Récit de la course : La Val'Lyonnaise - 26 km 2009, par totoro

L'auteur : totoro

La course : La Val'Lyonnaise - 26 km

Date : 25/10/2009

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 782 vues

Distance : 26km

Objectif : Faire un temps

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Exigeante !

J'avais coché cette course depuis un bon moment. Dans mon optique de faire la Route du louvre 2010, j'avais envie d'augmenter le kilométrage de mes courses.

Après le semi de Lyon de cette année, je me suis dis qu'un mois pour préparer ce 26 kms, ça devrait le faire. Côté dénivelé, l'organisation m'indique environ 550m de d+. A priori, ça ne me fait pas peur, j'ai déjà pratiqué ce genre de "course nature" mais j'avais pas bien compris que les 3/4 de d+ se prennent dans les 7 premiers kms ! Mais ça, c'est pour plus tard ...

Revenons à samedi, le temps est au beau fixe ... en matinée car en fin d'après-midi, il commence à pleuvoir ... grrr, ça va être glissant !

Ca ne nous empêchera pas de passer une bonne soirée pour les trente ans d'une amie ! Autant dire que la diététique de veille de course en a pris un coup ! En sortant, je vois encore suffisamment clair pour voir qu'il pleut encore.

Je me lève à 6h00 avec au moins 3 bonnes heures de sommeil, engloutis mon traditionnel saladier de céréales arrosés de miel. Ensuite direction Vaugneray.

A 8h, je suis sur place, garé sur le parking situé à 25m de la ligne de départ. Les organisateurs et les bénévoles commencent déjà à assurer !

Je vais chercher mon dossard, il y a du monde mais ça va vite. Tiens, on me remet une puce à mettre à la cheville, c'est la première fois pour moi, faudra bien la positionner pour éviter les frottements. Le panier surprise est plein de bonnes choses : vin, fromage, poire, un buff. Il y a des boissons chaudes ! Avec l'accès à la piscine municipale et la pasta party, tout ça pour 12 euros mais comment font-ils ??? Quand  je pense que j'ai payé le double au semi de Lyon ... Sincèrement, un grand bravo aux organisateurs ! Du grand professionnalisme !

Bon, je vais m'échauffer : étirements progressifs, quelques minutes à trottiner dans une côte que j'espère être la descente de l'arrivée. Et bien non, le départ est donné dans le sens de la montée !

Au top départ, c'est déjà chaud, j'ai le palpitant qui grimpe et j'ai l'impression de ne pas avancer. Au bout de 2km, le cardio indique 185 : outch ! Heureusement après, ça descent un peu, je ralentis car il reste 24kms et je suis pas killian Jornet pour dire "plus que 60kms" !

Ensuite, on remonte et dédiou que c'est dur, je dois plafonner à 10km/h, tout le monde semble souffrir et certains marchent déjà. Je prends sur moi et décide de ne pas marcher. Le ravito au 5ème arrive à point, petit verre d'eau et pâte de fruit, c'est bon mais j'arrive pas vraiment à avaler tellement j'ai du mal à respirer. A partir de là, c'est direct jusqu'au point culminant, avec de jolis lacets qui permet d'entrevoir une file de coureurs, enfin, j'ai surtout vu mes pieds ... Mon cardio atteindra 193bpm et il reste 19km au sommet. Les jambes semblent bien fonctionner, je n'ai pas marché mais le souffle est très court ! La pluie de la veille n'aura pas trop endommagé le terrain.

La descente est super sympa et douce dans un premier temps. Ensuite on arrive vite dans les gros cailloux où il faut être super attentif : je double pas mal de personnes qui semblent, elles, préférer récupérer un peu. Je me dis qu'elles doivent avoir raison mais je me fais tellement plaisir que je continue sur le rythme.

J'arrive au 10ème km en 55'. J'avais prévu une arrivée en 2h10. 16kms en 1h15, je me dis que ça devrait le faire ... croyant que le pire était derrière moi ! J'aurai dû regarder plus en détail le profil de la course !

C'est majoritairement descendant mais y'a toujours des faux-plats montant qui vont m'user progressivement.

Au 15ème, j'ai bien progressé alors je m'arrête boire et manger au ravito, je repars confiant mais au 18ème un grimpette bien musclée me surprend, j'en bave mais ne marche pas. La descente est super technique et rocailleuse avec même un passage de gué. Je tire sur les bras, sers les dents pour relancer : ça marche encore. Et là, c'est le drame : la côte du 23ème : de loin, je vois les autres coureurs marcher, j'arrive encore à courir dans la côte mais explose au milieu : 'tain qu'elle est raide ! Mais où j'ai mis mon piolet ??? En haut, je me mets à trottiner, la descente me fait croire que j'ai encore de l'énerrgie : illusion ! Je suis mort et des crampes apparaissent à l'adducteur et au molet gauche.

Les trois derniers kilomètres sont très durs en toujours en faux-plats montant, j'ai l'impression de gravir un col du Tour de France. Les crampes me titillent tous les 3 foulées. Le moral ne suit pas surtout que c'est mort pour les 2h10. Je vois même des coureurs en train de marcher, la fin est terrible. On arrive à se motiver avec un autre coureur pour tenter un sprint sur les derniers mètres, on a dû atteindre les 12km/h !

On me retire gentillement la puce, j'en ai pas la force ! Je me jette, façon de parler car j'ai les jambes en béton armé, sur le ravitaillement : tout y passe, je mange, je bois. Je rentre dans la salle pour commencer à m'étirer sinon je vais jamais pouvoir rentrer à la maison ! 30 minutes d'étirement sont nécessaires pour arriver à marcher normalement.

Sur le coup, je suis pas super content de moi : je finis en 2h13. Mais à froid, vu le profil de la course, je me dis que c'est pas mal car j'avais pas encore été plus loin qu'un semi. Mais il reste du boulot de foncier à faire et travailler les montées.

Je terminerai sur l'organisation : ça fait plaisir car il n'y a rien à dire, tout était parfait ! Si je le peux, je reviendrai l'année prochaine !

Prochain objectif pour moi : Les 30 kms des Jogg'Iles et j'ai mal partout aujourd'hui !

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 26-10-2009 à 14:25:00

2h13 pour un trail, c'est rapide ! Mon dernier 26km je l'ai fait en 2h31 et j'avais l'impression d'aller vite !

Bravo pour cette course Totoro !

Commentaire de Mustang posté le 26-10-2009 à 16:43:00

pas une course évidente, le profil d'une épreuve cache bien, parfois, des surprises!! Bravo pour ta perf!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran