Récit de la course : Cross de Champagnier - 9.7 km 2014, par the dude

L'auteur : the dude

La course : Cross de Champagnier - 9.7 km

Date : 30/3/2014

Lieu : Champagnier (Isère)

Affichage : 645 vues

Distance : 9.7km

Objectif : Se défoncer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bref j’ai fait le cross de Champagnier

Un p’tit récit avec un grand retard…à  lire vite.

 

Dimanche 07H00, le réveil sonne. Je l’éteins.

Il re-sonne. Je le re-éteins.

Il re-re-sonne ; ma femme m’insulte ; je me lève.

 

Il est 08H00, je suis debout, mal réveillé, en short, Richard m’attend en bas : bref je vais faire le cross de Champagnier.

 

Arrivé sur place, je croise le Bouk, j’lui dis :

« Salut Bouk, ça va ? »

Il m’dit :

« Ta gueule j’vais t’fumer »

J’croise Michel Riondet,  j’lui dis :

« Salut Michel, ça va ? »

Il m’dit :

« Ta gueule j’vais t’fumer »

J’croise l’Ignoble,  j’lui dis :

« Salut Boris, ça va ? »

Il m’dit :

« Ta gueule j’vais t’enculer »

Bref c’est l’ambiance course au saucisson.

 

Le départ est donné.

Ça va très vite.

Richard est devant.

J’me dis : « je vais le rattraper »

J’accélère, je le rattrape pas.

J’me dis : « essaye encore »

J’accélère, j’ai envie d’vomir, j’me dis : « il est sympa Richard, j’le laisse gagner aujourd’hui »

 

Dès le début c’est très raide.

J’en chie dans la montée, j’me dit : «  ça ira mieux sur le plat ».

J’en chie sur le plat , j’me dit : «  ça ira mieux dans la descente ».

J’en chie dans la descente , j’me dit : «  qu’est-ce que tu fous là ?!».

Bref la course au saucisson c’est fait  pour en chier.

 

Dans le gros mur à mi-course la première féminine me double.

Je pense : «  c’est pas vrai c’est la honte »

Sur le single juste après la deuxième féminine me double.

Je pense : «  elle est trop forte pour toi »

Bref je suis pas sexiste.

 

J’arrive en 44’51 ; Richard est déjà là ; il a mangé au ravito ; fait des étirements ; discuté avec 10 personnes ; repris à manger et bu 2 fois du vin chaud.

Boris est derrière, le Bouk est loin.

Bref tout est normal.

 

Après l’arrivée je croise Albacor ; on discute ; il est sympa.

Le lendemain il parle de moi en termes élogieux dans son récit ; il est super sympa.

Il me compare à Wolverine ; je le déteste.

 

Je croise aussi Maurice ; il a un béret ; il est très vieux.

En fait il a que 78 ans mais y a 2 autres gars sur la course qui en ont 80 !!!

Bref la course au saucisson ça conserve.

 

Une belle course tout à fond, pleins de types sympas, des types bizarres, des papys qui ont la patate, des filles qui courent vite et une bonne ambiance.

Bref j’ai fait le cross de Champagnier.

 

6 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-04-2014 à 11:11:43

J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore

(enfin j'adore surtout quand le Dude fait des vraies courses comme celle-là)

Commentaire de le_kéké posté le 25-04-2014 à 16:53:37

Le dude il est fort, spirituel, il a de l'humour, quel bel exemple pour la jeunesse. Ses seuls défauts il est moins fort que Richard et il est trop rare sur les courses

Commentaire de richard192 posté le 25-04-2014 à 17:11:19

Super récit Bruno digne du duel kéké vs Bouk du cross des coteaux.
Pas très sympas ces types!

Commentaire de loiseau posté le 25-04-2014 à 21:16:47

Excellent :-) :-)
Merci Dude !

Commentaire de the dude posté le 25-04-2014 à 21:34:49

Merci à tous pour vos comm', ça fait bien plaisir.
Bon j'ai pas trop de mérite pour le récit, en faisant 3 courses par an c'est plus facile de trouver l'inspiration.
Bises.

Commentaire de Albacor38 posté le 26-04-2014 à 13:13:56

Un récit qui se déguste comme une bonne bière fraiche après l'effort : C'est-trop-bon !
A consommer sans aucune modération
(Vivement la prochaine tournée !)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran