Récit de la course : Marathon de Provence Luberon 2014, par gnoufee

L'auteur : gnoufee

La course : Marathon de Provence Luberon

Date : 5/10/2014

Lieu : Pertuis (Vaucluse)

Affichage : 799 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Que du bonheur !

05 octobre , c'est le jour du marathon du Luberon , depuis le fiasco de l'année derniére , j'en avais fait un de mes objectifs de la saison , avec pour but de le finir ! Cette année , il se place , 3 semaines aprés celui de Marseille qui a été déplacé pour cause de changement d'organisateur . 

Enchaîner 2 courses aussi longues , c'est toujours dur , il faut gérer la fatigue et s'entraîner en conséquence , ne pas trop en faire , gérer ces douleurs et ne pas se blesser . J'ai volontairement allégé la derniére semaine , supprimant 2 séances , en en ajoutant une en vélo d'appartement .

Le marathon du Luberon , c'est cela

ou bien ceci

 Le dénivelé est important sur la fin de course !

Au départ , je ne sais pas trop bien où j'en suis , peu de certitudes , aurai-je bien préparé mes 3 semaines entre les 2 courses , de toute façon , je m'étais juré de ne pas partir trop vite et d'en garder pour la deuxiéme moitié du parcours . Mais , je sais qu'une fois le départ donné , les bonnes résolutions peuvent trés vite s'envoler... En plus la forme ne paraît pas être au rendez-vous , des petites douleurs titillent mon corps fatigué...

 

Comme toujours , il y a une ambiance de fête sur la ligne de départ , cette fois ci , c'est la zumba qui est à l'honneur , les voitures anciennes et les déguisements sont également de sortie .

3 courses sont au programme , le 10 , le semi et le marathon , 350 inscrits sur la distance reine .

Le départ est donné à 9h15

 Comme décidé , je pars doucement , nous faisons le tour de la place , et nous nous dirigeons en direction de Villelaure par de petites routes champêtres , une petite descente , puis c'est un parcours plat qui nous attends pendant une dizaine de kilométres . La température est trés agréable , idéale pour courir !

Je maintiens mon rythme aux alentours des 4'45 au kilométre , sans forcer , j'accompagne la 3iéme féminine qui a une allure comparable à la mienne , nous ferons une dizaine de bornes ensemble , une pléiade de concurrent me dépasse , ce n'est pas grave , de toute façon , ce n'est pas ici que l'on gagne du temps .

Nous voilà à Villelaure , 

un petit tour dans la ville , c'est le lieu du passage de témoin pour les participants au marathon-relais et retour vers Pertuis

Le trajet est toujours plat mais trés trés légérement montant , les temps au kilométre augmentent de 5 à 6 secondes. 

La ville de Pertuis se profile au loin , le parcours est toujours aussi beau , les champs verts se succédent au jolies villas , nous sommes aux abords de la ville de départ , la petite descente du début de parcours devient , au retour , une montée assez séche , elle coincide avec la fin du premier semi , 1 heure 41 minutes 16 secondes , c'est correct .

Nous passons dans le centre de la ville , direction l'étang de la Bonde , à la sortie de la cité , la route s'éléve légérement , l'année derniére j'avais commencé à avoir mal aux jambes à cet endroit précis , aujourd'hui ce n'est pas le cas , tout va trés bien . Je commence à dépasser pas mal de coureurs , la deuxiéme féminine puis la premiére , la route s'éléve nous courrons maintenant dans des chemins . Dans la deuxiéme partie de ce semi , j'aurai dépassé une bonne vingtaine de marathoniens , et un seul sera revenu sur moi ! 

Je passe à la borne 31 , souvenirs , souvenirs ! C'est à cet endroit précis , que j'avais abandonné l'année derniére , aujourd'hui , je me sens encore bien , mon genou droit me fait un peu mal , mais rien de grave .

Nous arrivons à l'étang de la Bonde , mon fan club , composé de 3 générations de femmes , m'encourage . 3 kilométres autour de cet étendu d'eau , chemins étroits , ravinés , trous , et racines émaillent le chemin , les petites descentes succédent à de petites montées séches . Cela devient dur .

Kilométre 35 , c'est là que commence la vraie course , vulgairement , on les mets sur la table et on voit ce que l'on veut en faire , 2 solutions ou on se laisse aller ou on se bat pour aller chercher quelque chose , j'ai choisi la deuxiéme proposition , les jambes sont devenues lourdes , le souffle un peu plus important , à la sortie du chemin de l'étang , encore une montée séche , direction la tour d'Aigues , descente pendant 3 à 4 kilométres , heureusement , cela permet de reprendre un peu de vitesse .

La fin du marathon est proche , je pioche pas mal , mais malgré tout , je continue à dépasser des concurrents , la fin du parcours reprend le tracet de la course des 10 kilométres , avec encore des montées et des passages dans des chemins mi caillouteux mi terreux . Plus que 2 bornes , il faut se battre dans sa tête , non on ne lâche pas , c'est long , le concurrent devant moi est loin , je ne le rattraperai pas .

Je rentre dans la Tour d'Aigues , les encouragements des spectateurs font du bien , je dépasse quelques coureurs du semi , plus qu'un kilométre , 500 métres , avant dernier virage , début de crampes , on s'accroche , dernier virage encore un élancement ,

ça y est , c'est le tapis rouge , la ligne d'arrivée , ce public qui m'applaudit !

La médaille mise au tour du cou par un bénévole , le temps ? 3 heures 27 minutes 11 secondes ! 29 iéme au classement sur 350 inscrits et 226 classés . Mon record est battu ! Je ne m'étais pas du tout préparé à cela !

 

  Ai-je bien pris le bon chemin , d'habitude un petit plaisantin monte un mur au 37iéme kilométre , là je ne l'ai pas vuClin d'œil

Epilogue : Aprés avoir beaucoup bu , j'ai passé pas mal de temps à marcher pour essayer d'éliminer mes crampes...

Ce sera vraisemblablement une de mes derniéres courses de l'année , maintenant place à la récupération , le prochain objectif , c'est le marathon de Marseille en mars de l'année prochaine !

7 commentaires

Commentaire de montevideo posté le 06-10-2014 à 12:42:43

Super chrono surtout 3 semaines apres marseille quel recup ! Bravo et rdv marseille 2015

Commentaire de CROCS-MAN posté le 06-10-2014 à 13:05:51

bravo, je pense que si tu as réalisé ce chrono c'est parceque tu as justement fait Marseille avant, le corps enregistre l'effort et s'en accomode.
bonne récup :)

Commentaire de gnoufee posté le 06-10-2014 à 16:14:06

merci bien à vous deux , à bientôt...

Commentaire de Pieromarseille posté le 06-10-2014 à 21:18:46

Bravo Gnoufee : enchainer comme ça deux marathons, et le second en moins de 3h30, c'est excellent ! Merci pour le récit qui permet de bien revivre la course.
J'étais également à Pertuis ce we, mais sur le semi seulement. Et oui, il y avait quelque chose de stimulant dans l'air, j'ai égalemnent battu mon RP...

Commentaire de gnoufee posté le 07-10-2014 à 18:59:22

bravo à toi , et à une prochaine

Commentaire de will36 posté le 07-10-2014 à 14:24:24

bravo, tu es le seul que j'ai plus rattrapé du groupe je finis a 50" derriere toi .

en 3h28'02

Commentaire de gnoufee posté le 07-10-2014 à 19:04:23

Jules Cesar ! Tu m'as dépassé dans Villelaure , et je t'ai rattrapé au 26 ou au 27iéme kilomètre , tu as bien fini ! Bravo pour ta course !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran