Récit de la course : Le Printemps d'Ozon Courir - 21.1 km 2010, par franck de Brignais

L'auteur : franck de Brignais

La course : Le Printemps d'Ozon Courir - 21.1 km

Date : 14/3/2010

Lieu : St Symphorien D'Ozon (Rhône)

Affichage : 908 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ALLEZ PAPA !! VIVE PAPA !!

"Allez Papa !!"  "Vive Papa !!"

C'est avec ces pancartes, mes deux enfants qui m'accompagnent et les encouragements de ma petite famille que je passe la ligne d'arrivée de mon 3ème semi. 1"59"04.... Yesss !!    Petite revanche sur le semi de St Priest catastrophique d'il y a 15 jours !!

Retour 1 semaine avant, je m'inscris ou pas ?! Pfff ... A voir le profil de la course (site Internet super bien renseigné !!... bravo les webmasters d'Ozon) il y a quand même du dénivelé ... ça veut dire que je peux faire encore pire qu'à St Priest (plutôt plat) !! Ouai ... mais si c'est ça, j'arrête la course à pied et je me mets à la poterie !! Et puis ma petite femme me dit :"bon tu penses finir à quelle heure ta course de ce week end ?" "heu ... pourquoi ?.." "bah pour venir t'encourager à la fin !!" .... Ah.... bon ben va falloir passer chez Spode pour s'inscrire alors !!

2 jours à Paris pour le boulot, je loupe donc ma sortie de 10 km hebdomadaire. Allez pas grave, pas de pression, pas d'objectif... au moins cette course fera ma sortie longue !

Denis passe me prendre, arrivée à 8h10. Dossard retiré en 4 secondes. Enfilage de la tenue dans un petit coin (vi c'est pas très grand cette salle pour accueillir 700 coureurs, seul bémol de l'orga....). Petit café, on papote avec des copains de Denis (qui faisait partie de la Team St Priest il y a qques années). Quelques foulées d'échauffement. Et on de positionne. La ligne est très large, on est donc pas trop loin de la ligne de départ (c'est bien pour les touristes comme moi ;) ). 

Départ ! On est partie pour 21 bornes, je me sens bien mais je freine volontairement l'allure. Je reste en queue de peloton volontairement. Séparation rapide avec les 10 km et on prend quelques chemins de terre (vivement la reprise de la saison des trails!!) . Je me réserve pour la "grimpette" du 10ème.

Grand bien m'en a pris : la "petite grimpette" du graphique... et ben ... c'est de la bonne petite grimpette !! Elle me fait monter le cardio vers les limites hautes, mais je me sens bien, je reprend pas mal de places. Les virages s'enchainent en montant et on arrive au "col" (ça c'est pour me faire plaisir... en tous cas c'est l'impression que ça donne en arrivant ... un col des Alpes !!) virage à 90° à droite et ..... warfff ... je l'avais oublié celui là : un bon vent de Nord, bien foid, bien régulier, bien dans le nez.... le plat tant attendu devient moins agréable que prévu : je remonte la fermeture éclair de la veste et renfile les gants tombés à la montée.

Ravito n° 3 : Alors là chapeau les bénévoles : rester 2h en plein vent sur cette route de montagne (comment ça c'est pas une montagne ??!! mais si !! rappelez vous, je viens de monter le col !!) 1 verre de boisson énergisante, 1 carré de chocolat et c'est repartit. Petite descente, petite montée, repetite descente, repetite montée, rerepetite .... enfin vous l'aurez compris c'est un peu vallonné. Je remonte sur une concurrente qui marche. Je l'avais déjà vu marcher au loin dans la montée de l'Alpes d'Huez ... (oui au moins ça !!!...). Je lui propose de repartir avec moi. Et on y va. Elle est courageuse la petite dame : elle a fait une course de 25 bornes dans le beaujolais le week end dernier ... et là elle a comme un coup de mou ... tu m'étonnes !! On constate que le paysage est super sympa ... et tout ça nous amène sur une MEGA DESCENTE !! Et alors là .... je sais pas ce qu'il m'arrive, on doit être au 17 ème environ, mais j'ai des ailes qui me poussent, je dois dépasser une dizaine de concurrents (j'ai largué ma copine de papotage ...pas joli joli ... mais bon.... j'avais envie d'y aller et elle mal au quadriceps......classique histoire de couple non ? ....)

Le retour sur le plat ramène à la réalité, mais je garde un bon rythme (enfin pour moi ... 11,5 km/h quoi ...). Calcul rapide avec le chrono... bon sang !! je peux passer sous les 2 heures !! Dernier ravito. Et alors là... je sais pas pourquoi j'avais oublié ce (petit) détail du (petit) coup de cul du 19ème (ou 20ème j'ai pas regardé exactement...)  .... houuu qu'il a fait mal aux pattes celui là !! sur les 5 concurrents devant moi, 3 marchent (en se faisant chambrer par le bénévole au carrefour ...!!) Pour moi ça passe tout doux... mais en courant ...

Dernière bonne descente et quelques centaines de mètres avant l'arrivée ....

..................... et heu ..... la famille .... elle est où là ??!! Les pancartes ...les hurlements déchainés de la foule en liesse .... enfin de mes deux garçons ... ils m'ont dit qu'ils seraient 500 mètres avant !!!... il doit en rester moins là !!!.... dernier virage... je vois toujours rien .... ah bah si, je les vois ... mais pas eux ... ils discutent à priori.... ah bah ça fait plaisir !! D'un coup la femme de Denis (qui est venu soutenir son mari avec ses enfants pareil ....) me montre du doigt .... Ayé (enfin) les pancartes s'agitent... les cris .... enfin tout qui va bien, je prend Alex d'un côté, Thomas de l'autre et on s'envole jusqu'à la ligne d'arrivée.

Pas de bip, les temps sont relevés manuellement. Denis est arrivé il y a 30 minutes très exactement ... 1"29 .... ça commence à causer je trouve ... ça devient même indécent !! (Il aurait eu le temps de prendre une douche !!et tout et tout ... j'ai encore de quoi progresser !!) Il partage ma joie ... ouai ...1"59 sur ce parcours et ben je suis content !!

Du coup, je serai sur le 21km des foulées Vourloises dans 15 jours. Il est bien plus vallonné encore, mais ça fera ma sortie longue de la semaine. Et puis c'est juste à côté de la maison !! Mon grand demande à ce que je l'inscrive à la course des familles de Vourles... comment lui refuser ?!

Franck

3 commentaires

Commentaire de tophenbave posté le 15-03-2010 à 22:14:00

en effet,comment lui refuser?en tous cas bravo,et maintenant les moins de 1h 55 sont a ta portee!a bientot!

Commentaire de totoro posté le 16-03-2010 à 10:07:00

Félicitations pour cette course vraiment exigeante ! Et direct, tu veux enchaîner sur un autre semi ! Quelle motivation : normal avec une famille qui t'encourage comme cela !

Commentaire de mimile posté le 16-03-2010 à 15:03:00

C'est ça qui est bien, dans ces courses. En général, on est content de l'avoir fait, et on a envie de recommencer. Apparemment, tu n'es pas retombé dans les pièges de Saint Priest, et la barrière des 2h est tombée. Eclate toi bien à Vourles ... et ailleurs.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran