Récit de la course : IronMan France Nice 2014, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : IronMan France Nice

Date : 29/6/2014

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1093 vues

Distance : 226km

Objectif : Objectif majeur

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

IronMan de Nice : le récit d'un néo V3

 

Extrait Wikipédia :

L'Ironman est un des plus longs formats de triathlon, d'une distance totale de 226 kilomètres (140,6 miles). Une compétition Ironman, « Homme de fer » en français, est une course multi-disciplinaire consistant à enchaîner 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme puis un marathon (course à pied de 42,195 km).

 

Ironman et Triathlon Ironman sont des noms déposés, propriétés de la World Triathlon Corporation (WTC). Cette société privée organise un circuit de courses et le championnat du monde de la spécialité. Sa devise adoptée par tous les compétiteurs — les Ironmen — est « Tout est possible » (Anything is possible).

 

La marque Ironman est associée au triathlon Ironman d'Hawaï originel qui est depuis 1990 le championnat du monde d'Ironman (Ironman World Championships), titre décerné par la WTC.

...

Nice, comment dire ? ca n’a jamais été mon truc… trop pimpant , trop lucratif, trop disney…

Bref il n’y avait qu’un  déplacement en masse du Fontanil Tri qui pouvait me faire changer d’avis , et l’envie de me faire un petit cadeau pour célébrer le passage du ½ siècle !


Janvier, Février, il fait beau , tout le monde (ou presque) roule déjà comme en Avril, je nage 1 fois toutes les 2 semaines, je viens de me blesser pour la n-ième fois aux ischios suite aux régionaux de cross.. bref j’ai un poil l’impression d’avoir un train, voir 2 trains de retard.

 

Avril ca va mieux je dégage enfin un peu de temps  pour commencer à allonger (première sortie vélo de 80 bornes ! ca s’arrose !), je nage plus régulièrement, et commence à entrevoir l’éclaircie… 

 

Quelques sorties vélos avec les salamandres (souvent le boulet) et voilà déjà Doussard, sans doute mon half le plus abouti à ce jour : je sens un déclic , j’arrive à ne pas trop gérer en vélo , et je fais une course à pied correcte malgré un entrainement cap réduit. Bref dans la tête le plus dur est fait !

 

28 Juin, jour J-1, j’ai des bornes én vélo  mais avec 3 sorties entre 120 et 150 bornes , je crains de ne pas tenir la distance …en course à pied , avec les 21km de Doussard et une sortie de 1H45 dans le cagnard , ca ne fait pas épais, et je commence à me demander comment je vais passer le 2nd semi de Nice. 

 

Coté sensations, par contre, je me sens super bien, les balcons de belledonne à J-10 sont passés comme une lettre à la poste… alors Inch Allah !

En résumé, j'arrive à Nice avec :

- les kms vélo nécessaires(>3000km), mais il manque 2/3 sorties de plus de 150 kms histoire d'avoir vraiement la distance

- 500 kms de course à pied (bitume et trail) et 2 sorties longues

- 100 kms pour 40h de natation , une seule sortie de 3000m à J-10

 

Coté alimentation/ravitaillement (histoire que ce CR puisse servir éventuellement à des futurs prétendants) :

- Petit dej normal tartines beurre/confiture+ 1 infame morceau de Gatosport

- 500ml de boisson d'attente avant le départ de la natation

- 6 barres de pates d'amande pour le vélo

- 6 bidons de 750ml pour le vélo (malto)

- 1 demi verre de coca sur chacun des ravitaillements en course à pied (pendant les 10secondes de marche que je m'octroie au ravito)

 

Jour J, je stresse un poil, perd mes lunettes de natation 10’ avant le départ, les retrouve miraculeusement dans le tas des sacs blancs « StreetWare »… (toi , me dit Seb, « aujourd’hui il ne peut rien t’arriver… »)

 

Puis je retrouve Coco et GG dans le sas juste avant que 2800 forcenés ne soient lachés dans les flots...



Honnêtement, je craignais que cela soit la bagarre : pour moi , ca s’est super bien passé …jamais bloqué par devant , juste pris 2/3 nageurs sur le dos, mais bon rien de bien terrible…Par contre, j’ai les mêmes errances de  navigation que d’habitude, et j’ai sans doute fait bien plus que les 3.8 km au programme. 

Résultat je sors en 1h14, alors que je pensais franchement pouvoir faire 5’ de moins ! Bon, 5’ sur 12h d’effort on s’en fout un peu comme dirait l’autre !


Longue, très longue transition vélo de plus de 9’, et c’est parti pour 174 kms de vélo. Je ne connais pas le parcours, donc je vais faire comme d’habitude, gérer, sans doute trop gérer… 

 

Nico me double lors d’une pause technique, puis un peu plus loin je rattrape Coco qui n’a pas visiblement un gros moral. Col de l’Ecre, je récupère mon « jambon-beurre » que je vais déguster et bien mâcher pendant une bonne demi heure..

Sur le demi tour , plus loin je croise Nico pas loin devant,  puis Lionel, Coco et Oliv, on est tous dans un mouchoir de poche ! J’en ai gardé un peu sous la pédale, mais au moment d’en profiter la pluie arrive soutenue, je ne compte plus les types vautrés dans chaque virage ; je n’ai pas du tout envie de terminer l’aventure comme eux, et redouble de prudence sur une section où habituellement ca roule entre 40 et 50 km/h…je tiens à l'été de rando avec ma chérie... non mais :)  6h26 pour le vélo, j’espérais 6h15, mais vu les conditions météo des 50 derniers kms, je suis dans les clous !

 

Transition vélo-cap comme d’habitude plus efficace, et c’est parti pour les 42kms tant redoutés. Coté positif la présence des « tri fonction Orange », ainsi que de leurs supporters et supportrices : j’entends régulièrement des « allez le fontanil » qui font du bien au moral. 

 

Le marathon à Nice c’est 4 A/R sur la promenade des anglais (10.5 chacun). Le 1er tour, je suis bien entre 11.5 et 12km/h (suis je parti trop vite ?). Jusqu’au km 15 ca va encore. Je rattrappe Lionnel qui m’a doublé en vélo lors d’une pause technique, puis Jerome et Rémi qui ont 1 tour d’avance. Je croise la tortue et ouster, tous les 2 faciles, et je ne les reverrai pas. 

 

Passage en 1h56 au semi, je suis dans l’objectif du marathon en <4h… mais je n’ai plus rien dans les chaussettes,  je n’avance plus, le 3ème tour est un calvaire , le marche , je trottine, la tête lâche, je n’ai pas( plus) envie de me faire mal pour gagner 10’, 15’ au final…3eme tour à 8km/h, je broie du noir, "plus jamais ca",je suis dans le dur, l'espoir des 4h s'éloigne inexorablement.... Je me reprends un poil dans le 4ème et dernier tour , en raccourcissant les pauses marche, toujours fidèle ma stratégie boisson (1 demi verre de coca tous les 1.7km)… 

Au demi tour, Nico m’invite à le rejoindre pour passer la ligne ensemble, mais il faudrait que j’accélère et j’en suis bien incapable. .. 500m de la ligne, je sens la fin et retrouve des forces…250m , la tribu du fonta donne de la voix… je passe la ligne en 12h13, bien content d’en avoir terminé … quelques minutes derrière Nico, quelques secondes devant Coco, incroyable  et revenue de nulle part !

 

11 sur 11 pour le fontanil triathlon, carton plein qui concrétise un projet fil-rouge qui a fait vivre le club pendant de longs mois..

Merci et Bravo les Salamandres :

-       Rico, le roi de la plaque et du D+, finisher en 10h22 et qui sans un genou récalcitrant pouvait décrocher le jackpot

-       Rémy, notre président (dit Dupond), l’ami des plaques de plâtre, miraculé qui a du couper l’entrainement 1 mois à quelques semaines de l’échéance et nous sort un marathon en3h35 :

-       GG (dit Dupont), qui concrétise sa grande forme du moment, il est au niveau du président, et sans un boyau faiblard, il approchait les 10h15

-       Seb, qui a coaché , animé ces 6 mois d’entrainement de main de maitre, il aurait mérité de décrocher le graal

-       Rémi, toujours aussi impressionnant en natation, qui a atteint son objectif, mettre moins de temps sur le marathon que sur les 180 de vélo :)

-       JB, qui sans un p*ain de genou récalcitrant serait venu chatouiller le top 5

-       Nico, le miraculé (il avait une jambe en moins à 2 semaines du jour J) qui en ce dimanche à Nice est devenu un TRIATHLETE , en maitrisant parfaitement le marathon

-       Coco, cette nana est INCROYABLE, elle arrive à Nice sur 1 jambe, petit moral (bref tout ce qu’il faut normalement pour se planter dès que ca devient dur…) et elle passe à travers les difficultés pour claquer un joli 4h12 au marathon. Profond Respect !

-       Lionnel, l’homme au genou bionique, qui 2 ans après une opération pas anodine devient « homme de fer » : joli vélo au passage !

-       Olivier, qui a sacrifié sa saison de ski pour s’entrainer en vue de Nice, et devient aussi « homme de fer » option perfusion :)

 

 

... Et aussi 3 sur 3 pour le Zoo :

- la tortue impressionnante, qui se disait en petite forme et pas motivée, et vient finir à 10 petites minutes de son temps record de 2012 

- ouster, facile pour son 1er format IM , il y a du Johnny wilkinson chez notre angliche :)

 

De mon coté, je crois finalement que je ne suis pas fait pour ce format ; trop de contraintes pour mener à  bien un entrainement, des moments galères où l'on se demande ce qu'on fait là; j’ étais prêt pour un Half (je l’ai constaté à Doussard  il y a 3 semaines), mais pas prêt (mentalement) pour un effort soutenu de 11h à 12h sur un format IM . Je ne suis pas déçu , je suis au contraire bien content d’avoir partagé cette expérience avec mes potos cités ci dessus et d’être allé au bout ; par contre, après avoir terminé Embrun et Altriman, j’ai peut être abordé Nice avec un peu trop de facilité… 

Bref, Le triathlon restera la base de mon entraînement sportif comme ca l'a été lors des 5 dernières années, mais je me contenterai sans doute de 2/3 formats M ou L par an...

J+9 : Nice est déjà devenu quasiment un lointain souvenir ; pas de séquelle, aucune fatigue, j'ai même fait  un format Sprint ce dimanche du coté de Machilly en prenant un maximum de plaisir/

Merci d'avoir lu jusqu'ici !



Crédit Photos : Christophe Gelloni, Rémy Bruyere, Nicolas Schiff




4 commentaires

Commentaire de PhilKiKou posté le 09-07-2014 à 06:44:45

"""Merci d'avoir lu jusqu'ici !""" et merci de nous avoir fait partagé cette aventure avec tes potos du Fontanil ... Bien passé le cap des 50, bien arrosé sur la fin de parcours du vélo ;-)

Commentaire de ouster posté le 09-07-2014 à 09:04:35

Toujours aussi humble l'Blueb :-) c'était chouette de partager une course avec toi à nouveau, vivement la prochaine !

Commentaire de Arclusaz posté le 09-07-2014 à 14:39:02

Bravo !!!!!!!
quelle gestion.

par contre, y aurait pas comme un petit bug dans le titre du CR ?

Commentaire de caro.s91 posté le 12-07-2014 à 18:36:07

Merci d'avoir écrit tout cela! ;-)
Un grand bravo à toi pour cette belle perf dans des conditions pour le moins pas simples mais aussi aux amis que je connais et qui ont aussi superbement tournés.
Caro
PS: bien jolie photo que cette photo de natation !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran