Récit de la course : La Nivolet Classic - 30 km 2015, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : La Nivolet Classic - 30 km

Date : 26/9/2015

Lieu : St Alban Leysse (Savoie)

Affichage : 939 vues

Distance : 30km

Objectif : Se dépenser

35 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Recette d'un WE réussi....

 

 

 

"Prenez une belle brochette de coureurs labels rouges et élevés en plein air, unis par l'amitié et le goût commun des grands espaces, de l'effort et d'une passion partagée pour le trail"


La 5ème et dernière étape 2015 de notre Challenge DTTN (Didiers Trail Tour National !) nous réunit cette fois en terre Savoyarde au pied du massif des Bauges à Saint Alban Leysse pour la Nivolet-Classic. Ce trail c'est le choix de La Corne, ça s'annonce donc assez naturellement bien velu : 30KM et 1800D+ en perspective...
 
 
 
 (30 kils....)
 

 

"Soupoudrez d'une pincée d'esprit de compétition et d'une belle tranche de pitrerie"


Ce DTTN, s'il est l'occasion de se tirer la bourre, est surtout l'occasion de beaux moments de partage et de bonne humeur.

Quel bonheur les gars de vous retrouver sur cette manche ! Cerise sur le gateau en cette ultime édition mon frangin BipBip se joint à nous en guest. Ses exploits à l'occasion de l'UT4M ayant suscité curiosité, admiration et incrédulité (et suspicion !!!!) au sein de notre con-frérie (Finir, au sprint, à 5mn d'un Kéké agonisant tout en ayant pris 30mn de pause ravito sur un parcours de 41KM/2600D+ fût un exploit remarqué).

 

 (Sacrée brochette en effet !)




"La veille au soir rassemblez-les et laisser les longuement mariner dans les meilleurs crus des côtes du Rhône. Agrémentez de fromage fermier, de charcuterie Corse et, une fois bien imbibés, rajouter une bonne rasade de Génépi maison..."


Bon là, c'est vrai, c'est notre domaine d'excellence ! Le choix des rouges relève à chaque fois de la virtuosité à tel point qu'on pourrait créer un label qualité DTTN garantie ! Pour couronner le tout Bipbip nous a ramenés une Tome au marc maison qui macère dans sa cave depuis des mois et la Corne une Coppa en provenance directe de Calvi. Le Faizan étant un pur maestro aux fourneaux on s'alimente comme avant un ultra.



 



"Laissez reposer..."


Une bonne nuit de sommeil là dessus histoire que les anti-oxydants quittent un peu le foie pour rejoindre les autres organes...

 

(Tous dans la bétaillère) 

 

 


 

"Le lendemain choisissez un bel écrin de verdure, déposez vos traileurs en fond de vallée et allumez les gaz"

 


8h30 à l'entrée de Saint Alban Leysse : Tout le DTTN avec un dossard se masse dans le tombereau de Bipbip. On décharge le bétail sur la ligne de départ avant de retrouver sur place Icecool et son beau-frère. L'échauffement est succinct mais il suffit de lever les yeux pour comprendre que le profil va se charger direct de nous mettre à température ... façon grillades...


 

  (.... 1800 D+)

 


 

"Saisissez de suite à feu vif et laisser longuement suer"


Et dès le départ, toutes sirènes de pompiers hurlantes, ça monte en effet droit dans la pente. Nous voilà prévenus.

Après cette première franche montée petit répit d'un kilomètre histoire de prendre de l'élan pour une ascension ininterrompue de 7 kilomètres.


Et nom d'un p'tit chamois Bauju pour monter, ça monte... En pleine forêt, le long des torrents, avec ou sans cascades, en singles, en lacets, en tout ce que vous voulez ça monte sans discontinuer. Comme le cardio.

 

(J'aime bien cette photo j'ai l'illusion d'aller vite...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (Et là normalement vous vous dites : Peut être que s'il prenait moins de photos il irait plus vite ....)

 




"Une fois à point ajouter un trait de piment puis porter à ébulition"


Le vrai morceau de bravoure de ce trail c'est le Pas de l'Echelle. Une petite grimpette droit dans la falaise sur une portion de 15/20m quasi verticale et équipée de mains courantes et d'échelles métalliques. Surréaliste, culotté de la part de l'orga et vraiment génial. Nous avons, je crois, tous adoré.

 

 

(♫ ♪ "Mais où est passée la grande échelle, grande échelle ...." ♫ ♪ ♫ )

 


La croix du Nivolet est alors rapidement atteinte. Autant vu du bas elle paraissait minuscule autant de près c'est un sacré morceau de féraille ! Ca donne la mesure du D+ qu'on vient de s'envoyer...

 

 

 


 

"Maintenir alors longuement la cuisson à feu doux"


On retrouve alors un chemin plus roulant. En sous-bois d'abord puis à découvert en rejoignant La Féclaz.
1er ravito au KM15 dans le village. Mine de rien il est bienvenu et les fruits frais, comme les sourires des bénévoles, font le plus grand bien.
On emprunte ensuite les pistes de ski. C'est parfois bien valonné et ça pique un peu les jambes. Le second ravito arrive très vite, dès le KM19.
Ultime raidillon avant d'attaquer une descente aussi vertigineuse qu'a pu l'être la montée.



 

 

 

 


 

"Déglacer vigoureusement"


Quelle descente de merde ! Franchement au grand gala des casses-pattes elle vise un classement d'excellence. D'ailleurs j'ai vu un paquet de gars clopins-clopant se demander s'il leur restait encore des ligaments pour finir la saison.

Bref en belle enclume j'ai pô aimé. Mais alors pô du tout !

 

 


 


"Rajouter une pointe d'amertume pour réhausser les arômes"


Et ce qui devait arriver arriva, au kilomètre 26, 4ème heure de course, tout pareil que sur l'UT4M, ce fichu BipBip me passe devant (..ROGNTDUDJUUU...).

Et comme sur l'UT4M avec une facilité déconcertante en envoyant les watts (...the Fuck !?!)

 

 

("BipBip ... Yeaaahhhh....." Finish au sprint pour le frangin...)

 


 


"Une fois tout le monde bien cuit servez avec Diots et Polente. C'est prêt. Vous pouvez accompagner d'une bière... Ou deux..."


Ultimes kilomètres, applaudissements sympatiques des spectateurs et de la petite famille...


(... doublé sur le fil par la 38ème féminine ... y'a du niveau en Savoie... )


.... c'est enfin l'arche d'arrivée en 4:20 un peu plus loin dans le classement que sur mes dernières courses. La descente à fait du mal de tout point de vue. Je ferme donc la marche du DTTN derrière:

Le Manak en 3:28 (Bravo ! Quel Chrono !)
Didier07 en 3:47
Didier26 en ... 3:47
et Corne de Chamois en 4:03

 

Icecool fait 3:56

mon Jeff me met 4mn en 4:16 ....

 

Bilan final :

  • Un trail magnifique à recommander 
  • Un super bon esprit au milieu du peloton
  • Une pensée pour notre Faizan qui crevait d'envie de prendre le départ et pour toi, Bouk, qui tenait peut-être là, en local de l'épate, l'occasion de tenir ta première victoire de la saison ;)

 


(Pôv'Faizan il en avait tellement envie...)




(François d'Haenne ayant insisté pour prendre une photo avec nous c'est en champions accessibles que nous posons avec lui)





35 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-09-2015 à 23:09:40

Un récit d'anthologie...
Une photo d'anthologie... (je parle de bipbip habillé façon the creq's et en train de sprinter)
Merci !!! Et bravo parce que 4h26, quand même !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 19:36:03

4h20 mon bon. 4h26 c'est le temps que tu aurais mis si tu étais venu :)

Commentaire de Corne de chamois posté le 01-10-2015 à 00:53:34

Il ne fait nul doute que le bouk serait passe à la casserole car ta perf est belle
Y avait du niveau avec ce challenge pompiers et puis en Savoie c est toujours plus relève qu ailleurs

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 19:38:27

Le Bouk à la casserolle : On reste dans la métaphore culinaire... :)
T'as noté que quand j'ai gueulé "La Corne tu boites" c'était visionnaire..
Il a juste fallu attendre 30 bornes que ça se vérifie.
Ca va mieux au fait ?

Commentaire de Arclusaz posté le 01-10-2015 à 08:52:20

quelle belle région !!!!!!!!!!
le pas de l'échelle, c'est vrai que c'est joli : le Tail Nivolet-Revard ne l'emprunte plus car il générait de trop longs bouchons mais pour un trail moins fréquenté comme celui là, c'est un passage parfait. Encore une course à faire....
Et ce Bip-Bip-Jeff, il est épatant. on sait maintenant qui est le champion de la famille....

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 19:39:39

Il est grand temps que je lui rabatte son caquet...
Sur la Chambérienne. Sans l'ombre d'un doute !

Commentaire de bipbip73 posté le 01-10-2015 à 20:05:10

Sur la chamberienne c'est certain. Courir la nuit c'est casse gueule, on va y aller doucement. En revanche à St Etienne de Crossey j'ai encore mes chances. Enfin si je n'est pas repris 5 kg d'ici là.

Commentaire de Namtar posté le 01-10-2015 à 09:23:34

Je la coche pour l'année prochaine, tu l'as bien vendue cette course !

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 19:40:38

Tu ne seras pas déçu Namtar. C'était magnifique.
En plus y'avait des bananes à tous les ravitos :)

Commentaire de bipbip73 posté le 01-10-2015 à 20:07:26

il manquait juste du fromage, sinon c'était parfait.

Commentaire de Trixou posté le 01-10-2015 à 10:45:02

Ta rivalité sportive avec Bouk est mondialement connue, mais c'est votre rivalité littéraire qui nous fait passer les plus beaux moments (ne nie pas, au 21e siècle on ne peut pas écrire sans sentir le spectre scrutateur du Bouk dans son dos).
Bravo pour ce récit et pour ta course !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-10-2015 à 11:03:42

Toi tu es adorable...
On te verra à la SSEX 2016 je sens !
Il y a aussi un autre OFF qui se prépare mais chut...

Commentaire de Trixou posté le 02-10-2015 à 10:42:07

Vos saucissons sont bien excitants mais ils sont un peu courts pour motiver un tel déplacement.

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 20:49:23

Ah mais tu n'es pas au courant ? Le Bouk a des nègres ! Désormais il ne fait que vendre sa signature. De toute façon un seul homme ne peut pas avoir écrit 31 récits depuis le début de l'année et encore moins 237 (!) au total (tu le tiens ton record Ju' te voilà seul en tête désormais !!!)

Commentaire de Trixou posté le 02-10-2015 à 10:45:34

Un mythe s'écroule :o(

Bientôt les HDS à côté des SAS...

Commentaire de bipbip73 posté le 01-10-2015 à 11:07:48

Encore un très bon récit...j't'ai fumé...j't'ai fumé......

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 20:30:42

Bravo Jeff. Il me semblait bien que t'étais encore bien affûté.
A moi de progresser en descente. C'est bien là que je perds la course.
Dans tous les cas ne compte pas me refaire le coup d'ici la fin de l'année. La Chambérienne et la Montagnole elles sont pour moi.

Commentaire de the dude posté le 01-10-2015 à 12:57:33

Bon voilà, maintenant j'ai lu et je dis: Bravo, un bon récit comme d'hab', drôle et original, et en + avec de jolies photos.
On regrettera juste l'absence d'un ou 2 morceaux de Bouk bien saignants pour agrémenter la recette.
J'aurais avec plaisir apporté ma contribution également, mais les services vétérinaires ont déclaré la viande de Dude définitivement impropre à la consommation :(

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 20:37:22

C'est vrai qu'un morceau de gras parfois ça relève le goût. Viande saveur persillée comme on dit. Mais bon le gras de Bouk c'est un peu fort en bouche (on demandera confirmation à la Coccinelle).

Sinon ça me peine que tu ne cours plus car toussa ce serait encore plus sympa en ta présence. Mais il faut rester positif : ça t'a permis de beaucoup progresser en orthographe et conjugaison.

PS: tu penseras a me rendre mon Bled ? Il parait que j'en ai un besoin urgent...

Commentaire de le_kéké posté le 01-10-2015 à 15:03:48

Belle course, mais à la fin c'est toujours bipbip qui gagne maintenant ...
Il a pris le dessus le frangin et on peut pas mettre ça sur le coup de la surprise après son coup d'éclat de l'UT4M.
Perso j'aurais pas pris les bâtons sur cette course.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-10-2015 à 15:05:30

En fait, bipbip c'est l'inverse du bouk

Commentaire de le_kéké posté le 01-10-2015 à 15:11:53

Et tu assumes ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-10-2015 à 16:24:17

Pas le choix
:(

Commentaire de le_kéké posté le 01-10-2015 à 16:29:18

C'était juste un référence à un merveilleux poète, Assume si tu bouffes 10000 macarons ,surtout fais pas l'con

Commentaire de the dude posté le 01-10-2015 à 16:32:53

On aime le même type de poésie à ce que je vois :o)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-10-2015 à 16:58:03

Mais bon sang c'est bien sûr !!!!!!!!!!!!!!!!
D'antho !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 20:41:18

Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. Il est grand temps de mettre fin à cette bonne série du Bipbip sinon c'est du côté du Kéké qu'il va vouloir aller chasser...

Bâtons / pas bâtons difficile à dire. Ils m'ont bien aidé dans la montée quand même. Et dans la descente merdeuse j'étais parfois bien content d'avoir des appuis supplémentaires. Difficile à dire donc...

Commentaire de bipbip73 posté le 01-10-2015 à 15:31:17

Vous inquiétez pas je vais vite reprendre des kilo, il faut préparer l'hiver. Pour albacor, un p'tit poil de gestion de course (genre, j'arrête de me griller d'entrer de course) et puis voilà. Il est plus rapide et surtout mieux entrainé...

Commentaire de Albacor38 posté le 01-10-2015 à 20:45:01

Que dalle. Je suis parti "cool". Celle ci je la perd sur la descente.

Commentaire de Trixou posté le 02-10-2015 à 10:51:44

A chaque fois il se fait reprendre sur la 2de moitié, il faut que quelqu'un lui dise qu'on ne s'échauffe pas en faisant le holeshot et du fractionné dans la 1ere bosse !

Commentaire de loiseau posté le 01-10-2015 à 20:58:10

Merci pour le récit :-) :-). Parfois je regrette de ne pas habiter plus près de la Savoie (mais pas souvent, hein), ça l'air pas mal comme petite course !! Je comprends pourquoi tu n'étais pas à la montée de la Bastille... Rendez-vous à Sassenage et amène ton frangin, il n'y a pas de descente...

Commentaire de Albacor38 posté le 02-10-2015 à 08:14:09

Et oui lepiaf c'est pour cela que je n'étais ni à la Bastille-Spiridon, ni à la Bastille-Wider (Franchement c'est pas un peu n'importe quoi là ?) et que je n'étais au Cross du Manival qu'en spectateur / animateur (expérience très sympa d'ailleurs)...

Commentaire de loiseau posté le 02-10-2015 à 21:40:18

La Bastille-Spiridon se fait ce week-end là depuis 20 ans. Le n'importe quoi c'est que Wider a décidé il y a 3 ans de faire sa course exactement le même week-end !!! En plus, dix euros d'inscription pour le Spiridon, tous pour une bonne cause, et 15 euros d'inscription pour le Wider, tous pour ... Wider! C'est clair, pour moi qu'il n'y a qu'une course ce weekend là...

Commentaire de Kirikou69 posté le 01-10-2015 à 22:21:02

Merci pour le récit , et bravo pour ton humilité pour accepter de poser en photos avec des spectateurs : ca donnera peut-être envie à ce François d’arrêter la boisson et de se mettre à courir

Commentaire de Albacor38 posté le 02-10-2015 à 08:16:29

Je crois savoir que le garçon s'est envoyé un petit up/down à la croix du Nivolet en coupant droit juste avant la course en guise de réveil musculaire. Genre là où d'autres prennent leur dose de caféine pour se réveiller, lui il prend 1300D+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran