Récit de la course : Trail du Pays de Sully - 42 km 2008, par MARC78

L'auteur : MARC78

La course : Trail du Pays de Sully - 42 km

Date : 15/6/2008

Lieu : Rosny Sur Seine (Yvelines)

Affichage : 1220 vues

Distance : 42km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TRAIL DU PAYS DE SULLY Dimanche 15/06/2008

 

 

 

Arrivé sur place à 7h15, Rosny sur Seine est une petite bourgade des Yvelines, qui ‘est pas encore réveillée.

Le départ est à 9h00 pour le 42km et +/- 1000m de dénivelé, épreuve que j’ai choisi. Une autre épreuve de 17km et +/- 300m de dénivelé part à 10h00.

 

Dossard 655, il est 8h00 … je vais me préparer, le temps est clément mais l’air est frais, j’opte pour des manches longues.

GPS au poignet et camel-back de 2 litres sur le dos, il est 8h50, je vais au départ.

 

Une centaine de concurrents sur le 42km. Le speaker annonce que le parcours a changé par rapport à l’année dernière avec des passages très abrupts, face à la colline, aussi bien en montant qu’en descendant, il nous demande de faire preuve de prudence.

 

Quasiment pas de spectateurs, j’oserais même dire aucun.

 

Le départ est donné à 9h00 …

 

Après un rapide petit tour en ville, nous nous dirigeons vers la forêt.

Dès le départ, les grimpettes sont rudes et mettent de suite dans le bain.

 

Mais la forêt est belle et le parcours vraiment très agréable, surtout que le soleil est de la partie à de nombreux moments.

 

Comme pour mes 24h00, il y a 15 jours, je suis parti prudemment. Pas question de se griller dès le départ.

Mes chevilles me font un peu souffrir, c’est souvent le cas sur des terrains inégaux qui plus est, sur un Trail. (25 ans de hand-ball, et une bonne dizaine d’entorses à chaque cheville …).

 

Mon GPS fonctionne parfaitement et à 10km pile poil, le 1er ravitaillement est en vue ! Cela fait 1h11’25’’ que je coure. Arrêt 3-4mn, histoire de manger 1 ou 2 morceaux de banane, cake, boire 1 coca, de l’eau et c’est reparti !

 

Pour l’instant, tout va bien, malgré les cuisses qui commencent à devenir dures …

 

Chemins stabilisés, chemins mous, voire boueux, grimpettes, descentes, dévers (Aie mes chevilles …), ça passe mais de plus en plus durement …

J’ai opté pour mes chaussures de Trail Salomon, j’aurais du me contenter d’une paire normale pour la route, mieux amortissante et plus confortable.

 

Au détour d’un chemin et en pleine forêt, ravito du km20, mon GPS toujours OK … et 1h10’52’’ pour ces 2ème 10km … plus roulants. Banane, cake, raisins, orange, eau et je repars.

 

Les grosses difficultés se situent dans la 2ème partie et nous y arrivons …

 

D’ailleurs a peine quitté le ravito, grosse difficulté, énorme montée face à la pente … et des comme ça, jusqu’au km30, il y en aura quelques unes qui vont venir grever la moyenne.

Là, je l’avoue, je souffre, de « vieilles douleurs » font leur apparition, séquelles d’une journée « non-stop » à courir …

 

Chemins et traversées de champs de blé, retour au plat et ravito du km 30 en vue … 1h26’05’’ pour ces 3ème 10km … dur, très dur …

A celui-ci je ne m’attarde pas, mais je mange quand même. Un bénévole nous dit que désormais le parcours est très roulant jusqu’à l’arrivée. Il reste 12km, en soi, ce n’est rien, mais après 30 bornes … J’en suis à 3h48’32’’ de course pour 30km …

 

Cette partie roulant va me permettre de reprendre un peu de temps et j’espère passer la ligne d’arrivée proche des 5h00 … On verra …

 

Malheureusement, trop concentré sur les coureurs qui me précèdent à 30m devant moi, je ne m’aperçois pas qu’ils se trompent, plus de balises … Des coureurs derrière nous, nous ont vu et nous rappellent pour nous remettrent sur le bon chemin, sauf à dire qu’un dizaine de Trailers nous sont passées devant, et je ne les reverrais plus. C’est balot !!!

 

40km au GPS … encore des grimpettes mais la « civilisation » est en vue. Après la traversée d’un champ, la route fait son apparition, retour dans la zone pavillonnaire du départ …

L’arrivée dans la cour de l’école est en vue … (je regarde mon GPS les 12km !?! « avalés » en 1h13’14’’)

Passage de la ligne : 42km … 5h01’46’’ et une place de 75ème sur 90 arrivants, 20ème V1H.

 

Pas fâché d’être arrivé … pas un seul spectateur !!??!! A l’arrivée, il n’y a que les organisateurs et bénévoles, et les coureurs … Bizarre comme ambiance … Le buffet est conséquent, et varié ; sandwichs jambon et fromage, yaourts nature et fruits, bières, et tout ce qui fait l’apanage des ravitaillements réussis.

 

La remise des récompenses se fait au fur et à mesure des arrivées, et dans l’anonymat le plus complet … vraiment bizarre comme finish …

 

3 commentaires

Commentaire de JLW posté le 17-06-2008 à 22:58:00

J'ai participé aux 2 dernière éditions de ce trail avec un parcours que j'ai beaucoup apprécié et je n'ai pas ce souvenir d'absence de "spectateurs" comme tu le décris.

Certes ce n'est pas le MdP ... mais quand même n'oublie pas que vous étiez apparemment un peu moins d'une centaine (pas de Challenge "X Trem Trail" cette année ce qui explique peut-être un peu cela) et que cela n'attire pas les foules qui ne connaissent de toute façon pas très bien cette discipline exigeante.

Commentaire de MARC78 posté le 18-06-2008 à 22:31:00

Merci de ton commentaire !
C'est ce qui m'a frappé à l'arrivée ! Il n'y avait que les coureurs, les organisateurs et bénévoles ... mais personne d'extérieur à ce petit monde! peut être y avait-il plus de personnes à l'arrivée du 17km ... mais pas au 42 ...

Commentaire de phil77 posté le 20-06-2008 à 10:37:00

Merci Marc pour ton CR. Bravo pour ta course !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran