Récit de la course : La Chevignoise - 10 km 2009, par fulgurex

L'auteur : fulgurex

La course : La Chevignoise - 10 km

Date : 1/11/2009

Lieu : Chevigny St Sauveur (Côte-d'Or)

Affichage : 1968 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pour une fois, j'aborde une compétition avec un objectif de temps, pas un pronostic

Pour une fois, j'aborde une compétition avec un objectif de temps, un objectif réel, pas un pronostic.

Prologue

Voilà au moins deux ans que je n'ai pas fait un 10 km pour moi. Accompagner quelqu'un c'est bien rigolo, mais ça ne permet pas de se tester. Or, depuis que Badgone nous a attiré pour la fête du Beaujolais, je sais que j'ai un marathon à faire. 
Depuis l'année dernière et le marathon de Bourgogne je n'ai fait que des compétitions longues dans la nature. Je pensais que la route ne m'intéressait plus pour du long, mais j'ai du mettre 15 minutes pour répondre à l'invitation sur kikourou. Peut être l'attrait d'un marathon de vin? 

Bon! Mais quel temps objectif? 
Les grand crus l'an passés m'ont vu battre mon record, mais de combien? Une organisation 'aléatoire' nous avait fait rater la première boucle et malgré un rattrapage de dernière minute, ce marathon ne faisait pas 42,195 km. Fâcheux. J'ai mis 3h15'15 pour une distance supérieure à 40 km. Ce qui fait une estimation de 3h25 sure pour la distance officielle. Mais mon meilleur temps officiel reste 3h33 à Paris.
Donc, je me connais, et même si je me dis le faire cool, je me laisserai tenter par le chrono, une fois passée la ligne de départ. Mon objectif sera, forcément, de faire moins de 3h30, voire moins de 3h25 et pourquoi pas viser les 3h15, puisque les derniers CR que j'ai lu ont vu leurs auteurs gagner 10 minutes sur leur meilleur temps. On peut rêver.

Tout ça pour dire qu'à 3 semaines du départ, j'ai envie de savoir où j'en suis et si les fractionnés que j'essaye de faire avec assiduité payent. J'ai raté le semi de Dôle, le semi de Beaune se courera la semaine précédente – pas le moment de faire un temps, et le trail de la madonne n'est pas représentatif. Reste ce 10 km en banlieue dijonnaise que je n'ai jamais fait.

Le récit

Nous y voilà. 
Jupette souffre trop du dos pour venir avec moi. Elle préfère une activité que j'affectionne: elle (me) prépare des bons petits plats pour la semaine. Vivement cette semaine...
Je monte seul à Chevigny, mon cardio déjà installé, je vérifie que je ne me suis pas mis trop de pression sur ce coup là: pour une fois, j'aborde une compétition avec un objectif de temps, un objectif réel, pas un pronostic. Je vise 40'! J'avoue à tous que j'aimerais me rapprocher des 40' – comprenne qui pourra que j'aimerais bien être en dessous.

Il fait frais ce matin, et je ne suis jamais autant échauffer avant une compétition. Je tournicote jusqu'à ce que je trouve enfin Patcap. Mais comme il était à Millau il y a moins d'un mois, il ne vient pas avec moi sur le devant du peloton au moment du départ.
Le paquet humain tient chaud, on attend tranquillement le départ. Je fais la connaissance de mon voisin de gauche: c'est Fabrice qui était sur l'Embrunman avec Le Petit Prince (mon sparing partner de trail sur le  Batier). Comme je lui dis que j'ai prévu de faire l'UTMB avec lui en 2010 après ma CCC de cette année, je me retrouve à parler avec mon voisin de devant qui l'a faite en 23h... Le monde de la course à pied est si petit.
On nous annonce un départ imminent.
 

Pan!

C'est parti. La route est large mais le tour du pâté de maison fait se rassembler tout le monde sur 2 mètres assez souvent. Je bute régulièrement sur les coureurs devant moi.
photo Patcap 
 
Fin du petit tour, ce coup ci, il y a un peu plus de place, je me sens bien, je double. Mon cardio m'indique 170 et 16 km/h. Je double 2 types au panneau du 1er km qui parlent déjà de gérer...
Je me sens bien et je continue ma remontée tranquille. 
Chateau de Chevigny St sauveur
 
Je visite les allées du château de Chevigny. On a quitté le goudron, mais mes 'routes' un peu usées accrochent quand même.
Il y a du monde devant mais pas trop. Je suis à hauteur des premières filles. Encore un petit effort machiste et me voilà devant. 
On arrive maintenant dans la forêt. Moi qui croyait courir sur route, me voilà dans le gras et les feuilles de la forêt. Je me demande si je n'aurais pas du prendre des trails, les vieilles qui m'ont servi à la Saintélyon. Mais l'accroche est suffisante. 
 
photo Patcap 
 
4ème km, 15'16: Je tiens le rythme donné. On est sorti du bois et le virage en épingle à cheveu permet de voir ceux qui sont devant. Un petit effort et je suis sur le retour. Je vois maintenant mes poursuivants. Et toujours pas la masse des coureurs. Ca signifie que je vais bien.
Le ravito? Je le passe sans m'arrêter.
5ème km, 19'22: On retrouve le goudron...sur 500 m et de nouveau les graviers de l'allée du château.
Le deuxième tour m'est connu maintenant.
6ème km, la route grasse et ses flaques d'eau,l'entrée du bois, le chemin et ses feuilles...
7ème km, une petite douleur au bas du poumon gauche ou en haut des intestins? Petite inquiétude: trop mangé ou trop accéléré? Trop mangé, je n'y peux rien, donc je pars dans l'idée que c'est un début de point de coté. Je ralenti d'un chouia et je pense à bien vider mes poumons. Mes poursuivants halètent dans mon dos. J'aime pas ça! Du coup, je les laisse passer pour les suivre. On est sorti du bois et on retrouve le virage en épingle.
photo Patcap
 
Je double la deuxième (en partant de la fin), je vérifie mon avance sur la première féminine et je laisse de coté le ravito, plus la peine!
9ème km, je suis un coureur qui me donne le rythme dans le faux-plat descendant. Il cale, je le double et l'encourage. Je sens qu'il accroche. 
On sort du Bois le Roi pour repasser sous la route. Cool de faire une course sur route hors circulation.
J'essaye d'accélérer dans le dernier km, mais je n'y arrive pas. Je suis le rythme, ne double personne et personne ne me double. De toute façon, je me répéte depuis le début que je cours contre ma montre, et pis c'est tout! Mais quand même...
Un panneau indique les 500 derniers mètres. J'entends les pas d'un groupe qui se rapproche. Je me retourne, ça accélére. Un tee shirt rouge arrive à ma hauteur. On se regarde en souriant, du coin de l'oeil. J'aime le jeu, j'accélére. Lui aussi. Trop cool! J'adore ça. Je relance encore et encore une fois. J'ai gagné il craque, je relache pour ne pas percuter le portique d'arrivée, on arrive en même temps ou presque. On se tape dans la main. Super moment.
Mais au fait! Je n'ai pas arrêté ma montre. Je regarde le temps: 1h11. Mince, il a démarré le chrono quand je regardais mon cardio dans la voiture. Le tee shirt rouge n'a pas de montre.
On avance pour aller rendre le dossard. La première féminine arrive, enfin. On annonce 40'20!

Super! Je dois être en dessous de 40'. Objectif atteint.

Je prends rapidement une barre de céréale, une boisson et je file à la voiture pour me changer et chercher Patcap.
Quand je le retrouve, il est déjà en train de se rhabiller. Il a l'air content de son résultat.
On vérifie nos temps sur le panneau d'affichage. Super! 39'39 et 64ème.

La suite est peu passionnante: on regarde les podiums et on reste dans l'espoir d'être tiré au sort sur les lots.

Bon, on rentre bredouille, mais content de nos temps.

11 commentaires

Commentaire de patcap21 posté le 01-11-2009 à 23:54:00

Bien content de nos temps comme tu dis !!!
Encore un Cr bien sympa à lire et une bien belle matinée de course à pieds, il ne restait vraiment que les meilleurs.....

Merci pour ton cr.

@++

Pat

Commentaire de L'Castor Junior posté le 02-11-2009 à 06:24:00

Joli !
Bon, ben avec ça, ce n'est pas 3h15' qu'il faut viser, mais bien 3h10' :p

Commentaire de intuitiv posté le 02-11-2009 à 07:58:00

Ca , c'est du competiteur qui a la rage..... Bravo, en dessous de 40', ca commence a causer.

Commentaire de intuitiv posté le 02-11-2009 à 07:58:00

Ca , c'est du competiteur qui a la rage..... Bravo, en dessous de 40', ca commence a causer.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 02-11-2009 à 09:05:00

39'39", c'est superfulgurex !

Bravo, pour ta course !

Commentaire de francois 91410 posté le 02-11-2009 à 13:33:00

Une bien belle performance, de bon augure pour la suite !

Commentaire de Mustang posté le 02-11-2009 à 13:42:00

belle gestion lucide de ta course. Bravo!

Commentaire de Pegase posté le 02-11-2009 à 17:43:00

Putian 39''39. Y'a longtemps que je n'ai plus fait de 10km. Je serai incapable de refaire se chrono

Commentaire de Nono_d posté le 03-11-2009 à 23:15:00

Dis donc, 39'39 sur 10 avec le revêtement que tu décris et des virages en épingle: ça envoi!

Bravo à toi et bonne chance pour 3h15 (ça doit passer...)

Commentaire de Jerome_I posté le 04-11-2009 à 00:56:00

39'39'' au 10km -> 1h28'' au semi

Donc ca donne entre 3:02' et 3:05' au marathon. Voila c'est facile non???

Sur le papier...

Allé bon courage... 10' de gagné sur marathon et bé!!! Je dois encore en gagner 2'!!! ;-)

Jérome

Commentaire de riri51 posté le 08-11-2009 à 18:09:00

merci pour ce CR et surtout félicitations pour ton chrono.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran