Récit de la course : Championnats de France 50 km Marche - 20 km Open 2007, par seb482488

L'auteur : seb482488

La course : Championnats de France 50 km Marche - 20 km Open

Date : 28/10/2007

Lieu : Reims (Marne)

Affichage : 1938 vues

Distance : 20km

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Partager :

20 kms-open Reims le 28/10/2007

28/10/2007

Championnats de France 50 kms-marche à REIMS

 

SourireDe retour de notre week-end à Reims...
Un peu plus de 02h de route, mais maintenant en Picasso Voiturec'est beaucoup plus agréable qu'en 106 ! Arrivé sur Reims samedi vers 12h00, nous avons mangé Pizzadans un genre de Flunch, puis nous sommes allés voir notre magnifique chambre...nous ne conseillons donc pas l'hôtel 1ére classe à Reims-Murigny Triste! Heureusement ce n'était que pour une nuitLune...La chambre était sombre et triste (c'est pas une fenêtre qu'on avait mais une lucarne!), les lumiéres Ampoulepas assez puissantes, c'est à peine si on pouvait lire ! La douche...un grand moment ! Après avoir pris sa douche, Virginie s'est aperçue qu'il y avait un probléme d'évacuation, et la minuscule piéce qui sert de salle-de-bain-WC était inondée ! Puis alors pour prendre sa douche, il faut pas être gros, car même moi je me sentais à l'étroit...c'est pour dire !!! Et si vous voulez vous assoir sur les toilettes, c'est à peine si on peut fermer la porte car les genoux cognent dessus ! Et l'impression de se marcher dessus tellement la chambre est mal agencée et petite...Bref, vous aurez compris que l'hôtel n'était pas top Confus! La cerise sur le gateauGâteau d'anniversaire: l'arrivée en pleine nuit de personnes n'arrivant pas à entrer dans leur chambre (les murs, pardon les cloisons sont tellement épaisses que nous entendions tout ce que ces personnes disaient...et comme elles ne chuchotaient pas...), et le lendemain avant de partir, nous avons même eu droit à une magnifique galette Maladejuste en bas de nos escaliers ! Superbe avant le petit-déj ! En même temps, c'était pas un hôtel 3 étoiles certes..mais bon...les hôtels Formule1 sont mieux, même si la douche et le WC sont à l'extérieurs des chambres...
Samedi après-midi réservé à la visite touristiqueAppareil photo. Un petit tour dans Reims pour voir sa cathédrale (ce serait dommage de faire le déplacement sans la voir) et ses rues commercantes (et là ça va vous intéresser mesdames : Il y a énormément de magasins à Reims !). Probléme: difficile de circuler dans cette ville, des sens interdits partout ! Prise du dossard dans un énorme complexe sportif (où nous avons eu bien du mal à nous rendre) puis direction une cafétéria de supermarché pour la pasta-party...je ne sais pas comment se passe les autres pasta-party lors des courses à pieds (c'était la 1ere fois que nous participions à une pasta-party), mais je voyais plus cela dans une salle réunissant tous les conccurents. Bref, le repas s'est bien passé et Flavy a ainsi pu jouer dans des jeux mis à disposition des enfants. Seul bémol, l'organisation avait oublié de nous donner nos tickets-repas lors du retrait du dossard, mais cela s'est vite arrangé.
Dimanche matin, arrivée au gymnase près de la zone Départ/Arrivée à 07h30. Les petits-déj étant servis jusque 07h45 selon les infos que nous avions eues, nous étions donc dans les temps...sauf que lorsque l'on a pas de chance le samedi (rappelez-vous l'hôtel...), et bien on n'a pas de chance le dimanche non-plus ! A notre grande surprise, les bénévoles avaient déjà fini de tout remballer ! Du coup, solution de rechange, nous nous sommes donc dirigés vers la buvette et c'est debout à l'extérieur que nous prenions un léger petit-déj...au thé car pas de chocolat chaudTasse à café...sniffFTriste...heureusement la température était douce...
C'est sous une météo clémente et propice aux perfs qu'ont donc eu lieu ces championnats de France des 50 kms-marche. Dans le cadre de ces championnats étaient également organisés le critérium national d'automne sur 20 kms pour les féminines et une épreuve 20km-open pour les hommes.
Le championnat de France des 50 kms-marche a été remporté par Sébastien BICHE qui passe sous la barre des 4h (3h58'16). Il est suivi de Hervé DAVAUX et Cédric HOUSSAYE. Ce sont 50 marcheurs (pour un 50 kms...ça tombe bien !) qui ont pris le départ et du côté des nordistes, un podium "espoir" et de belles perfs. Benjamin Leaute du Lille Métropole Athlé s'adjuge la 1ére place dans la catégorie "espoir" en terminant à la 19éme place scratch avec une moyenne de quasimment 10 km/h (5h03)pour son 1er 50 kms ! Il est le 1er nordiste à passer la ligne d'arrivée. Raymond Fauqueur du club de Dunkerque-Gravelines termine à la 28éme place en 5h24, Albert Plateau du JA Fretin est 30éme (5h28), René De Souza du Lille Métropole Athlé est 35éme (5h38), et Jean-Michel Claisse du JA Fretin est 36éme (5h46). Un grand bravo à eux ! A déplorer la disqualification du roubaisien Daniel Grados.
Concernant l'épreuve open du 20 kms, support du critérium national pour les filles, j'avais donc pris le départ en espérant mettre moins de 02h00...
Après un bon départ, je m'accrochais à un petit groupe. Nous étions 6, puis Magalie Erard accélérait quelque peu en compagnie d'un marcheur. Nous nous retrouvions donc à 4 puis ce fut l'abandon d'une jeune fille qui reprenait la marche apparemment (désolé pour le nom mais je ne connais pas!). Nous restions ensuite à 3 (Amélie Magnier-Richard Delaunay et moi) puis je me retrouvais seul devant mes compagnons de route (je ne sais pas si c'est moi qui ai accéléré ou si ce sont eux qui ont ralentis...). Toujours est-il que je me sentait superbement bien, et je ne me rendais certainement pas compte que j'accélérais trop car je suis revenu sur Magalie Erard puis je dépassais Didier Chirat, marcheur avec lequel elle était parti auparavant. Puis au bout d'1h15 de course, une bonne douleur dans le haut de l'épaule côté droit m'empêchait de respirer convenablement (contracture ?). Je ralentissais donc en espérant que cela passe mais rien n'y faisait. Puis arrivait la dernière demi-heure où ce fut la galére...J'ai certainement payé mon accélération et je m'en suis mordu les doigts ! Je suis resté comme scotché au bitume. Je me suis fait doubler par beaucoup de conccurent(e)s, tout le monde revenait sur moi, et la douleur que je ressentais me faisait de plus en plus mal. Au bout du compte, je mets donc 02h03'23 !!! Vraiment déçu car je pensais qu'avec le nombre et la qualité de marcheurs présents j'aurais pu passer sous les 2h. Maintenant, il est clair qu'avec le peu d'entrainement que j'avais (j'avais pris 3 bonnes semaines de repos après Billy-Montigny), je n'aurais pas pu faire de miracle, mais bon...les 2h étaient quand même à ma portée.
Dommage donc, mais ce n'est pas grave, le plus important est que j'ai pris beaucoup de plaisir à marcher et qu'il est quand même rare de pouvoir s'aligner sur la même compéte que le champion d'Europe et vice-champion du monde Yohann Diniz (qui met 01h32 sur ce 20 bornes). Eddy Riva était également présent (second en 01h34-lui aussi était à Osaka l'été passé). Donc du beau monde, de la qualité, et malgré ma contre-perf, une belle matinéé de marche quand-même. Et c'est toujours impressionnant de se faire doubler par des "avions"...Avion
Pour finir, et toujours dans le registre "on est des poisseux" : Après avoir fini la compéte, direction les douches...et longue attente avant de pouvoir profiter d'une bonne douche, une seule piéce dans le gymnase étant réservée aux douches, ce sont donc les filles qui ont prises leur douches en 1er. D'habitude on a droit à deux salles de douches une pour les femmes et une autre pour les hommes mais pas cette fois-ci...Donc petite attente (j'ai pourtant expliqué au gardien que cela ne me dérangais pas de prendre ma douche en même temps que les filles, mais il n'a rien voulu savoir ! Rire). Et j'ai pu prendre ma douche, c'est là que je me suis dis que le sort s'acharnait contre moi : seule une douche sur la dizaine à dispo fonctionnait à peu près bien ! Le reste étant tellement entartré que l'eau allait partout sauf en dessous du pommeau !!!

4 commentaires

Commentaire de seapen posté le 31-10-2007 à 09:39:00

Quelle journée ! belle concentration de désagréments. Mais apparemment tu prends ça avec philosophie, alors bonne journée quand même. et vive la marche sportive.

Commentaire de Mustang posté le 31-10-2007 à 14:32:00

Merci pour ton cr qui nous fait vivre de l'intérieur une discipline peu représentée ici!

Commentaire de moumie posté le 31-10-2007 à 22:37:00

comme dit mustang, merci de nous faire partager une discipline peu connue et pratiquée sur ce site.

et merci pour les infos sur l'hôtel :-))

Commentaire de Manuwak59 posté le 02-11-2007 à 13:44:00

salut Seb,

En effet difficile de se mettre en bonne condition et en bonne confiance avec ces désagréments !! J' ai connu les mêmes lors de mon week-end sur la Côte d'Opale (même hotel d'ailleurs !!). Au début de l'épreuve on ne ressent rien mais ensuite la fatigue, dûe au stress et au mauvais sommeil, pointe le bout de son nez !!

Au fait, es-tu allé à Armentières hier ??

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran