Récit de la course : Trail de Vulcain - 58 km 2009, par Tercan

L'auteur : Tercan

La course : Trail de Vulcain - 58 km

Date : 1/3/2009

Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme)

Affichage : 2315 vues

Distance : 58km

Matos : Sac RL 10L, guetres, Asics

Objectif : Terminer

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de Vulcain

Première course de l'année. J'ai donc choisi le trail de Vulcain pour débuter la saison 2009.
Ce trail annoncé à 58km pour 2500D+/-, réellement 60.5km pour 2225D+/- s'annonce difficile.
Les barrière horaires sont serrées et l'état du terrain sera difficile. On nous annonce neige, glace et boue sur le parcours... dans la réalité il semble que c'était surtout de la glace :)
On pars samedi midi avec mon frêre, Tanguy, Sue et JP.
Mon frêre veut partir sur le petit parcours (35km), tout comme Sue.
Tanguy, JP et moi allons tenter le grand.
Petit repas 'sportif' à l'hôtel, et on file se coucher assez tôt.
Nico est super stresser . c'est son deuxième trail.

Volvic -> Vulcania km19
A 8h30 le départ est donné.
Nico veut essayer d'aller jusqu'à Vulcania avec moi, on pars donc ensemble.
La parcours commence par une montée légère jusqu'au puy de la Nugère au km7, environ 500m plus haut que Volvic.
Je fais le choix d'un départ super prudent pour laisser le temps à mon tendon d'Achille de bien se chauffer... je sors tout juste d'une tendinite qui m'a empêcher d'aller courir durant les 3 dernières semaines...
La montée se passe bien, sur la réserve, à la cool.
Juste avant le sommet, on doit suivre un single track très étroit... ça traine devant, mais pas moyen de doubler sans de griller... bref on patiente et on fais la queue.
On arrive finalement au sommet de ce premier puy, et je suis vraiment content de ne pas avoir senti mon tendon... pourvu que ça dur.
S'en suit après une partie vallonnée jusqu'au bois de Mauzac ou on arrive a pas mal relancer avec Nico, on est bien et toujours en mode 'cool'.
On arrive au bois avec 6 mn de retard sur mon plan de route basé sur 8h05... ça va bien.
Après les bois de Mauzac, de nouveau du vallonné ou on relance encore, Nico suit toujours ça va bien.
Le deuxième puy s'annonce : le puy de Louchadière à 1185m.
La montée se passe pas trop mal, mais le chemin commence à montrer ce qui va devenir notre revêtements principal : la glace.
Sur cette montée, l'organisation à même tirer des cordes pour qu'on puisse se tenir un minimum... mais que ça use... tout les appuie sont glissant les cheville sont hyper sollicité tout comme... les tendons... tendon que je commence déjà à sentir légèrement... si les douleurs persiste, je suivrais les conseils de mon kinè, et je bifurquerais sur le petit parcours...
Arrivé au sommet on attaque une grosse descente dans la boue, et là je me sens super à l'aise : je fais tout la descente au taquet, régulièrement à 13km/h, je double et redouble ceux qui on peur de la boue et je pense perdre Nico sur cette descente.
Arrivée en bas, je vois Nico juste derrière... surpris de voir qu'il m'a suivi, chapeau parce que je me suis lâché sur cette descente :)
Arrive maintenant une très long partie vallonné ou il va falloir relancé encore et encore pour arrivé au premier ravito de Vulcania et sa barrière horaires à 3h.
Sur cette partie, je sens mon tendon d'Achille... aie... pas terrible, je pense que je vais partir sur le petit parcours.
Du coup pour préserver mon tendon, je cours (ou plutôt trottine) 800m et marche 200... et je perds Nico. Je pense à ce moment là qu'il s'est arrivé pour faire pipi... mais j'apprendrais après coup qu'il à été victime de crampes... aie...
Il reste 3km de vallonné avant Vulcania quand jeje77 de kikourou me passe et m'encourage... je me dis que je vais faire un bout de route avec lui et je le suis.
Ce que je ne savais pas c'est que c'est un coureuril fait dont les 3km de vallonné entre 11 et 13km/h constammentmais je le suis et comme par magie, mes douleurs au tendon disparaisse totalement... cool.
Sur la route, on tombe sur une Rave organisé par des jeunes... ils ont tous une tête complètement déchiré... plus que nous encore :)
J'arrive donc à Vulcania 1 minutes seulement après mon temps prévu : excellent.
Je décide de ne pas m'arrêter à ce ravito, je rempli donc mes bidons, prends à manger dans la main et file aussitôt en mangeant en marchant.
En tout 2 minutes d'arrêt seulement... et je décide de partir sur le grand tour :)

Vulcania km19 -> Col de Seyssat km35
On attaque maintenant une succession de 2 petit puy : Sarcoui et Pariou.
Les 2 montées sont hyper glacé, c'est très très dur d'avancer sans glisser, les muscles prennent cher, très cher...
La descente entre les 2 puy, même conditions, ça devient vraiment très dur. Mais pour l'instant je suis encore pas trop mal.
Au bas de la deuxième descente il reste une petite partit vallonnée de 2.5km avant d'attaquer le puy de Dôme... et là : crampes aux 2 mollets... au km28... aie je suis mal...
Je m'énerve tout seul, je voulais faire un joli trail et ses crampes vont venir foutre la pagaille... bref je suis contraint de faire le 2.5km jusqu'au pied du puy de Dôme en marchant... et en marchant c'est très très très long... surtout que le terrain et toujours gelé par endroit.
Ma soeur m'appel au même moment, elle me dit que Nico est entrain d'arriver, mais qu'il en à bien bien baver. Je suis content : deuxième trail pour lui, deuxième réussite !!!
Je dis à ma soeur que ma situation est très très 'puante' il reste plus de 30km à faire et je crampes déjà, je lui dis que je pense me faire éliminer à la prochaine barrière horaire... on verra.
En attendant je parie tout sur le puy de Dôme, seul vrai montée de ce trail. Je sais qu'en montée, si je pose bien le pied, je peux m'étirer les mollets tout en marchant... j'espère que ça suffira... entre temps je prendrais 3 sportenines pour m'aider à faire passer les crampes.
La montée au puy de dôme arrive, on l'attaque face sud à cause de la neige en face nord initialement prévu... ça rajoutera 2km au parcours.
Au bas de la descente, on m'annonce 187ème... sur 650 au départ dont environ 300 qui on pris le petit parcours... ça va encore :)
On suit pour commencer la route bitumer qu'empreint les voiture pour montée au sommet (et oui, on peu aller au puy de Dôme en... voiture).
Sur la montée on à de superbe point de vue sur les Mont Dore et notamment le puy de Sancy... vraiment très très beau... faudra que j'y aille un jour :)
Puis on passe par le chemin des muletiers, très raide et par endroit complètement gelé. Sur la fin je double jeje77 qui me rattrapera plus tard.
Mais bon la montée se passe bien, 40mn en tout et je pense avoir bien étiré mon mollet... je vais vite le savoir parce que maintenant on doit descendre au ravito 2.7km plus loin tout en descente... et j'arrive en effet à courir tout le long.
J'arrive au ravito en 5h10, 15mn de retard sur mes prévisions, c'est pas mal au vue de mes crampes :)
Au ravito je rempli en eau et mange beaucoup beaucoup de banane et de chocolat : 2 produits réputés efficace contre les crampes.
Je fais également 5mn d'étirements des mollet et je repars après mn d'arrêt.

Col de Seyssat km36.5 -> Vulcania km44
Reste maintenant 7.5km pour aller à Vulcania est sa barrière horaire de 6h40... et un nouveau puy à franchir.
Pour aller à Vulcania, je lutte, les jambes n'y sont plus et le terrain toujours très glissant commence à peser sur le moral.
Je fais tout la partie seul... personne devant, personne derrière, c'est assez étrange comme sensation :)
Sur cette portions j'ai bc de mal à relancer, je perds bc de temps, mais je commence vraiment à être raid...
J'arrive finalement à Vulcania en 6h25... soit 15mn avant la limite horaire... je ne m'arrête pas à ce ravito, je prends juste bc de banane/chocolat et je file... moins de 2mn d'arrêt.

Vulcania km44 -> Volvic km60.5

Après Vulcania, un nouveau puy : la coquille.
ça se passe pas trop mal... normal ça monte y'a pas besoin de courirMais une fois de plus, le sol est très très difficile.
Puis arrive une longue partie de 3km vallonnée ou je suis incapable de relancer... je suis vraiment cuit de chez cuit et le sol gelé me démotive au possible... cette partie c'est vraiment la galère, je mettrais 30mn pour faire ses 3km... dur dur...
Puis arrive enfin de dernière puy : la Nugère.
La montée se passe bien, je suis surpris de doubler JP juste avant le sommet, il est vraiment pas bien, à l'agonie comme il dit :)
Reste maintenant la descente final 7.5km que je mettrais 50mn à faire... et pourtant il m'a sembler courir sur cette portion... mais visiblement pas très vite :)

Je passe donc l'arche d'arrivée en 8h53... 7 minutes avant la limite horaires :)
Finalement il l'ont repousser à 10h pour permettre à plus de personnes de finir.
Je fini 176ème sur 235 arrivant et probablement une 60ène d'abandon ou de hors délai.

Au final une moyenne de 6.8km/h sur le parcours : un record pour moi.
D'après le site  je fais là malgré tout ma meilleure performance en trail depuis mes début avec un idnice de perfomance de 64 contre 61 habituellement .

Je fini quand même en miette... sur les rotules... c'est sur les trail roulants, c'est pas pour moi... la SainteLyon n'est prête de me voir :)

10 commentaires

Commentaire de canard49 posté le 02-03-2009 à 13:14:00

Chapeau !! C'est un trail TRÈS difficile, j'ai abandonné là-bas alors vraiment c'est une grosse performance d'être allé au bout.
Bonne récupération .
Alexandre

Commentaire de joy posté le 02-03-2009 à 14:38:00

Super cool de t'avoir rencontrer et prend soins de toi.
Au plaisir et bravo d'avoir su dominer tes douleurs.
Au plaisir

Commentaire de sarajevo posté le 02-03-2009 à 21:27:00

super Tercan .... ce trail n'avait pas l'air simple ... chapeau a toi ....
au plaisir de te voir ...
a+
pierre

Commentaire de agnès78 posté le 03-03-2009 à 11:01:00

eh ben! Quelle volonté malgré les crampes... BRAVO. Bon maintenant faut bien récupérer et en route vers le second trail de la saison!
bises

agnès

Commentaire de Bouh posté le 03-03-2009 à 18:37:00

Avec une bonne mousse les crampes disparaissent ;) ! Finir avec des crampes c'est clair que c'est l'enfer !
Chapeau ! et pour un premier trail invernal on a été vernie !

Commentaire de dave76 posté le 03-03-2009 à 19:20:00

superbe cr ,juste a limite bravo
au plaisir de te retrouver sur une autre course
a+dave76

Commentaire de Kik posté le 05-03-2009 à 18:25:00

ouahouuuuu !! félicitations pour ta course parce que les conditions étaient hard quand même !!
Je vous ai tous regardé passer au km19 avant le ravito et c'était déjà la patinoire alors j'imagine plus haut et dans les descentes ...
Je te dis pas à bientôt car je n'aurai jamais l'endurance pour le vulcain et je doute que tu acceptes de courir en jupette pour rejoindre les filles du vénus ! ;-)

Commentaire de akunamatata posté le 06-03-2009 à 07:43:00

Salut Tercan,

c'est vrai qu'il n'etait as facile ce trail, mais tu avais l'air bien dans la montee du puy de dome

Commentaire de rapace74 posté le 06-03-2009 à 13:55:00

et bien tu vois !!!!!!!!! je te l'avais bien dit que cela passerais largement avec les barrieres horaires!!!! bravo cyril
a bientôt
manu

Commentaire de le breton posté le 11-04-2009 à 01:33:00

Bravo pour ta course et aussi ton récit
Quand tu parles de crampes je sais ce qu' il en est et combien il est difficile de terminer une course dans ces conditions
Encore bravo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran