Récit de la course : Les Crêtes Vosgiennes 2008, par Loupi

L'auteur : Loupi

La course : Les Crêtes Vosgiennes

Date : 24/8/2008

Lieu : Markstein (Haut-Rhin)

Affichage : 2123 vues

Distance : 33km

Matos : Baskets Salomon XA Pro 3D 2008
Short Salomon XA Series III
Débardeur Challenge Salomon-Endurance mag'
Visière Salomon
Porte-bidon Salomon Ultra Trail Belt (Bidon + une gourdinette) + pochette photo pour les barres

Objectif : Se défoncer

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les Crêtes Vosgiennes 2008, par Loupi

Tout commence par un levé très (trop ?) matinal à 6h00, pour un débarbouillage rapide (Ben oui, dans quelques heures, je vais me mettre misère, alors pas la peine de se mettre sur son 31. Rolling Eyes )(Quoique, 31, ça va vous rappeler quelque chose tout à l'heure... Laughing ), un petit déjeuner conséquent et une préparation de l'épiderme. (Oui, j'ai gardé ma peau de bébé... de partout ! Shocked )
Laetitia, mon acolyte nancéienne, et son petit frère passent me prendre à 7h00 (pour une fois, je ne conduis pas, yes !) et nous chopons au vol Eric à Lunéville.
P'tit trajet de 2h, ponctué de récit de courses, de prévisions chronométriques et d'une séance d'abdo' improvisée avec les sketchs de Dany, Florence et Jean-Marie au travers du poste CD. (Vous aurez bien sûr reconnu Boon, Foresti et Bigard. Wink )

Timing d'enfer, nous arrivons à 9h00 sous un ciel bleu pur au Markstein. On repère nos numéros de dossard (n°121 pour moi, trop bon, mon nombre fétiche est le 12), on récupère nos enveloppes, et je scrute les Kikous... Coup de fil : David ! Oui, t'es où bonhomme ? Aux dossards ? Ben moi aussi. Où ça précisément ? (Je me retourne...) Ah ben je te vois, t'es devant moi ! Laughing Pratique ces téléphones portables... Laughing

On reprend la voiture, la gare à côté de celle de Carole et on se prépare gentiment. (Qui a dit fébrilement ?!)
Court échauffement histoire d'avoir la conscience tranquille et on se retrouve sous la bannière de départ. Enfin, sous... A plusieurs mètres en arrière puisque nous sommes plus de 1000 à vouloir nous élancer pour cette 33ème (Ah oui quand même !) édition des Crêtes Vosgiennes ! Ca fait du monde ! Cette course n'a rien à envier à des évènements internationaux comme le Marathon du Mont-Blanc où on était 1300. Wink
P'tit clin d'oeil et grand merci à Carole qui a eu la gentillesse de récupérer ma veste juste avant le coup d'envoi. Merci ! Very Happy

Justement... POOOUUUÊÊÊT !!! C'est parti mon kiki ! Twisted Evil

Gros chemin forestier pour commencer avec un monde de fou, c'est limite si on ne se marchait pas dessus. C'est clair qu'avec une affluence pareille, il ne valait mieux pas engager les hostilités avec du single-track... Rolling Eyes
Et ça bouchonne dès la première flaque rencontrée, et que ça double dans les fossés, sur les talus, et que ça bartasse dans le sous-bois pour éviter un marigot créé par les pluies de la veille... Confused Amusant. Rolling Eyes
A gauche ?! C'est sûr, faut prendre à gauche ?! Ah d'accooooord... Voilà la première difficulté du parcours qui s'annonce, une pente sévère le long d'une ligne de télésièges. Eh ben on va commencer la marche, hein. Laughing Allez le cœur, je sais, t'es pas chaud, tu t'affoles, mais ça va le faire, t'inquiète pas...
Déjà, je me sens bien, ce genre de côtes commencent à me connaître, la relative expérience engrangée sur mes trails longs porte ses fruits. Very Happy En plus, en haut, nous avons droit aux premières photos de la miss Carole, faut ravaler sa langue qui traîne dans la bruyère... Laughing

Bon, nous voilà sur les crêtes, le soleil lèche déjà la nuque, le paysage est au rendez-vous, le sol est meuble et bien agréable, j'ai bien fait de me lever, tiens. Cool
Impossible de vous raconter avec précisions l'ensemble du parcours jusqu'au Hohneck car j'ai toujours été incapable de retenir ces noms à coucher dehors. En tout cas, je peux vous dire que j'ai marmonné pendant un moment dans ma barbe de 3 jours à cause de cette file indienne interminable qui ne voulait pas s'étirer. Rolling Eyes Je sais, je suis exigeant, mais c'est quand même pas très drôle d'avoir les yeux rivés quelques centimètres derrière les baskets du coureur qui te précède, plutôt que de pouvoir lever la tête de temps à autre pour admirer la nature.
Du coup, je vous garantis que je me suis fait plaisir dans les descentes (mon point fort, allez, on peut le dire... Cool ) pour doubler tout ce beau monde.
Et puis j'avoue qu'en montée, même si je ne courrais pas, histoire de ne pas affoler Mr. Miocarde, j'ai pris plaisir à gratter des places en marche rapide. Wink
Chemin faisant, comme à mon habitude avec mes départs (très) prudents, je retrouve Eric, Olivier puis David, en train de prendre une photo dans la côte précédant celle du Hohneck. Change rien David, t'es trop bon ! Very Happy

Le Hohneck, ça, c'est fait. Wink
A partir de là, je connais bien, c'est cool. Je me repère plus facilement, je vais pouvoir un peu lâcher les chiens, même si je me dis régulièrement "La course ne commence qu'à la Schlucht, mon gars...".
Après l'excellent sentier avec vue sur la Martinswand (Aaah ma jeunesse en escalade... Rolling Eyes ), nous nous engageons dans le sous-bois, où là j'avoue avoir eu un petit coup de mou sur le faux-plat montant... Mais la descente s'engage déjà. Vas-y Sef, mets un peu de gaz autour de toi, prépare le dernier tiers de course ! Dadammm, ça déboule dans la caillasse, j'adore et j'en profite ! Very Happy

La Schlucht, je ne m'arrête pas, j'ai ce qui faut dans la ceinture. D'ailleurs, je ne me serais arrêter que 3 fois au cours du parcours, 2 fois pour remplir ma gourdinette d'eau et une fois pour reprendre de l'Isostar dans mon bidon.
Allez, une belle montée en faux plat régulier en sous-bois, on y va régulièrement, petites foulées dynamiques. Wink On commence un peu à ramasser des collègues de galère qui soufflent ou qui marchent, ça devient dur...
Ah, enfin, on sort de la couverture des arbres ! Je préfère ça, la lumière, le sol moins gadouilleux et... et... cette partie technique que j'attendais avec impatience ! Grrr ! Twisted Evil C'était donc ça. A l'assaut ! Moi, le technique, j'adore ça, jouer au chamois, c'est mon truc, fatigue des jambes ou pas. On a tellement besoin d'être concentré que tous les petits soucis s'oublient pour rester efficace. Et ben j'ai été servi... Laughing Pour du technique, c'est du technique ! Certes, la cadence en prend un coup, mais on ne s'ennuie pas une seule seconde. Trop bon ! Very Happy
A posteriori, j'imagine avec difficulté les gars de devant à 14 km/h de moyenne. Ca devait quand même cavaler dans cette partie-là ! Chapeau ! Shocked

Bon, ça devrait se finir bientôt, cette histoire, non ?... Rolling Eyes Bonjour madame. On en est où là, s'il-vous-plaît ? 2,5 km ? Merci !
OK, 2,5 km. On continue...
Bonjour ! On en est où, s'il-vous-plaît ? (Le gars pas embêtant... Laughing ) 1,5 km ? Merci !
Bon, 1,5 km, disons 20 minutes avec ma moyenne de tocard, on en est à 3h17' de course, ça nous fait du 3h37', ça me va.
Tiens, ça descend comme il faut là, on ne serait pas dans la dernière justement ? Ah ben si, on entend le speaker scander les noms des arrivants ! Cool !
Wouah, le panneau du dernier kilomètre ! Quelle heure ? Punaise, 3h25' !!! Y'a pas moyen, je ne finis pas en plus de 3h30' !!! Twisted Evil
Allez, dernier coup de collier, je me laisse entraîner par la pente... Ne pas griller ses cartouches trop tôt... Tu te finiras sur les 500 derniers mètres... Ca déboule dans l'herbe fraîchement tondue, une dernière toute petite côte... Tu gardes la cadence, pense pas aux poumons qui te somment de te calmer... Les pouces calés sur les index, les yeux juste devant, ne pas regarder trop loin... Dernier virage, un bénévole m'indique à gauche... Vas-y, donne tout, tu vomiras juste après Laughing ... Y'a un gros chronomètre électronique... 3h31'09"... Rhaaaa !!!!! Evil or Very Mad Je vous avais dit qu'on retrouverait ce 31...
Eh oui, leur chrono' a démarré au POUÊT du départ et moi j'ai lancé le mien en passant sous la bannière. Rolling Eyes Pas grave, je suis fin heureux !!! Very Happy
Mon objectif au départ ? Moins de 4h. Je crois que c'est fait. Wink

Voilà, le reste aura été de bons moments de convivialité, comme à chaque fois avec mes Kikoureurs alsaciens. C'est ça le partage. Merci à tous ! Very Happy

11 commentaires

Commentaire de Hay-David posté le 25-08-2008 à 14:51:00

Chouette course, belle, dure, servie par un temps excellent et résumée par ton compte-rendu de façon excellente.

Donc bravo à toi pour ce temps pour ta première édition, et à bientôt cette journée à été un réel plaisir comme à chaque fois! ;o)

Commentaire de loulou68 posté le 25-08-2008 à 16:13:00

Superbe résumé et félicitations pour ta première participation!
C'est vrai que cette course n'a rien à envier au marathon du Mont Blanc! En plus les conditions météo était au top!
Bravo !! et bonne récup!

Commentaire de Loupi posté le 25-08-2008 à 19:00:00

Merci les copains !
C'est vrai que, pour une fois, je suis satisfait. ;-)

Commentaire de tabuki posté le 25-08-2008 à 20:20:00

tu peux être satisfait ;-) quoi de mieux que de se faire plaisir dans un super cadre. Une super course. Bravo à toi !

Commentaire de Mustang posté le 25-08-2008 à 21:53:00

bravo pour ta course et un récit très sympa!!!!

Commentaire de JLW posté le 25-08-2008 à 21:59:00

J'ai un grand regret, je dirai même plus ... un très grand regret.

Celui de n'avoir pas été avec vous pour cette très belle course de montagne. En plus, malgré la température, le soleil était au rendez-vous et là cela a du être top.

J'ai bien revécu mes sensations de 2006 et c'est sur, il va falloir que je revienne la refaire avec vous. Merci Loupi pour ton récit vivant et plein d'entrain.

Commentaire de espace_marathon88 posté le 25-08-2008 à 23:25:00

Bravo au traileur Nancéein..

J´aurais eu le merite de tenir jusqu´au sommet du Hohneck lol avant de te voir t´eloigner trés vite devant moi. merci pour les quelques mots au passage!
Rien a dire, tu as parfaitement bien gerer ta course, Felicitation donc pour ces 3h31.
Recupere bien et a bientot au detour d´un trail ou d´une course nature.

Commentaire de Loupi posté le 26-08-2008 à 00:25:00

Merci pour vos commentaires, ça m'incitera à recommencer l'exercice de la narration sur mes futurs trails. ;-)

Commentaire de alain posté le 27-08-2008 à 09:12:00

Un joli récit qui se lit tout seul, çà donne envie ou du moins j'ai de la salive sur les lèvres !
Merci

Commentaire de Loopinette posté le 03-09-2008 à 20:24:00

Bravo JoseF ! C'était un plaisir de vous voir tous courir sur ces sommets magnifiques ! Il y avait comme une magie dans l'air...
Et puis faut dire que tu as été plus vite que moi en voiture !! Même pas eu le temps d'être à l'arrivée que tu étais déjà là ! :)
Bravo !

Commentaire de Loupi posté le 03-09-2008 à 20:32:00

Merci Loopinette ! Il fallait bien que mon homonyme féminin me laisse un commentaire. ;-)
Ce fut un plaisir aussi ! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran