Récit de la course : La Course de la Vente des Vins 2008, par MC 21

L'auteur : MC 21

La course : La Course de la Vente des Vins

Date : 15/11/2008

Lieu : Beaune (Côte-d'Or)

Affichage : 1094 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Battre un record

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Semi- marathon de la vente des vins des Hospices de Beaune 

Samedi 15 Novembre 2008

     

Après avoir couru mon premier semi sur Marseille-Cassis, 3 semaines plus tôt, me voici donc au départ à Beaune dans des conditions bien différentes qui devraient me permettre d’améliorer mon chrono sur la distance.

 Nous garons la voiture dans l’enceinte de l’établissement ou je bosse car nous sommes à 50 m de l’arrivée. Quelques minutes pour se préparer et nous prenons la direction de la ligne de départ qui se situe à 2 km, en trottinant.

     

Nous avons la chance de pouvoir partir dans la zone élite (eh ! oui) avec un copain, Hervé, ce qui nous permet de nous présenter sur la ligne de départ à 13h45 encore désertée des champions alors que derrière, les coureurs patientent depuis un long moment. Après avoir connu la foule sur Marseille- Cassis, cela me change.

    

 

Nous retrouvons quelques Malinois

     

 

 

Puis arrivent quelques pointures…

      

 

 

Le moment du départ approche. Quel bonheur de pouvoir être si proche de la ligne !

   

C’est parti. Je suis absorbé rapidement par de nombreux coureurs venu de l’arrière mais je m’y attendais un peu. Nous passons le premier km en 4’30. Il est urgent de ralentir le rythme, si je veux tenir la distance.

 

   

Nous sortons de Beaune. Le ciel s’assombrit mais il ne pleut pas. La Température avoisine les 7° C

   

Je prends progressivement un rythme régulier de passage en 5’ à chaque kilomètre.

Nous entrons dans Pommard…

   

… et les coureurs du 10 km nous quittent par la droite pour retourner sur Beaune alors que nous poursuivons en direction de Meursault.

   

Peu à peu, les coureurs s’étirent à travers le vignoble des hautes côtes de Beaune.

      

Pour le moment le profil est assez plaisant sans difficulté particulière. Je continue de me faire doubler  mais un coup d’œil derrière me fait constater qu’il reste encore beaucoup de monde.

   

J’enchaine les kilomètres avec un certain plaisir jusqu’ Meursault ou le 2ème ravito nous attend. Sur cette course, j’ai pris l’option de prendre ma gourde de 500 ml avec Isostar et quelques pâtes de coing maison afin d’éviter les ravitos. A côté de moi, Hervé qui assure le reportage photo attrape une timbale en bout de table et se laisse surprendre par un … Meursault Blanc.

 

Nous traversons ensuite le Parc du château …

    

… Où nous attends Franck notre généreux fournisseur de dossard sur cette course.

    

Fini la rigolade !

Les choses sérieuses commencent avec la longue montée de Meursault.

Nous passons à mi-course en 53’

   

Après la côte nous filons vers Volnay (km 14). Je suis surpris de voir que nous sommes déjà sur le retour.

  

 

J’avale la montée de Volnay sans trop de difficulté

  

Nous continuons en direction de Pommard où se trouve le 3ème ravitaillement.

Hervé poursuit sa dégustation, avec cette fois-ci un Aloxe-Corton 2002.

Nous sommes bien dans un vignoble de rouges

   

La dernière difficulté approche après le kilomètre 16

  

Et là, pour le coup, je coince.

 

 

Heureusement, la côte n’est pas longue et je reprends rapidement mon rythme. Toutefois je ressens un peu de fatigue. Le profil est maintenant descendant. Je profite des derniers instants dans le vignoble car nous approchons de nouveau de Beaune.

Bizarrement, j’ai un gros coup de pompe dans le final alors que le profil est assez plat.

Le passage sous le km n’y change rien.

 

 

Je retrouve un peu d’énergie à la faveur du dernier virage à 400 m de l’arrivée.

Je termine même par un petit sprint dans le final.

Le tableau chronométrique affiche : 1H53’23’’ pour les 21km 100

 

 

Quel bonheur de nouveau comme à chaque franchissement de ligne.

Je progresse de course en course et une fois de plus l’ambiance est exceptionnelle.

 

Nous nous dirigeons vers le ravito et la remise des cadeaux, avec notamment une bouteille de Givry  rouge 2004.

   

 

 

Un grand Merci à Hervé (au centre de la photo ci-dessous) pour son reportage photos mais aussi pour son soutien pendant le parcours.

    Bravo à l'organisation et à bientôt pour de nouvelles aventures...  

7 commentaires

Commentaire de riri51 posté le 16-11-2008 à 20:22:00

SUPER CR avec photos...et superbe performance. A+ frangin

Commentaire de RogerRunner13 posté le 16-11-2008 à 20:30:00

Tiens! il y a une certaine ressemblance avec un certain Richard, bravo belle perf pour un deuxième semi.

Commentaire de francois 91410 posté le 17-11-2008 à 08:53:00

Le parcours est toujours aussi somptueux. Bravo pour ta course et ton récit, qui en appellent d'autres !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 17-11-2008 à 09:40:00

On ne t'arrête plus, BRAVO bientôt plus fort que ton frère et un super récit avec ça.
Un KIKOU pro. A bientôt.

Commentaire de Trotteuse94 posté le 17-11-2008 à 11:33:00

Ca y est, tu as pris goût aux courses en compèt... Bravo ! CR et photos à l'appui... rien n'est laissé au hazard... Bientôt un défi avec ton frère ? Ca serait grandiose ! Sympa d'avoir un reporter photo rien qu'à toi... et qui se charge également de faire la dégustation ... D'ailleurs, t'as oublié le commentaire concernant le vin...
Bravo et bonne récup.

Commentaire de intuitiv posté le 19-11-2008 à 07:34:00

Eh bien voila une course qui se passe comme des vacances pour toi , bravo

Commentaire de le Styx posté le 22-11-2008 à 10:04:00

Super, effectivement, le récit photo... je crois que je vais me spécialiser dans la discipline... En tout cas, super souvenir... on recommence dès que possible !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran