Récit de la course : La Ronde des Bûcherons - 10 km 2008, par Sam67

L'auteur : Sam67

La course : La Ronde des Bûcherons - 10 km

Date : 5/7/2008

Lieu : Schirrhein (Bas-Rhin)

Affichage : 1318 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

QUE C'EST BON DE REPRENDRE ....

Deuxième course de l'année et forcément second CR ... 

Je ne rappellerai pas mon premier semestre catastrophique en matière de course à pied: 6 séances cet hiver dont la plus longue n'excéda pas 30 mn; pas couru en mai/juin et un semi du Vignoble d'Alsace le 22 juin dernier dans la foulée ; un semi extra où rires et coups à boire m'ont fait oublié que 21,1 km pouvaient être une galère.
A la sortie de ce semi, je me disais que je pourrais éventuellement recommencer à trottiner ... et voilà-t-y pas qu'en l'espace de 2 semaines, je sortais 5 fois ... certes, pas longtemps et le matin à la fraîche (en Alsace, quand il fait chaud, ce n'est pas de la chaleur pour climat tempéré ... ).


La Ronde des Bûcherons ... quelques années que j'en entends parler sans pouvoir y aller. Ca me fera une bonne reprise.
C'est un 10 km organisé à Schirrein (67), dans le cadre de la traditionnelle fête des Bûcherons.
Qui dit bûcherons, dit bois dit coupes, dit sculpture de bois ...
J'emmène toute mon adorable smala ... ça pourra les faire patienter pendant ma course ;-)
Chouette ! Première fois que mes filles me verront courir ...

20 mn à peine de là où nous habitons ...
 
Il y a du monde sur place ... 
 
Moi qui ne côtoyais plus grand monde du milieu ces mois derniers, je rencontre finalement pas mal de connaissances:
- Jean-Charles, un ancien collègue, tout heureux d'apprendre que son fiston venait de finir 4è de sa course des petits (tiens, d'ailleurs, ils embauchent là où il bosse ... au moins, je pourrai me remettre à courir pendant midi et deux ;-))) 
- Philippe, un des organisateurs du marathon du vignoble d'Alsace, qui va courir en couple avec son épouse; il m'apprend à cette occasion que le MVA vit des heures difficiles depuis la dernière édition (il y a 2 semaines); en effet, il faut savoir que pas mal de c..... font courir un bruit comme quoi la course ne s'est pas bien passée du tout pour quelques personnes à cause de la chaleur (je n'insisterai pas); du coup, tout le comité a quasiment démissionné ... l'édition 2009 n'est pour le moment pas prête du tout de voir le jour ;-(((( 
ALORS, QU'ON SE LE DISE: NON, IL N'Y A PAS EU DE DECES LE JOUR DE LA COURSE !!!!!!!!!!!!!!!!!
Bref, c'est décidé; je vais cette année franchir le pas et tout faire pour les aider afin que le MVA 2008 ne soit pas la dernière édition de ce fabuleux week end !
Qu'on se le dise ...
- Rose-Marie, très affûtée, qui je le sens va m'exploser ... dur dur mais parfois il faut savoir être galant ... ;-))) 
- Michael, ancien collègue également ... ça fait plaisir de le revoir.
Bref, que du beau monde ...
Pas mal de têtes connues également, sans que je puisse leur mettre un nom bien entendu; ben oui, on ne connaît pas tout le monde ;-)

Le tout dans une ambiance de fête au village; entre les stands de merguez, de tartes flambées, les concours de celui qui coupe le plus vite des bûches énooooormes, des gens qui sculptent des formes à la tronçonneuse ...

Je récupère mon dossard et cherche encore une ou deux personnes; j'en profite pour prendre la poussette afin de décharger un peu mon épouse ... je ne vois pas mes amis et commence à chercher mon épouse partout; le palpitant commence à palpiter : le départ est ans 5 mn et j'ai toujours la poussette ;-)))) 
Finalement, c'est bon, je retrouve tout le monde et peux laisser la poussette ... un peu plus et je courais avec  ;-)

Le coup de feu est donné : je me mets derrière (avec mon entraînement de la mort, je ne risque pas de battre le record du monde).
Un peu de monde, on joue des coudes .... et c'est parti. 
Ci-dessous mes temps de passage à chaque kilo ....
Ca part bien vite pour moi, en tout cas bien au-dessus de mon niveau actuel (je vise 52/53', histoire de ne pas me griller); je milite en effet pour des reprises en douceur, gages de non blessure et de forme retrouvée au plus vite ...
Mais je me sens bien alors je n'ai pas trop envie de me "freiner"; le parcours est très sympa: petit tour dans la ville en fête, grand tour dans la forêt; le parcours fait deux boucles. 
Beaucoup de spectateurs pour un début juillet; quelques orchestres bien sympathiques, quelques riverains ont sorti leur tuyau d'arrosage et nous aspergent gentiment ...
C'est qu'il fait chaud, bien lourd ... mais pas pesant ...  
Je me sens toujours bien même si je n'ai plus de souffle ...
La course se termine par une côte bien sévère; pas mal de gens soufflent, moi aussi (on dirait une locomotive)

J'essaye de terminer la tête haute devant le par-terre de spectateurs présents sur la centaine de mètres précédant la ligne d'arrivée; je lève les bras (bref, les figures de style habituelles en ce qui me concerne); deux sprinters que je n'avais pas vus en profitent pour me souffler la politesse ...
Je n'entends qu'au loin un "Vincent" lancé par ma chère et tendre ... je vais trop vite ? ;-))) 

Je finis super content d'avoir pu enfin courir. J'ai un peu souffert mais ça fait tellement de bien.
Retrouvant au ravito d'arrivée mes quelques connaissances, on en profite pour chacun se raconter sa course.
Je retrouve mon petit monde; les filles viennent de dîner, heureuses ...
Le temps de retrouver la voiture et hop, direction la maison.

En conclusion, je dirai que cette course est très sympa: bonne ambiance (un peu familiale), le parcours est très roulant (propice à un pétage de chrono) ...
Bref, une course à refaire sans hésitation.
Pour ma part, je suis extrêmement content de ma course; je finis en 48'58 à mon chrono ... ce n'est pas top mais bien mieux que ce que je pensais valoir 

Merci à mon épouse et aux filles d'avoir bien voulu me suivre ...
A bientôt pour de nouvelles aventures.


Mes temps au kilo
4'46
4'36
4'48
4'59
4'48
4'51
5'02
5'00
5'08
4'58

4 commentaires

Commentaire de francois 91410 posté le 08-07-2008 à 08:23:00

je retrouve bien là les courses que j'ai pu faire, familiales à plus d'un titre : un moment privilégié pour garder les pieds sur terre et se faire plaisir ; pour quelqu'un qui ne court plus, tu as fait fort en peu de temps ! A+

Commentaire de La cigogne posté le 12-07-2008 à 21:49:00

Salut Vincent,
C'est reparti?.............. Cool.
La course à pied à cela d'ingrat que l'on perd très rapidement...et c'est une vraie galère pour retrouver le niveau antérieur.
Mais c'est tellement bon de courir.
Bravo et courage pour les courses à venir.
A bientôt.

Olivier

Commentaire de Loopinette posté le 20-07-2008 à 14:27:00

Bravo Vincent ! Voilà un retour à la course à pied de bon augure :)
Bien déçue de ne pas t'avoir vue à la nocturne mais ce sera pour l'année prochaine : tu te feras pas avoir cette fois hein ??! :)

Commentaire de astra wally posté le 22-07-2008 à 13:42:00

ben écoute pour quelqu'un qui a plus couru depuis un moment, faire cette distance en moins de 50 minutes c'est franchement pas ridicule, au contraire ! toute mes félicitations mon grand !
pour l'histoire du marathon c'est Yves qui m'avait parlé de ces gars qui ont été transporté à l'hosto pour des comas provoqué par la chaleur. J'en ai parlé qu'aux kikous présents sur la course et mon paternel mais j'espère ne pas être mis en cause dans le fait que ce superbe marathon risque de ne plus avoir lieu. Ce qui serait vraiment dommage. Me sens un peu idiot sur ce coup-là

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran