Récit de la course : Marathon de Chicago 2006, par l'ourson

L'auteur : l'ourson

La course : Marathon de Chicago

Date : 22/10/2006

Lieu : Chicago (Etats-Unis)

Affichage : 1016 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon de Chicago 2006

P R E M I E R E P A R T I E

Yo l’Zoo, Yo les Kikoureurs,

C’est en avril 2005, juste avant mon 1er marathon (MdP), que je revois Fred le « cousin d’Amérique de l’Oursonne» qui vit à Chicago depuis près de 20 ans et que nous n’avions jamais revu… Je n’ai pas refusé son invitation à venir courir un jour chez lui The Lasalle Bank Chicago Marathon….
Un autre cousin Gilles, est là aussi et est coureur. Nous nous concertons… et hop ! ce sera l’an prochain que nous irons ensemble voir les pom-pom girls !!!

Janvier 2006, l’Oursonne s’occupe des billets d’avion. Février 2006, le cousin Fred s’occupe de nos dossards et nous inscrit lui-même sur le site américain kivabien http://www.chicagomarathon.com/

Avril 2006, le Bigorneau me pourri à distance de 12 secondes sur marathon….Je fais 4h13’00 à Paris alors qu’il fait 4h12’48 à Nantes le même jour !

Mai 2006, je reçois un courrier de l’organisation qui me confirme mon inscription…Yeahhhh !!!
Mai 2006 également, je reçois mon plan d’entraînement qui m’attend à partir de juillet pour 14 semaines de prépa… Houlala… y’en a des séances !! et beaucoup de km en endurance avec du frac en + au milieu des sorties !!!… Du jamais vu dans la vie d’un Ourson jeuno-marathonien ….

14 Juillet 2006, grande réunion de famille en région parisienne. Fred est là avec Nancy son épouse et leurs 3 filles. Gilles aussi est là. Il a fait l’an dernier le Mont St Michel (4h12) et La Rochelle (4h09). Bien sûr, la discussion qui va nous animer toute cette journée sera l’approche de la date tant attendue : Sunday, October 22, 2006 !.. Gilles me parle de son objectif chrono de 3h45… je lui fait part du mien à 3h59’59 et que je ne prendrai pas le risque de le suivre… tout au plus de le doubler au 35ème…hi hi hi ….Tout compte fait il va se rallier à ma proposition : partir ensemble cool et voir après le passage au semi…

1er Juillet 2006, je me suis blessé au Semi- Raid Golfe du Morbihan (déchirure au mollet). C’est Patrick H, à la fois ostéopathe et énergéticien que je consulte alors pour soigner ma blessure à l’argile verte et aux huiles essentielles…. Ben quoi, fô tout essayer… Je vais dès lors être suivi régulièrement par lui et il va réussir à me convaincre d’éliminer de mes menus les cacahuètes, la mayo, le sauciflard, le pâté, les rillettes, les chips, les frites et tous les aliments trop gras en général et même les boissons alcoolisées pour remplacer tout ça par des légumes, des légumes et des légumes à tous les repas à l’eau !…Il a 15 ans d’expérience et a mis au point une pratique personnelle qui allie thérapie manuelle, diététique et phyto-aromathérapie. Il a été il y a quelques années de cela l’ostéopathe de Serge GIRARD, vi vi.. celui qui court le monde et que la Souris a vu passer à Istanbul et a même couru avec, la veinarde !!

22 Juillet 2006, je démarre avec presque une semaine de retard mon plan d’entraînement. Celui-ci prévoit tout d’abord une phase de progression de 10 semaines, puis intensive de 2 semaines et d’affûtage de 2 semaines pour finir. Je démarre la 1ère phase à l’approche des vacances et je vais tenter de respecter mon plan à raison de 4 à 6 séances par semaine et de 40 à 80km hebdo. Tous ces km que je redoutais vont passer comme des lettres à la poste. Fô dire que les vacances ont été plus sportives et diététiques que dab ! Les séances de frac seront presque toutes faites au dessus du temps conseillé : des 1000 m en 4’26 au lieu de 4’42 par exemple…
Du 22 juillet au 31 août : ce sera donc 27 sorties, 33h, 300km, pas de compét, sans compter 13h de rando dans les Pyrénées pour aller au Lac de Baroude (2500m) et monter tout en haut du Pic de Néouvielle (3030m) avec mon pot Jef de Bordeaux, qui m’a pourri au Marathon de Marrakech (encore un..).

Fin août / début septembre : dernière semaine de vacances et ce sera sur une toute petite île du Morbihan : l’île de Houat, que je vais faire le hamster en faisant tous les jours le tour de l’île en courant (12km). Là, je vais courir 8 jours sur 8 et faire 100km. Ben voui.. il me faut (encore) plus d’une semaine pour faire une telle distance..

10 Septembre 2006, Auray-Vannes. J’améliore mon temps d’uniquement 3mn par rapport à 2005 mais j’ai la surprise de voir que j’ai grimpé de 1000 places dans le classement… L’édition quasi-caniculaire a été fatale à nombre de coureurs. Il faut dire que la météo du Semi-Raid Golfe du Morbihan le 1er juillet m’a aidé à devenir résistant à la chaleur…

17 Septembre 2006, Trail du Layon. J’y vais pour rencontrer l’Hippopotame et faire une sortie longue de 28 km : même pas mal aux pattes !!

24 Septembre 2006, je démarre la phase intensive du plan (2 semaines) et je vais courir 6 jours sur 7 et 85km hebdo…

30 Septembre 2006, Trail d’Orvault. J’y vais pour rencontrer l’Ecureuil et faire une sortie longue de 18km : même pas tombé dans la gadoue !!

1er Octobre 2006, après 1 décrassage d’1 heure, je file à la Baule pour aller voir l’arrivée du Bigorneau sur le marathon de la côte d’amour. Même s’il rêvait de me pourrir grave…, il arrive quand même à me pourrir à nouveau de 6’30 !!.. Il termine épuisé en 4h06’30.

08 Octobre 2006, Foulées du Tram. Je vais sans forcer faire 15.7km en 1h13’40.. Du jamais vu pour moi, j’avais seulement un 14km en 1’h09 au taquet (2003).
Je suis au top de ma forme comme jamais. Je peux débuter ensuite la phase d’affûtage en m’accordant un dernier petit caprice : un test VMA à 16 !!!
Ah oui.... j’oubliais.... j’ai eu un autre caprice ce jour là…. je me suis offert un nouveau Polar, le RS200sd qui affiche aussi la vitesse et le kilométrage parcouru !!

Du 1er Septembre au 15 octobre : 26 sorties, 37h, 360km dont 4 compét.

15 Octobre 2006, AAB chez l’Bigorneau. Ca sent le guet-apens !! La Tortue et l’Ecrevisse sont de la partie. Je vais refuser le champagne à l’apéro, laisser tranquille les cacahuètes et le sauciflard et réclamer une bouteille d’eau.. Nous allons ensuite passer à table autour d’un énorme et délicieux couscous préparé avec amour par la Bigornette. Je vais même me resservir copieusement et dégoûter à tout jamais la Tortue qui ne comprend pas qu’on puisse manger autant et être aussi maigre.. C’est sûr que j’ai pas grossi pendant toute cette prépa. J’ai même perdu 2 kg.. Pour ne pas être du genre bégueule j’ai accepté quand même lorsqu’ils m’ont forcé à boire un verre de vin rouge et manger ½ merguez de plus… Du coup je me suis vengé sur le dessert et j’ai pris 3 parts de tarte !!!

Nous sommes aujourd’hui lundi 16 octobre et avec l’Oursonne on va préparer les valises car le départ c’est mercredi matin. J’ai eu Gilles au téléphone tout à l’heure. On s’est donné RV à l’aéroport où Fred et Nancy viennent nous chercher. Avec Gilles on a décidé de mettre nos running dans nos pieds pour partir et pas dans les valises… On sait jamais.. si nos bagages sont perdus…. Il est en grande forme aussi Gilles, il nous voit bien passer au semi en 1h55.. Je lui ai dit qu’on était pas à 2 ou 3 mn près.. et que en 1h57/58 ça devrait le faire…

Faire quoi au fait ??!!!.. Ah oui !!… …………..passer sous les 4 h et pourrir l’Bigorneau !!!! et Jef aussi..et tous les zôtres !!!!!!!!!!! Yeahhhhhhhhhh !!!!!!!!!………Inch Allah…

L’Ourson_dans_son_nuage_ ;-)))


D E U X I E M E P A R T I E

Hi the Zoo, Hi the Kirunners,

Chicago, Sunday, October 22, 2006.

Ici il fait un froid de canard (5 degré), le jour se lève, le ciel est bien menaçant et le vent aussi est là !...
Il est bientôt 8 h du matin, l’hymne américain retenti et le silence se fait.
Je suis avec mon cousin Gilles et 378 autres français au milieu des 40.000 runners, venus de 124 pays différents, sur la ligne de départ du 29ème LaSalle Bank Chicago Marathon.
Je suis en short sous mon zouli sac poubelle et j’ai mis des gants pour ne pas attraper la piquette en route!!.. L’émotion que je ressens me fait verser une larme de bonheur. Une grande journée de ma vie de coureur débute, elle va sans doute être la plus belle jusqu’à maintenant!….et pourtant il y en a déjà eu beaucoup!

8h : Pan ! le départ est donné. Bien sûr avec Gilles on a rien entendu, on a simplement deviné car la longue colonne humaine devant nous commence à se mouvoir. Nous allons marcher 6mn et 29s avant de pouvoir enclencher nos Polars…

Bip……!..... le chrono est lancé pour moins de 4h…. Du moins c’est notre objectif à tous les 2. De toute façon, on ne rentre pas en France si on se rate ;-)))…

Colombus Street est noire de monde, de part et d’autre des milliers de spectateurs crient de toutes leurs forces : Go Go Runners.. Go Go !.. L’émotion est à son comble, je verse une nouvelle larme.. Je lève les yeux au ciel et devant moi est errigée l’immense tour IBM…. Tiens, tiens.. un signe du destin??!!.. ben voui.., c’est dans cette compagnie, en France, qu’il travaille le Bigorneau…et moi ch’suis là pour le pourrir d’au moins 6mn et 31sec.. Yeahhhhh !!

Les 26,2 miles du parcours qui nous attend, on espère sans trop de pluie ni trop de vent, vont consister à parcourir la ville et ses quartiers du nord au sud avec une percée à l’ouest après le passage au semi (13,1 miles). Retour sur le centre après la traversée de China Town au 21ème mile (33km). A l’est du parcours se trouve le Lac Michigan, sans soute Presque aussi grand que la Mer Méditerrannée!!!

Nous avons au poignet un bracelet offert par Nike au village marathon avec nos temps de passage….en miles !! (9’9”/mile) Ils avaient pas le même avec les kms.. dommage car cela va sans doute m’embrouiller le neurone, d’autant que je suis venu courir avec mon nouveau Polar le RS 200 sd qui va enregistrer automatiquememt mes temps de passage au kilo (objectif 5’40”)…. .
Sur le parcours, les miles ET les kms seront indiqués… On verra bien !..

Départ prudent en 6’26” au 1er kilo, 10’15” au 1er mile. Passage dans un long tunnel et 1er franchissement de la Chicago River à la sortie… par le pont !!... : je me suis renseigné Papy Turoom ne fait pas partie de l’organisation et il ne faudra pas franchir cette rivière à la nage…. C’est tant mieux car nous allons la traverser 6 fois au total !!!... Ouffffffff!...

Les 2ème et 3ème miles seront une superbe ballade dans le quartier des affaires où les tours sont plus grandes les unes que les autres. La plus impressionnante est la Sears Tower, longtemps la plus grande au monde avec ses 446 m soit presque 1 fois ½ la hauteur de la Tour Eiffel !!!

Les rues sont noires de monde, les pom-pom girls sont là !! Yeahhhhhh. Les spectateurs sont acharnés.. ils crient encore et toujours Go Go Runners ! Go!.. Les pancartes Run Dady ! Go Mum ! Go ! sont levées bien haut ….

Trés vite un 1er ravito va encore (après le retrait des dossards..) illustrer la parfaite organisation dont sont capables les américains dans ce genre d’événement : aucune attente, pas de bousculade, des bénévoles (10.000 sur l’ensemble de la course) tendent des verres en carton (Gatorade puis eau) sur plusieurs dizaines de mètres. Il y aura comme cela 17 ravitos !!

Cette mise en jambe nous fait passer au km 5 en 30’16 : pas tout à fait 10km/h, cooooooolllllll…….. J’ai bon le Zoo ?!..

A partir de ce moment de la course, Gilles et moi allons commencer à remonter plein de monde. Nous avions remarqué un départ rapide de la course et déjà certains commencent à le payer.. De notre côté la prudence au depart nous est favorable car nous allons faire les 17 prochains km en decà des 5’40” au kilo avec 5’20” au mieux au km21.. Ainsi nous allons, km par km, rattraper le retard accumulé depuis le début (2mn).

Arrivée sur les bords du Lac Michigan au 5è mile, le zouli sac poubelle m’est bien agréable car le vent souffle en petites rafales… Nous traversons alors la vieille ville pour aller jusqu’au port de plaisance avant de revenir vers le centre ville. Virage en épingle à cheveux entre le 7 et 8ème mile (12km), direction plein sud. Dans Broadway Sreet, je me débarrasse de mon zouli sac poubelle : le moteur est chaud, la machine carbure bien : 11 km/h !! c’est une allure que je vais tenir jusqu’au 30ème km !!! Vi vi mon Bigorneau ! T’as bien lu !! Je suis en train de te pourir grave ;-))))) Passage au km 15 en 1h25’25”, passage au km 20 en 1h52’44”… passage au semi en 1h58’32” avec 1’33” d’avance et en bon état !.. La foule de plus en plus nombreuse crie de plus en plus fort et cela en devient assourdissant!!!!
J’ai meme pas été gene par la pluie qui est venue un instant nous raffraichir les oreilles!..
Une coureuse française me crie : Allez l’Ourson ! (j’ai collé mon pseudo sur mon maillot bleu!).. Lol !

Direction l’ouest de la ville maintenant et ses quartiers populaires. En plein jour on s’y sent bien, par contre j’y viendrait pas la nuit… Je vais perdre Gilles à un ravito. Il a une patate d’enfer et galope de plus en plus vite me semble-t-il… Il me devançait de quelques mètres et hop… je le vois plus ;-(..je crains pour lui, j’ai peur qu’il aille droit dans le mur car il est haut en puls cardiaques, au delà de 85% depuis le début… Pour ma part je suis à 82%, ça baigne !!...

La traverse de China Town sera exceptionnelle ! Une ambiance de fête du Tet, le nouvel an chinois et ses dragons articulés… Je verse une nouvelle larme de joie…
Un court instant ultra-boosté, je vais ensuite continuer trankil pour me calmer un poil entre le 30 et le 35 à 10,60km/h, toujours au dessus de l’objectif de 10,5km/h. Je vais passer à 10,40 km/h entre le 35 et le 40. Le marathon est vraiment une course qui commence au 30éme… Je passe le km 35 en 3h18’00”, je calcule dans ma tête que je dispose de 42’ pour faire 7,2 km… Je vais l’pourrir!...Je vais l’pourrir!.. et je vais meme faire pêter les 4 heures !!!
Km 40 en 3h 46’48”…
A 800 m de l’arrivée il y a une côte que j’avais pas prévue….aie aie aie…
A 400 m de l’arrivée, dernier virage et la finish line est là !!... Yeah !! Les spectateurs par dizaines de milliers (1,5 millions depuis le début…) crient : Good Job Runner ! Good Job !

A 200 m je tire sur les bras, je lève les genoux… J’ai bon L’Papy ?!!..

A 100 m je vois le chrono official qui affiche 4h 06’… Mais bon sang, mais c’est bien sûr.. c’est moins que les 4h06’30” du Bigorneau à La Baule !!.... Je foooooooooonnnnnncccccce……….. Finish line en 4h 06’25” temps officiel et 3h 59’02” en temps reel ;-))) à 10,60 km/h de moyenne

Cousin Gilles est arrivé depuis 2'13" et m'attendait un poil inquiet quand même... Ouff!..on a pête les 4h tous les 2 ! Champagne et Margaux maintenant :-))))

A mon Winkle préféré,
la prochaine fois c’est toi qui va me pourrir !

L’Ourson_ki_se_dit_Bearcub_en_américain_et_Winkle_ça_veut_dire_Bigorneau_;-)

6 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 29-10-2006 à 15:15:00

Congratulations my teddy Bear !!
j'étais avec toi à Chicago, tellement ton récit est détaillé et vivant !!!
Bravo pour ton temps qui te permet de revenir parmi tes best friends !!!
Bisous
Taz_fière_de_toi !

Commentaire de Zeb posté le 30-10-2006 à 10:37:00

Félicitation l'Ourson !!!
Beau CR et belle course...J'imagine que tu savoure, et t'as bien raison.(avec çà, tu va pouvoir aborder la Sainté gonflé à bloc!)

Bonne récup, et au plaisir de ce voir à Saint-Etienne.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 30-10-2006 à 19:29:00

Just do it !...
Ca a l'air si facile ! Un vrai killer, cet ourson !
Bravo pour ta performance et ce magnifique récit.

NoNo_the_snail_of_the_Revermont !

Commentaire de calimero posté le 04-11-2006 à 17:32:00

Bravo pour le rêve américain et pour avoir réussi ton défi.Prochain défi 3h45!

Commentaire de Geronimo posté le 05-11-2006 à 11:58:00

Alors là je dis MONSIEUR !!

Commentaire de Geronimo posté le 05-11-2006 à 11:59:00

Alors là je dis MONSIEUR !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran