Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 30 km 2011, par Jean-Phi

L'auteur : Jean-Phi

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 30 km

Date : 16/1/2011

Lieu : Saint Martin en haut (Rhône)

Affichage : 727 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une hivernale bien printanière !

Après le marathon du Beaujolais nouveau et un nouveau chrono de référence sur cette distance, je décidais de clore ma saison 2010 sur cette bien belle course.
Ce dimanche, marquait mon "retour aus affaires" côté trail.
Après des fêtes bien copieuses où j'ai fait attention à ne pas trop engraisser (de peur d'être pris pour le foie gras du jour sûrement ), j'ai repris l'entraînement du côté sérieux avec le retour des séances de fractionné court et long toutes les semaines. Renforcement musculaire également présent. Bref, j'ai faim !
Le samedi 08 janvier, ma dernière sortie longue avec quelques Kikous fort sympathiques scellait la fin d'une légère prépa. 1er constat : Je suis déjà fatigué !Pas cool... La semaine précédant la course, 3 sorties légères avec un peu de VMA tout de même et c'est pas très assuré que je me présente au retrait des dossards ce 16 janvier.

1er point, ça caille !!! La route est même verglacée ! J'ai prévu de partir en cuissard court, 1° couche craft et un polartec. Finalement j'aurai trop chaud... . Je ne prends également qu'un porte bidon simple et 3 gels au cas où.
Sur place, je retrouve Fabien venu pour faire un chrono (il finira 4°), Philippe, Arclusaz qui étaient présents au off la semaine dernière, croise Martinev, discute un peu avec Lilinecoq. Chouette on est sur Kikourou !

Top départ, ça part comme des flèches, il faut dire que les coureurs du 17 sont parmi nous et que les 3 premiers kils sont plutôt descendants. Je pars à mon allure, reste un peu en retrait en 3° ligne, vois partir Fabien, F. Antloinos et 3 coureurs, je ne les reverrai pas même si je les aurai un moment en point de mire. Finalement c'est assez isolé que je chemine jusqu'au 1er ravito. 1er kil, j'entends "aller Kikourou !" sur fond de cloche. C'est Tophenbave qui est venu faire la claque pour nous encourager. C'est sympa !
L'atmosphère se réchauffe vite, je gère à bonne allure, j'ai dépassé dés la 2° bosse les 2 premières féminines du 17, elles ne reviendront pas.
Je sens bien toutefois que les jambes sont moyennes aujourd'hui car je suis plus juste que d'habitude sur des portions montantes. Sur plat, pas de souci, j'arrive à dérouler par endroit à 14 - 15 km/h. Je vois que je n'ai plus fait de trail depuis la CCC, les descentes sont une vraie catastrophe !
J'avais reconnu le parcours du 17 initialement, je suis content, je m'étais peu trompé. Les sentiers sont bucoliques, on chemine en pleine campagne et lorsque l'on est sur les crêtes, on a une vue magnifique. C'est tranquillement que j'arrive au ravito (kil 10). Je refais les pleins vite fait, pars accompagné de 2 coureurs avec qui nous nous amuserons à nous doubler et redoubler sur les 10 kms suivants. Bifurcation, les courses se séparent, Go pour le 30 ! Ca commence avec une belle grimpette qui n'en finit plus. Les jambes commencent vraiment à se durcir et j'ai un peu de peine à relancer dés que la bosse est terminée. Néanmoins, je repars. Heureusement que je ne sais pas à ce moment que le plus dur reste à venir ! En effet, il va falloir descendre jusqu'à Soleymieux via Ste Catherine et tout remonter ! Cette boucle durera 13 kms et me sera très dure. J'ai des idées pas très saines qui me passent par la têt et j'avoue avoir envie de relâcher l'effort, de transformer la course en banale sortie longue. D'autant que lors de la 1° montée sur Ste Catherine (la plus dure, à travers bois, pente à pas loin de 20° dans les cailloux), une flopée de coureurs me rattrappent. Le moral en prend un sacré coup. Je marche, prends un gel et me demande ce que je fais là. Moral assez en berne sur ce coup. Je ne comprends pas ce qu'il se passe. Je n'ai probablement pas assimilé correctement la semaine dernière, trop couru peut être.  Je laisse passer un coureur qui me dit qu'ils se sont en fait perdus, qu'ils ont perdu au moins 3 à  4 mn ! Cette phrase me rassurent et je repars. J'ai certainement perdu des places et du temps mais au final peut être pas tant que cela ! Je me regonfle à bloc (comme quoi il en faut peu parfois) et reprends le mors aux dents. C'est en courant assez vite que je sors de Ste Catherine et attaque la longue montée qui nous ramènera sur le 2° ravito (situé au même endroit que le 1er). Arrivé au ravito, je refais à nouveau les pleins, le reste de la course, je connais, je l'avais repéré ! Je ne m'attarde pas trop, j'ai du monde à récupérer. Le plat, c'est mon fort, la montée, si elle n'est pas trop technique également. Je relance à chaque fois que je peux et cela me permet de repasser 5 ou 6 coureurs bien fatigués. L'un d'eux essaie de s'accrocher mais je le décroche sur le plat en relançant. Je dois bien être à allure marathon à ce moment précis.
Ce cheminement sur les crêtes se termine et j'entame la descente sur Soucieu. Au passage, je retrouve quasi au même endroit Tophenbave qui cette fois me reconnait. 1 km de descente et il n'en faut plas plus pour qu'un concurrent me double en trombe ! Dommage, je perds une place... Je passe la porte du gymnase juste derrière lui et c'est enfin l'arrivée. Je vais avoir droit au ravito ! 2h40'55", 29° / 164. Satisfait même si les sensations n'étaient pas au rendez-vous... Bonne première tout de même !

7 commentaires

Commentaire de totoro posté le 19-01-2011 à 15:19:00

C'est quand même un bien joli chrono et après les fêtes, c'est plutôt normal de ne pas être au top tout de suite !

Commentaire de TwoTiVal posté le 19-01-2011 à 15:34:00

Bravo à toi (14-15 km/h, c'est ma VMA !).
Ton récit nous montre que par rapport à la boucle de 17km, votre boucle supplémentaire de 13km, c'est du costaud !

D'ailleurs, à la bifurcation des 17/30, on a bien vu la montée raide raide qui s'annonçait. Juste avant cette bifurcation on rigolait sur le choix (a gauche ? pas cap de partir à droite !), mais quand on a vu la montée, on a su rester raisonnable ...

Commentaire de Arclusaz posté le 19-01-2011 à 18:30:00

Voilà ! que ça te serve de leçon !

le 08 janvier, tu as voulu courir avec des coureurs trop forts pour toi et après tu t'étonnes d'être "fatigué" la semaine suivante !

non, vraiment, tu n'es pas raisonnable : il est temps que je reprenne ta carrière en main ...

allez, bon, bravo quand même, ...

Commentaire de tophenbave posté le 19-01-2011 à 21:59:00

content de t'avoir "reconnu" et encouragè!cette course est de bonne augure pour la suite..et rendez vous avec des costauds sur un off lyonnais!

Commentaire de vogoy' posté le 20-01-2011 à 20:57:00

ouaip, c'ets la rentrée et tu t'en sors pas si mal malgré des jambes moyennes...
cela promet pour la suite :)

Commentaire de arthurbaldur posté le 23-01-2011 à 17:24:00

Hé bé tu dépotes quand tu es fatigué, on aurait encore eu le temps de se voir à l'arrivée ... ;-)

Commentaire de tidgi posté le 27-01-2011 à 23:03:00

Bravo, belle perf pour qqun qui n'a plus fait de trail depuis la CCC. La saison s'annonce bien...

CCC pour moi cette année.

Au plaisir au détour d'un OFF lyonnais.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran