Récit de la course : Marathon de Paris 2013, par seb_fraysse_12

L'auteur : seb_fraysse_12

La course : Marathon de Paris

Date : 7/4/2013

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 2148 vues

Distance : 42.195km

Matos : Sur le dos, Sac Salomon (super)
Au pied, Mizuno Wave Enigma (extra)
Booster Elite BVSport
Tee shirts compression Salomon
Cuissard Bionix
et surtout
Tee shirt ETOILE DE MARTIN

Objectif : Battre un record

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un marathon ne se prépare pas à la légère

Chers runners,

Un récit pour vous faire partager ce que fut mon troisième marathon après les éditions 2009 (4h06) et 2012 (3h34).

Quand on s'incrit au marathon de Paris, au mois d'octobre environ, on se dit que dès janvier, on va se préparer correctement. Malheureusement pour moi, je n'ai jamais réussi à faire une préparation digne de ce nom et hier, je l'ai payé "cash" bien plus loin de l'arrivée que d'habitude. Pour moi, le mur s'est déplacé du 35è au 25è et 17 km quand on a déjà les jambes lourdes, c'est horriblement long.

Mon objectif était de faire 3h30 et donc améliorer ma marque de l'année passée.

Sans être prétentieux, je sais que mon potentiel bien préparé se situe autour de 3h20, j'ai donc volontairement pris le départ dans le SAS 3h15. Les sensations au départ sont assez bonnes, je vois ma femme et ma fille deux fois (ça donne des ailes) j'essaye de ne pas m'emballer mais je passe au semi en 1h38 environ, je sais que c'est un peu vite. Sauf que les bonnes sensations n'ont pas duré et dès le 25è km mes jambes sont dures et je n'ai d'autres choix que de réduire mon allure si je veux tout simplement finir. Après ces tunnels interminables (ASO, SVP, changer le parcours ...), au 30è, ça ne va pas mieux, je songe même à l'abandon mais cela ne m'est jamais arrivé et j'ai envie de tenir pour ma famille, pour le tee shirt de l'Etoile de Martin que je porte sur le dos (on en reparlera plus loin). Au ravito du 30è, je prends le temps de marcher un peu, bien m'alimenter et je repars tant bien que mal. Entre le 30è et le 35è, je ne regarde plus ma moyenne horaire et j'essaye de rester concentré en espérant que mon état ne va pas s'empirer. Au ravito du 35è, je prends aussi le temps de m'arrêter, de remplir mon sac d'eau (1.5L, j'en ai beaucoup trop mis) et je me dis que 7 km, ce n'est vraiment pas si long. Bizarrement, mes 7 derniers kilomètres se passent assez bien et je m'aperçois que battre mon record n'est pas impossible. Je remets alors les yeux sur le chrono et ne cesse de courir jusqu'au bout pour finir en 3h32, bras levés sur la ligne. Record battu, c'était inespéré compte tenu de ma préparation non rigoureuse et surtout compte tenu de mon état au km 25. Parce que j'ai su réduire ma vitesse mon état de forme est finalement pas si mal à l'arrivée et le moral y est pour beaucoup.

Dans tous les cas, je ne veux plus reprendre le départ d'un marathon sans être mieux entrainé. Sachez me le rappeler si je ne m'y tiens pas.

Un très grand merci au compte twitter @votremarathon (https://twitter.com/Votremarathon) qui m'a beaucoup aidé et qui malgré mon manque de rigueur (il dit que je suis un coureur "fougueux") dans la préparation n'a eu cesse de répondre à mes questionnements sur l'alimentation, l'équipement, ...

De nouveaux défis se présentent et celui du 26/5 revêt une importance particulière. Si vous avez lu mes précédents récits, vous savez que je suis bénévole auprès de l'association l'Etoile de Martin. Mon investissement est plus important depuis quelques mois car j'ai décidé de demander à mon entreprise Axens (qui l'a accepté) de sponsoriser cette association autour d'une course. Et donc, le 26/5 nous serons 33 salarié(e)s à pousser sur 20 kilomètres, entre Paris et Saint Germain en Laye 3 enfants, atteints de cancer (c'est pour cette cause que se bat l'Etoile de Martin). En complément du sponsorship conséquent versé par mon entreprise, on a ouvert une collecte qui a déjà atteint près de 2000 euros et ça va encore grimper ! Avis aux runners généreux:

http://www.alvarum.com/axenscourtlaparisstgermain

Courir pour la bonne cause est encore plus important que de battre des performances individuelles.

Merci de m'avoir lu et attendez vous à un récit beaucoup plus long et beaucoup plus émouvant pour le 26/5.

Sébastien

PS: Pour me suivre sur twitter @sebfraysse https://twitter.com/sebfraysse

PS2: Le Garmin Connect de mon marathon qui indique 42.5 km. Pareil pour vous ?
Lien pour le visualiser: http://connect.garmin.com/activity/295025472#.UWKMcqRE6Rk.email

 

 

 

 

12 commentaires

Commentaire de Benman posté le 08-04-2013 à 12:06:17

Bravo. Tu es au moins 1er sur les récits! Belle leçon d'abnégation et de courage: penser abandonner, et finalement finir avec un temps record. Chapeau.

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 08-04-2013 à 12:47:39

Merci pour ton commentaire, Seb

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 08-04-2013 à 14:05:13

Merci pour ton commentaire, Seb

Commentaire de AlexP33 posté le 08-04-2013 à 13:37:37

J'attends le jour où tu prendras le temps de te préparer comme il le faut... pas 3 sorties à l'arraches, un peu de VMA pour suer le blanc de la veille...

Commentaire de bubulle posté le 08-04-2013 à 14:29:28

Il en fallait un pour commencer la longue litanie des récits du MDP qui vont enterrer mon propre récit du trail du Josas sous des piles de poussière...tu as été celui-là.

Marrant, au début de ton CR, je me disais "bon alors, quand est-ce qu'il va abandonner?". Bin non, finalement...et en plus avec record. Pas de problèmes, tu dois avoir de la marge et sûrement plus que pour 3h20 car, déjà, descendre de plus de 4h vers 3h30 en 3 marathons, ce n'est pas donné à tout le monde.

Reste à apprendre à ne pas partir trop vite, quoi.... Pour ma part, il m'a fallu 7 marathons avant mon premier negative split, donc tu as encore le temps! Rien que cela, avec ou sans préparation, ça te fait progresser énormément.

"si tu te sens bien, c'est que tu vas trop vite".....:-)

Commentaire de pascalou12 posté le 08-04-2013 à 14:51:49

Bravo et félicitations pour ton temps et surtout comme le dit Benman pour ton abnégation. c'est vraiment une sensation extraordinaire de franchir la ligne d'arrivée en étant vidé, lessivé mais malgré tout fier d'avoir lutté.
je te reconnais bien là...
je t'attends afin que l'on puisse courir ensemble (marathon de Toulouse ?).

Une énorme pensée pour l'Etoile de Martin....

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 08-04-2013 à 15:03:01

Le marathon de Toulouse ça me tente mais en 2h59 comme toi je n'y arriverai pas.
Par contre, si tu es motivé pour le courir ensemble et me faire passer à 3h20, je suis carrément intéressé
Merci encore pour ton don pour l'Etoile de Martin

Commentaire de caro.s91 posté le 09-04-2013 à 19:29:06

Belle course, beau chrono, et continue à t'investir ainsi, nous avons besoin des bénévoles pour que les courses puissent avoir lieu !

Caro

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 11-04-2013 à 09:51:28

Merci pour ton message Caro

Commentaire de francois 91410 posté le 10-04-2013 à 13:48:29

Bravo pour ta perf perso et ton engagement pour l'Etoile de Martin. Tu es donc assurément un digne kikou ;-) On a dû se croiser ... au plaisir de pouvoir échanger à une autre occase ;-)

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 11-04-2013 à 09:51:07

Merci de ton commentaire, c'est sympa.

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 11-04-2013 à 09:53:57

Merci de ton commentaire, c'est sympa.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran