Récit de la course : La Montée de Saint-Nizier - 13.5 km 2008, par Vagabond

L'auteur : Vagabond

La course : La Montée de Saint-Nizier - 13.5 km

Date : 15/6/2008

Lieu : Seyssins (Isère)

Affichage : 1160 vues

Distance : 13.5km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Récit du bout de la course

 

J’avais des craintes, je suis plutôt coureur de fond et j’apprécie le bitume et la durée, mais j’aime les expériences et en ce moment elles sont nombreuses, mais celle là !

 

Ni les quelques renseignements trouver sur le web, ni les remarques de coureurs « c’est dur, ça grimpe, etc. » ni l’intégration de cette  course dans le championnat de France de courses en montagne ne me feront renoncer. Depuis une semaine je me pose des questions, mais je me répète que si c’est trop dur j’arrête (comme je me le dis à chacune de mes courses d’ailleurs).

 

Et nous y voilà ! Déjà sur le parking, à la tenue des coureurs (beaucoup portent des manchons d’effort), à leur façon de se préparer, je sens que les pros sont là, l’ambiance semble plus tendu que sur les quelques courses que j’ai pu faire.

 

Petit échauffement puis vient le départ. Le coup de feu est tiré, dès les premières foulées, le train est donné et je vis là un grand moment de solitude. Je suis déjà dans les 30 derniers à quitter le parc, mais je maintiens mon rythme pour ne pas compromettre la suite. 12 km c’est pas long, j’irais au bout !

La première montée se présente à nous, je suis surpris du nombre de coureurs qui marchent, en même temps hors de question de doubler, je trottine.

 

Difficile de raconter ce que l’on ressent, partager entre le poids des jambes parfois difficiles à lever, le fait d’être toujours dans la course pas après pas. Les moments de doutes, d’inquiétude et de plaisir se succèdent.

 

Tous les ravitaillements sont les bienvenus, et je n’en néglige aucun. Les tronçons de parcours plats ne suffisent pas à récupérer, mais ils font du bien au moral, je poursuis ma route en gardant un rythme le plus régulier possible. Les 4 derniers kilomètres sont là et nous sommes un petit groupe de 4. L’un d’entre nous connaît le parcours et nous donne des indications sur ce qu’il nous reste à faire. Viennent LES MARCHES, rien ne sert de courir, alors j’en profite pour apprécier les encouragements qui nous sont donnés au sommet. Enfin la descente mon cardio m’indique qu’il me reste un peu moins de 6 minutes pour le dernier kilomètre, je me mets au défi de finir en moins de 2 heures, et je me lance dans une course effrénée qui me fait du bien, je veille à ne pas tomber. Je vois l’arrivée, du bonheur, encore quelques mètres et c’est fini.

 

02:00:25 - 392ème sur 397. J’ai juste envie de dormir.

Mes doutes sont levés, je peux le faire ! Mon temps ne demande qu’à être amélioré, mais là n’est pas l’essentiel. Le plaisir est grand !

 

5 commentaires

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 16-06-2008 à 10:19:00

Félicitation pour avoir terminé ce genre de course que tu n'a pas l'habitude de faire.

Et en plus tu avais encore du jus sur la fin. Bravo à toi

Adrien

Commentaire de pouf_le_coureur posté le 16-06-2008 à 12:05:00

un grand moment de solitude pour moi aussi quand j'ai vu tous ces clubs.
Mais quel parcours j'espère qui le garderont pour l'année prochaine.

Commentaire de brague spirit posté le 16-06-2008 à 16:30:00

Bravo pour ce premier essai,qui ne demande qu'à etre transformé.Ce type de course ne doit pas manquer en Rhone Alpes.

Commentaire de Pat'jambes posté le 16-06-2008 à 23:45:00

Merci pour ce CR bien sympa et tout en modestie.

Je fais cette course chaque année et peut témoigner que cette année, du fait des championnats, était un peu particulière et assez relevée.

N'hésite pas à revenir l'année prochaine, le parcours devrait être sensiblement le même, tout le monde part ensemble (pas de séparation homme/ femme notamment)

Encore bravo

Commentaire de Génep posté le 17-06-2008 à 20:43:00

Bravo pour t'être lancé ce défi et de l'avoir rempli.

Peut être à l'année prochaine !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran