Récit de la course : La Draille de Mourre Poussiou 2008, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : La Draille de Mourre Poussiou

Date : 10/5/2008

Lieu : Fos Sur Mer (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1223 vues

Distance : 10km

Objectif : Faire un temps

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Fos, la draille de Mourre Poussiou.

Bonjour à tous,

Une des raisons qui me fait choisir une course plutôt qu'une autre est  le fait qu'il y ait une course enfants ou pas pour ma poussine.

Nous voici donc en route  pour cette nouvelle aventure à Fos sur Mer vers 15h où l'organisation s'est installé dans une petite arène à l'entrée de la ville. Je ne connais pas le parcours ni le profil de la course mais maître CALIMERO m'a mis en garde et je vais donc me méfier en espérant trouver le profil avant le départ.

Récupération des dossard rapide, mise en tenue et échauffement de ma fille pour un départ dans 20 mn. Nous rencontrons en chemin l'un des bénévoles en vélo qui nous explique le parcours de 900 m (un peu moins en fait) prévu et nous partons donc en reconnaissance, c'est rassurant et ça permet de pouvoir tout lâcher quand on sait que l'arrivée approche.

 

(Vous noterez au passage la tenue Kikou de père en fille.)

L'heure de son départ approche, je laisse ma fille au départ avec un gros bisou et des encouragements (genre tu fais un podium ou je te casse la tête) et je vais un peu plus loin à mi chemin du  parcours où elle aura besoin d'être encouragée.

J'entends le starter retentir et je déclenche mon chrono; je ne tarde pas à voir la horde apparaître et ma fille que l'on ne peut évidemment pas rater avec ce tee-shirt. Elle est bien placée et semble en forme, je l'accompagne sur le reste du parcours, une poussine est devant elle mais je sens qu'elle ne pourra pas la rattraper et je lui dis d'assurer plutôt sa 2ème place en mettant une accélération dans les 100 derniers mètres et ça passe.

Bravo, un gros bisous et un nouveau podium.

Autour de papa maintenant.............je pars donc m'échauffer  alors qu'une deuxième course enfants pour les plus grand démarre pour 2,2 km.

Sur mon parcours, je croise donc les petits compétiteurs et ne manque pas de les encourager; pas de soucis pour le premier qui est loin devant les autres mais plus tard, je rencontre de jeunes filles suivies de 3 bénévoles en vélo qui ferment la marche. Elles ont l'air de souffrir et d'être démoralisées et je décide donc de faire demi tour et de les aider à finir le dernier km qui doit leur sembler interminable. Je les accompagne donc en leur donnant des conseils de respiration, de relâchement et elles les appliquent à ma grande satisfaction, ce qui leur permet d'ailleurs de ne pas s'arrêter et de laisser tomber comme elles semblaient prêtes à le faire, je leur explique que le principal est de finir et de ne pas abandonner, et nous arriverons donc jusqu'au bout sous les applaudissements du public .

Et je repars une nouvelle fois pour parfaire mon échauffement...............c'est à présent  bientôt notre tour et l'ensemble des participants se place sur la ligne qui est super large et empêchera à coup sur toute bousculade. Le speaker annonce que les féminines partiront 2 minutes avant, je ne suis pas sur que ce soit une bonne formule car nous n'avons pas tardé à rattraper la majorité qui ont du se serrer sur les côtés pour laisser passer la horde de sauvages évidemment pleins d'énergie sur ces 2 premiers km alors que seules les meilleures auront pu bénéficier de ce "privilège".

Comme toujours, un départ très rapide et ça double de tous bords, c'est pas grave les gars....on se retrouvera et je passe le premier km en 4'03; les 2 premiers km sont plats avant la première grosse difficulté et la montée du château, un beau raidillon sous forme de larges marches d'escaliers qui calment les ardeurs de bons nombre de coureurs. Pour ma part, je ne cherche pas à forcer et monte tranquillou, un petit ravito et là au sommet et je prend le temps de boire un verre d'eau et de faire descendre le compte tour surtout qu'une descente suit et j'en profite pour rattraper les secondes perdues.

S'enchaînent ensuite des petites difficultés et les plats sur un sol plutôt accidenté. Je passe les 3 premiers km en 13'06, c'est pas mal et je suis dans mon objectif pour le moment; le rythme est assez élevé et mon cardio me le confirme avec des pointes à 176 dans les difficultés, il est temps de calmer le jeu et j'attends impatiemment le prochain ravito.

Mon objectif était le temps de Calimero en 2007 avec 44' et je commençais à douter. Il va donc falloir limiter les dégâts et ne pas faire n'importe quoi et je fais une bonne pause au 5 ème alors que mon cardio indiquait 180 (pour FCM de 182) et je prend le temps d'avaler une pâte de fruit et de faire descendre avec un bon verre d'eau.

Allez, c'est pas tout mais je ne suis pas là pour pique-niquer et le chrono tourne; çà va mieux et je repars, le 3 à 6ème km se fait en 14'33, pas si mauvais et je vais pouvoir continuer ma course virtuelle contre Caliméro même si je sais déjà que ce ne sera pas jouable. On est sur le retour et la tedance est plutôt à la descente mais quelques casse pattes par si par là coupe le rythme et mon compte tour refait des siennes et va surement m'imposer un dernier arrêt. En quelques secondes, je retombe de 180 à 160 et repars aussi ; je fais le 6 à 9 en 13'52. Allez courage, je pense à ma fille, je vais passer devant elle et hors de question de me trainer, je dois finir comme d'habitude à vive allure...... elle est là, 100 m avant la l'arrivée et m'encourage.

Je passe finalement la ligne en 46'13. Respect Monsieur CALIMERO.

Je suis HS et il me faudra 5 bonnes minutes pour récupérer. Quelques minutes plus tard, les premiers résultats s'affichent: 57 ème... c'est pas si mal sur un peu moins de 300 partants mais que ce fut dur pour ce parcours qui ne payait pas de mine sur le papier.

A faire ou à refaire.

Et voilà les amis, la semaine prochaine, c'est Manosque pour un semi et une course de poussines.

A bientôt.

 

 

3 commentaires

Commentaire de calimero posté le 12-05-2008 à 12:06:00

Olà, tu vas me faire passer pour quelqu'un que je ne suis pas!!
Ton temps est remarquable sur un parcours difficile!Bravo donc pour ta perf et bravo aussi à ta fille pour ce nouveau podium. La relève des Kikous est déjà bien assurée!
Bonne chance pour dimanche prochain à Manosque!!

Commentaire de RogerRunner13 posté le 12-05-2008 à 20:20:00

C'était une de mes premières courses, parcours assez difficile tout de même, mais jolie circuit. Et bravo à toute la famille.

Commentaire de NICO73 posté le 16-05-2008 à 17:51:00

Super !

un podium avec un KIKOU !

Tu as quand même fait un bon temps !

A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran