Récit de la course : EDF Cenis Tour - 30 km 2014, par bullette 73

L'auteur : bullette 73

La course : EDF Cenis Tour - 30 km

Date : 3/8/2014

Lieu : Lanslebourg Mont Cenis (Savoie)

Affichage : 2054 vues

Distance : 30km

Objectif : Terminer

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

En guise de récit, un (petit) coup de gueule pour compléter l'avis posté plus bas.

Contente de ma course, enchantée de l'ambiance entre les coureurs, je suis quand même rentrée hier avec l'impression désagréable d'avoir payé (cher) ma part du tournage d'une grosse pub à la gloire d'EDF (entendons-nous bien, je n'ai rien contre l'entreprise, je ne suis pas une passionaria anti-nucléaire et je ne travaille pas pour la concurrence)

Mais à part de jolies (?) banderoles et un battage médiatique qui fait venir du monde, quelle est la valeur ajoutée apportée par l'entreprise ?

Les bénévoles ont été recrutés localement (la communauté de communes de Haute Maurienne Vanoise a fait appel à son réseau déjà beaucoup sollicité en toute saison) et on sentait qu'ils auraient aimé être plus nombreux (je n'ai vu qu'un seul pointage par exemple sur le parcours et il y a eu des erreurs de classement à l'arrivée qui ont mis beaucoup de temps à être rectifiées).

Je n'ai pas eu à tester la sécurité (ouf !), mais j'ai vu pas mal de coureurs partir "légers" (certains n'avaient pas de sac, plusieurs même sont partis sans eau (j'ai vu un gars, faute de poche dans son short, glisser le gobelet dans son calbute, sa femme n'a pas dû le reconnaître à l'arrivée)

OK, ce n'est pas un ultra-trail, c'est plutôt drôle de voir "de tout" et chacun prend ses responsabilités, mais les contrôles annoncés auraient pu être facilement ciblés.

Avec un tarif d'inscription de 40 euros pour le 30km, on ne recevait pas le tee-shirt si on s'inscrivait le jour-même (oui, c'était annoncé, mais c'est un peu mesquin, non ?). 3 copains inscrits par équipe sur le 50 km (95 euros d'inscription, un peu de sueur et de manips de voiture quand même) n'ont pas eu droit à un tee-shirt (pas génial en plus), même pas un pour trois, et même en négociant. J'ai vu des coureurs échouer à troquer leur ticket repas contre un tee-shirt (non, mais laissez tomber les gars, je vous assure, il est vraiment pas terrible en plus ce tee-shirt). Croyez-moi si vous voulez, à un autre copain qui réclamait il a été répondu qu'il avait le gobelet, au moins, comme cadeau. C'est vrai, ça fait un souvenir, le gobelet, surtout s'il a passé la course dans le calbute. Certes, c'est sûrement difficile de prévoir le nombre d'inscrits, mais EDF peut peut-être faire fabriquer quelques tee-shirts de plus (ou quelques gobelets mieux profilés, mais je m'égare...).

Je me suis souvenue que l'an dernier, les traileurs malheureux contraints à l'abandon sur blessure par exemple n'ont pas eu droit à la veste sans manches (ben ouai, quoi, il y avait écrit "finisher" dessus.).

Ok, il a plus grave dans la vie, mais quand je pense aux syndicats d'initiatives dans les villlages, aux clubs sportifs de nos petites stations qui se démènent pour organiser des manifestations tellement plus conviviales, avec beaucoup moins de moyens, je suis un peu dégoûtée par ce que j'ai vu hier. Bon d'accord, j'avoue, j'ai encore en tête la "Villarinche" d'il y a quinze jours, une petite merveille de course. Allez, tiens, j'en profite pour tirer une nouvelle fois mon chapeau (de paille) aux contrôleurs valeureux (et plus nombreux que les coureurs) qui ont officié sous la pluie ce jour-là. Allez voir, si vous en avez le goût, les récits du DTTN , ils valent leur pesant de cacahouètes et vous donneront envie de venir vous perdre dans la vallée des Villards l'année prochaine.

Et pourtant le parcours était de toute beauté hier aussi du côté de Val Cenis : Un départ bien roulant en guise d'échauffement (ben oui, j'ai encore fait l'impasse sur l'échauffement), et puis une succession de beaux singles bien boueux et de pistes larges, rien de bien technique, on pouvait même lever la tête et profiter du paysage sublime et d'une vue sur le lac du Mont-Cenis à couper le souffle (on va dire que c'est à cause de la vue que le souffle m'a manqué là-haut,  à la petite Turra). Et puis on bascule sur la piste de descente, puis le chemin de la Ramasse (qui porte bien son nom, on s'en doute, surtout ne pas s'en mettre une, ce serait dommage), jamais monotone, avec Lanslebourg en point de mire.

Une belle course, pas trop difficile finalement, qui permet de découvrir le coin. (La Maurienne c'est BÔÔ !!)

Pour avoir partagé la table et les conversations d'autres trailers, je sais que je ne suis pas la seule dont la plaisir a été (un tout petit peu) gâché. Allez, c'était bien, quand même... Je reviendrai (très vite) sur ces chemins, mais certainement pas au départ de cette usine à gaz (!) sans beaucoup d'âme.

18 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 04-08-2014 à 19:59:12

Euh.....OK, et à part ça, la course ?

Je préfère, perso, rester sur mon impression de l'an dernier, excellente, avec une organisation qui m'avait plus et une convivialité que j'avais appréciée. Marrant, comme on peut avoir différentes visions de la même course.

bubulle, qui adore le tee-shirt de l'an dernier, d'ailleurs..:-)

Commentaire de fulgurex posté le 09-08-2014 à 22:20:14

l'an passé était la bonne année pour les souvenirs ;)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-08-2014 à 20:10:38

Ouch !!! Quel récit !

Bon, déjà, chère bullette de Maurienne, je confirme, au DTTN on se régale sur les courses à taille "humaine" (merci pour le lien vers nos récits dithyrambiques mais ô combien méritée pour la Villarinche, une course qui restera dans nos mémoires d'humbles sportifs profondément débiles du dimanche :-) )

Ensuite, que dire...? La lecture de ton récit m'a fait pensé au Trail des Hauts-Forts de Morzine-Avoriaz 2009, un pur scandale. Pour revenir à ton dimanche, déjà, rien que le nom "EDF Cenis Tour Val Cenis Vanoise", c'est vrai que ça fait moins convivial que "The Villarinche" !

Une course qui ne figurera surement pas au DTTN 2015 !

Continue tes récits !!! Et à bientôt

Commentaire de Corne de chamois posté le 04-08-2014 à 22:28:36

Sympa le lien vers les récits du d

Commentaire de Corne de chamois posté le 04-08-2014 à 22:30:26

Idier trail tour n

Commentaire de Corne de chamois posté le 04-08-2014 à 22:36:32

Ational. En tout merci pour ce récit sincère et laissons les EDF trails et autres ecotrail aux playmobiles de la course a pied. Il y a tellement de jolis tr

Commentaire de Corne de chamois posté le 04-08-2014 à 22:45:07

Ails et sans chichis chez nous : hivernale des coursières, huiles, mirmande, baronnies, matheysin, grand duc, villlarinche, ubaye, nuit des cabornes, chambérienne, sangerun, les saisies...

Commentaire de bullette 73 posté le 05-08-2014 à 08:28:31

Merci la fine équipe ! Beau programme que celui-là. DTTN pour Débusquer des Trails "Terroir-Nature" ? Bonne continuation à vous en tous cas, et à bientôt peut-être.

Commentaire de laidkeep posté le 04-08-2014 à 23:31:23

Pareil, j'ai vécu exactement ce que tu dis.
J'avais trouvé l'épreuve très bien l'année dernière, je suis déçu cette année par l'organisation.
Question sportif, j'ai vraiment du mal avec ces grandes descentes.

Commentaire de arnauddetroyes posté le 04-08-2014 à 23:54:23

merci de prévenir! visiblement beaucoup de course sont faites plus dans un but commercial que pour les coureurs...

Commentaire de xekebo posté le 05-08-2014 à 07:42:07

Pour avoir fait 2013 et 2014, je vous avoue que c'est le jour et la nuit question organisation, je ne sais pas trop ce qui c'est passé mais j'ai quand même l'impression que cette année le budget est passé dans le repas d'après course et dans le salaire du speaker ! Cela reste une belle course, perfectible (un bout de rubalise pour dissuader les tricheurs de couper dans la descente de la ramasse)et des dossards differents plutôt que des pastilles de couleurs qui se decollent.
J'aime la Maurienne alors de toutes façons je reviendrai... En s'inscrivant à l'avance le cout est plus que raisonnable.

Commentaire de laidkeep posté le 05-08-2014 à 09:38:49

Le repas en fin de course n'était pas fameux... Surtout pour un végétarien...Des desserts industriels (gateaux), oui, il y en avait mais bon pour moi, ce n'est pas le plus important.

Commentaire de jongieulan posté le 05-08-2014 à 11:07:36

finalement, je ne suis pas le seul qui soit déçu. J'étais sur le 73, et j'avoue que le parcours me laisse sur ma faim!! trop roulant pour moi!!
sinon, j'espère que le repas ne leur a pas couté un bras, car ce n'était pas bon!! manger du poulet avec une farce aux champignons accompagné de polente agglomérée, ca ne donne pas envie!!(je reste poli!)
@Xekebo: couper dans la descente de la Ramasse? mais c'était tout droit!!).
La hte-maurienne mérite un plus joli parcours!
Et vive la Villarinche faite en 2013!! excellente course et orga nickel!

Commentaire de xekebo posté le 05-08-2014 à 12:46:23

Le repas n'avait rien d'extraordinaire mais il y avait au moins du choix... Le parcours plait ou ne plait pas (beaucoup de pistes roulantes et peu techniques...) mais le cadre est beau !
Oui des coureurs ont coupé par un single entre le sommet de la Tura et le second Ravito... et non pas dans la Ramasse (désolé pour l'erreur) Pas vraiment fairplay...en même temps un peu de rubalise à cet endroit n'aurait pas couté grand chose à l'organisateur je pense...

Commentaire de Albacor38 posté le 06-08-2014 à 17:52:54

Belle plume Bullette !
Avec une mention spéciale pour la note d'humour et la référence à cette formidable Villarinche qui nous a réuni en Maurienne le 20 juillet dernier.

Au plaisir de te lire sur un récit d'une course que tu auras appréciée.

PS: et vive le DTTN !

Commentaire de beurt posté le 06-08-2014 à 18:07:32

Salut,

Pour avoir fait le 50km en 2012 lors de la reprise de ce trail, je m'étais un peu renseigné sur l'orga.
Il faut bien comprendre qu'EDF n'est qu'un sponsor (le principal maintenant, d'où le nom du tail depuis 2013), et n'est pas l'organisateur de la manifestation.

Lorganisateur est une boite privée (KCO de mémoire, basée en région parisienne), qui organise entre autre la grande odyssée et the trail dans l'yonne.
C'est leur boulot de faire de l'événementiel, et donc du bénef !
Ils utilisent les partenariats privé et public, tout comme le bénévolat, pour ce type d'événement.

J'avais été très satisfait par le parcours et par les bénévoles (je parle des vrais bénévoles (y compris les chasseurs alpins), celles et ceux qui sont restés plantés sous la pluie toute la journée).
Beaucoup moins par l'organisateur (une sombre histoire de polaire finisher non dispo, déjà !) (Plus le racolage anonyme sur differents forums).

Cette année, je suis arrivé a lanslevillard dimanche soir, et avec une ign top 25, pas besoin d'une orga douteuse pour m'éclater !
Aujourd'hui par exemple, je viens de me faire 36km avec +/-2200m, en passant par l'arcette, le col du mont cenis, la turra, le pas de beccia, ...
D'ailleurs, tout n'était pas complètement débalisé ... mais que fait KCO ? ;-)

Bonnes courses

Commentaire de bullette 73 posté le 07-08-2014 à 11:49:24

Salut !
Tu as raison Beurt, pas forcément besoin de dossard pour se faire plaisir en montagne.
Merci pour les précisions quant à l'organisateur de ce trail, c'est tout à fait exact, EDF n'est qu'un sponsor (tout est dans le dossier de presse, ça m'apprendra à ne pas le lire avant de m'inscrire.). Le trail organisé dans l'Yonne par le même organisateur (c'est bien KCO) propose des tarifs comparables (jusqu'à 200 euros pour un 85 bornes par équipe de 4). C'est du business, il faut juste le savoir.

Commentaire de fulgurex posté le 09-08-2014 à 22:19:18

L'organisateur s'est fait une entorse le jour de la course et, du coup, a fini de débaliser hier soir seulement.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran