Récit de la course : Trail de Restefond La Bonette 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail de Restefond La Bonette

Date : 21/8/2016

Lieu : Jausiers (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 590 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

17 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de Restefond la Bonette : une première de haute volée !!!



Trail de Restefond la Bonette : une première de haute volée !!!

 

 


 

Une fois encore, c’est grâce à mon oncle que je dégote cette course, histoire de me faire pardonner de mon absence au Trail Ubaye Salomon 2016 ! D’ailleurs, qui je vois le samedi au retrait des dossards : Aimé Arnaud !!

 

 

Pour la blague, mais surtout pour la suite de l’histoire, je retire mon dossard le n°63 derrière le n°62 avec qui l’histoire se fera le lendemain. En cadeau on a un t-shirt original, des autocollants, et sinon la bénévole indique qu’il n’y aura pas d’inscriptions sur place le lendemain !!

 

 

Le lendemain justement, je suis bien à 7h45 sur la place du village de Jausiers, où jadis je fus spectateur (ça ne s’invente pas) d’une course de boucs !!! Nous ne sommes pas bien nombreux, tant mieux j’ai envie de dire, ça fera un petit comité qui aura vécu cette PREMIERE EDITION !

 

 

L’occasion d’entendre que la course est dévolue à un enfant handicapé de Jausiers, prénommé Enzo.

 

 

Briefing, puis, tel sur la Villarinche, nous passons un par un par une barrière histoire de pointer notre dossard ! Au programme 20 kil et 1350m de D+ direction le Col de la Bonette mais pas en haut, histoire de ne pas avoir à faire avec le Parc National du Mercantour…

 


 


J’essaie quand même de me mettre en première ligne histoire d’être à la une de « La Provence » le lendemain et PAN c’est parti !!

 


 


Km1

Le tour de chauffe

La mise en branle

Je pars tout doux, 10 km/h environ, en espérant que ça passe, pas trop de sensation.

Quelques spectateurs, dont un vétéran local qui nous lance « c’est bon, vous êtes sur la bonne route », lol !!!

 

 

Km2

Les choses sérieuses démarrent, un bon faux-plat sur piste de quad !!

L’occasion que les positions bougent bien, entre ceux partis encore plus doucement, et les explosés  du premier kilomètre !!

L’occasion aussi de décrocher une féminine qui me surprenait à me suivre, grrrr !

 

 

Km3

Surprise, on rentre dans un single plutôt constitué de bosses, parfait car c’est au moment où un binôme mixte me remontait, du coup je les décroche, remonte celui qui m’avait pris, avant d’essayer de filer !

Je ne creuse pas tant d’écart que ça, mais c’est sans compter sur la chance car devant c’est une chenille de 10 coureurs qui semblent bloqués ! Et le single est étroit ! Du coup je me mets en 11ème position, et prend à mon tour mon mal en patience, derrière en ancien en camel Salomon.


 


 

[pause]

Bien qu’il y ait 20 kil, je n’ai point pris mon camel : ils annoncent 5 ravitaillements !!!

[fin de la pause]

 

 

Enfin une fenêtre de tir, le groupe explose, comme souvent (et je suis pas mysogyne !!!!!!) c’était une nana « prudente » qui bloquait, vite je la dépasse car quand ça remontera ce sera une autre histoire !

 

 

Km4 à 6

On rejoint de nouveau une piste forestière à tendance BON FAUX PLAT MONTANT !

Le groupe a explosé, mon vétéran à cam Salomon prénommé Christian (V3H !) est sur mes talons, mais l’objectif primordial à mon échelle, ce sont les 3 coureurs du début du single dont la nana en jaune fluo.

Le mec de devant je ne parviens pas à faire la jonction.

Le Christian, il me remonte, puis je fais le yo-yo avec lui, tant bien que mal. Je me sens déjà dans le dur !

Heureusement quelques (menues) descentes me permettent de revenir, jusqu’à ce qu’on parvienne au premier ravitaillement, à 5 puisqu’un coureur en jaune nous a rejoint, tandis qu’on a repris un binôme « d’ultra-trailers » !

Zou eau, coca, banane, et vite je repars en premier avec un des ultras devant (dont le coéquipier sort un « hé mais tu m’attends pas » !!! Ambiance entre coureurs vraiment sympa, et ce n’est qu’un début).

 

 


Km7

Un sacré kil montagnard, avec des passages où tel au Trail du Connex ils semblent nous avoir « préparé » le sentier !!

Y compris un passage au bord d’un troupeau de chèvres, avec un chien derrière la clôture qui couine, veut-il courir avec nous ? 

Impossible de rattraper mon ultra, tandis que derrière ça fait un groupe de 5-6 à ma chasse ! Pour l’instant je laisse pas passer, ça me pousse ça va bien.

 

 

Km8-9-10

On rejoint la route, normal il n’existe pas tellement d’autres alternatives sur ce passage !

On voit un bénévole en jaune fluo tout en haut, horrible !

Bref, ça nous fait 3 kil d’une bonne MP3C, il faut serrer les dents, regarder ses pieds et AVANCER.

A ce jeu-là je ne suis point trop mauvais ! Je reprends mon ultra qui m’encourage ( !), puis le sosie d’el colombiano ( !), puis un coureur avec camel : me voici donc premier de tout ce groupe d’une dizaine de coureurs ! Hou moi qui n’aime pas être chassé, là je suis la proie de beaucoup, ça c’est saucisson power !!

Mais je tiens

 

 

Km11

On quitte la route sur la droite pour une piste plus 4x4, ouf, ça me va bien.

J’ai regardé derrière, ça s’est un peu distendu, mais il y en a 2 coriaces qui sont à ma poursuite.

Devant un gars en jaune fluo, mais vraiment, vraiment loin. Pour « devant », ça semble jouer (et pourtant !)

On arrive au ravito n°2, à nouveau des bénévoles HYPER SYMPATHIQUES, je repars juste avant mais ça ne dure pas longtemps, mon chasseur Jean-Philippe (le dossard n°62 !) me reprend !

On papote un peu, entre le soleil que l’on espère tout en le redoutant ( !), et l’interdiction des bâtons (ce que j’ignorais !), avant qu’il ne prenne le pas.

 


 

Km12

Un peu de bitume (descendant) qui me permet à nouveau d’allonger un peu, avant d’entamer ce kil qui détonne : sur la gauche sentier montagnard, je perds Jean-Philippe de vue et ça me coûte puisque je rate les rubalises suivantes, heureusement le « dré dans le pentu » me maintient devant les poursuivants : el-colombiano qui n’a point lâché, l’ultra qui n’a pas lâché (Eric !) et le V3H Christian !!

D’ailleurs, dans la longue prairie qui suit je suis rassuré, vraiment, hormis eux 3 c’est le désert derrière, et si je parviens à finir à leurs basques ça me conviendra bien…

 

 

Km12.5

Le kil de tous les dangers !!

La course démarre !!

En premier chef, au milieu de nulle part, voici pleins de voitures garées, des tentes de départ, et… des gens !!! Que se passe-t-il donc ? Une colonie géante ??

Puis je comprends « kan même » : c’est le départ de la marche et du 7.5 kil qui se fait à mi-parcours !

Et d’ailleurs, on me hèle, « mais c’est le Bouk » ! Excellent !!!

« tu es qui !!! », « je suis anonyme, mais moi c’est Renaud », « salut Renaud J »

Trop bien !!!

 


 

Km12.5-13-14-15-16.5

Le « véritable » money time numéro 1 : on rejoint ce que je pense être la piste militaire, des lacets en pagaille avec une pente pas trop élevée mais les organismes sont usés !

Jean-François n’est pas si loin devant, mais habilement tel un saucissonneur il relance efficacement, et alterne mieux que nous tous marche/course !

Cas Jean-François : réglé !

Derrière j’en ai 3 aux basques, et premier d’entre eux el-colombiano bis, je fais mon Jean-François et alterne aussi au mieux course/marche, jusqu’à ce que je cède les armes.

Cas el-colombiano bis : réglé !

Reste le binôme Eric-Christian, et ca semble être tout car on a du champ et les suivants sont loin !!!

Ils me passent juste avant le panneau « ravito à 1 kil », mais JOIE, le ravito n’est qu’à 200m, alors que, surprise, on remonte un concurrent.

Encore un ravito d’antho, on rigole, Eric indique qu’il y a plus à  becqueter que sur le Trail Ubaye, et on repart à 4 en les saluant comme il se doit.

 


 

Km16.5-17.5

Les nanas du ravito nous indiquent qu’il ne reste que 4 kil.

On est surpris, sauf que ma montre indique qu’on a fait 15.5, donc ça recoupe finalement.

Et surtout : on voit le vallon, on voit au loin, et surtout on voit les concurrents courir, oui, c’est du faux-plat descendant qui nous tend la main là-bas, ça me requinque, et je saisis ma chance et file !

Et ça marche !

On rejoint la route, l’occasion de voir que derrière seul Eric a suivi mais loin, suivi de Christian mais loin, et le troisième, houlà, très loin !

Et devant, ils sont nombreux, dont Jean-Philippe qui carbure, et el-colombiano.

 

 

Km18

C’est reparti pour une montée en lacet sur piste, Eric remonte mais pas assez, tandis que devant j’ai une féminine en point de mire, et coup de bol après le « coup de cul » suit un replat/descente un poil technique (sur mottes de terre !), elle jardine je profite je passe, on contourne le rocher et…

 

 

Km19

…et je croise un spectateur, qui m’annonce 700m encore !!!

Comment ça ?

Je vois devant en plus qu’on repasse la route, avant un mur, avec pleins de spectateurs en lisière au sommet !

J’en profite pour (enfin) passer le coureur en jaune fluo, qui ne lutte pas, tant mieux une place de glanée !

Et le dernier mur, mains sur les cuisses, on pousse, une spectatrice « venez vers moi, il reste 50m », allez je pousse et effectivement l’arche est derrière le relief, à 20 mètres !! J’en termine donc en 2h45 d’une magnifique course saucisson de montagne !!!

Allez je le dis, un peu déçu par le classement, 30/65 en étant en forme en ayant tout donné en ayant abdiqué « que » face à deux concurrents, c’est que le niveau était vraiment relevé en toute bonne foi !!

 

 

 

La suite !!!

Déjà c’est l’échange avec tous les coureurs, ceux de devant, ceux de derrière, on refait la course devant ce ravito d’arrivée gargantuesque, on discute avec les bénévoles qui veulent nos retours en vue de l’édition 2017, non vraiment terrible !!

 

 

Et quand même histoire de boucler la boucle j’irai là où j’étais fin mai (avec bien plus de neige !!!) pour voir passer le GIRO, à la Come de la Bonette, pour ce somptueux panorama à 360° !

 


 

Merci

Merci

Et merci !



17 commentaires

Commentaire de Noruas posté le 25-08-2016 à 17:37:39

De quoi tu te plains, ça faisait longtemps que tu n'avais pas fait un 46% sur un trail >= 20km !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-08-2016 à 22:03:42

Enfoirez !!!
D'ailleurs, on dit "trail", bon, c'est une montée pédestre car pas de descente et quelques portions de bitumes inévitables !

Commentaire de Trixou posté le 25-08-2016 à 17:37:40

Preum's !!! Et oui les commentaires sur Cr du bouk c'est aussi du saucisson !
Comme d'hab, merci pour ce moment.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-08-2016 à 22:04:22

Mon pauvre tu t'es fait grillez de 1 sec !!!
Merci mon TRX !

Commentaire de Trixou posté le 26-08-2016 à 09:32:38

PUTAIN LES BOULES !!!! Noruas me fait l'inter dans le dernier virage :o(

Commentaire de Namtar posté le 25-08-2016 à 17:48:28

Ben tu n'arrête plus ces temps-ci ! Merci pour le récit.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-08-2016 à 22:04:45

J'en profite j'en profite j'en profite !
Bon courage sur l'EB

Commentaire de l-ignoble posté le 26-08-2016 à 07:46:28

dans bonette,y a bonne et nette

une bonne avec une chatte nette?

Commentaire de Philippe8474 posté le 26-08-2016 à 08:36:41

Une première édition, ça ne se rate pas! Bien vu!
Belle bataille!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-09-2016 à 17:58:36

Merci champion !

Commentaire de Jean-Phi posté le 26-08-2016 à 13:34:34

Sympa comme course on dirait ?
Bon, sinon, tu t'es fait prendre par un Jean-Philippe, ça me plaît bien cette histoire là !! ^^

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-09-2016 à 17:58:47

Ben voyons !!!

Commentaire de Corne de chamois posté le 26-08-2016 à 16:32:24

J ai eu par le passé un berger allemand qu on appelait à jean-Philippe il adorait la musique classique et la peinture greco romaine

Commentaire de RENO_WOOD posté le 26-08-2016 à 22:17:39

C'est MOI Renaud !!!
Je lis régulièrement tes récits (pas tous j'avoue)...et c'est un moment de plaisir à chaque fois !
J'ai vu ta photo un jour sur les résultats du l'Ubaye...et dimanche je t'ai reconnu alors que je ne t'avais jamais vu en vrai...mais tellement l'impression de te connaître et j'ai crié Bouk presque par réflexe :-)
Bonne continuation.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-09-2016 à 17:59:39

Magnifique !!!
Rien que pour ce moment Renaud je suis heureux d'être venu !!!
Rdv en 2017 en Ubaye, puisque cela semble être également ton pèlerinage !

Commentaire de le_kéké posté le 02-09-2016 à 17:07:39

Quelle star ce bouk, il va bientôt signer des autographes et faire les summit of my life, record du nivolet, jolioz ou Margériaz. Enfin quand je dis record, on verra avec Salomon pour trouver un truc qui te corresponde ...
Annonces un peu le programme de l'automne que je t'atomise au moins une fois ou deux !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-09-2016 à 18:00:13

petit-franck l'a dit, je suis une vedette mondiale. Mondiale !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran