Récit de la course : La Verti'Vouise 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Verti'Vouise

Date : 3/12/2016

Lieu : Voiron (Isère)

Affichage : 622 vues

Distance : 2.6km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La VERTI’VOUISE 2016… Obligé d’être de la fête !



La VERTI’VOUISE 2016… Obligé d’être de la fête !

 



 

Après avoir vécu l’édition n°1 en 2014 (il faut toujours courir les premières !!! on ne le dira jamais assez), une fois n’est pas coutume je me pré-inscris. Bonne pioche ? Je me retrouve avec, pour la première fois de ma carrière, le dossard n°1 !


 


 

Quoiqu’il arrive, issue tragique ou non, ce sera donc un souvenir unique !

 


 

J’oublie de préciser que le midi fut un grand moment, le repas annuel des amis de l’ignoble et autres mongols, « chez FOFO », à 15h direction Voiron où je galère kan même pour me garer, et punaise, ça meule !! Beaucoup d’animations du Téléthon, c’est la fête à Voiron !

(oh : la rime)

 


Oh un grand champion 

 

Aux dossards donc cette belle surprise, en plus bénéficier de ce dossard sur cette course au départ en mode CLM c’est que du bonheur ! Le bonjour à l’orga, DarryCowl, la famille franco-suisse et la Joélette du jour, quelques conseils sur le parcours (des « tapis de feuilles »), la nuit tombe, Noruas arrive affûté et prêt à fumez du bouk (j’ai pas de foncier mais j’ai du mental), le Furet et le Loup pour leur (dernier ?) duel de l’année, et le CMI TULLINS et ses fusées prêtes à être mises sur orbites avec leurs dossards 2 3 4 5 !!!

 

 

Bref

 


 

En tout cas ça chambre, et il y a matière à !! Le SAS de départ est monté, je reste en place, vois mon nom sur l’écran (ça fait bizarre), suis mis en valeur au micro (moi, la honte du sport !!!), et c’est le Maire en personne, honoré, qui lance le compte à rebours, je ne reverrai pas Noruas (dossard 109 !!! soit un départ 108 * 20 secondes après moi), par contre j’escompte une montée rapide des dossards 34 et 42 (furet+loup) pour redescendre avec eux (surtout le Loup et sa frontale importée de… de où d’ailleurs !!!).

 


 

20 secondes…

15 secondes…

10 secondes…

Et BIM DEPART DU BOUK FACON HOLE-SHOT ALONE, et alors que je fais le pitre un flash, je crois que le cliché sera immonde !!

 

 

Bon

Je me souviens bien du parcours, en 3 étapes

 


Partie 1 la sortie de Voiron en bitume bien pentu, jusqu’à une longue ligne droite horrible voire atroce

Partie 2 la montée dans la forêt dans un goulet façon Roche du Guet par chez nous

Partie 3 la montée finale façon sanglier dré dans le pentu droit sur l’objectif

 


 

Il y a 2 ans je crois que mon chrono était de 27 minutes, on va tâcher de faire pareil) fa ferait fool

 

 

Bon, le démarrage est cool, je croise ceux qui s’échauffent, et je me sens fort mais fort avec ce dossard n°1 qui fait ma fierté !!! Hélas à peine 300 mètres et le dossard 2 me reprend ! Je l’accroche 3 ou 4 mètres, mais la course est encore longue…

 

Et même avant les escaliers c’est Thomas qui me reprend, je me pousse allègrement !

 

 

Nous voici aux escaliers, putain mais que c’est pentu je suis déjà oxy complet !!!

 

 

Et déjà la ligne droite atroce, je me revois à débaliser le Circuit de la Sure 2015 dans cette looooongue montée ! Cependant, je garde une petite foulée, il faut tenir. Encore deux autres CMIstes me reprennent, décidément, après la Nocturne des Teppes 2016 voici de nouveau une course où je ne peux QUE subir !!

 

 

(et pourtant, plus personne ne me reprendra !!! Qui l’eut cru ?)

 

Pendant ce temps Cocci s'occupe

 

Toujours la ligne droite, mais le bitume laisse place aux cailloux, km1 fait sur 2.6 kil, 7’’13 contre 7’’11 en 2014, belle régularité !

 

 

Enfin la fin de ce tronçon, voici LE replat de la course, je vois encore la frontale de devant au loin, et me refuse à me retourner…

 


 

Que c’est chouette… J’avais déjà allumé la frontale ne serait-ce que pour être vu, et maintenant elle est nécessaire.


 

Pendant ce temps, du côté de la capitale des Gaules

 

Je croise les goélettes qui descendent, « vous avez déjà fini », lol !

 

 

On entend des tambours, nous voici au virage, il y a de l’ambiance !  Mais je réussis l’exploit de… me tromper de chemin, le single devant moi me faisait terriblement envie ! Et non, il faut prendre le goulet.

 

 

Et voici ce que HERVE m’avait prévenu, il y a un AMAS de feuilles mortes, punaise on voit rien, ça glisse, c’est fun !! Et surtout, pas de nouvelles des dossards post-n°6 ( ?!?), on a dépassé les 15 minutes de course, allez, le plus gros est fait !

 


Quelques préparatrices

 

Balisage nocturne, flambeaux allumés avec la douce odeur de pétrole telle une madeleine de Proust, quelques bénévoles signaleurs qu’on imagine transis de froid, ça c’est du trail !

 

 

Km2.2, on rejoint le lacet n°2, avant d’aller chercher le sentier des sangliers ! Un petit coucou au bénévole, et pour le coup je vois « sous » moi, ils sont 4-5 frontales, mais un peu loin, ça peut passer !

 

 

Encore 200m et voici LE MORCEAU DE BRAVOURE là on réfléchit plus c’est la guerre on se penche on a la gorge en feu des supporters sont là « encore 300m », « encore 100m », et merde la montre indique déjà 27 minutes, je vois une frontale un peu en-dessous mais il ne me reprendra pas (on ne peut pas faire grand-chose d’autre que de pousser les cuissots), j’ai pas la force de terminer en courant comme les autres que je verrai plus tard, et j’en termine en oubliant d’arrêter le chrono en 28’’20 de cette terrible montée de la Vouise !!!

 

Encore des stars !!!

 

Objectif chrono : non atteint

Objectif perso du jour : plus qu’atteint, seuls les CMIstes à ma grande surprise m’ont rapidement repris

 

 

En haut, divine surprise, le Père Noël, enfin Hameau-vieux déguisé en Père Noël, rien que ça, ça c’est esprit trail !! Un mini-mars en cadeau, le CMI qui offre sa tournée de génépi et chartreuse, c’est la fête ici, on file à l’abri du vent encourager les suivants, arrivent le loup et le furet en sprint, et ça caille c’est la descente histoire de ne pas louper le Noruas dans la montée vu qu’on redescend via un petit détour, trop bien cette redescente où l’on encourage les coureurs (sauf Noruas), où l’on remercie les bénévoles avant de croiser un FLOT de randonneurs dont la Légende Michel Riondet et de rejoindre le SAS de départ et le GREEN-CHAUD de l’amitié.

 


 

Un samedi just « perfect » moi je dis merci les trailers de la Sure pour ce bon moment de partage et de convivialité

19 commentaires

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 04-12-2016 à 22:33:39

Dire que tu as loupé la saintelyon pour venir! Un beau rdv en tout cas, et le niveau monte chaque année, ça va devenir vraiment incontournable!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:00:30

C'est mon "NEW DEAL", les années paies le doublé VERTI'VOUISE / BARBYTHON, les années impaires la classique ultime la SAINTELYON, encore que techniquement le triplé est possible !!!

Commentaire de Corne de chamois posté le 05-12-2016 à 00:46:12

Top !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:00:37

Merci ma grande

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 05-12-2016 à 10:04:55

Qui aurait cru que le green-chaud passerait aussi bien après un effort aussi violent ? Excellente cette Verti'Vouise quand même, on se prend pour un coureur avec ce départ en CLM !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:01:21

"on se prend pour un coureur", tout est dit, on attend vos récits, qui ne sont rien de moins que de la promo gratuite et méritée pour l'organisation !!!

Commentaire de campdedrôles posté le 05-12-2016 à 14:14:04

Chez Fofo à Tencin ?!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:02:15

TOUT A FAIT

Commentaire de Philippe8474 posté le 05-12-2016 à 14:38:28

Number One!!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:03:25

Voui voui voui... ENFIN !

Commentaire de Benman posté le 05-12-2016 à 15:46:59

L'année prochaine, la Saintelyon se fera probablement en CLM également. Vu que tu as une bonne capacité à ne pas être repris, n'hésite pas à t'y inscrire!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-12-2016 à 18:03:48

Mais c'est clair et net !!!
Jusqu'à Chaponost du moins !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-12-2016 à 09:16:50

J'ai essayé ce genre d'épreuve au week-end Kikouroù, j'ai trouvé ça atroce. On souffre encore plus qu'en cross.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2016 à 09:11:30

Ca me fait chier de l'écrire, mais je ne suis pas d'accord avec toi : j'avais pas le goût du sang dans la bouche, donc c'est moins dur !!!

Commentaire de the dude posté le 06-12-2016 à 12:34:39

Finalement pas la peine de faire des courses ni d'être blonde pour avoir sa photo dans un récit Boukesque!
Dommage que je sois retraité, elle a l'air bien bourrine cette coursette :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2016 à 09:11:54

C'est le privilège des champions et autres gloires du passé !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-12-2016 à 09:12:10

2.6 kms tu peux serrer les dents et faire l'effort !!!

Commentaire de Arclusaz posté le 07-12-2016 à 17:50:21

t'es over bouker même en décembre. Entre deux courses, il a le temps de sécher le bonnet inca ? paske sinon il doit vachement sentir le lama....

Commentaire de green-chaud posté le 07-01-2017 à 22:50:53

C'est tout à fait ça cette course.... vivement l'an prochain, sans les feuilles mais dans la neige pour 2017.... et bravo à toi, c'était cool de croiser une légende avec le dossard N'1

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran