Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 17 km 2011, par the dude

L'auteur : the dude

La course : Sacré Trail des Collines - 17 km

Date : 20/3/2011

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 1063 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Chacun sa route, chacun son chemin

Pas beaucoup de temps libre en ce moment, donc ce sera un récit succinct pour cette fois-ci.
 
 
sacre_trail_collines_20-03-2011_altitude_-_distance.png
Le profil casse papattes que l'on aime
 
 
08h10: arrivée col de Parménie, pas inscrit, remonter en vitesse la route
pentue jusqu'au local idoine
 
08h30: inscrit, dépose du sac à la consigne
 
 
08h45: salut Kéké, Blueb, Badgone, Richard - Toto38 trop occupé je ne le dérange pas
 
 
08h55: échauffement ultra-minimaliste terminé
 
09h00: départ à fond, concurrents du 35km et 17km ensemble
 
 
stc_2011_015.jpg
 
km0-km4: un peu de plat et une (première) descente hyper raide, ça descend viiiiite, trop pour ce concurrent qui vient de se faire une entorse.
         La pente devient moins forte, ça va toujours super vite (pour moi) je suis avec un gars qui déroule super bien. 
Coup d'oeil au cardio: 240!!! y a 1 problème là...
 
sacre_trail_collines_20-03-2011_frequence_cardiaque_-_distance.png
ça c'est de la Fc de champion!
 
 
km5-km6: première montée, bien raide à l'image de la descente (1km pour environ 100m D+) ça calme tout le monde.
         Le type qui m'accompagne décroche, je double 2 ou 3 personnes.
 
km6-km8.5:après une courte descente et une portion un peu roulante c'est reparti pour une bonne grosse montée (220m D+), cette fois c'est encore + raide et puis c'est gras, pas le choix on marche.
            Perso je me sens assez bien, ce genre de profil avec des relances et des difficultés sérieuses mais courtes me plait bien.
            J'arrive au ravito un peu entamé quand même, un verre d'eau, un morceau de banane et ça repart.
 
km8.5-km12:je quitte le ravito sur un bon rythme, derrière un coureur en orange; 500m + loin quelqu'un m'appelle derrière moi: on a raté l'intersection, demi-tour.
            Nouvelle courte descente bien raide, le type en orange et moi rejoignons les 2 qui nous ont appelés, puis ça remonte, on arrive à un carrefour, plus aucune rubalise; râââhh c'est pas vrai on a encore raté l'embranchement.
On revient à fond sur nos pas, on aperçoit le bon chemin  sur lequel défilent tous ceux qui sont en train de nous reprendre les places chèrement acquises.
               Heureusement comme ça descend bien on limite la casse. Je retrouve mon collègue de la première descente, tout surpris de me voir arriver derrière lui.
               Ravito numéro 2, pas le temps de s'arréter.
 
km12-km14: Nouvelle grosse montée - 2km pour 200m D+ - avec des pourcentages vraiment forts et les cuisses qui commencent à bien faire mal.
            Chemin étroit transformé en ruisseau, floc, floc; on arrive en haut pour une relance en plein vent, brrr;  le type en orange est + frais il me lâche.
             Plus loin une petite bosse; je reprend 2 coureurs, mais le type en orange ne faiblit pas.
 
km14-km17: Ultime descente, encore une fois bien technique. Je lâche tout, reviens sur le coureur orange,le dépasse et essaye de prendre un max d'avance pour la dernière montée réputée terrible.
            Arrivé en bas, je traverse la route près du col, aperçois plusieurs coureurs devant moi, fais l'effort pour les rejoindre avant la montée.
            Dès que ça grimpe fort, 3 des 4 gars que j'ai rejoints décrochent, la pente est de + en + forte,on arrive au passage où il faut monter avec les cordes, j'ai le temps de me retourner pour voir que le coureur orange a bien réduit l'écart, mais il ne reviendra pas.
             
              En haut des cordes, je double un dernier coureur et croise les doigts pour que l'arrivée soit proche parce que j'ai absolument plus rien dans le sac.
            On descend à travers un champ, un replat et un faux plat montant, l'arrivée!
 
 
Bilan:
 Très positif pour une première course de la saison, j'ai pas mal souffert mais les sensations étaient bonnes malgré tout, je fais une perf plutôt dans le haut de mes modestes capacités:
20 ième sur 222 arrivants en 01:36:44.
Les erreurs d'aiguillage me coutent environ 2', mais c'est la course.
 
Bravo et merci aux bénévoles, sauf ceux qui ont fait le balisage bien sûr(ah ça va je déconne).

4 commentaires

Commentaire de richard192 posté le 21-03-2011 à 22:48:00

Toujours aussi vif pour le récit!
J'ai bien en mémoire l'avant dernière montée dans le chemin long et pentu qui finit en ruisseau boueux.

Encore bravo pour la perf surtout avec les erreurs d'aiguillage.

Commentaire de Pat'jambes posté le 21-03-2011 à 23:04:00

Merci pour se récit "succinct" Dude :^)
Bonne récup'!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 22-03-2011 à 08:01:00

beau classement

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-03-2011 à 12:08:00

Tu appelles ça "succinct" ?

Punaise, moi l'erreur de direction ça m'aurait détruit le moral ! Bravo !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran