Récit de la course : Jogg'iles - 31 km 2007, par oizo

L'auteur : oizo

La course : Jogg'iles - 31 km

Date : 18/11/2007

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 2244 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Jogg’iles 2007  30.6 kms
Grenoble 5h30

Allez allez il est l’heure la montre vient de sonner, pendant que l’expresso coule j’attrape un morceau de gâteau dans le congélo un coup de grille pain plus  tard me voila attablé comme un bon vieux dimanche matin de course … Cette fois il y a 1h de route, la course est au parc de Miribel Jonage.
« Petit déjeuner vite torpillé hypo à la récré » alors je continuerai mon repas sur la route vers Lyon.
Grenoble 5h45
Direction l’hôpital sud ou Cyril d’Orientalp m’attend pour le covoiturage.
Grenoble 6h10
Départ de Grenoble vers Lyon et une bonne heure de discussion plus tard …
Miribel Jonage 7h25
La voiture stop sur un parking du parc perdu dans le brouillard et le froid mais déjà les coureurs affluent.
Miribel Jonage 7h40
On se dirige vers le gymnase pour nous inscrire et déjà c’est l’effervescence et bon nombre de Buff Kikou cruise dans la foule. Bonjour rapide à tous le monde la bonne humeur règne on discute on discute mais l’horloge tourne et je suis encore en jeans !!!
 Parking 7h50
Retour à la voiture pour se changer Cyril a un peu plus de temps il prend le départ du 20 kil à 8h3. Short, Tee-shirt manche longue, pommade chauffante sur les 2 genoux, 3 gels, dossard, puce allez hop au départ.
ReGymnase  8h00
Et re discussion avec la bande c’est vrai qu’il fait meilleur à l’intérieur pour s’échauffer !!!
Ligne de depart  8h10
Il a bien fallu se résigner à sortir et prendre place sous la ligne et gigoter pour lutter conte la température ambiante … plutôt fraiche !!!! hein et zou top départ  à 8h10 pétante.
Quelque part dans le brouillard 8h15
Le futur vainqueur sort du peloton formé de 7 coureurs.
Quelque part dans le brouillard entre des lacs !!!! 8h40
Toujours bien calé dans un peloton de poursuivant qui a légèrement fondu nous sommes plus que 4 maintenant.
Tiens je reconnais là 8h47
Normal on passe au niveau de la ligne de départ, nous sommes plus que 3 en chasse derrière l’homme de tête que l’on a toujours en point de mire. Depuis je départ j’assure le
tempo et mes deux acolytes ne semblent pas s’en plaindre. Il est vrai que je ne peux pas courir autrement je n’ai  pas de préparation marathon et la course y ressemble fort.
Le long du canal il reste 15 kil 9h06
Il est maintenant plus dur de maintenir une allure fluide nous sommes dans le flot des coureurs du 20 kilomètres et nous slalomons dans un concert de « c’est le quinze » « t’es sur meuuuuu non c’est le trente !!  » « oula ou vous allez comme ça !!! » « y sont pressé ces 3 là …»   
Quelque part  dans les champs !!! 9h20
 
Ben toujours tous les trois  et que chpasse à droite chpasse à gauche  ….
21eme il reste 10kil  heu in the middle of nowhere 9h24
Mais bon on n’est pas seul ça rassure ;-)). Les curseurs sont au vert, déjà deux gels et raté aucun ravito en eau.
9h42
Je prends le dernier gel après l’avoir tenu bien 1 borne dans ma main pour le réchauffer je reconnais maintenant les pistes que l’on a pris durant notre première boucle et décide d’accélérer à environs trois kilomètres de l’arrivée à la faveur d’une petite bosse que j’ai repéré il faut que je tienne le coup jusqu'à là. Mais dans une petite descente je me contracte légèrement la cuisse droite et modifie un peu mes appuis et l’un de mes acolytes l’a remarqué (il me l'avouera a l'arrivée) et saute le dernier ravito et me fausse compagnie  

28eme il est 9h52
V
oila la bosse ou je voulais accélérer je le fais machinalement !!!! Tiens j’entends plus le souffle de mon voisin ….
30eme il est 9h59
Je suis maintenant seul et apprécie les derniers hectomètres, à ce moment de la course il est difficile de changer de rythme violement et mon poursuivant est à distance respectable, devant je  surveille au cas où il craque mais il paraît lui aussi très serein de sa fin course et assure sa seconde place.
Arrivée il est 10h02’45 
Et bien voila la puce fait son office et m’enregistre en 1h52’45’’ je termine 3eme au scratch et second V1 satisfait par une course rapide pour Oizo et très très plate !!!!

13h00 AAB Time
AAB grand luxe Tounik nous invite chez lui afin de reprendre quelques forces !!!! repas convivial à base de mets  tout droit sorti du bouquin de Denis Riché oui oui !!! (
poulet, fromages, bières, beaujolais, crumbles, gâteau au chocolat, et gâteau irlandais) hummmmm !!! oui oui c'est dans l'annexe du bouquin .

16h00 Autoroute direction Gre
Coup de fil de NicNic38 passe prendre le goûter Seb heu ben ouais si tu veux d'ici là j'aurai surement faim !

19h00 NicNic38 Appartement
T'as pas faim toi ben si pardi !!!! Allez t'aimes l'épeautre et le choux j'ai du jambon ca fera l'affaire . Une eau chaude plus tard il est temp de rentrer . Douche, massage, préparation du matos et les fringues pour demain matin c'est ski time demain .
Et zou les bras de morphée me rattrappe.

8 commentaires

Commentaire de Moicélolo posté le 19-11-2007 à 15:47:00

Un très grand bravo pour ta super course... t'es vraiment un oizo hyper rapide... et encore merci de tous tes conseils que je note sur un petit calepin dès que j'arrive chez moi... l'entraîenment pour boire au ravito avec le verre plastique sans m'en mettre partout je vais me le faire !!! A bientôt. Lolo

Commentaire de tounik posté le 19-11-2007 à 16:15:00

Finalement Lolo, on n'est pas très loin derrière !!

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 19-11-2007 à 18:00:00

Ouais, moi non plus !!! Euh...?
Plus sérieusement, Bravo pour ta super perf, tu as la caisse ! Wouhaaa !
Merci pour ce CR à donf et ravie de t'avoir rencontré. N'oublie
pas de te rencarder pour nos T-shirts si y'a moyen...

Bises - L'esc@rgot

Commentaire de Coach Cyril posté le 19-11-2007 à 18:50:00

Tu es vraiment un champion Seb !!!tu fais tout le temps des exellentes courses !
Bon promis jpasse au magasin d'ici peu.pour avoir des bon conseils.

mais quel est ton secret pour aller aussi vite???

a+
au plaisir sur les sentiers,

Cyril

Commentaire de Davidou le minou posté le 19-11-2007 à 23:19:00

Je te félicite encore pour ton temps. C'est vraiment impressionnant. Et j'aime bien tous tes petits proverbes ;-) très pratique !

En espérant te recroiser sur une autre course, discuter plus longtemps avec toi, tu dois avoir pleins de conseils intéressants.

Commentaire de flapi38 posté le 20-11-2007 à 00:21:00

Super course, t'es vraiment trop fort, et sans te prendre la tete. A l'occase, le coup de l'entrainement au ravito m'intéresse ;-)

A plus sur une course, ou chez NicNic....

Commentaire de oizo posté le 20-11-2007 à 18:30:00

Stoooooooppppp je rougis
Heureusement que vous ne me connaissiez pas il ya 10 ans vous n'auriez pas trouvez de superlatifs.
Pour résumé je cours de moins en moins vite, je cours environs depuis 33 ans en compétitions je vien d'en avoir 39 faites le comptes.
J'avais 13 ans quand j'ai fait mon premier semi sans le dire au parents.
Je n'ai pas de mérite mon pére m'a tout légé, il cours encore bien vite à 63 ans -de 40' au 10 kil et - de 3h00 au marathon.
J'essaie depuis des années d'en faire le moins possible mais le plus efficacement possible.
Ce qui t'obliges à t'entrainer intelligement.
Je ne me prends jamais la tête à l'entrainement ni en compétition . Ca permet de durer ...


Nono je bosse pour les Tees .

Commentaire de Gibus posté le 21-11-2007 à 14:42:00

Bravo pour ta perf
Eh le papounet à moins de 3 heures à 63 balais !
Y t'as refilé qque chose c clair.
J'ai encore le temps pour passer cette barrière au marathon alors.
A+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran