Récit de la course : La Val'Lyonnaise - 26 km 2010, par totoro

L'auteur : totoro

La course : La Val'Lyonnaise - 26 km

Date : 24/10/2010

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 630 vues

Distance : 26km

Matos : Mizuno Fortis II

Objectif : Se dépenser

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

En progrès ...

Cette course m'avait laissé un excellent souvenir, non pas au travers de ma course mais par l'organisation sans faille, voir mon récit !

Ma véritable question était de savoir si c'était judicieux de réaliser un 26kms avec quelque chose comme 550m de D+ à fond (car je ne sais pas faire autrement sur une course !) au milieu de ma préparation pour le Marathon du Beaujolais Nouveau ? J'ai répondu que oui !

La semaine précedant la course aura été bien rempli avec près de 50 bornes de courru ... et un stress supplémentaire : mais où vais-je trouver du gasoil ??? J'en profite pour remercier les kikoux qui m'ont proposés de me co-voiturer quitte à faire un petit détour ! Heureusement, ma chérie a réussi à en trouver sans avoir à tuer des gens ...

Ah oui, un truc marrant a posteriori, j'avais anticipé d'une semaine le changement d'heure ... résultat, au lieu de me lever à 6h, je me suis levé à 7h : j'engloutis rapido le petit-déj, file dans la bagnole et zou direction Vaugneray. En sortant, je remarque qu'il a sacrément bien plu dans la nuit ! Le ciel est bouché et bas et la température vraiment fraiche.

Comme l'année dernière, on peut se garer à moins de 100m du départ ce qui est très bien surtout après la course pour se traîner rapidement jusqu'à la voiture ! Cette année, il y aura près de 800 participants sur les deux courses : une de 15kms et l'autre de 26kms, avec environ 400 partants sur le 26kms.

A H-10mn, après un petit échauffement, je me place sur la ligne de départ, dans les 50 premiers.

Comme l'année dernière, la course démarre par une jolie grimpette sur environ 1km pour ensuite une descente et enfin LA montée jusqu'au 8ème kilomètre avec en particulier le 6ème, où le pourcentage est très raide et forcément c'est juste après le ravito histoire de bien digérer !

Dans toute cette première partie en montée, je me sens bien, je n'ai pas l'impression de forcer et du coup, je me dis que je vais peut-être le payer comme Dans les Foulées de la Gazelle ... Ensuite, c'est une descente bien rocailleuse et légèrement glissante, là, je lache les chevaux et c'est dingue les différences d'allure en descente ! Je passe au panneau 10kms en 50' soit 5' de gagner par rapport à l'année dernière ! Du coup, je me dis que passer sous les 2h10, ça peut le faire ! Alors je relance et ça le fait :-) Je ressens vraiment différemment le parcours par rapport à l'année dernière, je sens que j'ai progressé et ça me donne encore plus de jus !

Je rattrape du monde, les montées sont bien avalées, ensuite je rattrape le Père Noël ! si c'est vrai ! il a un bonnet rouge, une échelle dans le dos ... je lui prendrais bien pour monter le dernier coup de cul du 23ème qui m'avait bien mis à mal l'année dernière. Et c'est vrai que c'est bien pentu mais ce coup-ci, j'en démords pas et je la passe en courant mais j'en chie grave quand même !

Reste 3 kilomètres dont les deux derniers en faux-plats montant et franchement interminable car tu sais que la fin est proche mais pas tout à fait ... à la fin, je rattrape un gars avec qui on se tape un sprint sympa et j'en termine en 2h et 1 seconde (71ème sur 378 arrivants) ... tant pis pour la seconde de trop car j'ai quand même amélioré ma marque de l'année dernière de 13 minutes ! Et en plus je termine en moins piteux état : qu'est-ce que c'est bon !

Une fois la ligne d'arrivée franchie, je me goinfre au ravito où je rencontre très, trop, succintement tophenbave et elcap, car il fait froid et je commence à grelotter, je rentre donc chez moi.

Plus que trois semaines avant le marathon : vivement le 20/11/2010 !

J'aime cette course car on ne s'y ennuie pas une seconde : I will be back ! Et venez aussi, vous ne serez pas déçus !

5 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 28-10-2010 à 13:45:00

Félicitations pour ton CR et pour avoir amélioré ta marque (et pas qu'un peu). On dû se voir à l'arrivée finalement puisque j'ai attendu une personne arrivée en 80° position. Pas trop loin de toi donc ! A bientôt sur une prochaine course. Beaujolais nouveau peut être bien !

Commentaire de tidgi posté le 28-10-2010 à 14:17:00

Bravo à toi pour ta perf. Surtout avec le stress du "levé + tard"...
Moi aussi je me suis laché dans la descente (grisant mais attention aux chevilles)...
La fin est plus sympa depuis qu'elle est "groudronnée"...

Bon prépa du marathon du Beaujolais.
Au plaisir de te croiser.

Commentaire de tophenbave posté le 28-10-2010 à 14:22:00

comme quoi l'entrainement ça paye!!bravo pour ton bon chrono et au plaisir de se recroiser plus longuement!

Commentaire de Arclusaz posté le 28-10-2010 à 18:25:00

Salut,
merci pour le CR.

Bon, je dois rétablir LA VERITE.
Ce n'est pas le Père Noël que tu as rattrapé mais un petit ramoneur savoyard.
Faîtes moi confiance, je ne peux pas me tromper, j'en suis moi même un !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 28-10-2010 à 19:10:00

A fond ! Y'a que ça à faire le Totoro ! Bravo pour la progression.

Dis, j'viens dans ton pays pour la Sainté. On se croisera peut-être...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran