Récit de la course : Triathlon de Valence - Sprint 2010, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Triathlon de Valence - Sprint

Date : 9/5/2010

Lieu : Chateaneuf-sur-Isère (Drôme)

Affichage : 1093 vues

Distance : 25.75km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Triathlon de Valence 2010

 

 

N'ayant pu me rendre à Roybon la semaine dernière, ce Triathlon de Valence est le premier de cette saison sportive 2010. Format sprint, en général il me faut compter 1h30 d'effort... Les "adversaires" du jour sont Denis et Mathieu... et il me faut accessoirement bien figurer vis-à-vis des compagnons du Guc Triathlon/mon désormais club.

 

 

 

La meteo n'est pas au rendez-vous... On espèrait que les averses prévues arriveraient en fin d'après-midi, et en fait non, il pleut dès 12h... Et pourtant il faut bien se motiver... Le Lac d'Aiguille est annoncé à 18°C, j'entends même des gens parler d'une éventuelle annulation de la course...

 

 

Finalement le Parc à Vélo est ouvert, préparatifs minimaux, j'ai un peu plus de place que d'habitude mon voisin le dossard 184 est manquant ! Pas facile de préparer ses affaires avec cette pluie qui tombe... De nombreux concurrents sont en train de nager en guise d'échauffement, mmh, impossible pour moi d'enlever mon ensemble t-shirt/polaire/manteau !

 

 

En plus on passe pour des guignols, 400 concurrents au départ, et nous sommes quatre à nager sans combinaison de triathlon ! Ca nous vaut quand même quelques encouragements de la part de concurrents, et en triathlon je peux vous dire que c'est très rare d'en avoir !!

 

 

ZOU la première des trois vagues démarre, l'effet machine à laver est lancé. Ca nous permet de jeter un oeil à la particularité de ce tri qui est la "sortie à l'australienne" : au premier tiers du parcours il nous faut sortir de l'eau pour y retourner aussitôt ! Bon c'est pas tout mais c'est à nous d'y aller !!!

 

 

BIIIIIPPPPPPP bon c'est vite vu je ne pars pas dans les premiers, l'entrée dans l'eau se fait sans trop réfléchir... et finalement le froid est, à ma surprise, plutôt supportable. Je nage un peu en crawl mais je n'ai aucun espace pour nager (comme d'hab'). Et comme à l'accoutumée j'entame une espèce de brasse/crawl la tête hors de l'eau et me dégage sur l'extérieur. D'ailleurs je vois des nageurs devant moi en train de marcher, ils ont pied ! Mais l'arbitre les rappelle à l'ordre "Hé HO ON NAGE" !!

 

 

Arrivée à la "sortie à l'australienne", tiens je suis mega-surpris, Denis est juste devant ! Enfin juste devant, il passe la bouée et saute plein d'énergie dans l'eau et me colle direct 20 secondes. Direction l'avant-dernière bouée, je nage enfin potablement. Je repense au récit du champion Lieutenant Blueberry et me mets bien à l'extérieur, et c'est reparti pour une ligne droite de 300m. Je nage bien, j'arrive à hauteur de Denis, mais finalement il accélère.

 

 

Allez c'est fini on sort de l'eau, on jette le bonnet, course vers le parc à vélo. Casque, dossard, chaussettes, chaussures hop on est parti... sauf qu'il pleut... Mais le froid que je redoutais n'est pas au rendez-vous (chouette), j'ai bien chaud, y compris sur les premiers kilomètres de vélo. Par contre j'ai la tête qui tourne bien, ai-je trop donner en natation ? En tout cas je présume avoir fait un bon temps (pour moi).

 

 

Démarrage du vélo, que ça fait plaisir... Je n'avais pas encore roulé de l'année (ah si 10 bornes jeudi pour vérifier la mécanique). On démarre direct par des faux-plats cassants puis une côte, je double (sans doute ceux de la première vague) et me fait doubler également, par deux nanas notamment, quelle puissance !! Je soupçonne même l'une d'elles être de la troisième vague !!! Puis j'entends dans mon dos un poétique "t'as bien carburé en natation" dans mon dos. Denis est déjà là, m***** !

 

 

 

 

J'essaie de le garder de visu, mais psychologiquement pas facile, il donne l'impression de ne pas forcer... alors que je suis à 100%. Finalement je parviens même à me rapprocher à moins de trente mètres, mais pas facile. La route est complètement trempée, les virages difficiles à négocier (déjà que sur le sec je ne suis pas bien bon), et la visibilité pas géniale.

 

 

Les kilomètres défilent, le parcours est agréables, entre bosses (légères) et faux-plats descendants. Par contre le revêtement est assez abrasif, on roule vraiment sur les "routes blanches" des cartes michelin !

 

 

Kilomètre 11, on traverse un bled, et grosse descente avec visibilité... Je lève la tête, plus de Denis ! Aïe, ah si il est au loin, mais punaise il est passé sur un autre rythme...

 

 

Une grosse bosse à 18 kms qui fait mal, bizarre, pourtant on doit être proche du lac, mais il s'avère que le parcours fait en réalité 23.5 kms ! Résultat je donne, je donne, j'essaie d'accrocher ceux qui m'ont remonté, voire de redonner un coup de boost... En plus il m'arrive d'avoir des débuts de crampes, moi qui en ai rarement.... Dernière côte selon les bénévoles, passage à 10% puis 12% (c'est écrit sur la route). Et c'est le retour...

 

 

Un GUCiste me rattrape et m'encourage, il part et finalement au gré d'une descente je reviens sur lui et fait un final en trombe avec un autre gars.

 

 

Hop, vélo terminé, 45 minutes 30 soit 30.7 km/h de moyenne, quelle performance ! Et sous la pluie ! Je croise Nelly qui m'annonce que Denis est juste devant... Je le cherche dans le parc à vélo, ah non il est déjà parti... Vite vite on gare le vélo, enlève le casque, prends mes baskets... AAARRRGGHHH j'ai oublié de faire au préalable mes lacets !! Et j'ai l'onglée aux mains !! Je fais un noeud tant bien que mal et repars... Le GUCiste m'a passé, il a l'air de bien speeder, je ne le reverrai plus...

 

 

Démarrage ki-kille, bon en fait je suis un peu crâmé... Trop d'efforts sur la natation ? sur le vélo ? En tout cas j'avance à un pénible 12 km/h. Par contre le terrain est génial, sentier caillouteux, moi ça me va ! Je double mais ce sont pour la plupart des concurrents de la première vague, certains sont mal en point.

 

 

Allez je calcule qu'il me faudra 25 minutes donc je serre les dents et avance... Un jeune me remonte je ne l'accroche pas. On revient vers le Lac et nous voilà en procession pour un sentier en aller-retour d'un bon kilomètre. Au moins je vais croiser Denis et voir où il en est... Mais ça fait déjà 10-15 minutes qu'on court, que je ne le rattrape pas, et ça ça sent mauvais pour moi à moins qu'il craque.

 

 

A l'orée du demi-tour le voici enfin, il doit avoir 30-40 bonnes secondes d'avance et je n'ai pas le rythme pour le reprendre. On va tâcher de limiter les dégâts même si le temps final devrait me satisfaire pleinement.

 

 

Et hop, j'avale un dernier concurrent et en termine, 1h25mn et 2 secondes. Un poil de déception d'être derrière Denis mais juste un poil car j'ai vraiment tout donné, et le temps final le confirme. Donc un grand bravo à lui ! Un petit tour au ravitaillement puis encouragements à ceux qui en terminent en attendant Mathieu... qui arrive pas longtemps derrière.

 

 

Et devinez quoi... le soleil arrive doucement, aaaaarrrggghhh !

 

Au final ça fait vraiment PLAISIR de regoûter aux joies du Tri, et on a du mérite d'avoir terminé vues les conditions dantesques du jour !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 09-05-2010 à 21:43:00

1h25 c'est mieux que l'objectif : bravo julien !!
et jolie moyenne en vélo !!

Commentaire de bigpeuf posté le 10-05-2010 à 10:56:00

mais c'est qu'il donne tout le mardouk, c'est vrai que c'est court un sprint, donc t'as vite fait de te cramer avant la CàP !
Bravo à toi
A+
le BIG

Commentaire de the dude posté le 10-05-2010 à 11:24:00

Bien envoyé mec!
ça c'est de la belle baston, dommage que tu ne reviennes pas sur ton pote mais ça te pousse à faire un super chrono.
Heureusement que tu n'es pas venu à Quaix, j'aurai encore pris une fessée :0)

Commentaire de fk_isere posté le 10-05-2010 à 13:29:00

Le Tri-bouc a encore pataugé dans une marre avec son slip de bain kangourou, il manque plus qu'il soit aux couleurs de kikourou ^^ Bravo quand même!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 11-05-2010 à 13:24:00

BRAVO, il en faut du courage!

Commentaire de le_kéké posté le 11-05-2010 à 22:07:00

Hello le trimar-bouk, un récit plein d'enseignements.
1. tu fais parti des 3 marioles qui fait la natation sans combi, en string ficelle ???
2. Tu fais du tri avec 10km de vélo dans les pattes, j'en ai vu des super marioles mais là c'est le ponpon
En plus tu bats des gars qui s'entrainent comme des légionnaires, de quoi arrêter ce sport de taffioles ...
Enfin bravo quand même, tu as fait une sacré perf !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran