Ultramontée Challenge : "Mon amie benne !"

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Ultra Montée du Salève 2011 - Etrembieres
avec 12 kivaoù, 3 récits pour 2011 et 20 au total
Ultra Montée du Salève 2012 - Etrembieres
avec 13 kivaoù, 3 récits pour 2012 et 20 au total, les résultats


Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 05:40

COMMUNIQUE

Le 1er challenge de dénivelé positif extrême, l’ « Ultramontée Challenge », aura lieu pour la première fois en 2011 en France.
Il a été créé fin 2011 de façon conjointe par les organisateurs de l’Ultramontée du Salève (UMS) et de la toute nouvelle Ultramontée du Lioran (UML).
L’Ultramontée du Salève, dont la première édition a eu lieu en 2010, a en effet inspiré la création d’une seconde Ultramontée en France, plus exactement en Auvergne, à la station du Lioran, l’un des plus beaux domaines skiables du Massif Central.
Ce challenge de dénivelé positif extrême, qui se déroulera pour la première fois en 2011, permettra aux meilleurs coureurs à pied de dépasser le dénivelé de l’Everest sans quitter le niveau de la plaine !
En effet, on s’attend à des performances supérieures à 10'000 m+.

PROGRAMME
- Première manche le 9 avril 2011 à l’Ultramontée du Salève à Etrembières/Monnetier-Mornex (Haute-Savoie). Les coureurs doivent atteindre le sommet du Salève le plus grand nombre de fois possible, le plus vite possible, durant le délai-limite de 6 h. Toutes les descentes sont effectuées en téléphérique. Les temps d’attente et de trajet ne sont pas chronométrés.
Lors de la première édition en 2010, le Lyonnais Yann Nourry a fixé le record masculin à 8 montées, soit plus de 5400m+, et la Suissesse Colette Borcard (SUI) le record féminin à 7 montées, soit plus de 4600m+.
- Deuxième manche le samedi 11 septembre 2011 à l’Ultramontée du Lioran (UML), en Auvergne, pays des Volcans et joyau des domaines skiables du Massif Central. Cette épreuve a été créée sur le modèle initial de l’UMS.
Les coureurs qui auront réalisé le plus grand nombre de points sur les deux courses se verront remettre, en plus des prix-souvenir propres à chaque épreuve, un trophée commun UMS/UML.
Pourquoi le concept de l’UMS est-il unique au monde ?
- aucun autre type de compétition au monde ne permet aux coureurs d’accumuler autant de dénivelé positif en continu sans descente à pied. Bref, c’est la haute montagne à portée de la plaine. Et qui plus est, sur une pente à fort dénivelé (+ 27,7% de moyenne) !
- enfin une épreuve dans un no man’s land du calendrier ! La date choisie pour l’UMS, le 9 avril 2011, répond à une attente des coureurs de montagne, habituellement sevrés de compétition jusqu’en mai-juin. Ce positionnement insolite dans l’année donnera à plus d’un coureur une impression de « décalage horaire » !
- enfin une course « family friendly » ! Les coureurs n’ont plus besoin d’abandonner leur famille pour participer à une épreuve. Nous ne voulons plus entendre de coureurs confier avec un air de culpabilité « heureusement que j’ai une femme compréhensive » ! A l’UMS, nous organiserons des animations spécialement destinées aux familles, et avons prévu une halte-garderie gratuite pour les enfants des coureurs.
- enfin une course d’endurance extrême à la portée de tout le monde ! Les épreuves d’endurance extrême connaissent un développement exceptionnel depuis les années 90 ; elles attirent des milliers, voire des milliers et des milliers de candidatures à chaque édition. L’UMS s’inscrit donc dans la tendance actuelle vers la quête de performances dépassant les limites de la référence traditionnelle du marathon. Cependant, l’UMS élimine les trois grands risques majeurs d’accidents liés à ces épreuves d’endurance extrême : a) pas de descente traumatisante b) pas d’effort répété sur un seul et même profil (bitume) c) pas de passage en haute altitude.
Preuve de son ouverture aux néophytes, il n’est stipulé nulle part dans le règlement qu’il faille faire un nombre minimum de montées pour être classé. Une seule suffit. L’idée sous-jacente est que chacun est amené à prendre ses responsabilités en s’arrêtant au niveau de ses capacités. Le sport, doit-on le rappeler, est une activité auto-responsable.
Pour les férus de compétition, rappelons que le spécialiste français Serge Moro a affirmé dans « Esprit «Trail » : « Contrairement aux idées reçues, une course toute en montée s’intégrera avantageusement dans n’importe quelle préparation à condition de la prévoir au moins trois semaines avant l’objectif principal. Elle ne raccourcira pas votre foulée, et vous donnera au contraire une meilleure aisance sur le plat. L’entraînement en côte qu’elle aura nécessité vous saura permis de renforcer votre musculature et de travailler à haute intensité cardio-vasculaire avec beaucoup moins de traumatismes que sur le plat ».
Pour les non-compétiteurs, rappelons qu’une étude menée aux Hôpitaux cantonaux universitaires de Genève a démontré que la marche ou la course en montée faisait perdre 10 fois plus de calories qu’un effort d’intensité équivalente sur le plat !
En résumé, il n’y a que de bonnes raisons pour se mettre à l’Ultramontée !
Pour plus d’informations :
Première manche : http://www.asj74.org/saleve, ums-asj74@sfr.fr, 04.50.79.06.89
Seconde manche : http://www.ultramonteedulioran.blogspot.com/, pierre.borel15@wanadoo.frfrancesca
En suivant, le témoignage de Zorglub 74 >>> pour bien réussir sa course !
Dernière édition par rodio le 14 Avr 2011, 11:14, édité 4 fois au total.

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 05:48

Un témoignage suite à la seconde édition que je trouve très intéressant et qui peut servir de guide pour ceux qui voudront s'attaquer au problème des éditions prochaines que j'espère nombreuses.
Pour mémoire, Zorglub74 y a réalisé un truc (1275 rodio, en valant avant le coup 1175 sur terrains et conditions approchants).

Zorglub74 a écrit:
Paramètres qui m'ont permis de scorer et bons à prendre pour la suite de la saison :
- Volume de foncier beaucoup plus important cet hiver que les saisons précédentes
- Un peu plus de travail spécifique en montée (et en descente mais inutile sur l'UMS)
- Contrôle précis du cardio en début de course (ne pas dépasser 185 bpm)

Paramètres qui m'ont permis de scorer mais moins applicables sur du long
- Connaissance parfaite du terrain
- Hydratation optimale et continue pendant toute la course
- Style léger sans sac, avec juste bâtons et bidon (indispensable qu'en on pèse à peine 60 kg)
- Profil idéal pour moi ainsi que la météo (je supporte moins bien le froid)

A confirmer donc sur le même terrain de jeu et les même bases de temps lors du trail du Salève le 8 mai 8)
Dernière édition par rodio le 14 Avr 2011, 11:12, édité 1 fois au total.

Messagepar domi81 » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 07:25

Yann Nourry va s'échauffer les cuissots sur la nuit des ruthenes en février.
80 bornes de nuit avec 2880mD+.....la bataille avec Jorro risque d'être sympa.. :roll:

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 07:29

domi81 a écrit:Yann Nourry va s'échauffer les cuissots sur la nuit des ruthenes en février.
80 bornes de nuit avec 2880mD+.....la bataille avec Jorro risque d'être sympa.. :roll:


Un goulu du dénivelé se devait de s'appeler Nourry ! :arrow:

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 07:34

Pour avoir participé à la prem's en compagnie de quelques autres kikous de grand renom sur ce forum, je peux dire que le concept est génial. Un effort tout en montée, sans jamais descendre autrement que par le funiculaire, c'est l'assurance de pouvoir trottiner aisément le lendemain. C'est aussi l'occase de faire un D+ cumulé énorme en très peu de km (on est proche du kil vertical), chose peu aisée à l'entraînement. L'ambiance y est super bonne, les ravitos pléthoriques, le cadre sympa et curieux puisqu'il enjambe l'A40. Tout est réuni pour en faire LA classique du genre.
Le départ est plat sur 800m, le temps de bien étirer le peloton, la 1° montée est encore abordable en course à pied. Viennent ensuite les grosses marches d'escalier (300 je crois) qui commencent à bien ralentir le bestiau. Arrivé à la madone un replat très bref, permet de se reprendre un petit peu. L'instant est bref puisque c'est pour mieux regrimper mon enfant ! On repart sur une côte assez impressionnante qui va obliger à mettre les mains dans le bouillon pour se hisser plus aisément sur la fin. Passages de rochers, montée à travers bois à fort %... Quand arrive un bâtiment désaffecté, on sait qu'il n'en reste pas tro lourd mais ça grimpe fort encore. En vue du funiculaire et de sa roue, ça s'aplatit soudain (enfin on doit encore avoir tranquille 8 à 10% de pente :lol: ) et on peut enfin relancer. On passe l'arche d'arrivée sous des applause permanents (bcp de spectateurs venus encourager leur poulain ou simplement se ballader et qui n'escomptaient pas voir autant de monde), on descend direction la cabine, un ravito et un sourire de bénévole chopé au vol, un Badgone qui faisait le liftier et qui t'encourage et te voilà à discuter avec Karine Herry ou Yann Nourry, le Rapace, Tercan, etc... Bref, tu croises tout le monde y compris les 1er et c'est géant ! Tu échanges sur tes impressions, t'en es à combien, etc...
Arrivé à la sortie, tu te rues au départ non sans être passé au ravito du bas (y en à 2, un en haut, l'autre tout en bas). Et c'est reparti pour une montée de folie !!! 3,2 kms, 660m de D+ environ. Il y a de quoi bien s'éclater les mollets et c'est ce que je retourne chercher cette année. Ca s'intègre superbement dans une prépa, quelle qu'elle soit d'ailleurs ! Une des courses que j'ai le plus kiffé en 2010 ! :D
L'UMS, c'est bon, mangez en ! ;)

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 09:42

wilfried a écrit:
rodio a écrit:COMMUNIQUE

Il a été créé fin 2011 /quote]

Rodio, toujours en avance sur son temps !!! :P
BONNE ANNEE 2011 Quand même ! :lol:


Sauf qu'il s'agit d'un communiqué de l'organisation de l'ultramontée... mais bon. 8)

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 09:48

wilfried a écrit:Ah ben il faut rendre à Cesar ce qui appartient à César... J'ai eu peur un instant d'être déjà en 2012 !

Ne soyons pas trop pressés...

Ce qui me plaît bien dans cette compet, c'est qu'il faut gérer doublement son effort.
1. Comme pour une course de grand fond, en sachant qu'il s'agit d'un gigantesque fractionné.
2. Et également ajuster son effort pour ne pas faire une montée de trop ... non décomptée.

Hum... ça va vraiment me plaire. C'est pile-poil un truc à calibrer. :D

Messagepar Zorglub74 » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 10:27

Du coup étant donné que le brouillard est haut aujourd'hui, pas de ski de fond en perspective mais pourquoi pas un petit tour dans le Salève, mais avec redescente à pied :D

Je n'ai pas faite l'édition 2010 mais suis inscrit cette année. Comme le dit Rodio, cet énorme fractionné va bien me plaire. Je suis bien motivé pour les 7 montées mais il faudrait que j'aille faire une reco sur la montée intégrale pour avoir un temps de base.

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 11:39

C'est une course intéressante sur plusieurs aspects, d'une part parce que l'ambiance a l'air du tonnerre, ensuite d'un point de vue technique, c'est une séance géante de fractionné en côte, qui comme le dit Rodio, permet d'avoir un repère assez rigoureux quant aux vitesses de montée.
Et en plus, le Salève est une super falaise dont je garde un souvenir enthousiaste (qui remonte certes aux années 80...)

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 11:56

Zorglub74 a écrit:Je n'ai pas faite l'édition 2010 mais suis inscrit cette année. Comme le dit Rodio, cet énorme fractionné va bien me plaire. Je suis bien motivé pour les 7 montées mais il faudrait que j'aille faire une reco sur la montée intégrale pour avoir un temps de base.


Autour d'une montée à bloc, on a une bonne idée de ce qu'on peut faire, mais une rodiométrie donne également énormément d'éléments. Pour ceux qui veulent et sur ce post, no problemo. :wink:

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 12:26

wilfried a écrit:J'étais déjà allé sur le site de l'UMS via un autre post, super concept en effet.

Par contre, limité à 120 inscrits, et peut être plusieurs difficultés en perspective :
1/s'inscrire sur les deux courses pour le challenge
2/ limiter l'épreuve à 120 participants les années suivantes, pour pouvoir comparer les perfs d'une année sur l'autre, puisque celle-ci dépend en partie du temps d'attente des télécabines pour redescendre.


En réalité, les temps d'attente (qui sont autant de temps de récup) interviennent relativement peu dans le classement, sauf s'ils font perdre une montée. Mais c'est justement là que se situe l'un des attraits de cette compétition : gérer ce facteur !

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 14:29

Non, c'est bloqué, pour des raisons de sécurité à 120 coureurs. Sécurité liée à la cabine et leurs capacités d'absorption des masses. Par rapport à l'an dernier je vois mal comment accueillir + de monde de tte façon...
Pour 6 montées l'an dernier, je n'étais pas super régulier :
1 : 40'45"
2 : 42'12"
3 : 48'24"
4 : 52'07"
5 : 53'11" (avec pause technique :lol:)
6 : 51'41"
Temps cumulé 4h48'20"
Je n'ai attendu la cabine qu'entre la 5° et 6° montée. Temps de descente, à peine 5'. Décompté du temps de course réel. Ca m'a placé 50° sur 103. Honnêtement, hormis les 2 premières montées, je ne me suis pas trop speedé. J'avais de la ressource à l'arrivée et le lendemain je courais sans pb.
Pour passer les 7 montéees (j'avais 50' de rab à la fin de la 6° il me semble mais avec la descente, j'étais pas certain du tout de pouvoir terminer la 7°) je pense honnêtement qu'il aurait fallu partir un poil moins vite et avoir plus de régularité, genre 42' tout du long.
Les navettes sont hyper régulières, c'est une force. Ca permet d'optimiser la récup et repartir quasi au carton.
Je partirai pour les 7 montées, il y a la place pour, je pense. Mais en connaissance de cause. Yann avait reconnu le parcours, ainsi que Manu (Rapace) je crois bien. Honnêtement, c'est un vrai plus. ;)
Si ça peut aider...

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 18:06

jeanphi69 a écrit:Pour passer les 7 montéees (j'avais 50' de rab à la fin de la 6° il me semble mais avec la descente, j'étais pas certain du tout de pouvoir terminer la 7°) je pense honnêtement qu'il aurait fallu partir un poil moins vite et avoir plus de régularité, genre 42' tout du long.

C'est là qu'une bonne rodiométrie peut permettre de calibrer ses allures. Mais cela présuppose d'avoir fait quelques courses à dénivelé courtes et longues, un peu de course en montagne courte.

Messagepar Elcap » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 19:21

incrit pour le 1er couplet du challenge, je suis dans l'impossibilité de m'inscrire pour le 2eme : que des chèques. j'ai pas de chéquiers.

2011 sera l'année des soucis administratifs, je le sens......

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 19:29

Elcap a écrit:incrit pour le 1er couplet du challenge, je suis dans l'impossibilité de m'inscrire pour le 2eme : que des chèques. j'ai pas de chéquiers.

2011 sera l'année des soucis administratifs, je le sens......


Envoie le pognon à un pote qui leur fera un chèque. :D C'est pas non plus une réservation pour un vol dans l'espace, ça devrait pouvoir se faire quand meme !

Messagepar yanshkov » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 20:20

domi81 a écrit:Yann Nourry va s'échauffer les cuissots sur la nuit des ruthenes en février.
80 bornes de nuit avec 2880mD+.....la bataille avec Jorro risque d'être sympa.. :roll:


Finallement non, pas de nuit des Ruthènes au programme ... mais le Belledonne Gelon Trail, un peu plus court en ce début de saison ... La bataille ne sera pas contre Jorro mais contre Bringer :? ! Autant dire que c'est pas gagné :lol: ...

N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontier !

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 20:32

yanshkov a écrit:
N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontiers !


1. Quels enseignements as-tu tiré de la première édition?
2. As-tu le sentiment de pouvoir faire une montée supplémentaire?
3. Le débours de temps total est-il égal à 6:00 - ton temps de course, ou t'es-tu refusé une dernière montée?

Messagepar serge » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 20:35

rodio a écrit:
yanshkov a écrit:
N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontiers !


1. Quels enseignements as-tu tiré de la première édition?
2. As-tu le sentiment de pouvoir faire une montée supplémentaire?
3. Le débours de temps total est-il égal à 6:00 - ton temps de course, ou t'es-tu refusé une dernière montée?


tout est là :
http://esprit-trail.over-blog.com/artic ... 55634.html

j'ai une question : y-avait-il des bouchons sur l'autoroute ?

Messagepar yanshkov » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 20:39

serge a écrit:
rodio a écrit:
yanshkov a écrit:
N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontiers !


1. Quels enseignements as-tu tiré de la première édition?
2. As-tu le sentiment de pouvoir faire une montée supplémentaire?
3. Le débours de temps total est-il égal à 6:00 - ton temps de course, ou t'es-tu refusé une dernière montée?


tout est là :
http://esprit-trail.over-blog.com/artic ... 55634.html

j'ai une question : y-avait-il des bouchons sur l'autoroute ?


Non, juste du brouillard :) !!

Messagepar rodio » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 20:42

yanshkov a écrit:
N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontier !


4. Tu es le compétiteur du top 15 avec le moins d'amplitude entre meilleur et moins temps. Penses-tu que c'est un des clés du succès et avais-tu prémédité cette stratégie?

Serge, j'aimerais autant que yanshkov me réponde, plutôt que d'avoir à lire un compte-rendu complet. C'est sûrement très instructif, mais l'intérêt de lui poser des questions précises, c'est ... précisément d'avoir vite fait les réponses qu'on cherche. :wink:

Messagepar yanshkov » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 21:31

rodio a écrit:
yanshkov a écrit:
N'hésitez pas pour des questions sur l'UMS, je répondrai volontiers !


1. Quels enseignements as-tu tiré de la première édition?
2. As-tu le sentiment de pouvoir faire une montée supplémentaire?
3. Le débours de temps total est-il égal à 6:00 - ton temps de course, ou t'es-tu refusé une dernière montée?


Dans le désordre :

3. Mon temps d'effort total est de 4h40 (L'UMS n'a d'ultra que le nom !). A cela il faut ajouter 1h04, c'est à dire le temps d'attente du télécabine puis la descente . Lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée au sommet pour la 8ème fois cela faisait donc 5h44 que j'étais parti . Donc impossible de tenter une dernière montée .

2. Pour pouvoir faire une 9ème montée, il me faudrait zéro minutes d'attente du télécabine et effectuer les montées à une moyenne de 34' environ (contre 35' en 2010) . Physiquement avec une prépa spécifique et une forme optimale c'est faisable . Mais en condition course, quasiment impossible . Il faudrait un départ du télécabine régler sur mon rythme d'ascension et d'un point de vu équité sportive ça ne serait pas très juste . Mais c'est sur qu'un Jornet ferait les 9 ascensions sans problème .

1. Que l'UMS se gagne sur la longueur et pas sur les premières ascensions . En 2010, sur les 3 premières montées, j'étais " à la rue" par rapport à Pierre Chauvet , Olivier Morin ou Philippe Rossier . Mais comme tu as pu le constater (question 4.) je suis le coureur le plus régulier sur l'ensemble des montées, je n'ai pas connu de tour sans contrairement à Chauvet qui a complètement explosé alors qu'il dominait outrageusement ! L'UMS n'est pas un kilomètre vertical ou tu peux tout donner pendant 30' , il faut savoir gérer .

D'un point de vu stratégique, j'avais fait une reco quelques semaine avant en faisaint 2 grimpées en mode course et j'avais calculé que les 8 montées étaient possibles (même si j'étais un des seuls à le penser) . Le jour J j'ai vu dès les premières montées que j'étais dans mes prévisions . Par contre j'ai vu aussi que nous étions bien 5 ou 6 à pouvoir faire 8 montées . Puis il y a eu les défaillances de certains et ma régularité qui m'ont mis en posture de gagner . Et ça, ça booste aussi !

Messagepar sarajevo » sa fiche K
» 02 Jan 2011, 21:50

Ben moi j'ai fait 6 montées sur cette superbe course et je m'étais éclaté. Le format est vraiment chouette et le fait de fournir un effort de 45 minutes (environ) et de se reposer 10 minutes (télécabine) est vraiment fait pour moi.
a+
pierre qui a laissé sa place cette année ....

Messagepar serge » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:16

yanshkov a écrit:2. Pour pouvoir faire une 9ème montée, il me faudrait zéro minutes d'attente du télécabine et effectuer les montées à une moyenne de 34' environ (contre 35' en 2010) . Physiquement avec une prépa spécifique et une forme optimale c'est faisable . Mais en condition course, quasiment impossible . Il faudrait un départ du télécabine régler sur mon rythme d'ascension et d'un point de vu équité sportive ça ne serait pas très juste . Mais c'est sur qu'un Jornet ferait les 9 ascensions sans problème .


sans la barrière horaire, au départ en bas, après 5h15 (cela a changé pour 5h20) de course, 35' de moyenne est largement suffisant.

35' de montée + 5' de descente, cela fait 40' pour arriver à nouveau en bas. départ de la 9ème montée au bout de 5h20, reste 40' pour la faire. si on a encore des ressources pour faire 35', cela laisse 5' de marge sur le temps total de descente.

la montée est très efficace, la descente très rapide, ces 2 points permettent de dépasser les 6000m de D+ en 6h. les organisateurs ne peuvent rien contre le plat pour arriver au début de la montée, ne peuvent rien contre la rotation non continue des bennes, par contre, ils peuvent ne pas mettre de barrière horaire en bas. Le coureur qui arrive en bas en 5h13, qui mets 1h minimum pour monter, décidera de lui même de ne pas repartir. Le coureur à 8 montées, qui arrive en bas en 5h25 ne peux pas tenter le tout pour le tout pour une dernière montée.

Messagepar rodio » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:24

serge a écrit: Le coureur à 8 montées, qui arrive en bas en 5h25 ne peux pas tenter le tout pour le tout pour une dernière montée.

Tu veux dire "ne peux pas ne pas". Effectivement, ça se tente. Surtout si on est trois ou quatre à partir en bas à ce moment-là. Une dernière ! Pour le sport ! :wink:

Messagepar Elcap » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:26

ha oui je me demandais un truc.... les bennes. elles descendent tout les combien de minutes ?

PS : merci pour l'idée du pote qui fait le chèque... mon inscription pour lioran part demain matin :-)

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:34

Elcap a écrit:ha oui je me demandais un truc.... les bennes. elles descendent tout les combien de minutes ?

PS : merci pour l'idée du pote qui fait le chèque... mon inscription pour lioran part demain matin :-)

En gros toutes 8 mn. Honnêtement le timing est plus que correct. J'ai vraiment attendu entre ma 5° et 6° montée, la porte s'est refermée sous mon nez :cry:
Bian, une 7° montée avortée, je l'aurais effectivement tentée sinon. Ceci étant, quans je vois comment j'étais entamé à la fin de la 5°...
Pour répondre un peu aux idées de barrière horaire, située en bas, l'orga estime que c'est 6h00 en haut, point barre. Tout coureur en cours d'ascension qu arriverait après la barrière des 6h00 ne se verrait pas crédité de sa montée. Il me semble que c'est plutôt pas mal car dés lors, si l'on met une barrière horaire en bas à 5h13 par ex. pour reprendre l'exemple ci-dessus, rien ne dit que le coureur ne va pas exploser en route et arriver après les 6h00. Genre 6h02... C'est une porte ouverte à toutes les contestations possibles et imaginables. Ce qui pourrait vraiment nuire au côté ultra convivial de cette course.
Extrait du règlement :
La dernière montée autorisée se fera à 15 h 20. Les concurrents en course devront obligatoirement rejoindre la ligne d’arrivée dans le délai-limite des 6 h pour voir leur dernière montée chronométrée. Celui qui gagne sera celui qui aura effectué le plus grand nombre de montées possible en un minimum de temps.

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:35

rodio a écrit:
serge a écrit: Le coureur à 8 montées, qui arrive en bas en 5h25 ne peux pas tenter le tout pour le tout pour une dernière montée.

Tu veux dire "ne peux pas ne pas". Effectivement, ça se tente. Surtout si on est trois ou quatre à partir en bas à ce moment-là. Une dernière ! Pour le sport ! :wink:

Ca par contre, oui ! ;)
Edit : Je dis une connerie. Ca passe mais avant 15h20, heure de la barrière horaire. Sorry :oops:
Dernière édition par Jean-Phi le 03 Jan 2011, 15:47, édité 3 fois au total.

Messagepar serge » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:39

rodio a écrit:
serge a écrit: Le coureur à 8 montées, qui arrive en bas en 5h25 ne peux pas tenter le tout pour le tout pour une dernière montée.

Tu veux dire "ne peux pas ne pas". Effectivement, ça se tente. Surtout si on est trois ou quatre à partir en bas à ce moment-là. Une dernière ! Pour le sport ! :wink:


bah non à cause de la barrière horaire inutile à 5h20.
sans barrière horaire, chacun estime, selon sa vitesse s'il a une chance de finir sa montée avant les 6h. et s'il explose et arrive après 6h15, c'est pas la fin du monde pour l'organisation qui ne va pas tout ranger en 5'.

Messagepar Elcap » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 15:45

ha oui. toutes les 8 minutes !!! ça autorise une vraie gestion des montées, hors gestion des descentes.

je crois bien que je vais aller y faire un tour un de ces weekends.... pour me tester et voir si c'est 3, 4 ou 5 montées qu'il faut que je vise. un OFF en vue ? :mrgreen:

Messagepar JiBe06 » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 18:22

Au vu du CR de Yanshkov, strategiquement on peut s'economiser sur la premiere montee non ?
Vu que la premiere benne attend quand meme pas mal avant de redescendre...

Messagepar serge » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 18:27

JiBe06 a écrit:Au vu du CR de Yanshkov, strategiquement on peut s'economiser sur la premiere montee non ?
Vu que la premiere benne attend quand meme pas mal avant de redescendre...


pour ceux qui ont le même nombre de montée, c'est le temps total qui départage. donc si l'on a perdu beaucoup de temps sur la première montée sur les coureurs qui ont le même nombre de montées au final, il faut le ratrapper par la suite.
effectivement, la première benne ne part pas dès que le premier est arrivé, donc le 5' de descente théorique est largement dépassé sur cette première descente.

Messagepar yanshkov » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 19:22

Sur mes 7 descentes en télécabine, le temps d'attente oscille entre 7' et 12' pour une moyenne d'un peu plus de 9 minutes . Réussir sur une moyenne de 5' entre le moment de l'arrivée au sommet et le départ en bas est utopique, en tout cas en mode épreuve collective .

Messagepar millénium » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 20:01

complètement d'accord avec yann...
Pour avoir eu à gérer les télécabines , vous pouvez me faire confiance.....j'ai fait le max pour contenter le plus possible de coureurs....
Mais il faut : Tenir compte d'impératifs de sécurité , de résister aux "attends , voilà chtrucmol qui arrive" 8) , ou bien "vas y , ferme , vla machin qui arrive" :mrgreen:
Mon objectif numéro 1 : ne pas fausser "la tête de course". Après , il est vrai que tu es bien "obligé" de fermer la porte à un instant T.
Forcémment , tu fais 1 ou 2 mécontents qui approchaient et qui voient se fermer la lourde 50 mètres devant eux....
J'ai bien essayé de coincer karine 1 ou 2 fois pour laisser revenir titine , mais ça n'a pas suffit :D

les photos :
http://picasaweb.google.com/martinevola ... eAvril2010

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 21:23

BADGONE a écrit:Forcémment , tu fais 1 ou 2 mécontents qui approchaient et qui voient se fermer la lourde 50 mètres devant eux....

Je m'érige en faux ! Pour te faire pardonner tu m'as même offert un siège pour patienter !!! Ca m'a calmé ! :mrgreen:

Messagepar sarajevo » sa fiche K
» 03 Jan 2011, 21:47

BADGONE a écrit:complètement d'accord avec yann...
Pour avoir eu à gérer les télécabines , vous pouvez me faire confiance.....j'ai fait le max pour contenter le plus possible de coureurs....
Mais il faut : Tenir compte d'impératifs de sécurité , de résister aux "attends , voilà chtrucmol qui arrive" 8) , ou bien "vas y , ferme , vla machin qui arrive" :mrgreen:
Mon objectif numéro 1 : ne pas fausser "la tête de course". Après , il est vrai que tu es bien "obligé" de fermer la porte à un instant T.
Forcémment , tu fais 1 ou 2 mécontents qui approchaient et qui voient se fermer la lourde 50 mètres devant eux....
J'ai bien essayé de coincer karine 1 ou 2 fois pour laisser revenir titine , mais ça n'a pas suffit :D

les photos :
http://picasaweb.google.com/martinevola ... eAvril2010


Et je me souviens bien que la porte s'était fermée devant mon nez ...!!! J'étais avec Martine a ce moment la ... elle a réussie a rentrer dans la benne ... pas moi !!! Christian avait fait exprès ...rien que pour m'embeter !!!! :lol: :lol:
Ca se paiera en bière.
a+ Pierre

Messagepar rodio » sa fiche K
» 04 Jan 2011, 04:36

L'étude des temps de chaque montée donne une bonne idée de ce qu'on peut améliorer pour chaque coureur. La plupart des compétiteurs n'ont pas su gérer leur force et même Yann (à un degré moindre c'est clair) est dans ce cas. Trop d'amplitude entre leur meilleur et leur moins bon temps (15% c'est déjà beaucoup) peut s'expliquer dans une gestion tactique, mais s'agissant d'une épreuve qu'on découvrait la tactique a souvent donné lieu à une sorte d'emballement sur les premières montées. Imparfaite connaissance de ses possibilités par conséquent et on peut se demander ce que cela aurait donner si chacun avait eu une benne redescendant à la seconde de son arrivée. Récup insuffisante, explosion et amplitude encore plus forte... L'approche du grand fond (ou du grand fond fractionné) demande une vraie connaissance de soi et ce type d'effort.

Il y a donc un gain de "productivité d'effort" à envisager, de même qu'un entrainement spécifique à programmer. Pour ceux qui cherchent à faire un score. C'est à dire tout le monde au bout du compte... 8) :wink:

Messagepar Jean-Phi » sa fiche K
» 04 Jan 2011, 08:19

sarajevo a écrit:
BADGONE a écrit:complètement d'accord avec yann...
Pour avoir eu à gérer les télécabines , vous pouvez me faire confiance.....j'ai fait le max pour contenter le plus possible de coureurs....
Mais il faut : Tenir compte d'impératifs de sécurité , de résister aux "attends , voilà chtrucmol qui arrive" 8) , ou bien "vas y , ferme , vla machin qui arrive" :mrgreen:
Mon objectif numéro 1 : ne pas fausser "la tête de course". Après , il est vrai que tu es bien "obligé" de fermer la porte à un instant T.
Forcémment , tu fais 1 ou 2 mécontents qui approchaient et qui voient se fermer la lourde 50 mètres devant eux....
J'ai bien essayé de coincer karine 1 ou 2 fois pour laisser revenir titine , mais ça n'a pas suffit :D

les photos :
http://picasaweb.google.com/martinevola ... eAvril2010


Et je me souviens bien que la porte s'était fermée devant mon nez ...!!! J'étais avec Martine a ce moment la ... elle a réussie a rentrer dans la benne ... pas moi !!! Christian avait fait exprès ...rien que pour m'embeter !!!! :lol: :lol:
Ca se paiera en bière.
a+ Pierre

A toi aussi il a fait le coup ??? Damned ! :twisted: :mrgreen:

Messagepar rodio » sa fiche K
» 04 Jan 2011, 15:59

Une analyse et une correction (de la rodiométrie 2010) de cette épreuve : http://rodio-blog.over-blog.com/#. Où l'on voit que les grosses vma (Chauvet, Gantenbein) ont sauté face aux moins rapides plus endurants (Nourry). C'est vraiment du grand fond. :wink:

Messagepar yanshkov » sa fiche K
» 04 Jan 2011, 17:22

A noter aussi que j'ai fait mes deux dernière montées seul, donc ça explique aussi les temps moins rapides de la 7ème et 8ème ascension (personnes pour booster !) . Avec un mano a mano (voir plus) jusqu'au bout y'a moyen d'aller plus vite .

En tout cas l'éditon 2011 s'annonce passionnante ! Olivier Morin sera là (2ème en 2010) et je pense avoir gagné en endurance et un petit peu en VMA cette année :wink: ... Et il y a quelques autres prétendants au titre !!

Messagepar serge » sa fiche K
» 04 Jan 2011, 17:26

yanshkov a écrit:En tout cas l'éditon 2011 s'annonce passionnante ! Olivier Morin sera là (2ème en 2010)


si comme l'an dernier, il te mets 2' à la première montée et se contente de te marquer à la culotte ensuite ou de mener mais à un faux train, cela risque d'être dur de le décrocher et de gagner à nouveau.

Suivant Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Ultra Montée du Salève 2011 - Etrembieres
avec 12 kivaoù, 3 récits pour 2011 et 20 au total
Ultra Montée du Salève 2012 - Etrembieres
avec 13 kivaoù, 3 récits pour 2012 et 20 au total, les résultats

Accueil - Haut de page - Version grand écran