Récit de la course : Belledonne 2000 - 34 km 2007, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Belledonne 2000 - 34 km

Date : 24/6/2007

Lieu : St Martin D'Uriage (Isère)

Affichage : 2338 vues

Distance : 34km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Partager :

Le récit

2002 il faut que je me reprenne un peu en main.

Je suis gras comme une oie avant noël, j'ai bien repris un peu l'escrime mais il en faut plus pour que je retrouve la forme.

Un collègue coure entre midi et deux et si j'allais un peu avec lui.
C'est sur je déteste la course à pied c'est trop dur et j'ai jamais aimé ça que ça soit pendant les séances du collège ou pendant l'arméee.

Pourtant je m'accroche et fini par apprécier un peu ça.

C'est finalement assez classique comme début dans la dicipline.

Comme beaucoup j'aime avoir des objectifs alors pourquoi pas participer à une course pour valider l'entrainement.
Alors c'est parti pour le cross de la zirst (un cross interentreprise) distance 7km.
J'en chie, c'est long 7km, mais il faut un autre objectif, alors ça sera la montée des 3 communes.
C'est une autre paire de manches, sur route avec 800m de D+, j'adore mais quesque c'est dur.
 
Et c'est là que j'entends parler d'un truc incroyable, Belledonne 2000.
Quoi ça existe des courses comme ça, 38km, 2400 de D+ !!!
En plus dans Belledonne sur des chemins où je randonne depuis que je suis gamin.
Incroyable, mais c'est un truc de fou.

Evidemment je m'inscrits avec ma séance d'entrainement par semaine je suis prêt.
Et la croix de Chamrousse qui me nargue tous les jours de l'année.
2003 donc j'arrive péniblement au bout du calvaire sous un soleil de plomb, quel bonheur les 2 premières heures, quel calvaire les 5 heures 30 suivantes :-)

La descente de la croix bouclée en presque 3 heures (cette année moins de 1h30)
Donc chaque année c'est la course référence qui sert à mesurer les progrés.
2005 malheureusement c'est annulé et on croit que B2000 c'est fini.
Heureusement en 2006 c'est reparti pour une autre date mais malheureusement un peu plus court.
 
Et nous voila de nouveau prêt pour une nouvelle édition.
Ca sera donc mon 4ème B2000, et c'est vrai que cela fait beaucoup moins peur qu'avant c'est banalisé.
 
Cette course il faut vraiment avoir envie de la faire.
On est sur qu'il n'y aura pas la foule :
- pas de site internet
- annoncée partout pour le WE d'avant
- impossible de s'inscrire le jour même
- Seyssin St Nizier le même jour.
- le WE d'après les grands ducs et le TGV
 
Malgré tout cela on est quand même 130 trailers à être sur la ligne de départ.
Tant pis pour les autres et tant mieux pour nous et puis finalement les courses où il y a trop de monde c'est chiant.
Pour nous remercier c'est une tempête de beau temps.
Pourri toute la semaine avant et depuis pourri aussi.
Le seul jour de beau c'est aujourd'hui.
 
Malgré une semaine difficile par manque de sommeil (quel idée de faire de la CO à Paris) je suis content d'être là.
Tiens une casquette kikourou, c'est l'ami paspeur, un kikou que je connaissais pas.
Voila aussi iade38 connu depuis le trail de Dieulefit.
Personne d'autre à l'horizon au niveau des kikous.

 
Nos 3 kikous : paspeur, pinston et iade38


Il y aussi Christophe dans tous les bons coups et surprise il y a aussi Freddy qui finalement n'est pas une grosse taff il est allé poster son inscription dans la boite au lettre de l'organisateur vendredi soir.
 
La stratégie pour moi est clair aujourd'hui je pars doucement.
Je me place donc sur la dernière ligne et c'est parti.
Et en avant sur un rythme tranquille en compagnie de paspeur et Chistophe et nous discutons tout en marchant d'un bon pas de sénateur.
 
La première partie consiste à sortie du village ce qui doit prendre bien 200m de D+ belle vue sur la Chartreuse en face et sur Grenoble en bas.

 
La Chartreuse en face, on sort enfin de St Martin


On prend un chemin forestier pour monter aux Seiglières.
Ensuite une petite partie plate il y en aura pas beaucoup d'autre et ça remonte dans la forêt.
Toujours en compagnie de paspeur qui me lache pas d'une semelle, il a peut être peur que je reparte avec les affaires qu'il a laissé dans ma voiture.
C'est vrai il y a une heure on se connaissait pas.
 
Il commence à se plaindre que sa poche à eau est percée, je confirme ça coule sur son short.
Rien de grave c'est juste de l'eau sucrée en séchant ça colle :-)
Ca commence bien pour lui.
Je le laisse au ravito suivant en me disant que je suis pas prêt de le revoir.
 
Maintenant on monte direction la cascade de l'oursière après avoir traversé quelques ruisseaux, c'est chouette.


La cascade de l'oursière

 

L'ami paspeur est de nouveau dans la roue avec une bouteille d'eau à la main.
On continue à doubler régulierement je suis facile mais il reste encore du chemin.
 
On sort des bois pour une séance de traversée du plateau avant de montée droit dans le pierrier.
Paspeur fait son malin et passe devant, il a l'air affuté le garçon mais je l'ai en point de mire.
Enfin le haut du pierrier et maintenant on va direction le refuge de la Pra.

 


En direction du pierrier


En bas


Plus haut


Ici c'est trop beau aujourd'hui avec les montagnes, le ruisseau, toute cette caillasse.

 
Enfin en haut

 


C'est zoli ...


Un gars à coté de moi me dit qu'il vient de faire 600km pour venir ici mais qu'il ne le regrette pas, moi non plus.
 


Le refuge de la Pra


On croise les concurrents devant nous qui passent de l'autre coté du ruisseau.
Je fais sans doute une grosse erreur strtégique en signalant ma présence à Freddy, je regarde ma montre, il doit avoir 5mn d'avance sur moi, il va se méfier maintenant.


C'est peut être le jour ou je vais enfin lui faire avaler la poussière à celui là après tant de défaites humiliantes.
 
Maintenant c'est la partie ou traditionnellement j'en chie entre la Pra et croix de Chamrousse.
Ca commence doucement, puis quelques descentes bien techniques et casse gueule.
On rattrape iade38 et que c'est beau les 3 kikous rassemblés dans ce paysages de rêve.
 
Après les descentes merdiques c'est 2 belles montées difficiles.
Enfin le lac et la fameuse montée sous le télésiége.


Le lac Robert


La fin des montées c'est en haut du télésiège


Et voila


On continue à être ensemble le team kikourou.
C'est dur mais en haut il reste plus qu'a se laisser descendre de 1500m et c'est fini.
Je suis pas au top mais ça va je fais la montée et yes c'est bon.
Etonnant ma forme aujourd'hui pas l'ombre d'un début de crampe, même pas mal au jambe je suis bien.


En bas la vallée du grésivaudan, en face la Chartreuse
 

Le ravito

C'est parti pour la descente j'attaque tranquille je respecte les consignes à la lettre.
Ne pas démarrer les descentes trop vite à dit le sage.
Autours de moi ils ne connaissent visiblement pas le sage, il me largue tous à commencé par les 2 autres kikous.
 
Je continue à mon petit rythme, pas de problème.
Voila la petite relance entre les 2 stations qui fait normalement si mal aux jambes, ça passe comme dans du beurre.
Je rattrape iade38 qui a fait des voltiges dans le début de la descente.
Quand à paspeur il recherche sans succès la voiture de sa fille sur le parking de chamrousse.
 
Tiens les supporters sont tous là, en train de pic niquer, femme, enfants, bo parents, belle doche.
Je les reveille l'appareil photo n'est même pas prêt on peut pas compter sur eux.
Pour rejoindre le lieux de pic nic ils ont suivi le chemin de la course en sens inverse et je suis content d'apprendre que tous les coureurs et même les premiers les ont salué en les croisant sur le chemin.
Sympa l'esprit du trail quand même.


Les supporters encouragent Christophe


On rejoint enfin les bois pour un single rigolo où il faut faire attention aux racines.
Je suis iade38 qui fait que tomber et qui me laisse partir en tête.
J'ai encore des très bonne jambes alors petit à petit j'accélère le mouvement, je regarde un peu la montre pourquoi pas faire le truc en moins de 5h.
 
Alors j'attaque la descente et commence à reprendre un à un tout un tas de coureurs.
C'est bien d'avoir des points de mire réguliers de les reprendre de mettre un petit coup d'accélérateur au moment de les doubler pour pas trop leur laisser l'idée de s'accrocher.
 
Je gagne bien 8 à 10 places dans cette fin de parcours, je vole dans cette descente.
Nous revoila au Seiglières puis les premières maisons de St Martin.
Plus personne devant je sais qu'il reste une petite montée juste avant l'arrivée, je lève un peu le pied.
 
Je fais la dernière montée tranquillou en vérifiant que celui derrière moi n'est pas l'dée de m'enfumer par surprise.
Je passe la ligne, yes 4h57 presque 15mn de mieux que l'année dernière.
Et qui vois je, Freddy, mais ça fait longtemps que tu es là ??? non j'arrive.
Putain si j'avais su, c'était la chance de ma vien 50s devant moi c'était lui.
Si j'avais su arggggggggggggggggggggg, tant pis ça sera un regret eternel, c'etait le jour où il était bon à prendre.
 
Voila paspeur qui arrive peu après malgré ses histoires de clefs de voiture, il a bombardé dans la descente et fait fondre les semelles de ses trails.
Petit repas bien bon après la course avec les kikous et les copains et la famille nous rejoints peu après.
Paspeur continue son spectacle avec une petite hypo qui oblige les secouristes à se reveiller pendant leur sieste.
Celui là j'espère que c'est pas comme ça tout les jours car on s'ennuie jamais avec lui.

 


Miam le repas, on dirait que paspeur reprend le dessus


 
En conclusion encore parfait ce B2000, trop bien cette course et organisation parfaite cette année.
Les petits problèmes de balisage de l'année dernière ont été gommés, le repas du délice vraiment rien à redire.
Le parcours est vraiment superbe surtout par un temps comme ça.
Merci aussi aux nombreux bénévoles tous très sympas.
 
Sinon d'un point de vue perso, c'est vrai il faut partir doucement maintenant je suis convaincu.
C'est vrai que le début des descentes il faut aussi lever le pied.
Tout ça je le sais alors pourquoi je le fais pas plus souvent, c'est peut être le métier qui rentre.
Et pour la premère fois je suis dans la première moitiée du classement en trail c'est encourageant.

13 commentaires

Commentaire de Khanardô posté le 28-06-2007 à 21:27:00

Et allez, encore une course à faire...

Merci Philippe pour ton récit, qui donne vraiment envie ! Je ne connais Belledonne qu'en hiver ou au printemps, sous la neige quoi, mais je commence à élaborer mon plan d'action de l'an prochain, en y casant donc cette course !

Donc merci de lever des vocations !

Et aussi bravo pour ton temps et ton classement, la première moitié, y'a pas à ch... c'est la première moitié !

A bientôt sur une autre course, ma fille est trop petite pour conduire, et je fais jamais d'hypo.

:-)))

Commentaire de L'Castor Junior posté le 28-06-2007 à 21:56:00

Alain a raison : ton CR donne envie d'aller y faire un tour.
En plus, le beau temps est forcément un argument choc !
Félicitations également pour ta perf' : je sens que je vais m'en prendre un paquet de claques dans les prochains trails...
à+

Commentaire de titifb posté le 29-06-2007 à 07:57:00

Merci Pinston pour ton CR ! J'ai vécu la course à travers toi et ton récit sympa et très vivant...Une prochaine fois avec toi sur les sentiers de Belledonne ? Dès que j'en serai capable !

Commentaire de taz28 posté le 29-06-2007 à 08:44:00

Merci Philippe pour ton récit et ces superbes photos !!! ça change des forêts yvelinoises où l'on se perd sur les sentiers ;-))
Bisous mon Pinston !
Taz

Commentaire de corto posté le 29-06-2007 à 08:45:00

Comme les autres: super récit. De l'humour aussi. De belles photos.

Vivement le prochain.

Commentaire de gdraid posté le 29-06-2007 à 10:33:00

Bravo pour ton CR pinston, agréable à lire de bout en bout, et si bien illustré de belles photos.
Félicitations pour ta perf en moins de 5 heures.
JC

Commentaire de gibello posté le 29-06-2007 à 11:18:00

Photos géniales, j'en reviens pas qu'on puisse courir et faire des photos pareilles en même temps !
Si çà peut donner envie à quelques coureurs de venir, plus on est de fous...

Commentaire de paspeur posté le 29-06-2007 à 14:20:00

Beau CR merci. en plus tu ne m'as pas trop allumé. A+

Commentaire de blancblancblanc posté le 29-06-2007 à 15:19:00

Hello Philippe,

Comme tu dis, dommage que ce soit juste une semaine avant le Grand Duc et le TGV. J'ai vraiment, vraiment, vraiment, ... faillit venir.
Il a fallu que mes copains TGVistes me retiennent très fort, sinon j'étais là dimanche.

Je confirme c'est vraiment une belle course, intime comme j'aime, avec de superbes paysages.

Bravo pour ta course, tu progresses et tu ne t'es pas perdu. Finalement l'entrainement en CO du début de semaine a été efficace semble t'il ! :))

A bientôt.

JC

Commentaire de zakkarri posté le 30-06-2007 à 13:02:00

Magnifique cr Pinston, ça donne vraiment envie d'y aller !

Pour quelqu'un qui n'aimait pas la course à pied, tu es vraiment pas mal !
Record pulvérisé bravo !

a + !

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 01-07-2007 à 14:21:00

Bon, c'est sur qu'il y a encore du boulot...
Mais, visiblement, le trail te réussit (un peu) mieux
que la CO. Evidemment, c'est pas encore ça, mais t'es
sur la bonne voie. Et maintenant que t'en as fini avec
la course des enfants (34 km) tu vas pouvoir t'inscrire
sur une vraie course ;-))

NoNo_sans_rancune

Commentaire de peno38 posté le 30-07-2007 à 10:20:00

Bravo Philou ... belle perf. Je confirme Belledonne c'est trop beau ... c'est marrant ton intro de CR, que de progrès (et d'aventures) depuis tes débuts en CAP.
4 fois finishers ... respect mon gars, il est loin le temps ou je finissais devant toi en trail ... heureusement il me reste le VTT ;)

Commentaire de iade38 posté le 22-08-2007 à 07:55:00

Salut

J'Y ETAIS !!!!!!!

Tu es trop sympa PINSTON, toujours un plaiisir de te voir arriver AVANT MOI !!!!!
Un jour je l'aurais !!!!!!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran