtrot posté le 13-10-2014 à 20:12:11

Sur le terrain, cette fois ci le bouk est devant mais pour le recit , tu reste en tete
A relire en cas deprime !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 13-10-2014 à 21:41:42

Oui Fox ... j'ai moi aussi j'ai un remède anti-morosité : La photo du Bouk à l'arrivée de Grenoble-Vizille !

Un jour tu la verras et alors tu comprendras :)

Commentaire de loiseau posté le 13-10-2014 à 22:47:19

Superbe récit ALbacor :-) :-) :-)
Il a quand même de la chance, le Bouk, juste quand le kéké est devenu vraiment trop fort pour lui, tu es arrivé pour lui donner l'impression qu'il savait encore courir ! Mais tu l'auras un jour, j'espère pouvoir te donner un coup de main à Sassenage ;-)

Commentaire de Albacor38 posté le 14-10-2014 à 08:07:56

Sassenage ce serait bien. En plus il y aurait un côté anniversaire vu que c'est la première fois que je le rencontrais sur l'édition 2013 :)

Je mettrai le champagne au frais pour l'occasion tiens !

Commentaire de lisa38 posté le 14-10-2014 à 09:38:20

Récit très drôle et très sympa encore une course que je ne connais pas !!! bravo !!

Commentaire de Albacor38 posté le 14-10-2014 à 19:51:04

Merci Lisa. Et courage pour dimanche sur la version longue du trail du Buis (Chapeau bas).

Commentaire de lisa38 posté le 14-10-2014 à 20:12:03

il va m'en falloir du courage !!!Merci et à très vite

Commentaire de le_kéké posté le 14-10-2014 à 20:19:14

10 mn de mieux, à ce rythme l'année prochaine il faudra faire gaffe;-) Bon même si tu sais toujours pas te placer sur la ligne de départ, tu trouves maintenant le parcours roulant, je constate que les parcours chartrousin et autres t’ont rendu un peu meilleur en descente que tu ne l'étais l'année dernière (qui a dit c'était pas dur). Tu as tenu le bouk pendant une moitié c'est pas mal, va falloir maintenant tenir. Sinon derniers conseils, on ne s'arrête pas aux ravitos et on ne marche pas pendant une chasse au bouk ...

Commentaire de Albacor38 posté le 14-10-2014 à 21:01:19

Punaise la loose totale sur la ligne de départ. J'étais un peu dég' ...
au final je perds pas pour ça heureusement.

Sinon je pense que la conclusion du WE est claire : Faudra encore se taper qqs A/R Faita-Baure histoire de confirmer en montée et progresser en descente (car c'est bien là que j'ai le plus de marge)


Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran