Récit de la course : La Combe d'Enfer 2007, par bigout66

L'auteur : bigout66

La course : La Combe d'Enfer

Date : 14/7/2007

Lieu : Narbonne (Aude)

Affichage : 642 vues

Distance : 11km

Objectif : Se défoncer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une course d'enfer !!!

Une semaine après la ronde de l’étang de Salses, je décide de faire la Combe d’enfer à Narbonne.

 

 

 

Cette course va me permettre de découvrir une épreuve que je ne connais pas encore et par la même occasion va me permettre de faire une sortie en côte puisqu’elle comporte une montée de 3-4 km.

 

A une semaine de Marvejols-Mende ça ne me fera pas de mal vu mon absence de préparation pour l’occasion.Cool Je m’y rends en compagnie de Moumie et Olivier qui est le seul à connaître le lieu de départ pas facile à trouver.

 

En allant s’inscrire, on fait la connaissance du kikoureur Benoit11 avec qui on échange quelques mots.Encore un kikoureur que je ne connaissais pas encore, ça fait toujours plaisir d’autant qu’il est vraiment sympa.Mort de rire

 

Pendant l’échauffement, plusieurs coureurs ne disent de nous méfier de la combe d’enfer (la côte de 4 km) et nous expliquent la difficulté de la course avec une succession de pentes et de côtes pour une distance totale de 11km300.

 

Bon, va pas falloir se cramer trop rapidement alors. Le décor est superbe et le seul petit regret que l’on peut avoir c’est l’absence du soleil qui risque de gêner la vision du paysage au sommet de la côte. 

 

Le départ est donné et on attaque directement par une côte dans un chemin de terre et de cailloux.

Nous resterons sur ce chemin pendant 2km avec un enchaînement de descentes et de montées. Cette boucle de 2km nous fait revenir au point de départ en empruntant une route goudronnée.  

 

Vers le km 3, une autre côte de 600m vient nous chauffer un peu les cuisses suite à quoi nous redescendrons par un chemin de terre pendant 1 km environ.

En bas de la descente, on repart aussitôt pour la fameuse combe d’enfer sur un chemin très caillouteux où j’ai beaucoup de mal à garder des appuis solides.

Malgré tout, j’arrive à remonter pas mal de coureurs et j’ai de bonnes sensations. 

La 2ème féminine est 50m devant moi et mon objectif est de revenir à son niveau.D’autant qu’elle est avec un coureur que je n’arrivais pas à suivre depuis ma reprise. 

Cette combe est certes longue mais la pente reste assez légère et je ne suis jamais en difficulté, si bien que j’arrive au sommet un peu déçu de ne pas avoir forcé un peu plus. 

Mais bon après ce que l’on m’avait dit au départ, je m’attendais à un passage beaucoup plus difficile.

 

J’en profite pour admirer le paysage malgré les nuages et c’est vraiment très beau avec une belle vue sur l’étang de Bages.

Par beau temps, le panorama doit être encore plus beau, peut-être l’an prochain…  

Tant pis, on aborde alors la descente qui va nous permettre de rejoindre l’arrivée.

Là je décide d’attaquer vraiment pour revenir sur le coureur qui s’est fait distancer par la féminine.Je reviens sur lui vers le km 8 mais je n’arrive pas à le semer.Horreur !

 

Je sens qu’il est à bloc mais il tient au mental, du coup je place quelques accélérations qui me permettent de voir ses réactions.

Aux 2 premières accélérations, il répond du tac au tac et revient sur mes semelles. Je suis un peu cramé mais je tente un coup de bluff et accélère franchement sur 200m avec réussite puisqu’il est à présent à 20 m derrière moi. 

Pour garder l’allure, je me trouve un nouveau lièvre en la personne de la 2nde féminine. 

Soudain j’entends un groupe de coureurs qui revient sur moi avec au passage celui que je venais de lâcher.Surprise 

Ils vont plus vite que moi mais je décide de m’accrocher à leur groupe. On double à présent la féminine et un des gars du groupe attaque à ce moment là.

Je suis assez bien et tente de le suivre tant bien que mal. Les autres ne parviennent pas à suivre alors qu’on accélère encore.

Je suis toujours derrière le type qui a attaqué sans réussir à me mettre à sa hauteur, c’est vraiment grâce à lui que j’arrive à garder la cadence car je suis dans le rouge depuis un petit moment.Embarrassé

A 200m de l’arrivée on termine par une dernière petite côte de 15m qui casse les pattes et où j’essaye de revenir sur lui mais encore sans succès. 

Tant pis je resterai derrière de toute façon je suis très satisfait de ma course. 

Mais à 10m de l’arche d’arrivée, le gars s’arrête et marche, je ne comprends pas pourquoi et du coup je passe devant lui.Un type du public lui dit que ce n’est pas fini, du coup il sprint pour revenir sur moi. 

Au vue de la course, je ne méritais pas de finir devant lui et c’est même grâce à lui si j’ai réussi à lâcher le groupe du coup je m’arrête juste avant la ligne pour le laisser passer. 

A l’arrivée je retrouve Benoit11 qui à fait une super course puisqu’il finit 25ème sur 188 arrivants en 45’42 », juste derrière Olivier qui finit en 42’39 ». 

Pour ma part, je termine 42ème en 48’26» et je suis content d’avoir réussi à doubler des gars que je n’arrivais même plus à suivre jusque là. 

Le ravitaillement est le bienvenu et j’en profite pour parler un peu plus avec Benoit11.

C’est vraiment un coureur très sympa et j’espère bien pouvoir le recroiser sur d’autres courses.

Et si un jour je veux me tester sur un triathlon, je sais à qui demander des conseils. 

Avec Olivier, on décide d’aller chercher Moumie que l’on retrouve vers le km10.

Visiblement elle a du mal dans les descentes mais le reste à l’air d’aller plutôt bien. 

Elle termine 180ème en 1h11’47 » pour une sortie qu’elle avait décidé de faire un peu  en dedans et qui lui a permit d'effectuer une sortie longue en vue de sa prépa marathon. 

Le 1er termine en 38’05 » et la 1ère féminine en 45’18 ». 

Cette course est vraiment superbe et bien organisée en plus.Elle s’apparente à un trail plus qu’à une course sur route puisque 75% du parcours s’effectue sue chemins et qu’il y a des nombreuses côtes et descentes. 

 

Je la conseille vivement et j’y serai probablement l’an prochain.  

Ma prochaine course mardi 17 pour les foulées nocturnes de Leucate où je compte bien confirmer mon retour de sensations.  

6 commentaires

Commentaire de espace_marathon88 posté le 23-07-2007 à 18:55:00

Héhé joli retour en forme sur une course effectivement qui avait l'air bien sympathique.
Tache de faire aussi bien mardi lors de ta prochaine course.
a+

Commentaire de titifb posté le 23-07-2007 à 21:07:00

Wahou Bigout, tu tiens le bon bout; tu reviens fort...De bonnes sensations en côtes seront les bienvenues pour MM ! Tu avales si bien les montées, que l'an prochain je te conseille de courir LA CREMAILLERE !!!
Bonne continuation M'sieur Bigout...

Commentaire de moumie posté le 23-07-2007 à 21:45:00

salut,

ah il se faisait attendre ce cr, comme les autres, allez au boulot :-)

sérieusement, merci de m'avoir refait vivre cette course, sympa la photo de la bouteille et du tee-shirt, bonne idée

félicitation pour ta course bien gérée, et ton retour à ton niveau

bisous et aux prochaines lectures, allez plus que deux cr, tu peux le faire :-))))

Commentaire de calimero posté le 23-07-2007 à 21:51:00

Tu as encore piqué toutes les photos de Moumie pour faire ton CR!!

Bravo pour ta superbe course pleine de courage!!

Tu es maintenant en retard de 2 CR avec Leucate et MM.

Alors c'est quand est ce prévu pour?

Commentaire de cedre posté le 24-07-2007 à 17:16:00

le marathon de bigout, l'homme qui enchaine les CR ;-)
bravo et belle course

Commentaire de Benoit_11 posté le 29-07-2007 à 22:01:00

Bravo pour ta course...
C'est quand tu veux pour une initiation au tri...
A bientôt,

Ben

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran