Récit de la course : Annecime New Maxi Race 2011, par martinev

L'auteur : martinev

La course : Annecime New Maxi Race

Date : 29/5/2011

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 1657 vues

Distance : 78km

Matos : Jupe et t.shirt ASICS , sac RAIDLIGHT , Chaussures ASICS FUJI , lunettes JULBO , booster BV SPORT , frontale ultra belt PETZL , gels/boisson AUTHENTIC NUTRITION

Objectif : Pas d'objectif

20 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

MAXIRACE 2011 ou le tour du lac d’Annecy par les cimes

 

La date du 29 mai 2011 est réservée depuis plus de 6 mois car ce fut la ruée pour s’inscrire à cette épreuve qui a renoué après une année d’interruption grâce à Stéphane Agnoli et à toute son équipe.

78 km et 4 700 m + en faisant tout le tour du lac, cela fait rêver.

Cette course est inscrite dans mon programme d’entraînement en préparation du "tour de l’oisans" non stop (en juillet), mais est également un objectif personnel puisque ce sont mes terrains de jeu.

Mon régime glucidique commence jeudi, soit 3 jours avant la course ,  complèté par une cure de "powder". Ma semaine d’entraînement a été allégée, par deux footings de 45 mn, car comme dit Chris, "il faut que tu fasses du  jus ».

J’ai pourtant l’impression d’avoir plus mal aux jambes que quand je fais de gros entraînements. Chris a déjà tout préparé, mes temps de passage sur softrun, son parcours en tant qu’accompagnateur. Il va bien finir par me mettre la pression alors que je suis zen.

Vendredi soir, nous accueillons Georges (jojo l'éduc) qui doit aussi courir la maxirace, accompagnée de Marion, de même que Jean-Michel (touron) qui revient tout juste de courir le grand raid 73. Blessé, il se pose encore la question de savoir s’il va prendre le départ ou pas !!! (Pour nous , pas de doute !!! )

Ce soir pâtes au menu pour tous, au moins c’est vite fait.

Puis place à une bonne nuit de sommeil car la suivante va être courte. Le samedi est occupé à finir la préparation du sac, faire un petit jogging de 30 mn, préparer les ravitos ( Chris me les fera passer), essayer de faire la sieste et retirer le dossard où nous croisons beaucoup de kikoureurs. Nous ne traînerons pas afin ne pas trop nous fatiguer.

Pizzas  au menu ce soir , et à l’eau . (sauf Chris, qui ne court pas ). On va voir si mon « régime pizza » a le même effet sur Georges et Jean-Michel (qui a finalement décidé de prendre le départ,). Finalisation des sacs par nos deux traileurs de chocs qui font et refont, puis dodo.

A 1 h 15   le 29 mai, c’est Chris qui sonne l’heure du réveil . Il est déjà au « taquet » contrairement à nous qui sommes encore dans le « seau », car je n’ai pas l’impression d’avoir dormi.

A 2 h 30, nous arrivons les premiers au "petit port". Nous aurions pu dormir une demie- heure de plus . Nous retrouvons Akunamatata (Jean-Marie) qui va essayer de me suivre sur des portions du parcours pour faire quelques photos  , Christophe Aubonnet (Mr HOKA), tranquillement en train d’avaler son café  et Stéphane Agnoli (organisateur). Petit à petit les coureurs arrivent, les regards un peu endormis.

Nous rejoignons tranquilement l’arche placé sur la piste cyclable. Je me place en première ligne aux côtés de Cathy, de Virginie et de Martine T (smillingmimi) pour éviter la bousculade du départ.

30.jpg

A 3 h 30, les 530 coureurs s'élancent direction du semnoz en passant par le Pâquier. 3 km pour se mettre en jambes avant d'attaquer la montée. La température est excellente, une belle journée s'annonce. Le peloton s'étire assez vite dès les premiers lacets, le sentier me paraît familier malgré la nuit. Les racines sont toujours là, il faut être vigilant, ce qui ne m'empêchera pas de me prendre une « gamelle » malgré ma lampe ultra PETZL que j'économise un peu trop, croyant que la nuit serait plus longue. J'ai l'impression d'avoir mal aux jambes, je gère en marchant dès que la pente devient trop raide. La course va être longue. A 2 km du sommet du "crêt de chatillon", David (david974du74) me rejoint et s'étonne de me voir là . Il se dit qu'il a du partir trop vite. Pour le rassurer, je lui dis que j'ai un peu mal aux jambes et que je calme le jeu.

A 6 heures du matin, je passe le sommet sous les flashs des photographes   venus admirer le lever du soleil au sommet du semnoz.

 numerisation0002.jpg

C'est splendide et je me dis qu'il faudra que je revienne ici avec Chris pour admirer ce lever du jour. « Malheureusement » aujourd'hui, j'ai encore de la route à faire . Akuna est venu à notre rencontre pour immortaliser ces instants magiques.

201.jpg

Puis descente jusqu'au col de Leschaux, pas de difficulté particulière si ce n'est des fils à « vaches » qui nous obligent à quelques exercices de souplesse.

Col de Leschaux, soit environ 22 km de course, premier ravito au milieu du hameau. Chris est là qui m'attend avec mes deux bidons de rechange et mon ravito solide. Je me rends compte que je n'ai pas beaucoup mangé durant ces 3 heures, il faut que je fasse attention à cela. Je ne perds pas de temps et repart direction la « chapelle saint maurice" par la route. Cette portion de route me semble interminable, et pourtant je la connais. David me rejoint et nous entamons la montée vers les « chalets de soliers », la première partie est « dré dans le pentu »   puis le chemin serpente à travers bois avant de retrouver les pâturages. David « lâche »dans la montée, par contre je retrouve Didier (tounik) au sommet ; il a un coup de moins bien. Nous attaquons la descente sur « Mont derrière »; quel plaisir de retrouver des amis et de pouvoir échanger sur le parcours, sur la beauté du paysage.

Puis nous attaquons la dernière montée avant Doussard, le « col de la frasse ». Cette montée, je l'avais reconnu avec Chris dans la neige et le brouillard et nous n'avions rien vu. Il me tarde de voir à quoi ressemble ce col. Je ne serais pas déçue, après une première partie en sous-bois, nous atteignons les alpages où je reconnais une cabane qui nous avait servie d'abri. Sauf qu'en fait il y a 4 cabanes. Je marche assez vite et lâche Didier, mais je pense qu'il va revenir sur moi un peu plus loin.

Grandsteakikour est là pour prendre des photos; il va faire 1 km avec moi jusqu'au col , me doublant pour me prendre en photo.

 dsc_8100.jpg

Merci pour celles-ci et pour tous tes encouragements, cela m'a fait très plaisir.

Puis c'est la descente sur Doussard en passant par « Entrevernes » et « Lathuile ». La première partie est très agréable et assez roulante puis c'est une piste à lacets qui serpente à travers la forêt. Juste avant de rejoindre la route goudronnée, je rejoins la 3e féminine (Ingrid) et l'encourage. Son assistance la suivra en voiture jusqu'à Doussard. Je poursuis ma route jusqu'au 2e ravito sur cette partie qui me paraît encore interminable malgré que je me sente de mieux en mieux. J'ai retrouvé mes jambes. Me voilà arrivée « au bout du lac » en 5 h 45 mn. Mon ravito est près ( merci Chris qui doit être ici depuis au moins deux heures à m'attendre ).Il ya également renaud (collègue chris) . Juste le temps de répondre à une petite interview , de récupérer les bâtons pour cette 3e partie et je repars direction "la Forclaz. Je suis désormais toute seule et j'enchaîne les lacets d'une marche rapide même si je n'ai jamais trouvé le col aussi dur. Les quelques coureurs qui me doublent sont des relayeurs et je les encourage. Plus que quelques mètres et je vais déboucher sur le « col de la forclaz » où mon groupe de supporters   est là pour m'encourager, merci à eux, cela fait du bien. Il commence à faire chaud, Marielle fera quelques centaines de mètres avec moi, avant que je retrouve Akuna, arrivé de " je ne sais où". Puis mon ami photographe Pascal (photogone) nous flash au détour d'un virage.

 numerisation0003.jpg

 

Je double des concurrents du 33 km qui m'encouragent, c'est cela l'esprit trail.

351.jpg

 358.jpg

Mon prochain objectif : les "chalets de l'aulp" . Beaucoup de randonneurs sont là. Je poursuis mon périple direction le « col des nantets », puis « Lancrenaz ». La montée est raide, beaucoup de coureurs sont scotchés sur place. Mais le paysage vaut le détour, la vue sur le lac est spendide . Des chèvres nous accompagnent sur quelques mètres; elles sont plus à l'aise que nous et doivent bien rigoler de nous voir crapahuter. Je sais que la descente m'attend derrière mais surtout je crains la longue partie sur la piste pour rejoindre « Villard Dessus ». Nous passons derrière les « dents de lanfon » et entamons cette piste pierreuse qui oblige à être vigilant et qui ne permet pas de dérouler comme on le voudrait. Puis il nous faut remonter avant de rejoindre » Bluffy ». Mes gourdes sont vides, j'ai géré mon eau mais je commence à avoir soif. Beaucoup de monde au ravito, entre les accompagnateurs, les coureurs solo et les relayeurs. Christian et Marion me ravitaillent rapidement. Je connais la fin du parcours et j'ai envie d'arriver.

502.jpg

Le « col des contrebandiers » nous attend maintenant. Après une première début de montée assez raide, le chemin en monotrace s'aplanit un peu. Je regarde rapidement l'heure et me dit que je vais avoir du mal pour passer sous les 12 h .(chris avait prévu entre 11H30 et 12H.... Tant pis, je veux juste garder ma 3e place . J'avance toujours d'un bon rythme en montée, mes compagnons de route ont du mal à suivre mon pas. Le « Mont Baron » indiquera la fin de la montée. Je ne peux pas rester insensible au bleu du lac et je me dis que j'habite désormais dans un coin de rêve. Et Annecy au loin qui nous attend . Il reste la crête pour rejoindre le « Mont Veyrier », je sais qu'elle va être longue car elle est technique et la fatigue commence à se faire sentir. Il fait de plus en plus chaud, il faut que je gère pour en garder dans la dernière descente.

 Me voilà au col des sauts, il y a 11 h 20 mn que je suis partie. Je sais maintenant que je terminerai en moins de 12 h.  Je suis heureuse et j'ai envie d'en finir vite. Mais attention la dernière descente peut être piégeuse avec la fatigue. Je double des coureurs qui sont au pas, ils ne peuvent plus courir. Puis la boulangerie, le parking et l'arrivée ou Chris m'attend pour effectuer les derniers 100 m avec moi, main dans la main.

 numerisation0001.jpg

Quel bonheur de franchir cette ligne d'arrivée sous les applaudissements.  J'ai réussi mon objectif en terminant sous les 12 h en 11 h 42 mn.

39.jpg

J'ai très soif et me rue sur le ravitaillement pour avaler quelques verres d'eau.  Ma soif passée, je rejoins Chris , Thomas qui a une fait 6e place sur le marathon race  (toutes mes félicitations), Karine (Langevine) et Romane qui attend son papa. Je m'allonge quelques instants dans l'herbe en attendant que Chris me récupère mes affaires de douche. Les arrivées se poursuivent, au compte-gouttes. Puis la douche, une petite crozyflette en compagnie de Virginie, 2e féminine, qui me raconte sa course puis c'est la remise des prix. Nicolas termine 8e de la maxirace , chapeau et bravo. Le team sport 2000 Epagny a fait sensation (4 coureurs et .....4 podiums) .

Virginie sera absente du podium, ayant dû repartir pour prendre son avion pour Brest, dommage, c'est une grande championne. Cathy gagne la maxirace en un peu plus de 11 h . Respect ! . Elles étaient plus fortes et je les félicite. Je termine 3e et 1ère V1 d'une course magnifique et exigeante.

 657.jpg

Jean-Michel et Georges seront eux aussi finishers, bravo les gars. Finalement le régime pizza c'est pas mal. Bravo à tous les coureurs, du premier au dernier. Merci à tous les bénévoles présents tout le long du parcours. Merci Stéphane.

Merci à Chris qui vit chacune de mes courses encore plus intensément que moi. Merci à tous mes partenaires : sport 2000 Epagny, interflora, authentic nutrition, julbo, asics et raidlight.

https://picasaweb.google.com/martinevolay/MAXIRACE2011

photos : akuna , grandsteack et chris

20 commentaires

Commentaire de akunamatata posté le 02-06-2011 à 22:39:00

Bravo Martine
superbe course, j'aurais bien voulu en faire plus a tes cotés

Commentaire de blob posté le 03-06-2011 à 08:17:00

J'en attrape des crampes à te lire ;-)
Bravo championne, ça confirme effectivement les bienfaits du régime "pizza". Bises

Commentaire de psyko posté le 03-06-2011 à 10:05:00

Bravo Martine.
Ayant fait les 34 km de la Marathon Race, j'imagine que la dernière partie de la course a dû être très difficile à gérer pour toi qui avait 43 km de plus dans les jambes. La chaleure n'a pas été non plus très simple à gérer mais tu t'en ai sortie comme un Chef :)

Commentaire de Françoise 84 posté le 03-06-2011 à 10:37:00

Une grande course encore une fois, pour une grande championne, bravo Martine!!!

Commentaire de Crem posté le 03-06-2011 à 10:41:00

Bravo Martine,

Tu es une veritable flèche.
Moins de 12h, quel chrono.

Rdv en Oisans fin juillet !
ça s'annonce magnifique également.

Rem

Commentaire de fulgurex posté le 03-06-2011 à 10:57:00

belle perf! ça s'annonce bien pour fin juillet!

j'espère que chris arrivera à tourner en voiture autour des montagnes plus vite que toi...

Commentaire de paspeur posté le 03-06-2011 à 14:55:00

Bravo Martine
Un tour du lac rapide et efficace, Christian a du énnormément soufrir.

Commentaire de Mustang posté le 03-06-2011 à 18:57:00

toujours impressionnant!! encore une belle épreuve que tu as gérée avec maîtrise comme d'habitude! Bravo!

Commentaire de maï74 posté le 03-06-2011 à 19:59:00

Super récit Martine, où tu nous fais bien partager ta course... et une magnifique 3e place à la clé ! Un grand bravo à mon amie et coéquipière de choc ! La pizza, y a pas à tortiller, ça envoie du gros !!!

Commentaire de GrandSteaKikour posté le 03-06-2011 à 21:40:00

Excellente performance Martine, c'est un sacré chrono, qui plus est sur une course de préparation. Ca doit faire plaisir de réussir comme ça sur ses terres !
J'étais sûr que tu allais croquer Ingrid assez vite car tu étais nettement plus fraîche quand j'ai eu le plaisir de te croiser au col de la Frasse. C'était chaud tout de même apparemment sur la fin car la 4ème a bien recollé ... faudra faire coacher ton coach la prochaine fois !
J'espère qu'on se retrouvera encore sur les sentiers cette saison, mais en mode course cette fois en ce qui me concerne.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 04-06-2011 à 23:04:00

Bravo Martine et bravo Akuna, la photo était superbe !

Commentaire de kikidrome posté le 05-06-2011 à 08:22:00

Merci pour cette magnifique balade (bravo aussi aux photographes) et bravo pour ce podium Tine !

Commentaire de David974du74 posté le 05-06-2011 à 22:09:00

Bravo pour ce superbe compte rendu de course. Je tiens à préciser un petit point, je n'ais pas été laché dans la montée mais je me suis arrêté pour une petite pause technique. D'ailleurs je n'avais que 5 minutes de retard sur toi à Doussard. Par contre après c'est une autre limonade tu me mets 1 heure sur la ligne d'arrivée. Tu as effectivement bien retrouvé tes jambes et moi par contre j'ai un peu payé ma semaine de boulot. Mais je ne désespère pas de finir devant toi un jour, peut-être à Faverges. En tout cas je m'entraine pour.
A plus.
David974du74

Commentaire de a_nne posté le 06-06-2011 à 09:52:00

Un grand bravo pour ta course et ton podium ! Impressionnant !
J'arrive aussi...mais plusieurs heures après...
Très belle course, et c'est vrai que tu as beaucoup de chance d'habiter dans le coin !
Bonne fin de préparation pour le tour de l'Oisans, que je ne manquerai pas de suivre via Kikourou.

Commentaire de millénium posté le 06-06-2011 à 20:06:00

Bravo et merci pour tous ces moments que tu m'offres.
3è je rêvais , 3è tu as fait.
Mais , de toute façon , ta joie de courir suffit à mon bonheur. Podium ou non

Commentaire de goonif37 posté le 07-06-2011 à 11:56:00

Bravo Martine, au plaisir de t'avoir rencontré... j'aurai aimé courir à tes côtés, mais mon corps n'en pouvait plus.
RDV à l'oisans en espérant y faire quelques km à tes côtés cette fois-ci

Commentaire de eric41 posté le 07-06-2011 à 12:46:00

Bravo Martine.Je suis bien loin de toi mais ravi de t'avoir revu avec Chris.
Bonne continuation.
Eric

Commentaire de Astro(phytum) posté le 07-06-2011 à 23:00:00

Bravo Martine , piouffff quelle maîtrise !!!

Commentaire de manu3842 posté le 10-06-2011 à 09:57:00

Bravo Martine, on s'est doublé pas mal de fois sur la course, je ne pouvais pas suivre ta grande foulée dans les dernières montées mais j'étais un peu plus à l'aise dans les descentes ...
En tout cas bravo pour ta super perf dans ce décor magnifique . Comme tu le dis quel bonheur d'habiter une si belle région même si je ne me plains pas de la situation de Vienne qui offre un beau terrain de jeu.
Bons chemins pour la suite

Manu

Commentaire de ArnoS posté le 11-06-2011 à 09:00:00

Bravo Championne et respect. On se verra sur le TOE.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran